Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion        

Partagez | 
 

 Electriciens de quart

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 16 ... 31  Suivant
AuteurMessage
titian
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Nombre de messages : 810
Age : 64
Localisation : quenast
Date d'inscription : 23/09/2012

MessageSujet: Electriciens de quart   Dim 14 Oct 2012 - 17:26

Electriciens de quart

Je devine sur ce forum plus de personnel PONT que de personnel MACHINES ou alors les techniciens sont plus discrets  . J'ouvre donc une nouvelle rubrique en espérant que d'autres électriciens et mécaniciens s'y précipiteront comme devant un control booth en cas d'alerte.      Je ne parlerai évidemment que de mon expérience sur la Godasse en 1972, de quelques incidents survenus et autres anecdotes. Mais d'abord...

Que font ces touristes à bord???

Les Flamands nous surnommaient "die lampisten". Il est vrai que le plus souvent l'on nous voyait changer les tubes au néon ou les ampoules, les Wallons nous disaient "les touristes" .          Surtout moi. Jamais pressé, toujours les mains dans les poches. On ne me voyait au travail que durant les corvées de propreté du matin. Après le break de 10h00, on était au service des chefs électriciens qui nous donnaient des petits jobs, réparer un interrupteur ou une prise de courant, souffler les filtres des compartiments d'air conditionné ou scrauber les coffres électriques dans les coursives ou dans la salle des machines. Rien de tuant et jusqu'à midi seulement. L'après-midi, c'était repos. parce qu'on avait "monté" de quart. Mais quel quarts...


Les 3 bordées en mer, les 4 demi-bordées à quai

 C'était les quarts de 4 heures en mer. Bordée noire, jaune et rouge. Assis au long control booth , devant les cadrans du générateur. Le job, c'était :
        1] Veiller à ce que le générateur ne soit pas en surcharge , autrement il déclenche!!! Et sur la Godasse en 1972, quand le générateur se mettait HS,  tout s'éteignait. Il faisait obscur total. Les moteurs de propulsion s'arretaient, il n'y avait plus réponse à la barre. seul, le diesel du générateur continuait à tourner. La Godasse allait à la dérive!! Cà nous est arrivé parmi les roches des iles grecques. J'y reviendrai un autre jour.  
        2]Les rondes de sécurité toutes les heures.   Anti-incendies. Il fallait aller jusqu'au Paint store tout à l'avant y jeter un coup d'oeil... puis descendre au frigos un pont plus bas pour prendre les pressions des compresseurs et mettre la main sur les moteurs au cas où ils chaufferaient. ...Ensuite remonter de deux ponts au compartiment d'airco S1 , et plus loin en face du workshop electric, le S2.  Attention,en se faufilant entre les moteurs à ne pas se faire attraper par les grandes courroies qui actionnaient les fans... Après, redescendre sur le pont principal et aller à la buanderie. Dans ce local , il y avait une écoutille qu'il fallait ouvrir et descendre au tunnel des lignes d'arbres qui avaient un diamètres de 35 cm comme çà, au pif. Rawetti si les huiles lubrifiaient bien sans fumer et si on entendait pas des craquements sinistres des coussinets des paliers. ...Puis remonter dans la buanderie, bien refermer l'écoutille ...et dernière étape, aller tout à l'arrière au Steering gear. Mettre la main sur les moteurs des pompes hydrauliques et constater qu'il n'y ait pas de traces d'huile sur pont. Finalement, retour au Control booth.
         3] Etre stand-by, pour les dépannages . Surtout durant les quarts de 18-20, et les quarts de nuit. A 22h00, comme à quai, parcourir tout le batiau de l'avant à l'arrière et sur tous les ponts pour mettre l'éclairage de nuit. Les petites loupiotes rouges qui éclairent les coursives et les postes d'équipages.
          4] Nourrir le chef mécanicien....  On était quatre le quart-machine. Le 1MC brugeois qu'il était, 2 mécanos mat/mil du Limbourg profond et moi qui parlait le flamand niet zeer goed. L'électricien qui avait démobilisé faisait des croque-monsieur, la nuit durant le quart du chien , minuit-04h00. Le chef savait tout.        La nuit, la porte des cuisines était fermée à clefs.  Le chef savait où était la clef. Au -dessus d'une gaine de ventilation, près de la porte. Autrement, il y avait une clef de secours. La clef de la petite centrale SBD ouvrait aussi la cuisine. Dans les frigos , il y avait tout. Du beurre, du fromage en tranches, des tranches de jambon (disait-il) et du pain  à la boulangerie. Me voila à mettre en route une plaque chauffante et à cuisiner à 02h00 du mat. J'en faisais aussi pour les mécanos et moi, la porte de la cuisine fermée de l'intérieur mais il y avait l'odeur de pain grillé. No problemo disait le chef. Si quelqu'un fait des histoires, tu dit que c'est moi qui a dit que...hein? Tu comprends? Ouaaiiis, je comprends. N'empeche, le chef-cuisine que l'on surnommait Jiminy Cricket parce qu'il en avait la tete ne laissait jamais de jambon au frigo. Les croque-monsieur, c'était rien que du pur fromage.
            5]Réveiller le quart montant. Tout facile, un des mécanos allait pour le chef et les deux matelots. Moi, j'allais au repaire des Vikings, odeur des pieds à supporter seulement, réveiller le 1MAT qui me remplacait.
            6] Regagner la nuit le 1x12BB et essayer de dormir jusqu'à 07h00, heure du réveil général et du pipe qui vrille les oreilles comme un canari strident.


Dernière édition par titian le Mer 23 Déc 2015 - 21:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
MIKE
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3014
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 24/09/2010

MessageSujet: Re: Electriciens de quart   Dim 14 Oct 2012 - 17:46

salut titian


40 ans aprés j'apprends ce que fait l'électricien intéressant

la cuisine ton 1MC AU CONTROL BOOT n'était il pas assez gros sifflotte



salut
Revenir en haut Aller en bas
titian
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Nombre de messages : 810
Age : 64
Localisation : quenast
Date d'inscription : 23/09/2012

MessageSujet: Re: Electriciens de quart   Dim 14 Oct 2012 - 18:00

Il était très gros

et il avait des lunettes à montures en écailles. C'est dommage, je ne me souviens plus de son nom car c'était un bon zig. Jamais eu d'histoires avec lui.   Tant qu'il avait ses croque-monsieur et que la Godasse ne tombait pas en panne à cause de moi. Il avait fait le voyage sur le DEMOOR  en Australie avec le CPT Debie aussi qui a fait le voyage à Plymouth. Après, il a débarqué.


Dernière édition par titian le Mer 23 Déc 2015 - 21:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MIKE
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3014
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 24/09/2010

MessageSujet: Re: Electriciens de quart   Dim 14 Oct 2012 - 23:25

salut

regarde le sujet de moor il y a plein de photos avec les noms on y voit debie dans toute

sa splendeur le white fox peut etre ton 1MC QU IME SEMBLE a fait la méditerranée

j'ai embarqué le jour de votre retour de plymouth l'adjoint du 1MC un qmt trés peit assez

timide qui a quitté l'armée en cours d'année


bonne soieée




Revenir en haut Aller en bas
titian
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Nombre de messages : 810
Age : 64
Localisation : quenast
Date d'inscription : 23/09/2012

MessageSujet: Re: Electriciens de quart   Lun 15 Oct 2012 - 14:45

super  Salut Mike
J'ai suivi ton conseil et j'ai piqué une photo du DEMOOR sur le forum où l'on voit celui qui sera mon chef de quart. Seulement, il est de dos,tout près de la poulie. Le seul sur la photo qui porte des lunettes. En plus, il faudrait qu'un très ancien du forum puisse le reconnaitre. Attendre et voir...A+



Dernière édition par titian le Mer 23 Déc 2015 - 21:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
titian
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Nombre de messages : 810
Age : 64
Localisation : quenast
Date d'inscription : 23/09/2012

MessageSujet: Re: Electriciens de quart   Mer 17 Oct 2012 - 14:56

Les demi-bordées: TB1 , TB2 et BB 1 ,BB 2

  On était de quart, un jour oui et 3 jours non. De 08h00 du mat au lendemain 08h00 du mat. A Comlognav, c'était pénible. Il fallait travailler jusqu'à 05h00 le soir.

  On se mettait sur le courant  du quai. Je me rappelle la 1ere fois. Le chef Crol nous avait appeler au gangway juste après l'arrimage ,le 1mat, Hubert et moi. On a amener le gros cable au quai. Il faisait froid et il pleuvait. Le chef nous dit de connecter le cable au poste électrique sur le quai. Il inspirait pas confiance ce coffret.    Le couvercle était de traviole et ne tenait plus que par une charnière et une vis. Il y avait une flaque d'eau .
  Depuis le haut du gangway le chef Crol nous  criait: "Faire attention,hein! Il y a 2 semaines, un électricien s'est électrocuté, içi!!" L'est rassurant le chef. On lui demande;"Est-ce qu'il a survécu?" . Le chef nous regarde et dit;"Non, il est mort,  je crois."  
         Aujourd'hui, je pense à Claude François qui s'est fait flashé par une ampoule les pieds dans l'eau. On a pris un grand risque ce jour-là. Faut pas rigoler. La Godasse, ç'était du  triphasé 440 volts 60 Hz.
  Je touche le coffret du bout des doigts juste pour voir s'il a pas une terre des fois    et j'ouvre le couvercle qui pendouille de son unique charnière. A l'intérieur, c'est pas beau. C'est rouillé et plein d'eau ! Un gros interrupteur en porcelaine . Je connecte les cables et avec le levier, j'enclenche, l'interrupteur qui est à ressort. Il est vieux et dur. Finalement, il fait TCHAC. :
  J'ai survécu!!             Le chef me fait  OK avec le pouce et il descend au control booh pour faire passer sur le courant du quai...Heureusement, j'avais des bottes en caoutchouc. Sais pas si elles on été utiles. Le 440 triphasé, çà foudroye !!!!  
  Après 17h00 on était  permissionaires . On allait Rue Longue dans les boites , le Djinn, le King, le Reviens du marin...Qu'est-ce qu'on a raté comme filles parce qu'il fallait rentré avant minuit comme Cendrillon.  
     En escale, à l'étranger ,d'habitude 4 jours, on était de quart un jour seulement et on ne travaillait que jusqu'à midi  on quittait le bord à 14h00 mais il fallait rentrer avant minuit aussi.  


Dernière édition par titian le Mer 23 Déc 2015 - 21:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
MIKE
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3014
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 24/09/2010

MessageSujet: Re: Electriciens de quart   Mer 17 Oct 2012 - 15:22

salut titian

qu'est ce que j'apprends comme anecdotes super



salut
Revenir en haut Aller en bas
titian
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Nombre de messages : 810
Age : 64
Localisation : quenast
Date d'inscription : 23/09/2012

MessageSujet: Re: Electriciens de quart   Mer 17 Oct 2012 - 16:24

Wink Salut Mike


Attends la prochaine... Tu es peut-etre impliqué ????
brave bête
Revenir en haut Aller en bas
titian
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Nombre de messages : 810
Age : 64
Localisation : quenast
Date d'inscription : 23/09/2012

MessageSujet: Re: Electriciens de quart   Sam 20 Oct 2012 - 14:18

Jour funeste

Du vent sur le plat pays...

Ce lundi matin, je débarque à la gare d'Ostende après un weekend de permission.
Le ciel est gris plombé, pour ne pas changer. Il bruine avec un fort vent du NW 7 Beaufort. Il fait froid...
out le monde tiens son kep , les cols de caban ou imper relevés. J'arrive à l'embarcadère du SPIN juste quand il s'amarre. Une chance. Il ne faudra pas attendre. Il y a de la place pour embarquer tous ceux qui sont là. Il déborde et accélère aussitôt. La Godasse est amarrée au quai de Comlognav. Derrière elle, 2 MSO puis ...
on peut déjà voir la première cata' due au vent et à un timonier qui aura fumer le cigare !!
...3 MSI amarrés bord à bord qui font un angle de 45° avec le quai. Le timonier doit donner du mou aux amarres quand la marée descend. Il aura été surpris par la force du vent. Le MSI le plus près du mur ne tiens plus que par une amarre de pointe ...bien tendue. Le SPIN serre sur la droite dans le fort clapot du bassin pour tourner l'arrière du WESP qui fonce au milieu pour aller repousser les petits dragueurs au quai.
Puis le SPIN pointe vers le ponton et aborde.Tout le monde débarque et on monte la longue échelle qui donne sur le corps de garde de la Logistique. En haut , chacun s'en va vers son batiau. Je longe le bord du quai , la Godasse est plus loin. Les 3 MSI sont déjà maintenus contre le mur par le WESP , diesel rugissant. C'est vrai que le vent est fort. Les chefs de quart hurrlent , pas contents ,les matelots lance les lignes à jet à ceux qui attendent. Les plaisanteries fusent quand les matelots de quart s'affairent à tourner les amarres aux bittes...

En arrivant au gangway de la Godasse, je vois un fond de caisse en bois carbonisé, calciné et abandonné sur le quai. Il me semble familier...
On est pas encore au poste d'équipage pour se mettre en tenue de travail que Radio-coursive donne déjà:
" Un incendie dans le Paint store cette nuit !!! "
Dans ce compartiment, tout à l'avant, il y avait près de la porte une grande caisse en bois où les matelots de pont jettaient les "wist" -chiffons filocheux imbibés de solvant. C'est cette caisse qui a pris feu.
"Un matelot aura oublié sa cigarette sur le bord du bac!!!
Radio-coursive c'est n'importe quoi... Je vois mal comment faire tenir une cigarette sur le bord du bac.
Ou alooorrs...
C'est intentionnel!!! Il y a en a un qui aura voulu mettre le feu à la Godasse!!! C'est suspect que ce soit survenu de nuit ?
Cà y est! Un attentat terroriste! Les pires... Les Fedayins!
C'est vrai qu'il y a un ou deux loustic à bord qui en seraient capables. Mais il ne faut pas mettre tous les malheurs de la Godasse sur leur dos...

Aujourd'hui, après avoir fait la marine marchande, je me souviens avec le JORDAENS après le Mexique on avait chargé des grandes balles de coton a New orleans. Il fallait que la cale soit bien aérée, à ventilation forcée. En lieu clos, le coton çà chauffe et il peut y avoir combustion spontanée. Cà fait un incendie ravageur et difficile à éteindre. Au temps de la voile, combien de clippers ont été incendiés en transportant la laine d'Australie...
.Je ne me souviens pas que quelqu'un ait été accusé de cet incendie. Mettons- le sur le compte d'une combustion spontanée des wist , bien imbibés de solvants, biens tassés dans la caisse.

Rassemblement sur le pont-héli pour l'appel du matin et distributions des corvées.

Le chef Crol s'est arrrangé avec le Cox'n pour avoir un électricien de libre pour les réparations au paint store. C'est pour ma pomme...Je ne serai pas de corvée propreté ce matin. Mais qu'est-ce qui m'attends au paint store ??
Avec le chef, on descend. La longue coursive avant est encore humide et ruisselante ,les cabines des sous-offs aussi. Ceux de quart ont claché de l'eau partout et ont tout laissé... Une lance d'incendie serpente vers l'avant enmêlée avec le câble d'une pompe submersible,des extracteurs de fumée , des extincteurs. Le boxon! Une puanteur de peinture brûlée...Les cloisons du paint store sont noires avec des cloques . Le chef SBD -1MC Goethals et le bosco -1MC Michel Gerard sont là.
Il y avait une installation anti-incendie automatique dans le paint store avec détecteurs de fumée et des springlers -gicleurs de neige carbonique. Sais plus si elle a fonctionné.
.Le chef Crol et moi on regarde le coffret électrique et les gros câbles qui en sortent par le haut. C'est calciné...Le chef me dit d'ouvrir le coffret. Il doit pas avoir envie de se salir les doigts. Pas de dégâts à l'intérieur, même pas un fusible pêté. Les câbles qui en sortent sont armés. Pas de dégâts non plus. Mais tout est noirci. Faut gratter et repeindre. Mais le chef Crol est dans le genre - à chacun son travail : "Repeindre c'est pour les Ponts, hein!" Il me dit de ramasser la pompe submersible puisqu'elle est électrique ( ? ) juste pour voir si elle fonctionne encore après usage... Et il se met à taffier avec le bosco et le chef Goethals. Pendant que je teste la pompe, ( elle fonctionne ) et que j'enroule le câble dans la coursive, je vois les sous-offs qui vont et viennent avec des torchons et des seaux.
C'est pas souvent qu'on peut voir çà...
Après un temps le chef s'amène et me dit; " Ils ont mis de l'eau partout. On va vérifier s'il y en a dans les frigos en-bas ". La coursive avant a une petite coursive transversale où il y a l'écoutille Zulu des frigos. Je l'ouvre et on descend. Tout est sec. Pas de degâts aux frigos ou aux stores. On remonte et je referme l'écoutille , puisqu'elle est Zulu . Puis le chef me dit de mettre la pompe dans le cagibi SBD et s'en va ( ?? ) , il m'oublie ?.
Tant mieux ! Finalement , j'ai passé le temps à me promener avec la pompe submersible jusqu'au break de 10h00. Pas de corvée propreté et pas de peinture !!
Peut être Mike et Jean-Luc se souviennent-ils de cet incendie?. Peut-être Mike a-t-il repeint le coffret électrique !! Il aurait fait çà bien , c'est sûr...

Salut...A+ .


Dernière édition par titian le Dim 24 Mar 2013 - 14:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MIKE
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3014
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 24/09/2010

MessageSujet: Re: Electriciens de quart   Sam 20 Oct 2012 - 14:35

salut titian

ne suis monté a bord qu"au retour godasse de plymouth

aucune connaissance de cet incident

et pourquoi les ponts devraient ils repeindre un tableau électrique on ne peut pas en approcher



salut
Revenir en haut Aller en bas
titian
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Nombre de messages : 810
Age : 64
Localisation : quenast
Date d'inscription : 23/09/2012

MessageSujet: Re: Electriciens de quart   Sam 20 Oct 2012 - 14:47

Salut Mike


Pour les repeindre....?
, ouaaais , un matelot de pont peut s'en approcher.
Cà ne mord pas !
wavey
Revenir en haut Aller en bas
VALKIRI
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4523
Age : 79
Localisation : OSTENDE
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: Electriciens de quart   Sam 20 Oct 2012 - 15:49

titian a écrit:
Salut Mike
J'ai suivi ton conseil et j'ai piqué une photo du DEMOOR sur le forum où l'on voit celui qui sera mon chef de quart. Seulement, il est de dos,tout près de la poulie. Le seul sur la photo qui porte des lunettes. En plus, il faudrait qu'un très ancien du forum puisse le reconnaitre. Attendre et voir...A+


L O Le nom du chef en question en plus de l'Australie il a aussi été sur les vedettes au Congo (base de Banane)
1MR ou 1MC Decorte (j'espère que ma mémoire est )
Salut
PS Histoire du Paint-store very good

_________________
Dans la vie il y a trois routes
L'estime:l'idéal que l'on poursuit
La route vraie:la vie réelle de tous les jours
La route sur le fond:c'est le destin

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
titian
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate
avatar

Nombre de messages : 810
Age : 64
Localisation : quenast
Date d'inscription : 23/09/2012

MessageSujet: Re: Electriciens de quart   Sam 20 Oct 2012 - 16:03

super Merci Valkiri super

1MC Decorte ? Ca doit être çà. Quand on appelle quelqu'un " chef " tout le temps on retient pas le nom

wavey
Revenir en haut Aller en bas
MIKE
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3014
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 24/09/2010

MessageSujet: Re: Electriciens de quart   Sam 20 Oct 2012 - 16:04

SALUT VALKIRI

sur godetia 1MC et decorte ça doit etre juste

il a fait le voyage méditerranée aussi non n'aurait pas su m'en souvenir trés gros comme dit titian

en me remémorant j'ai entendu l'histoire du paint store et ils ont trouvé l'auteur de l'imprudence ça a été

étouffé comme le feu et j'ai perdu la mémoire quant a son nom.


salut
Revenir en haut Aller en bas
r1bjl
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2431
Age : 64
Localisation : aiseau-presles
Date d'inscription : 24/01/2010

MessageSujet: Re: Electriciens de quart   Sam 20 Oct 2012 - 17:00

Bonjour à tous,

Il s'agit bien du 1MC Bertje Decorte pour le chef machines.Pour l'incendie , il s'agissait d'une auto-combustion due à des chiffons de "Wist" enduits de white spirit qui se trouvaient près d'une source de chaleur et qui se sont consumés lentement. Je connais le nom du responsable du store, qui n'a pas contrôlé avant de le refermer, il s'agissait d'un grand 1MT francophone qui était un chouète gars, et dont je tairai le nom par respect pour lui, car il prenanit son job à coeur et une erreur est si vite arrivée, la preuve!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Electriciens de quart   

Revenir en haut Aller en bas
 
Electriciens de quart
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 31Aller à la page : 1, 2, 3 ... 16 ... 31  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Belgian Navy - Force Navale Belge - Belgische Zeemacht :: Questions techniques sur les navires et le matériel de notre marine-
Sauter vers: