Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion        

Partagez | 
 

 L'Europe menacée de marginalisation militaire !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34535
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: L'Europe menacée de marginalisation militaire !   Jeu 20 Sep 2012 - 11:32

L'Europe menacée de marginalisation militaire (20.09.2012)

De nombreux pays de l'Union européenne ne pourront plus financer d'ici quelques années des secteurs essentiels de leurs forces armées, en particulier l'armée de l'air, sauf s'ils y investissent davantage d'argent et coopèrent plus étroitement sur les questions de défense, estime le général suédois Hakan Syren, le président du Comité militaire de l'UE.

Pour lui, la hausse des coûts, le manque d'efficacité et les coupes budgétaires ont mené la défense européenne dans une situation critique. Il se dit également favorable à la fusion envisagée entre le groupe industriel franco-allemand EADS et le Britannique BAE Systems, qui créerait un géant de l'aérospatiale et de la défense avec des vendes cumulées de 93 milliards de dollars. Ce serait "un grand pas en avant" en vue d'une optimisation des efforts, a estimé Syren au cours d'un séminaire organisé à Bruxelles par la présidence chypriote de l'UE.

Hakan Syren pense en effet, à l'instar de nombreux experts de la défense, que les gouvernements européens dispersent leurs efforts en décidant de spécifications nationales pour leurs équipements militaires plutôt que de les standardiser à l'échelle européenne. "Les capacités militaires des Etats membres de l'UE sont en chute libre", a-t-il encore affirmé. "D'ici quelques années, un simple calcul permet de prédire que nombre d'Etats membres seront incapables d'entretenir des composantes essentielles de leurs forces nationales, à commencer par l'armée de l'air."

Il explique évoquer ces sujets maintenant parce que son mandat de trois ans à la tête du Comité militaire, qui regroupe les chefs d'état-major des pays membres, est sur le point de s'achever. Pour lui, l'Europe se dirige vers une marginalisation militaire. De nombreux pays de l'UE ont drastiquement réduit leurs dépenses militaires dans le cadre des mesures de restrictions budgétaires liées à la crise financière. Selon le général Syren, ces coupes budgétaires n'ont fait qu'aggraver d'autres problèmes. Selon lui, les Etats membres de l'UE dépensent leurs budgets de la défense de façon inefficace, en créant de la surcapacité dans certains secteurs et en omettant de palier des "insuffisances critiques" dans d'autres.

Source : REUTERS

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34535
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Dépenses militaires la Belgique en queue de peloton   Jeu 20 Sep 2012 - 11:34

Petit rappel :

Dépenses militaires: la Belgique en queue de peloton (13 avril 2012)

Des 27 pays de l'OTAN possédant une armée, la Belgique est, après la Lettonie et la Bulgarie, celui qui consacre le plus faible pourcentage de ses dépenses de défense (6,4%) au renouvellement de son matériel militaire, a indiqué vendredi l'Alliance atlantique, confirmant une tendance lourde année après année.

Dans un document intitulé "Données économiques et financières concernant la défense de l'OTAN", l'Alliance souligne qu'une très large part des dépenses de défense belges va au personnel militaire et civil, qui absorbait à lui seul en 2011 75,4% du total, en très légère baisse par rapport au maximum historique de 75,5% en 2010.

En ce qui concerne les dépenses d'équipements (principalement les achats de matériel), la Belgique se situe en antépénultième position, juste devant la Lettonie (5,7%) et la Bulgarie (6,3%).

Selon l'Otan, la Belgique n'a consacré en 2011 que 6,4% de ses dépenses de défense à cette fin (en baisse par rapport aux 6,8% de 2010).

La Turquie et le Luxembourg se situent à l'autre extrémité de l'échelle, avec respectivement 28,6 et 28,5% de leur budget militaire consacré à l'équipement, précédant la France (28,4%) et les Etats-Unis (26,5%).

Le ministère belge de la Défense relativise généralement ces chiffres, tout en faisant la distinction entre le "budget de la Défense" et les "dépenses de défense", une notion plus large qui englobe notamment les pensions des militaires.

L'Otan ne tient en outre compte que des "gros investissements". Tous les "petits" achats n'entrent donc pas en ligne de compte, affirme le ministère qui estime dès lors investir davantage que ce que calcule l'OTAN.

Les différents plans de restructuration de l'armée adoptés depuis 2000 prévoyaient d'augmenter significativement les dépenses d'équipements, de manière à ramener la structure du budget de la Défense à des proportions qualifiées de "saines": 50% pour le personnel, 25% pour les investissements (matériels et infrastructures) et 25% pour le fonctionnement (dont l'entraînement).

Le document, publié à l'approche du sommet atlantique de Chicago (Etats-Unis), les 20 et 21 mai, révèle toutefois une légère hausse des dépenses de défense belges entre 2010 et 2011, de 3,960 milliards d'euros à 3,986 milliards.

En pourcentage du Produit intérieur brut (PIB), les dépenses de défense belges ont fortement reculé depuis la fin de la Guerre froide, de 2,7% en moyenne dans les années 1985-1989 à 1,1% en 2011, en très légère baisse par rapport à l'année précédente.

L'OTAN souhaite que ses membres consacrent au moins 2% de leur PIB à la Défense, un seuil que seuls trois des 28 alliés (les Etats-Unis, le Royaume Uni et la Grèce) atteignent.

La moyenne de l'OTAN est de 3%, mais largement influencée par l'énorme budget militaire américain.

Cette tendance à la baisse ou à la stagnation se confirme dans tous les pays de l'Alliance, mais elle est particulièrement sensible en Grèce (-0,5% sur un an et -1,1% depuis 2009), frappée par la crise de sa dette.

Les Etats-Unis demeurent quant à eux premiers du classement, en consacrant 4,8% de leur PIB à la Défense, suivis par le Royaume Uni (2,6%) et la Grèce (2,1%). Tous les autres pays sont sous la barre des 2% souhaités par l'OTAN, avec le Luxembourg en fin de classement (0,5% du PIB). Seule l'Islande ne dispose pas d'armée.

Le rapport de l'OTAN évoque enfin les réductions d'effectifs qui ont touché les armées alliées depuis la fin de la Guerre froide.

En Belgique, l'effectif moyen est passé de 106.000 (gendarmerie comprise) en 1990 à 47.000 en 1995 (après la démilitarisation de la gendarmerie et la fin du service militaire obligatoire) pour se réduire à 32.000 hommes et femmes en 2011 - l'objectif fixé par le gouvernement au ministre de la Défense, Pieter De Crem.

Le personnel de la Défense ne représente plus que 0,7% de la population active, contre 2,7% en 1990.

Source : BELGA

Smilie 65

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
le Baron
Amiral de flottille
Amiral de flottille
avatar

Nombre de messages : 1244
Age : 52
Localisation : Liège (Bel)
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: L'Europe menacée de marginalisation militaire !   Jeu 20 Sep 2012 - 14:57

Notre gros problème est que tant que le budget de la défense ne sera pas indexé, ce qui est le cas depuis plus de 10 ans, celui-ci ne fera que diminuer chaque année.

Celui-ci est de 2.5 milliards d'€, mais il faudrait pour bien faire l'avoir augmenté progressivement. Normal qu'on arrive pas aux objectifs de 50% du budget parti en frais de personnel (les salaires sont indexés, eux...)
Revenir en haut Aller en bas
chris7450
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2447
Age : 70
Localisation : Hainaut - Morlanwelz
Date d'inscription : 24/08/2011

MessageSujet: Re: L'Europe menacée de marginalisation militaire !   Jeu 20 Sep 2012 - 15:48


Tout cela laisse bien rêveur et ne peut laisser personne indifférent.

Si déjà l'on pouvait penser à "uniformisation" au lieu de "dispersion" ce serait déjà un grand pas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Europe menacée de marginalisation militaire !   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Europe menacée de marginalisation militaire !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Belgian Navy - Force Navale Belge - Belgische Zeemacht :: Les news de la Force Navale belge, les infos, les questions,...-
Sauter vers: