Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 Bouton10  Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 Goog_l10  

Partagez
 

 Comment seront nos futurs chasseurs de mines ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 30 ... 56, 57, 58 ... 63 ... 70  Suivant
AuteurMessage
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 42116
Age : 51
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ?   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 EmptySam 9 Fév 2019 - 14:49

@Xavier MONEL a écrit:
Quant à toi, Olivier ; celle d'équiper ces navires de 2 postes "Simbal RC + Mistral", me semble excellente.
C'est un système qui, à ce qui se dit, a fait ses preuves ; alors...

Xavier, je crois que j'ai trouvé la solution, au lieux de remplacer les deux "Sea DeFNder", suffit de rajouter deux missiles Mistral à la tourelle de 30mm sur la plage avant  tete marin comme sur le système ci-dessous :

Citation :
Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 30mmc10

SIHAM 3 : Une tourelle de 30mm Marlin dotée de missiles Mistral

L’Italien Leonardo et MBDA, présentent le SIHAM 3. Ce système d’autodéfense naval combine un canon OTO Marlin WS de 30mm, sur lequel est montés un lanceur pour deux missiles surface-air à très courte portée Mistral. S’y ajoute une conduite de tir électro-optique Medusa MK4/B permettant au SIHAM 3 d’être employé en version autonome pour détecter, identifier et poursuivre des cibles de surface et aériennes. Il peut également être intégré au système de combat du bâtiment porteur.

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 4081
Age : 76
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ?   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 EmptyDim 10 Fév 2019 - 18:35

Bonjour Olivier.

Je suis soufflé...
Quelle innovation !
Mais où va-t-on s'arrêter ?
Mais dis-moi, par ailleurs ; si cela continue, je pense que l'on ne va pas tarder à passer, d'un bateau-mère, à un PC.
Amitiés.

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 42116
Age : 51
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ?   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 EmptyDim 10 Fév 2019 - 21:18

@Xavier MONEL a écrit:
Mais dis-moi, par ailleurs ; si cela continue, je pense que l'on ne va pas tarder à passer, d'un bateau-mère, à un PC.

C'est prévu Xavier, ces navires doivent être "en principe" capable de remplir d'autres missions que la lutte contre les mines, en fait ils n'embarqueront leurs drones (USV, AUV et hélidrone) que pour partir en mission. Donc, pour des missions de patrouille, pas besoin d'embarquer les drones sous-marin et de surface, seul l'hélidrone sera embarqué...

Et en ce qui concerne la tourelle de 30mm sur la plage avant (l"armement principale du navire), finalement comme la FN Herstal ne produit pas de 30mm, je pense qu'il s'agira d'une tourelle MARLIN-WS de 30mm qui sera sera téléopérée ou gérée par le système de combat du navire :

Citation :
Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 Square10

Le MARLIN-WS est un système avancé développé pour répondre aux exigences émergentes de la guerre navale moderne avec le meilleur niveau d'efficacité et pouvant être utilisé comme armement principal pour les navires de petite taille ou comme armement secondaire pour les navires plus grands, sans pénétration de pont et installation simple.

Le système MARLIN-WS est un système multi-rôle extrêmement précis et fiable, particulièrement efficace pour l’engagement simultané de plusieurs cibles, telles que des essaims d’engins d’attaque rapides.

Le MARLIN-WS peut être équipé d’un canon de 25 mm ou de 30 mm. Il est modulaire et peut être configuré pour répondre aux nombreuses exigences des clients.

L'architecture modulaire offre une combinaison étendue de caractéristiques. La suite de capteurs optiques avec vision de jour et de nuit et le télémètre laser peuvent être montés coaxialement ou indépendamment de la ligne de vue ou ne pas être installés du tout.

Les excellentes performances fournies par les systèmes asservis rapides et précis sont également assurées de fonctionner en tant que système autonome avec sa propre console de contrôle à distance ou en liaison avec le système de gestion de combat du navire. La dernière génération d’architecture numérique intégrée fournit une interface simple permettant d’asservir simplement le système de conduite de tir du navire ou d’être totalement intégrée au CMS via la technologie LAN avec système de conduite de tir et capacités de suivi vidéo résidant dans l’arme.

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 42116
Age : 51
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ?   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 EmptyLun 11 Fév 2019 - 8:07

https://twitter.com/FlowsInfo/status/1070668241004126208

traduction google de l'article :

Citation :
La future cale sèche de Gardec est pratique pour Damen dans l'appel d'offres (6.12.2018)

Le chantier naval Gardec de Zeebrugge construit une nouvelle cale sèche pour 8 millions d'euros. En même temps, il était devenu évident que Gardec jouait un rôle dans l’application du constructeur naval Damen à la nouvelle flotte de contrôle de mines belgo-néerlandaise.

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 18031510

Pas un mais deux chantiers navals de Zeebrugge se disputent le contrat des douze nouveaux chasseurs de mines pour les marines belge et néerlandaise. La semaine dernière, le consortium français Belgium Naval & Robotics comprenant Naval Group et ECA Robotics a annoncé que, dans sa candidature, ils avaient confié un rôle au réparateur de navires Flanders Ship Repair. On sait maintenant que la société de Zeebrugge, Gardec, fait également partie de l'alliance avec le constructeur naval néerlandais Damen et du prestataire de services techniques Imtech Belgium (groupe Cordeel).

Richard Keulen, directeur du soutien aux ventes navales à Damen: "Notre plan est de construire les coques des chasseurs de mines sur nos propres chantiers navals. Nous en ferions un à Vlissingen et les 11 autres en Roumanie. Gardec installerait ensuite l'équipement, intégrerait la technologie, puis mettrait en service et entretiendrait les navires. "

La cale sèche à coup sûr

Gardec est une entreprise de construction navale et de construction métallique avec des bureaux dans la Boomkorstraat (intérieur du port) et le long de la Kustlaan, près de Visartsluis. Le directeur général Hugo D'hoedt (photo) et son fils, le directeur technique Dieter D'hoedt, affirment que le rapprochement avec Damen et Imtech arrive à un moment particulièrement propice.

"Nous avions déjà décidé de construire une cale sèche dans l'arrière port. Ce sera fini en octobre ou novembre de l'année prochaine. Cela représente une infrastructure de 8 millions d'euros, un investissement majeur pour notre entreprise familiale de 80 personnes. Cela nous mettra plus fermement sur la carte pour la maintenance des navires de taille moyenne. De toute façon, cet investissement a déjà été lancé, que nous remportions ou non le contrat de la marine avec les chasseurs de mines. "

Dot Ocean de Bruges

Avec dix partenaires belges autour du consortium de Damen et Imtech Belgium, nous retrouvons également la société dotOcean basée à Bruges. C'est un spécialiste innovant de l'informatique nautique, auquel participe l'entrepreneur en hydraulique de Zeebrugge, Artes-Depret.

Conformément à la procédure d'adjudication, toutes les "meilleures et dernières offres" devraient être présentées la semaine prochaine. Si tout se passe comme prévu, il sera décidé d'ici la fin de l'année qui sera en mesure de fournir les douze nouveaux navires de lutte contre les mines avec la «boîte à outils» équipée des drones et des robots submersibles. Le chantier naval anversois EDR participe également à l'appel d'offre avec le consortium franco-belge Sea Naval Solutions.

Source : flows.be

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 42116
Age : 51
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ?   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 EmptyLun 11 Fév 2019 - 8:46



traduction google de l'article :

Citation :
Damen veut aussi piloter les chasseurs de mines (9.02.2019)

VLISSINGEN - Le chantier de construction navale Damen Schelde à Vlissingen aura-t-il une double frappe ce printemps? La construction de quatre frégates pour les marines néerlandaise et belge est presque certaine. Le constructeur de navires souhaite également la construction de douze navires de lutte contre les mines, mais il y a encore deux autres candidats sur le coup.

Ce sont des moments passionnants dans la construction navale. Les Pays-Bas et la Belgique investissent dans leurs forces armées depuis longtemps. Les pays voisins, qui collaborent étroitement depuis des décennies, achètent des navires identiques pour 4 milliards d'euros. Ceux-ci comprennent la construction de quatre nouvelles frégates, deux pour les Pays-Bas et deux pour nos voisins du sud. Cet appel d'offres a été fourni par les Pays-Bas. Damen est le seul chantier naval aux Pays-Bas et est un fournisseur de navires à la marine royale néerlandaise depuis de nombreuses années. La marine belge navigue également avec des frégates conçues et construites par Damen.

Avancée

Il est donc presque certain que cet ordre reviendra à Vlissingen. D'autant plus que Damen construit des navires de haute qualité et à la pointe de la technologie à un prix relativement bas, selon une étude sur le cluster naval néerlandais que Triarii a réalisée pour le ministère des Affaires économiques. Pour Damen, qui n’a plus construit de navire pour la marine Royale depuis 2009, une telle mission est un coup de pouce bien nécessaire. En raison du manque de commandes, notre groupe naval national, qui comprend Thales et RH Marine en plus du constructeur naval Damen Schelde, a également été affaibli. Grâce aux commandes étrangères, cette succursale de Damen a pu survivre jusqu’à présent. Avec de nouvelles commandes, la construction navale néerlandaise peut conserver son avance et innover ses produits.

Ils espèrent secrètement une double frappe à Vlissingen. En plus des frégates, les chasseurs de mines actuels doivent également être remplacés par douze nouveaux: six pour les Pays-Bas et six pour la Belgique. Dans ce cas, le client est le gouvernement fédéral belge qui doit décider avant la mi-avril. La commande a été soumissionnée aux chantiers navals européens. Ceci est une nouveauté pour la marine néerlandaise. Après une scission initiale, il reste trois candidats dans la course.

Imtech

L’un des trois est Damen, qui s’est associé à cette mission avec son partenaire de confiance, Imtech Belgium, aux côtés d’une série de fournisseurs néerlandais et belges. La deuxième combinaison est un consortium franco-belge "Sea Naval Solutions", auquel participe le réparateur naval anversois "Engine Deck Repairé (EDR). Le troisième candidat est un consortium français "Naval & Robotics". Tous trois promettent au gouvernement belge un coup de pouce économique et 350 à 500 emplois.

La pression est donc à Bruxelles. La question est de savoir si les Belges accordent également aux voisins du nord la construction de navires de lutte contre les mines. Richard Keulen, directeur du soutien aux ventes navales chez Damen, est confiant. "Nous avons livré deux modèles, les marines des deux pays ont donc le choix. Sa conception est complexe: le navire de lutte contre les mines de plus de 90 mètres de long et la boîte à outils qui va avec. Avec cette boîte à outils, les mines marines peuvent être combattues à distance sans que le navire ait à naviguer dans un champ de mines. C'est l'une des conditions de l'appel d'offres."

Drones

La boîte à outils doit comprendre des drones modernes, des drones sous-marins, de surface et volants. Les deux offres de Damen contiennent donc deux de ces "boîtes à outils" avancées. Dans un cas, il s'agit de la technique de OIP / Elbit en Belgique, dans l'autre proposition il s'agit de l'allemand "Atlas Elektronik". Le navire peut également accueillir divers conteneurs. Cela facilite le transport d'objets pour d'autres missions, telles que des patrouilles, des inspections, des secours d'urgence ou des secours en mer. "Ce sera un navire polyvalent."

Comme les deux autres concurrents promettent travail et emplois aux Belges, Keulen déclare que non seulement les Pays-Bas (et Vlissingen en particulier), mais aussi la Belgique, en bénéficieront pleinement si Damen remporte cet appel d'offres. "Il est vrai que les coques seront en cours de construction sur notre chantier naval de Galati, en Roumanie, mais onze des douze navires de lutte contre les mines seront en cours d’achèvement sur le chantier Gardec à Zeebrugge. C'est la maison des chasseurs de mines actuels. Une fois achevés, la maintenance et la modernisation des nouveaux navires de guerre auront également lieu à Gardec. Cela implique des centaines d'emplois. "

L'atout

Damen-Imtech met un atout sur la table: un plan visant à rassembler la défense belge, l'industrie et les institutions de la connaissance dans une soi-disant "MCM Valley". MCM est l'abréviation de Mine Counter Measure ou lutte contre les mines. Un campus incluant des activités de recherche et développement pour le secteur de la défense maritime devrait être érigé sur et autour du site de Gardec. Keulen : "C’est la suite logique d’un partenariat fructueux depuis 40 ans sous l’abréviation Benesam, la coopération belgo-néerlandaise. Au sein de l’OTAN, la lutte contre les mines est décisive. Par exemple, ce n'est pas une coïncidence si le centre d'expertise de l'OTAN pour la guerre des mines (EGUERMIN) est en Belgique et les officiers étrangers, belges et néerlandais sont formés ensemble dans des centres de formation maritime belges et néerlandais. Notre offre est de créer des centaines d'emplois de qualité assurés pendant des décennies. "

Les emplois vont atterrir non seulement en Belgique, mais également à Vlissingen. Environ 500 personnes travaillent maintenant à Damen Schelde. Avec Saab, la société espère pouvoir construire de nouveaux sous-marins pour la marine royale néerlandaise à l'avenir. Les sous-marins, qui remplaceront la classe actuelle des Walrus, seront assemblés à Vlissingen. Cela se traduit par des centaines d’emplois et beaucoup d’innovations, déclare M. Keulen. Mais attendons d’abord de voir ce que le gouvernement belge va décider. "Nous avons soumis un bon colis. Nous sommes dans le coup, pour le gagner."

Source : pzc.nl

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 42116
Age : 51
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ?   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 EmptyLun 11 Fév 2019 - 10:53

traduction google de l'article :

Citation :
Le nouveau programme de lutte contre les mines (MCM): une opportunité unique de créer un secteur de la construction navale belge de haute technologie (9.02.2019)
Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 Edr-ya10
En rouge, les parties du navire qui seront construites par EDR à Anvers.

Les pays européens sont de plus en plus concentrés sur la conduite d'un renouveau durable. Dans le secteur manufacturier, ils ont eu du mal à remplacer les industries en déclin par des variantes à haute technologie. La construction navale en est un exemple typique: de nombreux chantiers navals européens, autrefois animés d'une activité intense, se sont tus. Et la Belgique n'est pas à l'abri: malgré ses ports de classe mondiale, la construction navale de grands navires océaniques a pratiquement disparu. Pourtant, cela pourrait bientôt changer. Le pays s’est embarqué dans l’un des programmes de navires MCM sans pilote les plus avancés au monde. Il offre une opportunité unique d'intégrer à long terme le savoir-faire et la technologie en Belgique et de créer un secteur de la construction navale belge digne du XXIe siècle. Cependant, alors que le gouvernement a défini des attentes détaillées concernant le dividende social du projet, la qualité de la stratégie poursuivie par le fournisseur de programme sélectionné déterminera le rendement réel.

Un plan clair pour catapulter la construction de navires en Belgique

Le consortium belge Sea Naval Solutions (SNS) a répondu à cet appel par une stratégie claire. La réparation du pont moteur (EDR) est au cœur de la prestation des nouveaux navires mères du programme. Avec un chantier naval de 37 hectares à Anvers, entièrement rénové en partenariat avec les autorités du secteur public, ses installations sont inégalées. EDR travaille déjà en étroite collaboration avec les partenaires de SNS Chantiers de l’Atlantique (CDA) et Socarenam. Et, lorsque le coup de canon de départ du premier navire-mère sera tiré, le transfert de technologie et de compétences de ces dirigeants sera immédiat et intense. Tout d'abord, le personnel d'EDR se basera chez CDA pour améliorer ses compétences dans des domaines tels que l'architecture navale et la conception des navires. Une deuxième phase leur permettra de travailler en parfaite harmonie avec les équipes de Socarenam, acquérant ainsi une expertise essentielle en matière de construction de coque tout en maîtrisant les étapes de projet parallèles, telles que l’installation du système de distribution électrique du navire.

Les chantiers navals belges en tête

De retour à Anvers, EDR deviendra le principal acteur de la troisième phase: l’ensemble de la construction et de l’aménagement de la superstructure du bateau-mère. Cela comprend du matériel de commandement et de contrôle à la fine pointe de la technologie, des armes complexes et des installations hautement qualifiées en câbles et en électricité. EDR dirigera également la construction d’équipements spécialisés en MCM, tels que le système de lancement et de récupération breveté (LARS). Bien que ce design unique ait été inventé en France, il sera entièrement construit et intégré en Belgique. Le leadership de la construction navale belge s'étendra également à la boîte à outils (toolbox). Par exemple, la société locale Sobelcomp a modernisé ses installations et sous-traité la fabrication de coques sophistiquées pour les véhicules de surface non habités (USV) du programme de la classe Halcyon. De nombreux autres acteurs locaux seront impliqués.

Intégration de systèmes: la cerise sur le gâteau de la haute technologie

Une quatrième phase finale réunira les trois précédentes. Dans ce cadre, EDR travaillera avec Thales Belgium pour compléter le "cerveau" du vaisseau mère, une tâche complexe qui verra l’ensemble de l’optique asservir toute l’intégration de la boîte à outils MCM sans pilote et la création d’un "système de systèmes" global. Le résultat net? Non seulement une industrie belge de la construction navale revitalisée, mais une industrie capable de gérer la construction de navires à partir de zéro, de répondre aux besoins en matière de commande et de contrôle, ainsi qu'aux exigences en matière de communications de pointe. Une telle capacité offre un retour sur investissement intéressant dans le nouveau chantier naval à la pointe de la technologie d’Anvers: elle servirait de plaque tournante de la future construction navale de haute technologie, avec des rayons étendus aux quatre coins de la Belgique.

En forme pour le futur - et face au monde

Les partenaires de SNS ont déjà accepté de gérer leur partenariat à long terme. Cela ouvre la voie à un portefeuille de contrats internationaux pour EDR, les constructeurs de véhicules sans pilote et de nombreux acteurs locaux. En fait, les synergies et l’étroite collaboration créées jusqu’à présent au sein de SNS ont déjà permis d’examiner activement d’autres projets sur le terrain. De plus, avec SNS, la Belgique maintiendrait sa position de leader en MW. De nouveaux centres d’excellence à Gand, à Tubize et à Liège, ainsi qu’un réseau d’universités belges, alimenteront le développement de la technologie MCM sans pilote en rapide évolution, afin que l’ensemble de l’écosystème haut de gamme construit autour de ce secteur de la construction navale revitalisé reste prêt pour l’avenir. pour les programmes nationaux et d’exportation.

Source : seanavalsolutions.be

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 42116
Age : 51
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ?   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 EmptyMar 12 Fév 2019 - 9:17

Bonjour à tous,

je suis allé faire un petit tour sur le site de La Chambre des représentants pour voir les éventuelles discussions de nos politiciens au sujet des futurs navires MCM, et la dernière trace (question/réponse) sur les MCMV date du 16 janvier 2019 durant une Commission de la Défense nationale !

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 Mmmm1h10

Et voici la question du député suivie de la réponse du ministre de la défense :

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 Mmmm1g10

Notez particulièrement les deux dernières phrases du ministre :

"Si les crédits nécessaires sont disponibles, le programme pourra encore défini en 2019." sifflotte

Bref, si on ne sait pas si il y aura encore les crédits nécessaires, ça veut donc dire que le fameux « Plan Stratégique 2030» du ministre précédent est mort  crie

marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
vince01
Quartier-maître
Quartier-maître


Nombre de messages : 35
Age : 39
Localisation : Tournai
Date d'inscription : 16/01/2018

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ?   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 EmptyMar 12 Fév 2019 - 10:08

je suis peut etre optimiste, mais au vu des retombées, ils n'oseront pas refusé l'achat à la commissions des Achats Militaires. Si le parlement donne son accord, je ne vois pas pourquoi le gouvernement ne ferait pas l'achat.

Ils ont bien investit 1 miiliards dans le rail
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 42116
Age : 51
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ?   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 EmptyMar 12 Fév 2019 - 10:20

J'espère vraiment que tu as raison, mais bon le ministre de la défense n'est tout de même pas très affirmatif, à l'entendre c'est "on verra bien si..." hum attention

Enfin, on croise les doigts et on espère prosterne

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 42116
Age : 51
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ?   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 EmptyMar 12 Fév 2019 - 10:22

Et en attendant, le consortium Sea Naval Solutions continue de communiquer sur son projet :

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 Empowe10

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 4081
Age : 76
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ?   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 EmptyMar 12 Fév 2019 - 16:54

Bonjour Olivier.

Ca bouillonne, ça bouillonne ...
Bref, on ne sait plus bien où on en est ; et même, si cela va aboutir ?
Qu'en retenir ?
Que ce plan aboutisse ; bien entendu.
Mais les budgets à approvisionner sont colossaux.
Alors, que restera-t-il des ambitions initiales.
A mon humble avis (n'étant pas belge, ni hollandais), je pense que le programme sera divisé par deux.
En France ; cela se termine ainsi.
En renfort de mon opinion ; le programme des Frégates.
Que d'argent, que d'argent.
Là encore ; je pense qu'il faudra diviser par deux.
Mais même, à ce niveau là ; je pense que le jeu en vaut la chandelle.
Alors, encore une fois ; je pense que le compromis sera là.
Cependant ; que d'idées, que de propositions innovantes , que de...
Je pense que de cette confrontation d'idées ; il restera forcément quelques choses à retirer : l'émergence du concept du couteau suisse (c.à.d, du navire polyvalent), la nécessité de coopérer entre les entreprises de constructions navales, la prise en compte des retombées en matière d'emplois, etc..., etc...
Bref, si, en fin de compte, on n'est pas arrivé à la signature du projet de base ; il n'en restera, néanmoins, que pas mal d'avancées techniques et collaboratives, auront été mises en évidence.
L'avenir nous le dira.
Bien cordialement.

Xavier

Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 42116
Age : 51
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ?   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 EmptyMar 12 Fév 2019 - 18:06

Salut Xavier,

En principe les budgets pour les 6 navires MCM (+ toolbox) et les 2 frégates ont été approuvé et voté, mais bon on est en Belgique, hein  sifflotte

Citation :
Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 Plan1a10

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 Plan1b10

Source : dekamer.be

Le problème dans tout ça c'est que le gouvernement est tombé avant que le vainqueur de l'appel d’offre n'ai été désigné !

Mais bon en principe, la commission des Achats Militaires doit remettre son rapport (en y indiquant qui elle préconise et pourquoi) au ministre (en mars ?) et ensuite tout cela devrait se passer lors d'une commission spéciale d'achats militaire (comme cela s'est passé lors du choix du F35) où le ministre doit désigner qui a remporté le contrat.

Maintenant, de mon point vue, les belges ne peuvent plus reculer, ils sont allés trop loin dans le projet, en plus ce sont eux qui ont exigé de piloter le projet MCM !  Rolling Eyes

marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 42116
Age : 51
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ?   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 EmptyMar 12 Fév 2019 - 18:25

@Xavier MONEL a écrit:
Cependant ; que d'idées, que de propositions innovantes , que de...
Je pense que de cette confrontation d'idées ; il restera forcément quelques choses à retirer : l'émergence du concept du couteau suisse (c.à.d, du navire polyvalent), la nécessité de coopérer entre les entreprises de constructions navales, la prise en compte des retombées en matière d'emplois, etc..., etc...

Absolument Xavier, et je pense que du coté de la Marine nationale on doit suivre tout cela très attentivement tete marin

Et, c'est peut-être aussi pour cette raison que Naval Group n'a dévoilé aucune info (hormis une image) sur son bateau-mère !?

marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 42116
Age : 51
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ?   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 EmptyMar 12 Fév 2019 - 18:31

C'est un radar 4D de Thales, le NS50, qui équipera le projet de navire MCM du consortium "Sea Naval Solutions" :

https://twitter.com/ThalesDefence/status/1095373259187675142

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
vince01
Quartier-maître
Quartier-maître


Nombre de messages : 35
Age : 39
Localisation : Tournai
Date d'inscription : 16/01/2018

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ?   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 EmptyMer 13 Fév 2019 - 7:26

Je pense que le projet aboutira car sinon, nos voisins Hollandais se feront une joie de rafler la mise pour les constructions de tout....

Ensuite cela signifiera que la signature de la Belgique ne vaux plus rien etant donnés les MOU signé pour les achats communs.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ?   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? - Page 57 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment seront nos futurs chasseurs de mines ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 57 sur 70Aller à la page : Précédent  1 ... 30 ... 56, 57, 58 ... 63 ... 70  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Les dossiers du forum :: La Marine belge dans le futur...-
Sauter vers: