Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion      

Partagez | 
 

 Onderzeeboten - Les sous-marins - Submarines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 39912
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Onderzeeboten - Les sous-marins - Submarines   Jeu 14 Déc 2017 - 20:57


_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 39912
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Onderzeeboten - Les sous-marins - Submarines   Dim 28 Jan 2018 - 23:41


_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 39912
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Onderzeeboten - Les sous-marins - Submarines   Jeu 1 Fév 2018 - 10:42


_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 39912
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Onderzeeboten - Les sous-marins - Submarines   Sam 3 Fév 2018 - 12:49


_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 39912
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Onderzeeboten - Les sous-marins - Submarines   Sam 3 Fév 2018 - 21:32


_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 39912
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Onderzeeboten - Les sous-marins - Submarines   Mar 6 Fév 2018 - 8:38


_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 39912
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Onderzeeboten - Les sous-marins - Submarines   Dim 18 Fév 2018 - 12:02


_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 39912
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Onderzeeboten - Les sous-marins - Submarines   Mar 20 Fév 2018 - 10:58

Leaving Portsmouth today after a weekends shore leave, is Dutch conventional diesel, electric submarine Walrus
one of 4 of the class, arriving at Portsmouth naval base today. She weighs 2250 tons on the surface and has a
speed of 20 knots. submerged and a length of 222 feet (19.02.2018) :


by Alan Howell, sur Flickr

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 39912
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Onderzeeboten - Les sous-marins - Submarines   Sam 17 Mar 2018 - 14:32


_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 39912
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Onderzeeboten - Les sous-marins - Submarines   Jeu 22 Mar 2018 - 20:28


_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 39912
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Onderzeeboten - Les sous-marins - Submarines   Mar 5 Juin 2018 - 17:59

https://twitter.com/SciteCito/status/1003996868034981888

traduction google de l'article :

Citation :
Qui peut construire le plus gros achat militaire depuis le JSF ?



Qui va remplacer les quatre sous-marins néerlandais de type Walrus ? Une entreprise néerlandaise est un favori pour le plus grand achat militaire depuis le JSF. Mais les chantiers navals étrangers expérimentés reluquent aussi sur la commande d'une valeur de plusieurs milliards.

La construction de nouveaux sous-marins pour la marine néerlandaise promet d'être basée sur une concurrence féroce. Cette année, l'organisation de la Défense doit fournir plus de clarté sur les plans d'achat. Il s'agit de plus que quelques nouveaux navires. Les Pays-Bas, par exemple, veulent-ils diriger leurs propres entreprises ou commencer à travailler avec un chantier naval étranger expérimenté? Dans ce cas, la Défense a-t-elle choisi d'approfondir la coopération militaire déjà étroite avec l'Allemagne, ou est-ce précisément des liens avec la France qui sont en train d'être établis?

La société française Naval Group tente d'être à l'honneur en tant qu'outsider. Pour se présenter, l'entreprise a même organisé un voyage pour les journalistes néerlandais dans son propre chantier à Cherbourg et dans la maison de la marine française à Toulon. "Notre problème est que nous ne sommes pas connus aux Pays-Bas, nous essayons de changer cela", explique Eric Chaplet. L'ancien amiral et capitaine des sous-marins qui est actuellement conseiller du PDG de Naval Group et chargé de la vente internationale des navires.

Le favori probable pour obtenir la commande est le néerlandais Damen. Cette compagnie a construit tous les navires de surface pour la marine néerlandaise. Au cours des dernières années, il a également effectué d'importants travaux de maintenance sur les quatre sous-marins actuels de la classe Walrus. Mais parce que le constructeur naval, Rotterdamsche Droogdok Maatschappij, a fait faillite au milieu des années 1990, certaines connaissances manquent aux Pays-Bas. Damen a besoin de l'aide du suédois Saab, par exemple, pour produire la protection en acier épais qui protège un sous-marin à une profondeur en centaines de mètres contre la pression élevée de l'eau.

Le nom d'une deuxième entreprise qui tombe souvent est celui de l'allemand TKMS. Avec Naval Group, cette société détient la plus grande part du marché d'exportation européen des sous-marins. Mais TKMS et la marine allemande sont actuellement dans une mauvaise passe. L'année dernière, les six sous-marins allemands étaient simultanément à quai avec des problèmes techniques. Et une nouvelle frégate de TKMS avait tellement de défauts que la marine allemande a refusé de la mettre en service. La société a même été exclue pour une commande ultérieure de frégates.

Brique

Le quatrième candidat avec lequel parle la marine néerlandaise est l'espagnol Navantia. Celui-là a construit de nombreux navires de surface, mais est un petit joueur sur le marché des sous-marins. La société ne travaille actuellement que sur quatre sous-marins pour la marine espagnole. Ce projet a été retardé parce qu'il y avait des erreurs de calcul dans la conception. Les bateaux menaçaient de devenir si lourds qu'ils couleraient sur le fond marin comme une brique.

Naval Group a le vent en poupe. En 2016, le nouveau gouvernement australien a choisi de manière inattendue la société française pour la construction de douze nouveaux sous-marins. Saab et TKMS ont manqué l'occasion. Cela semble avoir donné confiance à la compagnie française pour se mêler aussi à la course néerlandaise.

Il y a aussi une longue discussion aux Pays-Bas. Ces dernières années, le département de la Défense a mené des études sur les sous-marins, mais faute d'argent, le ministère a pris une décision avant lui. Le ministre Ank Bijleveld a l'intention d'informer la Chambre, à la fin de cette année, du type de bateau qu'elle veut pour remplacer les quatre navires de la classe des Walrus construits dans les années 1990. En 2020 ou 2021, un contrat doit être signé avec un constructeur afin que le premier nouveau navire puisse être mis en service en 2027.

Monde entier

Le facteur compliquant est que la marine néerlandaise a des exigences particulières. Elle veut un bateau à moteur conventionnel, qui peut fonctionner dans le monde entier, par exemple avec une combinaison de moteurs diesel et de batteries puissantes. De cette façon, le sous-marin peut naviguer vers les caraïbes néerlandaises, recueillir des renseignements dans le golfe Persique ou tracer des sous-marins russes en Méditerranée ou dans l'Arctique. La plupart des pays dotés de sous-marins conventionnels les utilisent principalement pour défendre leurs propres eaux côtières. Les marines qui vont loin de chez eux, comme les Britanniques, les Russes ou les Français, le font avec des sous-marins à propulsion nucléaire. Il n'y a que quelques marines, par exemple au Canada et en Australie, dont la façon de travailler est quelque peu comparable. La Haye ne peut pas simplement acheter un bateau sur étagère.

La France a des sous-marins nucléaires avec lesquels elle opère dans le monde entier. L'Australie, qui doit franchir de grandes distances en Asie, construira une variante conventionnelle du bateau nucléaire français avec l'aide du Groupe Naval. Selon Chaplet, une version légèrement plus petite de cette conception répondrait exactement aux exigences néerlandaises.

Cela offre également des capacités supplémentaires que le Walrus n'a pas maintenant. Par exemple, Naval Group annonce avec la possibilité de tirer des missiles de croisière. Ils ont déjà prouvé leur valeur, selon Chaplet. "Au début de cette année, nous en avons tiré depuis une frégate en Syrie et ils serons bientôt sur les nouveaux sous-marins français." Selon lui, les Pays-Bas achèteraient donc un système où les problèmes de démarrage ont déjà été éliminés. La conception française a également des quarts de sommeil pour les commandos, qui doivent dormir dans le morse dans les tubes lance-torpilles. Avec le modèle français, les hommes-grenouilles peuvent quitter le bateau avec quatre hommes en même temps, avec l'actuel Walrus cela doit être fait un par un.

Les offres de Damen-Saab et de TKMS sont basées sur l'approche inverse. Ils produisent des sous-marins conventionnels relativement petits et les agrandissent pour les souhaits néerlandais. De cette façon, il est également possible d'installer des installations supplémentaires pour les commandos de marine ou les missiles de croisière.

Mais ce qu'un nouveau système d'arme peut faire n'est pas la seule chose qui compte. Le VVD et le CDA ont clairement indiqué au cours des dernières années qu'ils souhaitaient construire autant que possible de nouveaux bateaux aux Pays-Bas, afin que leurs propres entreprises en bénéficient. Le commandant du service sous-marin de l'époque, Hugo Ammerlaan, a également pris la parole il y a quelques années. Le D66-parlementaire a mis en garde à nouveau Salima Belhadj contre une tactique inrommel », où la défense des petits pas encore se déplacer vers le choix d'une arme particulière, avant que la Chambre ne peut vraiment pas faire demi-tour. Selon elle, c'est arrivé au JSF. A l'époque, l'avionneur français Dassault s'est également retiré prématurément de la course, estimant que le choix du JSF était déjà fixé.

Mais ce qui peut un nouveau système d'arme, quelques-uns ce n'est pas compte. Le VVD et le CDA a fait claire que les dernières années eux les nouveaux bateaux veulent bâtir autant que possible aux Pays-Bas, pour que propres sociétés profitent. Aussi, le commandant de l'époque de l'onderzeedienst, Hugo Ammerlaan, s'est parlé il y a plusieurs années quelques-uns. Le D66-parlementaire a alors prévenu Salima Belhaj contre une série de petite tactique de désordre d'étapes la Défense mise vers le choix d'un système particulier d'arme, jusqu'à ce que la chambre ne puisse à vrai dire plus. Selon lui, c'est ce qui est arrivé avec le JSF. Le constructeur français d'avion Dassault s'est alors retiré aussi prématurément de la course, parce qu'il a trouvé que le choix pour le JSF été à vrai dire déjà fixé.

Politique-stratégique

Le choix d'un système d'armement d'une valeur de plusieurs milliards de dollars, qui doit durer des décennies, est souvent aussi un choix politico-stratégique. En choisissant le JSF américain comme successeur du F16, par exemple, la Force aérienne travaille en étroite collaboration avec les États-Unis depuis des décennies et la plupart des pilotes d'avions et d'hélicoptères néerlandais sont formés aux États-Unis. L'achat du JSF a poursuivi cette relation stratégique.

Le lien militaire entre les Pays-Bas et la France a toujours été faible. L'armée de l'air néerlandaise et la marine sont orientées anglo-saxonnes, tandis que l'armée coopère étroitement avec l'Allemagne. Naval Group essaie maintenant de dessiner la carte de plus de coopération européenne de défense après le Brexit. La France aura alors les forces armées les plus compétentes de l'UE. Selon M. Chaplet, les marines néerlandaise et française sont similaires, car elles veulent toutes deux mener des opérations militaires dans le monde entier. "Malheureusement, la collaboration n'est pas aussi étroite qu'elle devrait l'être."

La marine française soutient l'offre de Naval Group. Une visite à la base navale de Toulon fait partie du voyage de presse. Olivier Regnault, responsable de la formation du personnel sous-marin, affiche fièrement des simulateurs depuis le centre de commandement et le contrôle des nouveaux sous-marins nucléaires français. Le premier d'entre eux entrera en service en 2020, mais le personnel s'entraîne déjà pour pouvoir s'entendre immédiatement. Selon un autre employé de Naval Group, Stéphane Meunier, la marine néerlandaise avec de tels simulateurs peut également passer sans problème du Walrus à un successeur français.

Capitaine

Comme Chaplet, Meunier est un ancien capitaine sous-marin de la marine française. Les liens entre le chantier naval et l’État français sont donc proches. L’État français possède les deux tiers de l'entreprise et y achète tous ses navires. Selon Chaplet, c'est un avantage. "Il nous offre une continuité, de sorte qu'un client sache avec certitude que nous existerons encore dans vingt ou trente ans."

Mais l'entrelacement peut aussi fonctionner au détriment des Français. Paris utilise avec empressement les règles européennes qui lui permettent d'attribuer des achats de défense à ses propres entreprises, au lieu de les externaliser publiquement. La question est donc de savoir pourquoi les Pays-Bas achèteraient des navires dans un pays qui ne fait pas ou peu de contre-ordres.

Ce mois-ci, Naval Group doit soumettre un plan au ministère des Affaires économiques pour expliquer comment les Pays-Bas peuvent bénéficier économiquement d'une commande de la société française. L'un des piliers sur lesquels Chaplet veut se déployer est la coopération dans le développement de nouveaux systèmes d'armes. "Nous ne pouvons pas tout rechercher nous-mêmes, donc ce serait bien si nous pouvions partager la recherche avec les Pays-Bas dans le cadre d'un accord sous-marin à l'avenir."

La société française laisse également entendre qu'en tant que lauréat d'un appel d'offres néerlandais, Damen peut encore s'impliquer dans le projet. Parce que Damen collabore maintenant avec le groupe suédois Saab ou Naval Group, dans chaque constellation une combinaison de sociétés néerlandaises et un chantier naval étranger avec des connaissances spécialisées dans le domaine de la construction sous-marine est nécessaire. "Notre porte est ouverte à Damen", promet le directeur marketing Didier Jorioz.

Source : trouw.nl

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3281
Age : 76
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Re: Onderzeeboten - Les sous-marins - Submarines   Mer 6 Juin 2018 - 14:25

Bonjour et merci, Olivier, pour cette documentation très fournie et très technique.
Et, comme on dit ; que le meilleur l'emporte...
Amitiés.

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 39912
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Onderzeeboten - Les sous-marins - Submarines   Lun 11 Juin 2018 - 7:47


_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 39912
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Onderzeeboten - Les sous-marins - Submarines   Dim 16 Sep 2018 - 12:23


_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 39912
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Onderzeeboten - Les sous-marins - Submarines   Lun 17 Sep 2018 - 11:19


_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Onderzeeboten - Les sous-marins - Submarines   

Revenir en haut Aller en bas
 
Onderzeeboten - Les sous-marins - Submarines
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Les autre Marines - Andere Marines - Other Navies :: Koninklijke Marine - Marine Néerlandaise - Dutch Navy-
Sauter vers: