Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion        

Partagez | 
 

 QUELS SONT CES NAVIRES ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 33 ... 63, 64, 65, 66, 67  Suivant
AuteurMessage
Vic
nous a quitté
nous a quitté
avatar

Nombre de messages : 1245
Age : 71
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 07/03/2011

MessageSujet: Re: QUELS SONT CES NAVIRES ?   Mer 12 Sep 2012 - 9:13

Smilie 53 bravo Bien Christian
Revenir en haut Aller en bas
Vic
nous a quitté
nous a quitté
avatar

Nombre de messages : 1245
Age : 71
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 07/03/2011

MessageSujet: Re: QUELS SONT CES NAVIRES ?   Mer 12 Sep 2012 - 9:19

Groix (Lorient) Bénédiction des Correaux
Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5223
Age : 62
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: QUELS SONT CES NAVIRES ?   Mer 12 Sep 2012 - 9:20

merci Vic
j'en ai poster un Wink
mais je serrais partis de 10h30 à +/- 15h00
comme tous les mercredi Bruxelles drink avec un colégue de bureau encore en service beer beer
jusque là je suis présent wavey
Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5223
Age : 62
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: QUELS SONT CES NAVIRES ?   Mer 12 Sep 2012 - 9:29

exacte Vic pour ta réponse thumleft
original



celle-ci (image pas trop nette) indecis
Revenir en haut Aller en bas
Vic
nous a quitté
nous a quitté
avatar

Nombre de messages : 1245
Age : 71
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 07/03/2011

MessageSujet: Re: QUELS SONT CES NAVIRES ?   Mer 12 Sep 2012 - 9:45

Un vapeur coule au large de Saint-Nazaire – 23 morts



Un abordage qui fait vingt-trois victimes vient de se produire en vue de Saint-Nazaire, entre deux vapeurs, la Ville-de- Rochefort, de la Compagnie des Bateaux à vapeur du Nord, et le vapeur charbonnier anglais Peveril. parti de Saint-Nazaire, sur lest, à destination de Bilbao. Le sinistre a eu lieu près du phare du Pilier.

Il était, trois heures du matin le temps était clair, mais un fort vent de nord-est soufflait et la mer était démontée. La Ville-de- Rochefort se dirigeait vers Saint-Nazaire lorsque soudain un choc se fit entendre. Elle venait d'être abordée en plein travers, par bâbord, et littéralement coupée en deux. En quelques minutes, elle disparaissait dans les flots.

Malgré ses efforts, l'équipage du navire abordeur ne put sauver que trois marins du vapeur abordé: le second, M. Bodo le cuisinier, M. Hars, et le lieutenant de quart, M. Lemaire. Le capitaine, M. Palvadeau, originaire de Noirmoutier, vingt et un hommes d'équipage avaient disparu, ainsi que le pilote Pichon, de Saint-Nazaire, qui avait pris son poste deux heures avant l'abordage.

Le lieutenant de quart avait eu le temps de décrocher un canot et d'y prendre place avec le second, qui resta à son bord jusqu'au dernier moment, et le cuisinier qui, réveillé par le choc, accourut en chemise sur le pont, à temps pour se sauver. Les trois hommes furent recueillis quelques instants après par le Peveril. Ce vapeur, qui avait lui-même de fortes avaries à son étrave, dut rentrer à Saint-Nazaire et se mettre aussitôt dans le bassin de radoub pour se faire réparer.

La Ville-de-Rochefort est coulée par trente mètres de fond. Elle est perdue irrémédiablement. On espère encore, mais sans grande confiance, que d'autres hommes d'équipage ont pu se sauver et atterrir au Pouliguen. Les causes de cette catastrophe sont, quant à présent, inexplicables.

Le Temps – 16 octobre 1910



Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5223
Age : 62
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: QUELS SONT CES NAVIRES ?   Mer 12 Sep 2012 - 10:22

comme d'habitude Vic thumleft
encore une bonne histoire de racontée Wink
maintenant BRX oui chef oui chef beer beer
salut wavey
Revenir en haut Aller en bas
Vic
nous a quitté
nous a quitté
avatar

Nombre de messages : 1245
Age : 71
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 07/03/2011

MessageSujet: Re: QUELS SONT CES NAVIRES ?   Mer 12 Sep 2012 - 11:09

Bon apéro Christian beer drunken
Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5223
Age : 62
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: QUELS SONT CES NAVIRES ?   Jeu 13 Sep 2012 - 10:08

hier apéro raisonable

maintenant un navire oublié a chercher

Revenir en haut Aller en bas
Vic
nous a quitté
nous a quitté
avatar

Nombre de messages : 1245
Age : 71
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 07/03/2011

MessageSujet: Re: QUELS SONT CES NAVIRES ?   Jeu 13 Sep 2012 - 10:15

Bonjour Christian:
Le « Vendredi 13 ». Un nom comme une malédiction. Le voilier trois mâts a pourtant débuté son histoire glorieusement en naviguant sur les plus belles mers du monde. Aujourd'hui, la coque noire gît au fond d'un parking de la base sous-marine, aux bassins à flot à Bordeaux. Pas même une stèle ou une pancarte pour honorer sa mémoire. Un cimetière d'une tristesse infinie.

Il était pourtant le plus long monocoque de son époque. Trente-neuf mètres. Un petit bijou technologique conçu et piloté par le navigateur Jean-Yves Terlain pour la Transat anglaise de 1972, entre Plymouth et Newport (États-Unis). Il finira à la deuxième place. Sans doute un manque de chance. Le réalisateur Claude Lelouch, attiré par la symbolique du 13 (sa société de production se nomme Les Films 13) finance la construction du navire pour un film. Finalement, le « Vendredi 13 » ne sera pas le héros de son film. Les récits de défaite ne font pas de bons films.




De la lumière à l'ombre

« On écrit que ce bateau est une légende. Quand on regarde vraiment, je ne suis pas d'accord », explique un brin excédée Danièle Martinez, la directrice de la base sous-marine. « Il a fini deuxième à la Transat avant de servir de voilier de luxe à des ''people'' comme Hallyday, qui voulaient passer du bon temps dans les îles dans les années 70. Sans compter les péripéties judiciaires, les accidents… Moi, je suis ici depuis douze ans, ça fait douze ans que je le vois sur ce parking, depuis que le Conservatoire de la plaisance de Bordeaux a fermé en 1997 et l'a abandonné ici faute de mieux. »

Le projet de personne

Que faire alors de cette bicoque mourante ? Longtemps il a été le refuge de squatters qui ont savamment décoré la coque noire de graffitiset autres tessons de bouteilles de bière. La mairie n'a pas vraiment de projet. Déplacer l'engin : trop risqué. Remettre le bateau en état : trop coûteux.

Claude Lelouch, dans un entretien au journal « L'Équipe » en avril 2012, s'était dit peiné de savoir « ce vieillard […] à qui la marine moderne doit beaucoup croupir dans un parking de Bordeaux ». Et le réalisateur de conclure : « Il serait formidable dans un musée de la marine. »

Le projet de musée de la Mer à Bordeaux du promoteur Norbert Fradin réveille justement quelques espoirs, mais le « Vendredi 13 » n'est pas - pour l'heure - inclus dans ce projet. Ce n'est d'ailleurs le projet de personne.

La seule chose que l'on fait de ce rafiot, c'est de s'en servir « comme support pour projeter des vidéos sur les murs de la base, d'où le petit cube de tôle grise dessus », conclut Danièle Martinez.

Le « Vendredi 13 » ne survit qu'au travers de son frère jumeau, le « Friday Star ». Plus qu'un frère, on pourrait d'ailleurs parler de fils puisque la coque du « Vendredi 13 » a servi de moule à la construction de ce nouveau voilier du constructeur Stardust. Le « Friday Star », lui, navigue encore fièrement. De là à dire que ce n'est qu'une histoire de nom, et donc de chance
Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5223
Age : 62
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: QUELS SONT CES NAVIRES ?   Jeu 13 Sep 2012 - 10:33

trés exacte Vic
Hé oui, encore une histoire d'argent comme la Calypso
voici quelques photos de ce voilier












ici les mâts entreposés


Revenir en haut Aller en bas
Vic
nous a quitté
nous a quitté
avatar

Nombre de messages : 1245
Age : 71
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 07/03/2011

MessageSujet: Re: QUELS SONT CES NAVIRES ?   Jeu 13 Sep 2012 - 10:44

C'était quand même un très beau bateau
Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5223
Age : 62
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: QUELS SONT CES NAVIRES ?   Jeu 13 Sep 2012 - 10:50

hé oui Vic
celui-ci te serra façile a trouver
et les autres ils ont quité le navire????? Wink

Revenir en haut Aller en bas
MIKE
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3014
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 24/09/2010

MessageSujet: Re: QUELS SONT CES NAVIRES ?   Jeu 13 Sep 2012 - 12:24

wavey

USS edenton

en 1986 aurait vu des objets volants non identifiés UFO décommissionné



wavey
Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5223
Age : 62
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: QUELS SONT CES NAVIRES ?   Jeu 13 Sep 2012 - 15:04

bien vu Mike thumleft

Alors que J’étais dans la marine U. S. lors de l’été 1986, j’étais à bord de USS Edenton ATS1 (actuellement désaffecté). La vigie, restait dehors sur le pont du navire, et était responsable de déclarer tous les contacts observés dans l’eau et dans le ciel. Il était environ vingt-trois heures une nuit claire en mer, Situé à une cinquantaine de miles au large des côtes de Cape Hatteras, Caroline du Nord.
Lors d’une de mes surveillances du ciel nocturne, venues de nulle part, quatre lumières rouges sont apparues. Les lumières se trouvaient à des centaines de kilomètres les unes des autres et formaient un carré. Au départ, j’ai pensé qu’il s’agissait de quatre engins distincts, comme des hélicoptères militaires parce que les lumières étaient stationnaires ; cependant, en raison de la distance par rapport au bateau, les lumières étaient trop grandes pour être les lumières d’un avion.
Il n’y avait également aucune autre lumière comme en vert et blanc, qui forment la ligne normale d’un avion aperçu de nuit. Les lumières étaient situées à environ 20 degrés au dessus de l’horizon et à un mile du navire. Encore une fois, ces quatre lumières rouges étaient chacune de la taille d’un petit avion, elles étaient très brillantes et visibles dans le ciel nocturne. Ce dernier était aussi très clair, éclairé par la lune, et une quantité modérée d’étoiles était visibles, ce qui a aussi aidé dans le calcul de la distance et taille de ces lumières.
Comme déclaré, au début lorsque j’ai vu que ces lumières, elles étaient toutes stationnaires dans le ciel et étaient apparues de nulle part. Une fois que j’ai remarqué que ce n’étaient pas des lumières normales, groupées en carré et immobiles, j’ai appelé l’officier de garde pour le prévenir d’une observation possible d’ovni. Ce qui amena d’abord un rire à travers la ligne mais j’ai à nouveau relayé le contact d’une voix sévère mais excitée, ce qui réussit à attirer l’attention des officiers du pont. Après avoir relayé l’information de contact une deuxième fois, les quatre lumières en un éclair se sont élancées vers l’horizon incroyablement vite. La plus basse des deux lumières du carré en premier, avec les deux lumières du dessus suivant directement derrière en un mouvement courbé et il n’y avait aucun son.
Alors toutes les quatre ont foncé tout droit dans l’espace et hors de vue, tout ç en une fraction de seconde. A ce moment je me sentais très choqué et excité, et je priais personnellement que quelqu’un sur le pont avait vu ce que je venais tout juste de voir. Etant un observateur avide du ciel nocturne, ayant vu des étoiles filantes et croyant que la vie doit exister ailleurs, je deviens encore plus excité parce que je sais que je venais de voir mon premier objet volant non identifié.
A mon étonnement, lorsque je suis retourné sur le pont après mon observation, j’ai eu le plaisir d’apprendre que l’officier de garde et tous les autres sur le pont avaient vu cette observation et l’avaient consignée sur le cahier de liaison du navire en tant qu’observation d’ovni.
Ensuite, une demi heure après l’observation, le système de détection des radiations (mètre gamma Roentgen) sur le pont a commencé à faire un grand bruit en cliquant. Au début, personne ne semblait savoir ce qu’était alors ce son jusqu’à ce qu’une cloche très bruyante s’arrêta nous avisant de ce qui se passait, nous étions irradiés.
Lorsque l’instrument s’arrêta de cliquer il indiqua que nous avions pris un coup de 385 roentgens dans la période d’une minute. A ce moment le capitaine du navire fut réveillé et appelé sur le pont aussi bien que le chef en charge de l’équipement de mesure des radiations à bord du navire.
Le capitaine n’était pas impressionné par une observation d’OVNI inscrite dans le journal de bord, et d’abord, pris le compteur Roentgen comme étant défectueux. Cependant, le chef informa le capitaine que le mètre avait été entretenu et calibré la veille et que les autres appareils de mesure à bord du navire s’étaient tous arrêtés indiquant le même taux de roentgens recus sur le pont.
Le capitaine dit de ne pas noter l’évènement concernant l’exposition aux radiations et quitta le pont. Pendant le reste de mon service de surveillance cette nuit là, aucun officier ni personne citée ne parla de ce qui s’était passé, et aussi agit comme si rien ne s’était passé. Cette expérience quoi qu’il en soit, est restée gravé dans ma mémoire comme si c’était hier et je n’ai raconté cette histoire qu’à peu de personnes, personnes dont je savais qu’elles me croiraient. C’est aussi la première fois que je documente les évènement de cette nuit là.
En conclusion, comme indication de la puissance des radiations gamma, que moi et les autres avons reçu cette nuit là ; tout le personnel durant les expériences du projet Trinity conduites en 1945 à ground zero, n’a reçu que entre 1 et 6 roentgens de radiations gamma au total. Ceci me conduit à croire, que nous sommes passés à travers une vague de radiations produite par les ovnis aperçus 30 minutes plus tôt.

Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5223
Age : 62
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: QUELS SONT CES NAVIRES ?   Jeu 13 Sep 2012 - 15:08

non non attention je n était pas là (article d'un membre d'équipage de ce navire)
mais bonne réponse Mike thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: QUELS SONT CES NAVIRES ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
QUELS SONT CES NAVIRES ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 64 sur 67Aller à la page : Précédent  1 ... 33 ... 63, 64, 65, 66, 67  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Belgian Navy - Force Navale Belge - Belgische Zeemacht :: Divers :: Quizz Photos-
Sauter vers: