Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion      

Partagez | 
 

 Comment seront nos futurs chasseurs de mines ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 35, 36, 37 ... 41 ... 46  Suivant
AuteurMessage
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3519
Age : 76
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ?   Ven 9 Mar 2018 - 11:38

Bonjour Olivier.

La Marine singapourienne n'est pas la première à prendre ce virage ; ou, alors, elle le prend bien tard.
Disons qu'elle emboite le pas...
Quoi qu'il en soit ; l'avenir est là.
Amitiés.

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40659
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ?   Sam 10 Mar 2018 - 15:37



traduction google de l'article :

Citation :
Saab veut construire des chasseurs de mines pour l'armée belge (8.03.2018)

Le groupe suédois Saab est candidat pour fournir de nouveaux chasseurs de mines à l'armée belge. Rapporte la compagnie d'armemement.

L'armée belge va remplacer ses anciens chasseurs de mines par de nouveaux navires modernes. Notre pays fera l'ordre de six nouveaux chasseurs de mines avec le pays voisin des Pays-Bas, qui prévoit également d'acheter six chasseurs de mines. La Belgique prendra la tête du programme d'achat.

Environ 2 milliards d'euros sont impliqués dans l'achat. Le ministre de la Défense, Steven Vandeput (N-VA), a donné le signal de départ de la procédure d'appel d'offres à la fin du mois de janvier. À partir de la semaine prochaine, Saab fera une «tournée promotionnelle» à travers la Belgique, pour discuter avec une série d'entreprises belges des possibilités de travailler ensemble pour la construction et l'entretien ultérieur des chasseurs de mines.

Tout comme dans le cas des avions de combat - l'armée belge veut remplacer ses vieux F-16 par de nouveaux avions - la compensation économique pour la Belgique est un élément important de l'appel d'offres.

Source : demorgen.be

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
VALKIRI
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5374
Age : 80
Localisation : OSTENDE
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ?   Lun 12 Mar 2018 - 22:08

L O  SAAB veut construire des chasseurs de mines pour la ZM-FN et un véhicule de direction pour chaque membre d'équipage.

Salut ahahah Smilie 02 mort de rire

_________________
Dans la vie il y a trois routes
L'estime:l'idéal que l'on poursuit
La route vraie:la vie réelle de tous les jours
La route sur le fond:c'est le destin

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
van Kasteren Carlo
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 1013
Age : 84
Localisation : Luxembourg Grand Duché
Date d'inscription : 07/11/2010

MessageSujet: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ?   Mar 13 Mar 2018 - 7:00

Il faut mentionner que SAAB construit depuis des années des avions de combat  tels les:

- SAAB Viggen 37 suivis par l'actuel
- SAAB Gripen Jas 34.

_________________
Carlo

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40659
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ?   Mer 14 Mar 2018 - 8:09

Citation :
Saab souhaite associer l'industrie belge au programme de nouveaux navires anti-mines (13.03.2018)

Le groupe suédois Saab est candidat pour fournir de nouveaux chasseurs de mines à l'armée belge. Rapporte la compagnie d'armemement.



Le groupe suédois de défense et de sécurité Saab a annoncé mardi son intention de s'associer avec l'industrie belge dans le cadre du programme de nouveaux navires de lutte contre les mines à mener pour les marines belge et néerlandaise, un achat d'un montant potentiel de deux milliards d'euros à conclure en principe d'ici la fin de l'année.

Saab organise, tout au long de la semaine, une tournée industrielle en Belgique afin de rencontrer des entreprises actives dans l'industrie de haute technologie en matière de défense et d'activité maritime. "En tant que candidat pour le remplacement des chasseurs de mines de la marine belge et néerlandaise, Saab a l'intention de coopérer avec l'industrie locale pour offrir une solution en matière de chasseurs de mine, qui prévoit la construction, l'exploitation et l'entretien en Belgique", a indiqué le groupe dans un communiqué.

En s'adressant directement à l'industrie belge, Saab affirme avoir identifié des opportunités de "partenariat fiables" à intégrer dans la chaîne de valeur des chasseurs de mines visant à l'autonomie de maintenance et, par conséquent, à la protection des intérêts de sécurité de la Belgique pendant tout le cycle de vie des navires, qui s'étend sur plus de 40 ans. Durant cette visite de cinq jours, les spécialistes de Saab dans les domaines de l'architecture et de l'assemblage naval, des logiciels et de la communication rencontreront différentes entreprises actives dans la construction navale, la conception, l'assemblage maritime, le matériel informatique et maritimes dans les trois Régions belges.

Saab revendique une "expertise reconnue" dans le domaine des navires composites à faible signature et met en avant ses avantages en termes de sécurité d'exploitation et de réduction des coûts du cycle de vie, comme le confirment les nombreux essais de matériaux et plus de 40 ans de service. Saab étudie dès lors la possibilité d'assembler les navires en Belgique et de développer des partenariats à long terme avec des entreprises belges compétentes. "S'associer avec des acteurs industriels belges actifs dans le domaine des matériaux composites garantirait également la fabrication en Belgique et apporterait un potentiel de développement important au niveau local", assure le groupe suédois. Le conseil de ministres a approuvé fin janvier le remplacement des actuels chasseurs de mines tripartites (CMT) de la Marine, des bâtiments construits dans les années 1980-1990, par une nouvelle classe de navires de lutte contre les mines (MCM, en jargon), un programme qui sera sans doute mené en collaboration avec les Pays-Bas.

Ce projet d'acquisition de matériel concerne six navires pour la Composante Marine. Ces nouveaux navires remplaceront à la fois les cinq chasseurs de mines actuels et le navire de commandement et de soutien logistique Godetia. En novembre 2016, le ministre de la Défense, Steven Vandeput, et son homologue néerlandaise de l'époque, Jeanine Hennis-Plasschaert, avaient signé une "lettre d'intention" (LoI) en vue de l'acquisition en commun, mais sans précédent, de quatre nouvelles frégates et de douze navires MCM, deux contrats d'un montant unitaire d'environ deux milliards d'euros. Un accord-cadre ("Memorandum of Understanding", MoU) devrait être signé au printemps, en vue d'une conclusion d'un contrat avant la fin de l'année.

Source : trends.levif.be

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3519
Age : 76
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ?   Mer 14 Mar 2018 - 11:32

Bonjour Olivier.

Si j'ai bien compris, votre chère vieille "Godasse" serait remplacée par un simple MCM ?
Est-ce bien raisonnable ?
L'amiral et son staff ne risquent-ils pas de s'y trouver, un peu, à l'étroit ?
Et puis les pièces détachées et autres matériels de dépannage...
Amitiés.

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40659
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ?   Mer 14 Mar 2018 - 12:56

@Xavier MONEL

Bonjour Xavier,

Oui, dans leur concept, il n'y aura plus besoin de navire de soutien pour les chasseurs de mines puisqu'en fait les nouveaux navires ne seront plus des chasseurs de mines (comme on les connait) mais des bateaux-mère ! Ils ne chasseront plus les mines eux-même, mais ils transporteront des "drones" chasseurs de mines.

Bref, théoriquement, ces navires-là seront plus gros, plus robuste et plus autonome que les chasseurs de mines actuels, donc il parait qu'ils n'auront plus besoin d'un navire de soutien !?

On verra bien, mais bon le bateau-mère ce pourrait même être le Godetia ou n'importe quel autre bac !

marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3519
Age : 76
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ?   Mer 14 Mar 2018 - 18:20

Bonsoir Olivier0

Oui, comme tu dis ; on verra bien.
Cependant, tu as raison ; n'importe quel quel bâtiment pourra jouer les grand-mères, mais, alors, il y aura 6 mères avec leurs petits drôles (pardon, drônes) d'enfants...
Bref, tout évolue.
Amitiés.

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40659
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ?   Lun 19 Mar 2018 - 9:06



Citation :
Saab est le premier candidat au remplacement des chasseurs de mines de l’armée belge (16/03/2018)

D’ici la fin de l’année, le gouvernement devra annoncer à qui il confie le marché des six navires équipés de drones, auxquels il faut ajouter les bateaux néerlandais.


Le bateau mère proposé par Saab mesure 80 m, peut accueillir des drones et possède une coque en matériau composite.

Le constructeur suédois Saab est le premier à sortir du bois. Par la voix de Wiebe Schmitz, en charge du programme, l’entreprise nordique annonce haut et fort qu’elle compte bien décrocher le contrat de remplacement des douze chasseurs de mines des marines belge et néerlandaise (six par pays) qui doit être bouclé d’ici la fin de l’année. Un programme dont l’appel d’offres officiel sera rendu public par la Défense le 8 mai prochain...

Pour lire la suite de cet article, il faut être abonné ---> lesoir.be

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3519
Age : 76
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ?   Mar 20 Mar 2018 - 18:08

Bonsoir Olivier.

Pour avoir des lignes furtives ; il a des lignes furtives, ce chasseur de mines, en projet...
Finalement, il me plaît bien.
Amitiés.

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40659
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ?   Mar 29 Mai 2018 - 21:31

La Belgique s'engage à remplacer sa flotte de lutte contre les mines. Mais comment un tel chasseur de mine fonctionne-t-il réellement? Et pourquoi cette flotte est-elle si importante? Terzake était à bord.

https://twitter.com/terzaketv/status/1001532097540976640

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40659
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ?   Mar 21 Aoû 2018 - 14:02

@titian a écrit:
Increvable Godasse !!!

Avec la modernisation des équipements de la timonerie et les nouveaux sat-coms elle sera
maintenue en service jusqu'en 2023
Cà lui fera 58 ans ...

Et elle va alors tester les drones des nouveaux MCM. Est-ce qu'on va lui mettre un sonar ?
Les MCM sont  prévus pour 2025 -2030. Cà lui fera alors encore une rallonge de combien d'années ?

Le navire de guerre le plus ancien maintenu en activité , c'est le porte-avions Vikrant de
la marine indienne...62 ans ! Il vient d'être mis à la retraite
La Godasse pourra , peut-être, battre ce record

Salut titian,

Si tout se passe comme prévu, le premier des 6 nouveaux navires MCM doit entrer en service en 2023, et donc la vénérable Godasse sera bien retirée du service à ce moment-là jap

Alors, le Godetia ne pourra pas tester les nouveaux drones (de surface et sous-marin) parce qu'il n'a pas l'emplacement prévu pour les embarquer ni tout l'équipement pour les contrôler à distance. Par contre, le Godetia pourra tester les héli-drones (dont la marine a testé un exemplaire dernièrement) puisqu'il est équipé d'un pont hélico tete marin

Pour le reste, beaucoup d'anciens se demandent comment la marine pourra-elle se passer d'un navire de soutien tel que le Godetia ? En fait, les nouveaux navires MCM seront eux-mêmes des navires de soutien, d'ailleurs presque aussi long et peut-être même plus lourd que le Godetia ! Ce seront des bateaux-mère qui pourront effectuer plusieurs types de missions, évidemment la principale sera la mission MCM mais les drones (de surface, sous-marin et héli-drones) ne feront pas partie de l'équipement standard du navire, les drones et leurs équipes de contrôle n'embarqueront que lorsque le navire partira en mission MCM, le reste du temps les drones seront basés dans le dock 2 à Zeebruge d'où ils pourront opérer directement sur la côte belge, ou embarquer sur les patrouilleurs et les frégates.

Bref, hors mission MCM, les nouveaux navires pourront aussi effectuer des missions comme navire de soutien, comme Ready Duty Ship, comme patrouilleurs, etc.. Ils seront modulables selon la mission, sur l'image ci-dessous on voit d'abord le navire configuré en mission MCM avec sur la plage arrière les deux drones de surface avec leur système de mise à l'eau :

clic pour agrandir


et sur la photo ci-dessous le même navire mais cette fois configuré en navire de soutien lors d'une mission humanitaire, on voit que les 2 drones de surface et leur système de mise à l'eau ont été enlevé sur la plage arrière et remplacé par des containers chargés (dans ce cas-ci) d'aide humanitaire d'urgence, mais selon la mission il y pourraient y avoir n'importe quoi dedans comme des pièces de rechanges, des vivres, etc...

clic pour agrandir


Voilà,

maintenant que les congés se terminent, on devraient avoir des nouvelles de l'appel d'offres dans les prochaines semaines ou mois !? En tous cas, ils ont dit que le nouveau navire MCM devait être choisi avant la fin de l'année...

marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40659
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: nouveau hangar à navires - base de Marine à Zeebruges   Mer 5 Sep 2018 - 11:48

@Frédéric Van Brande a écrit:
J'ai des infos toute fraîche de la base de zeebrugge.
La Base Marine de Zeebrugge ne fermera pas et va même s'agrandir en quantité de personnels et de bâtiments mais sans agrandir la surface.
Le défi du futur sera de gérer au mieux le moindre m²
Il est même question d'augmenter le nombre de quai disponible dans le cadre de l'augmentation de la quantité de navire en visite.
Zeebrugge va devenir le centre technique des nouveaux navires MCM et des Drones Belgo-Hollandais.
A suivre...

Pour info le premier MCM opérationnel est prévu en 2024.

Merci Frédo pour ces très bonnes nouvelles super

Et donc si la base de Zeebrugge devient le centre technique des 12 nouveaux navires MCM belgo-néerlandais, comme on l'a déjà dit ici, il va absolument falloir agrandir le hangar à CMT qui ne fait que 68 mètres de long alors que les futurs navires MCM pourront mesurer de 70 à 85 mètres de long !!!



Le problème c'est que tout sera trop petit :

1 - la plateforme de l'ascenseur (qui sert à mettre le navire sur le chariot puis à le sortir de l'eau) ne fait que 60 mètres de long,
2 - la partie qui sert ensuite à déplacer le chariot (avec le navire dessus) latéralement pour choisir sa place dans le hangar, ne fait aussi que 60 mètres de long,
3 - et enfin le hangar fait 68 mètres de long :

clic pour agrandir


Bref, les nouveaux navires MCM seront beaucoup trop grands pour aller d'abord sur l'ascenseur, ensuite sur le chariot et enfin dans le hangar !



Donc, comme la base n'est pas extensible, ils vont devoir agrandir (en longueur et en largeur ?) le hangar à navires, et pour gagner de la place, peut-être devront-ils remplacer le système de l’ascenseur et du chariot, par une entrée directe du navire sur l'eau dans le hangar !? Comme cela se fait à Den Helder avec le hangar à frégate indecis

clic pour agrandir

Le F930 entrant dans le hangar à frégate à Den Helder

Ce hangar à frégate étant en fait une cale sèche couverte !


Le F931 dans le hangar à frégate à Den Helder

affaire à suivre...

marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40659
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ?   Dim 9 Sep 2018 - 18:02

Ça bouge enfin  super



Citation :
Quatre candidats pour remplacer les chasseurs de mines (7.09.2018)

Les offres chiffrées doivent être transmises pour le 2 octobre prochain. Le marché porte sur six navires équipés de drones et de deux frégates pour un montant d’un milliard d’euros.

Quatre candidats sont en lice pour le remplacement des chasseurs de mines de la marine belge. L’entreprise espagnole Navantia avait, elle aussi, rentré un dossier au cabinet de Steven Vandeput, ministre N-VA de la Défense, mais elle n’offrait pas les garanties bancaires nécessaires, comme l’a expliqué la porte-parole du ministre.

Le marché belge porte sur le remplacement de six chasseurs de mines et de deux frégates. Un marché de près de deux milliards d’euros qui sera finalisé avec les Néerlandais (50 % pour chaque pays). Les Pays-Bas et la Belgique ont en effet convenu d’acheter les mêmes bâtiments de guerre et en même quantité. Nos voisins ont pris la direction dans l’achat des frégates. Celui des chasseurs de mines est géré par les Belges. Les quatre consortiums retenus doivent désormais rentrer leur offre chiffrée pour le 2 octobre. Le nom du lauréat sera communiqué pour la fin de l’année. La mise en service des navires sera étalée entre 2023 et 2030.

Les actuels chasseurs de mines tripartite ont été construits en commun avec la France et les Pays-Bas durant les années 80. Cinq exemplaires sont toujours en service, mais leur entretien coûte de plus en plus cher. A cela vient s’ajouter un manque récurrent de personnel à la marine. Il manque régulièrement 250 marins, ce qui impose un changement de mode de fonctionnement avec moins de personnel et plus d’autonomie.

Boîtes à outils

La Belgique a donc décidé d’innover et de jouer la carte de la haute technologie. La solution est toute trouvée. Par le passé, la marine achetait des navires comprenant un équipement complet qui pouvait durer 20 à 30 ans. Désormais, la technologie évolue de plus en plus vite. Le programme actuel porte donc sur 12 bateaux-mères, soit 6 pour la Belgique et 6 autres pour les Pays-Bas. Ils seront équipés de « boîtes à outils » comprenant toute une panoplie de moyens de lutte contre les mines capables de mettre en œuvre différents systèmes de drones (USV avec sonar remorqué ou ROV, AUV et UAV). Au gré des évolutions, ils pourront être remplacés afin d’être toujours à la pointe.

Pourquoi avoir recours à des drones ? Le matériel actuel contraint les démineurs à s’approcher très près des champs de mines. Parfois même, ils passent dessus. C’est évidemment dangereux pour les hommes et pour les bateaux. Or, c’est indispensable pour les identifier. Les drones peuvent s’approcher au plus près des cibles et transmettre des images de grande qualité qui permettent de prendre la bonne décision sans risque.

En coulisses, les quatre candidats en lice ne ménagent pas leurs efforts pour proposer l’offre la plus complète possible à la Belgique et aux Pays-Bas. Mais aucun n’est capable de fournir seul les bateaux-mères et les « boîtes à outils ». Ça discute donc ferme pour mettre sur pied des consortiums. Premier à avoir annoncé sa candidature, le constructeur Suédois Saab serait en tractations avec le chantier IdP de Zeebruges ainsi qu’avec l’Allemand Atlas Elektronik pour la fabrication des drones.

Egalement dans la course, les Français Chantiers de l’Atlantique se sont alliés à Socarenam, au chantier belge EDR d’Anvers ainsi qu’à Thales pour le système de drones. Egalement dans les starting-blocks, le spécialiste néerlandais Damen aurait, lui aussi, fait un appel du pied à Atlas Elektronik pour la partie drones du dossier ainsi qu’à l’Israélien Elbit. Enfin, un second Français, Naval Group, en discussion avec Piriou et ECA, a également montré un intérêt pour le marché belgo-néerlandais. Les résultats de toutes ces négociations seront connus le 2 octobre prochain. Les offres seront ensuite analysées par les experts de la Défense.

Source: lesoir.be

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40659
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ?   Dim 9 Sep 2018 - 20:55

Le projet VENARI-85 de BMT (British Maritime Technology) n'a donc pas été retenu, dommage, j'aimais bien le design de ce bac !


_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment seront nos futurs chasseurs de mines ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 36 sur 46Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 35, 36, 37 ... 41 ... 46  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Les dossiers du forum :: La Marine belge dans le futur...-
Sauter vers: