Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion        

Partagez | 
 

 Le LADY SHORE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
demuylder bob
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3143
Age : 75
Localisation : 5550 Pussemange (Vresse-s-Semois)
Date d'inscription : 07/05/2011

MessageSujet: Le LADY SHORE   Mer 5 Juin 2013 - 9:51

Tout comme le HMS BOUNTY le 28 avril 1789, le LADY CHARLOTTE SHORE connut une mutinerie le 1 août 1797;


Ce navire de 316 tonnes, lancé en 1793 à Hull, propriété de la Compagnie des Indes, devait se diriger vers Botany Bay en Australie.

La cargaison du LADY SHORE était composée de 69 femmes condamnées pour divers délits dont : 57 à 7 ans de prison, 1 à 14 ans et les 10 autres à la prison à vie. Plus un chargement de vivres et matériel pour la colonie de New South Wales. Plus un certain nombre de soldats et de recrues du New Sputh Wales Corps aux ordres du capitaine Willcock.
Bon nombre des soldats étaient français, la plupart des prisonniers de guerre, des irlandais, quelques allemands, un polonais. Plus un certain nombre de civils comme passagers pour l'Australie.

Déjà bien avant l'embarquement, certains soldats et recrues avaient causé des problèmes d'obéissance, qui firent intervenir les forces de l'ordre.
Deux des sous-officiers du NSW Corps durent être mis sous les fers, ceci avant de quitter la GB.
Les femmes sont à bord depuis mars, les soldats depuis février, le navire lèvera l'ancre début juin !

A bord, les femmes dormaient sous les ponts inférieurs. Certaines ont rapidement choisis leurs hommes, principalement entre l'équipage du navire, pour pouvoir améliorer leur situation et accéder a de meilleures de vie à bord.


Après 8 semaines de navigation une mutinerie se déclare le 1 août 1797, près des côtes de Rio de Janeiro. Mutins dirigés par les français.
Un certain Delahaye, au cours de la nuit, avec la complicité des marins de garde, s'empare des armes des soldats.

Le 15 août, les mutins mettent les 29 personnes qui ne secondent pas la mutinerie à bord d'une chaloupe avec les biens, quelques vivres et de l'eau. Ils parviennent à rejoindre Rio Grande au Brésil, deux jours plus tard, le 17 août.

e LADY SHORE mit cap vers Montevideo, montrant drapeau français.
Il sera saisi par les autorités espagnoles. Les hommes étant emprisonnés, les femmes distribuées dans plusieurs maisons de la ville.

Le sort des mutins sera divers. Les 70 hommes disparaissant une fois libérés dans la population locale. Les femmes, saufs quelques-unes, continueront à faire la prostitution et seront envoyées vers l'intérieur du pays.
Une d'elles, Mary Clarke, après s'être mariée à un espagnol, puis une fois veuve, se remariera avec un officier yankee, et en 1810 ouvrira un petit hôtel et fera dortune.


Le LADY SHORE sera vendu comme prise de guerre à Montevideo !


Amicalement, Bob
Revenir en haut Aller en bas
 
Le LADY SHORE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: La marine non militaire (marine marchande, de pêche, de plaisance,...) :: Les bateaux de Légende-
Sauter vers: