Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion        

Partagez | 
 

 Coalition aéro maritime au large de la Libye

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34533
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Coalition aéro maritime au large de la Libye   Lun 21 Mar 2011 - 21:38


_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34533
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Coalition aéro maritime au large de la Libye   Lun 21 Mar 2011 - 21:47

21/03/2011 à 20h22

Les F-16 belges n'ont pas encore eu à intervenir

Les quatre F-16 de la force aérienne belge qui ont décollé lundi à 14h54 pour effectuer la première mission dans le cadre de l'opération en Libye n'ont pas eu à intervenir, a indiqué lundi soir le service de presse de la Défense nationale.

Le gouvernement avait auparavant donné son feu vert à leur participation à cette opération. Aucune intervention ne fut faite lors de cette première sortie.

Selon le service de presse de la Défense nationale, cette première mission a conduit les appareils de la Composante Air de l'armée belge à patrouiller au-dessus de la Méditerranée à l'Ouest de la Crête.

Guidés par un avion radar AWACS, ils ont fait respecter la zone d'exclusion aérienne en recherchant toute intrusion. Si la nécessité existe, ils ont l'autorisation d'agir.

"Aucune intervention ne fut faite lors de cette première sortie. Les avions sont revenus à leur base à Araxos en Grèce", a précisé le service de presse de la Défense nationale, dans un communiqué diffusé lundi soir.

Source: Belga

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34533
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Coalition aéro maritime au large de la Libye   Mar 22 Mar 2011 - 16:55

22/03/2011 à 14h42

Libye : l'Otan prend en charge l'embargo sur les armes

Les 28 pays de l'Otan "sont tombés d'accord pour imposer un embargo sur les armes" à destination de la Libye.

Les pays de l'Otan ont décidé, mardi 22 mars, de confier à leurs marines la mission de faire respecter l'embargo sur les armes à destination de la Libye décidé par l'Onu, a annoncé un diplomate allié.

Les ambassadeurs des 28 pays de l'Otan réunis au sein du Conseil de l'Atlantique-Nord "sont tombés d'accord pour imposer un embargo sur les armes qui seraient acheminées par mer", a-t-il déclaré sous réserve de l'anonymat

Source: AFP

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34533
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Coalition aéro maritime au large de la Libye   Mar 22 Mar 2011 - 16:57

22/03/2011 à 16h09

Libye: première mission des chasseurs du porte-avions Charles de Gaulle

PARIS - Les avions de chasse Rafale du porte-avions nucléaire français Charles de Gaulle, désormais opérationnel, ont conduit mardi une première mission au-dessus de la Libye, a annoncé l'état-major des armées.

Une patrouille de deux Rafale a effectué un "vol de reconnaissance" dans l'espace aérien libyen, a précisé à l'AFP le porte-parole de l'état-major, le colonel Thierry Burkhard.

Les deux appareils ont décollé vers 07H00 GMT du porte-avions positionné au large des côtes libyennes. Ils ont regagné le navire en milieu de journée sans avoir renconté de difficulté, a-t-il ajouté.

L'un des deux appareils était équipé d'un dispositif de surveillance permettant de transmettre en direct les images de la reconnaissance et le second était configuré en version air-air pour assurer sa protection, a-t-il expliqué.

Le Premier ministre français François Fillon a lui-même annoncé à la tribune de l'Assemblée nationale que depuis mardi matin, "le groupe aéronaval est opérationnel au large des côtes libyennes" et que "la zone d'exclusion aérienne (décrétée par l'ONU) est aujourd'hui en place".

Le Charles de Gaulle avait appareillé dimanche de son port d'attache de Toulon et avait été rejoint peu après par son "groupe aérien" composé notamment de huit Rafale et six Super Etendard.

Source: AFP

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34533
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Coalition aéro maritime au large de la Libye   Mar 22 Mar 2011 - 17:00

22/03/2011 à 16h30

Libye: le doute s'installe dans la coalition

Doute, tiédeur, à part la France, personne n'y va de gaieté de coeur, même si, sur le papier les objectifs de la résolution 1973 sont clairs : instaurer une zone de protection aérienne, et protéger les civils, ou en d'autres mots, empêcher un dictateur de tirer sur son propre peuple.

Quatrième jour d'intervention militaire internationale pour contrer l'armée fidèle à Mouammar Kadhafi : les avions belges ont effectué une première patrouille en Méditerranée à l'ouest de la Crète. Les avions des coalisés ont aussi frappé plusieurs objectifs dans la région de Tripoli dont, à nouveau, la résidence du colonel Kadhafi.

Mais la défense anti-aérienne libyenne n'est pas encore anéantie. Et, au sol, les insurgés libyens font état de combats très meurtriers dans la région de Mistrata, mais pas seulement. On est donc loin d'une solution, au moment où le doute s'exprime un peu partout sur les objectifs stratégiques de l'intervention internationale.

Sur le plan opérationnel, la Norvège a suspendu sa participation tant que le commandement de l'opération n'est pas clairement établi. Les Etats-Unis, ont le sait, voudraient que l'Otan prenne le relais. Mais l'Otan est divisée : la France ne veut pas d'un label trop occidental à l'opération. La Turquie et l'Allemagne ne sont pas favorables à l'intervention militaire elle-même. L'Italie de Silvio Berlusconi a mis ses bases militaires à disposition mais ne veut pas d'une guerre contre son ex-ami Kadhafi.

Dans ces conditions, l'Union européenne s'est bornée à élargir la liste des personnes et sociétés libyennes sous embargo. Elle se dit aussi prête à sécuriser une opération humanitaire si l'ONU le lui demande.

En Grande-Bretagne, si le Parlement britannique a approuvé l'opération "Aube de l'Odyssée" à une quasi unanimité, les citoyens eux la désapprouvent à 43 %. Un cinquième des Britanniques ne se prononcent pas.

Source: rtbf.be/info

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34533
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Coalition aéro maritime au large de la Libye   Mar 22 Mar 2011 - 19:46

22/03/2011 à 18h00

Deuxième mission pour les F-16 belges en Libye

Les F-16 belges ont effectué leur seconde mission au départ de la base d'Araxos en Crète. Les appareils de la Force aérienne belge ont patrouillé et sont déjà rentrés à leur base d'après Pieter De Crem, ministre de la Défense.

Les quatre F-16 de la force aérienne belge qui avaient déjà effectué pareille mission lundi après-midi dans le cadre de l'opération coalisée en Libye n'ont pas eu à intervenir, a indiqué lundi soir le service de presse de la Défense nationale.

Les avions belges participent à l'instauration de la zone d'exclusion aérienne au-dessus de la Libye. Ils ont pour mission de surveiller mais aussi éventuellement d'intercepter d'éventuels intrus. Ils sont guidés pour cela par un avion radar AWACS.

Source: rtbf.be/info

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34533
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Coalition aéro maritime au large de la Libye   Mar 22 Mar 2011 - 21:45

British Royal Air Force (RAF) Typhoon aircraft taxi at Gioia Dell Colle Air Base, in Italy March 22, 2011. The cost of Britain's involvement in military operations in Libya is likely to be measured in tens of millions of pounds rather than hundreds of millions, finance minister George Osborne said on Tuesday. (Reuters Pictures)


_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34533
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Coalition aéro maritime au large de la Libye   Mar 22 Mar 2011 - 21:47

Ground crew work on a Rafale fighter jet at the military air base of Solenzara, on the Mediterranean island of Corsica, where France runs its military operation against Libya, March 22, 2011. France could extend its military operations over Libya beyond the Benghazi area from Wednesday, a spokesman for the French armed forces said on Tuesday. (Reuters Pictures)


_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
Sail Roger
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2391
Age : 70
Localisation : Liège
Date d'inscription : 24/08/2010

MessageSujet: Coalition aéro maritime au large de la Libye   Mer 23 Mar 2011 - 8:00

DH 11 millions d’euros pour la Libye(23/03/2011)

Ce mercredi de 12h à 13h, chattez avec Michel Liégeois, professeur de Relations Internationales à l'UCLNotre armée peut-elle se payer le luxe budgétaire d’une nouvelle mission ?

BRUXELLES Le coût de l’intervention militaire belge en Libye ? Aux alentours de 11 millions d’euros. Le chiffre a été avancé hier par Laurent Louis (MLD, ex-PP), seul député de la Chambre à ne pas avoir soutenu lundi l’engagement belge dans l’opération Aube de l’Odyssée .

De sources militaires, on explique que ces chiffres sont des estimations faites par le département de la Défense. “Ils représentent le surcoût qu’engendre l’engagement des F-16 par rapport à une utilisation dite normale. Mais il pourrait fortement augmenter si les avions devaient se livrer à un bombardement intensif.”

C’est que les munitions des F-16 sont extrêmement chères. À titre d’exemple, une bombe de type Maverick coûte entre 48.000 et… 269.000 dollars l’unité ! On comprend mieux pourquoi les règles belges d’engagement permettant l’ouverture du feu sont parmi les plus strictes des États membres de l’Otan… Les F-16 belges ont par ailleurs effectué une deuxième mission hier au-dessus de la Libye.

Le surcoût de l’opération – à charge du gouvernement dans son ensemble et pas seulement de la Défense – ne turlupine pas que Laurent Louis. Pour Gilles Van Oosthuijze, du syndicat libéral SLFP, “la participation belge à l’opération en Libye fait intégralement partie du corebusiness de notre Défense. Il n’y a pas de doutes à cela, mais il est impératif que le gouvernement dégage des moyens budgétaires nécessaires pour assurer son niveau d’ambition”.

Le SLFP souligne que les engagements à répétition de l’armée (en Afghanistan ou l’opération Atalanta contre la piraterie dans l’océan Indien) s’accompagnent de restrictions budgétaires. “Continuer à faire plus avec moins de moyens : mission impossible” , souligne le syndicat dans un communiqué.

“Il est temps de marquer un stop à l’érosion du budget de la Défense. En cas contraire, le SLFP-Défense demande combien d’efforts le département devra encore fournir ou combien de casernes il faudra encore fermer pour financer ces opérations ?” Référence est faite ici à la finalisation de la transformation des forces armées – le plan De Crem, du nom du ministre CD&V de la Défense – qui prévoit la fermeture de casernes et la réduction des effectifs.

Le roi Albert II était d’ailleurs en visite hier matin au quartier de Bourg-Léopold (dans le Limbourg) pour constater l’état d’avancement de la transformation. Après avoir entendu un exposé sur les réformes appliquées à l’armée, le Roi a pu assister à une démonstration d’intervention médicale sous feu ennemi.


Antoine Clevers

Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34533
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Coalition aéro maritime au large de la Libye   Jeu 24 Mar 2011 - 4:48

23/03/2011

Libye: "se mettre du côté des rebelles n'appartient pas à notre mandat"

Les F-16 belges impliqués dans la coalition internationale en Libye contribuent à préserver la zone d'exclusion aérienne et à protéger les populations civiles, mais ne participent pas aux bombardements de positions tenues par les pro-Kadhafi, a indiqué mercredi le lieutenant-général Michel Singelé, porte-parole de l'opération pour l'armée belge.
"Nous sommes dans une guerre pour préserver la zone d'exclusion aérienne. Se mettre du côté des rebelles pour aller libérer des villes n'appartient pas à notre mandat", a-t-il déclaré lors d'un point de presse, précisant que "les autres pays de la coalition peuvent avoir une interprétation différente". Des raids de la coalition ont visé mardi soir des positions de forces du colonel Mouammar Kadhafi aux abords et à l'intérieur de Misrata, troisième ville du pays située à 200 km à l'est de Tripoli, a indiqué mercredi un porte-parole des insurgés.

Source: rtlinfo.be/

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34533
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Coalition aéro maritime au large de la Libye   Jeu 24 Mar 2011 - 4:51

23/03/2011

Des CF-18 canadiens bombardent un dépôt de munitions en Libye

Des chasseurs CF-18 canadiens ont pris part, mercredi, aux opérations de frappes aériennes menées par la coalition internationale, contribuant ainsi à éjecter les forces militaires de Mouammar Kadhafi de la troisième ville en importance de la Libye.

La coalition a effectué une série de raids visant deux centres majeurs du pays.

Les Forces armées canadiennes ont rapporté que quatre chasseurs, soutenus par deux avions de ravitaillement en vol, ont effectué deux missions de bombardement. La première a eu lieu au cours de la nuit, alors que la seconde a été lancée plus tard en journée.

La première attaque a visé Misrata, située à l'est de Tripoli, sur la côte méditerranéenne. La ville a été le théâtre de violents affrontements entre les insurgés et les forces de Kadhafi.

La semaine dernière, on rapportait que des citoyens innocents étaient abattus dans les rues par les soldats du dictateur, alors qu'il tentait de reprendre le contrôle de la ville de 500 000 habitants.

Les chasseurs canadiens auraient pilonné, mercredi, un entrepôt de munitions. Quatre bombes à guidage laser de 226 kilogrammes ont été lancées pendant le raid, a spécifié le chef adjoint de l'armée de l'air, le major-général Tom Lawson.

«Tout indique que l'attaque a été réussie», a-t-il indiqué.

Selon le militaire, l'opération ne semblait pas avoir fait de morts parmi les civils. Il a toutefois ajouté qu'il était impossible d'en être certain avant d'avoir mené un examen sur le terrain.

Le major-général Lawson n'avait pas d'informations à fournir quant à la seconde sortie des chasseurs.

Un médecin de Misrata a néanmoins rapporté à l'Associated Press que les frappes aériennes avaient forcé le retrait des forces de Kadhafi - offrant ainsi un répit à la ville, plus d'une semaine après le début d'affrontements sanglants entre les deux parties.

Le témoin a mentionné que l'une des bombes avait touché une école d'aviation locale et la seconde avait atteri sur un terrain vacant, à l'extérieur de l'hôpital central. On ignore pour l'instant si ses bombes ont été lâchées par les chasseurs canadiens. Les frappes de la coalition ont pour objectif d'empêcher les forces militaires de Kadhafi de s'attaquer aux populations civiles.

Le contre-amiral américain Gerard Hueber, l'un des principaux commandants de l'opération «Aube de l'Odyssée», avait mentionné mercredi que la coalition visait notamment les forces militaires de Kadhafi à Misrata et Ajdabiya, dont les chars, l'artillerie, les sites de missile mobiles et les entrepôts de munitions.

Il s'agit de la première opération menée par les avions canadiens depuis leur arrivée en Méditerranée, en fin de semaine dernière.

La veille, des chasseurs CF-18 canadiens avaient effectué leur première mission offensive en Libye, mais avaient finalement abandonné leur objectif pour éviter des pertes civiles.

Ottawa avait également déployé la frégate NSCM Charlottetown, dans une tentative de bloquer la côte libyenne et d'assurer la mise en oeuvre d'un embargo sur les armes, émis par les Nations unies.

Le Canada fait partie d'une coalition visant à faire respecter une interdiction de survol de la Libye, mesure imposée la semaine dernière par le Conseil de sécurité de l'ONU.

Source: La Presse Canadienne

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34533
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Coalition aéro maritime au large de la Libye   Jeu 24 Mar 2011 - 9:55

24/03/2011

Une trentaine de bâtiments de guerre déployés au large de la Libye

C'est une imposante armada internationale qui s'est rassemblée, ces derniers jours, au large des côtes libyennes. De sources militaires, on comptait hier une trentaine de bâtiments sur zone, du patrouilleur au porte-avions en passant par le sous-marin et la frégate. Trois pays concentrent le gros des effectifs. D'abord la France, dont le groupe aéronaval (TF 473) compte le porte-avions Charles de Gaulle (embarquant 8 Rafale, 6 SEM, 2 Hawkeye et des hélicoptères), les frégates Forbin, Jean Bart, Dupleix et Aconit, ainsi qu'un sous-marin nucléaire d'attaque et le pétrolier ravitailleur Meuse, qui arrive de Toulon. Les Etats-Unis sont également présents en force, avec le porte-hélicoptères d'assaut USS Kearsarge (embarquant notamment des AV-8B Harrier II), le transport de chalands de débarquement USS Ponce et plusieurs bâtiments d'escorte, dont les destroyers lance-missiles USS Stout et USS Barry. Un ou plusieurs sous-marins américains naviguent aussi probablement dans le secteur.....


Lire la suite sur ---> meretmarine.com


marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34533
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Coalition aéro maritime au large de la Libye   Ven 25 Mar 2011 - 0:14

24/03/2011

L'aviation occidentale frappe la Libye en profondeur

TRIPOLI (Reuters) - Les avions de combat occidentaux ont continué de pilonner des objectifs en Libye pour la sixième journée consécutive jeudi, sans parvenir à déloger les blindés des forces régulières de Misrata.

Tandis que les alliés sont toujours en quête d'une définition commune du rôle que pourrait jouer l'Otan, le ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé, a estimé que les opérations contre les forces de Mouammar Kadhafi pourraient se compter "en jours, en semaines mais certainement pas en mois".

"Ça peut être long mais nous ne voulons pas nous enliser", a-t-il dit.

L'Otan est parvenue jeudi soir à un accord sur sa participation à la mise en oeuvre d'une zone d'exclusion aérienne en Libye. Les discussions se poursuivent en revanche quant à un éventuel transfert, des Etats-Unis à l'Otan, du commandement des opérations militaires menées jusqu'à présent par la coalition.

Dans la journée, plusieurs bases militaires ont été bombardées à Tripoli. Selon un responsable du gouvernement libyen, des cuves de carburant ainsi qu'un relais de télécommunications ont aussi été visés dans la capitale, où les autorités évoquent une pénurie de carburant.

Le vice-ministre des Affaires étrangères, Khaled Kaïm, a parlé pour sa part d'attaques contre des cibles militaires mais aussi civiles dans la région de Djoufrah (centre), à Misrata et au sud de Benghazi.

Selon Al Arabia, des raids ont également été menés par les avions occidentaux sur la ville de Sebha, dans une région désertique du centre qui abrite une importante base aérienne.

Pour les responsables militaires de la coalition, les vagues de frappes successives ont neutralisé les défenses antiaériennes et l'aviation du colonel Kadhafi.

La zone d'exclusion aérienne, ajoutent-ils, est de facto en place dans le ciel libyen, même si un Rafale de l'armée française a détruit un avion militaire libyen qui venait d'atterrir sur la base aérienne de Misrata, à 200 km à l'est de Tripoli.

INQUIÉTUDES À MISRATA

Mais ces frappes aériennes ne suffisent pas à déloger les blindés de l'armée libyenne qui occupent toujours le centre de Misrata, la troisième ville du pays avec 300.000 habitants et l'une des dernières tenues par les rebelles dans l'Ouest.

Joint par téléphone, un habitant a rapporté que plusieurs chars des forces pro-Kadhafi avaient été détruits mercredi soir à l'entrée de la ville mais que des blindés se trouvaient toujours jeudi dans le centre.

"La situation est très grave", a déclaré un médecin de la ville joint avant que la liaison téléphonique ne coupe.

Selon un habitant, les forces loyalistes auraient également envoyé des renforts maritimes pour prendre ce dernier bastion de taille pour les insurgés dans l'Ouest libyen, où plus de 6.000 travailleurs immigrés, originaires d'Egypte ou d'Afrique subsaharienne seraient piégés.

L'aviation ne peut rien non plus contre les tireurs embusqués pro-Kadhafi qui se trouvent dans Misrata et continuent d'y semer la terreur, disent des habitants.

TRIPOLI MONTRE DES VICTIMES CIVILES DES RAIDS

Le gouvernement libyen dément que son armée conduise des opérations offensives et affirme que ses troupes ne font que se défendre face aux attaques des insurgés.

Tripoli accuse en outre les forces occidentales d'avoir tué des dizaines de civils et, pour la première fois depuis le début de l'intervention, des journalistes présents dans la capitale ont été conduits jeudi dans un hôpital de la ville pour qu'ils voient les cadavres de 18 soldats et civils tués au cours de la nuit, selon les autorités, par l'aviation occidentale.

Dans l'Est, les insurgés, mal équipés et sans véritable chaîne de commandement, restent bloqués devant Ajdabiah, porte d'entrée de la Cyrénaïque aux mains des insurgés, à 160 km du fief rebelle de Benghazi.

Pendant que les combats font rage, les Etats membres de l'Otan continuent de rechercher un accord sur la direction des opérations militaires.

Les Etats-Unis avaient l'intention de remettre dès samedi la direction des opérations à l'Alliance, une semaine après les premières frappes mais l'échéance sera probablement repoussée.

La France, qui a été la première à bombarder la Libye samedi, défend une solution de compromis: l'Otan jouerait un rôle technique par le biais de sa structure de commandement pour les opérations militaires tandis que le contrôle politique de l'intervention serait exercé par un rassemblement ad hoc de pays impliquant notamment la Ligue arabe.

Une première réunion du comité de pilotage politique est prévue mardi prochain à Londres.

Source: Reuters

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34533
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Coalition aéro maritime au large de la Libye   Ven 25 Mar 2011 - 17:28

25/03/2011

Libye: la coalition garde la pression militaire et cherche une issue politique

La coalition internationale a maintenu vendredi la pression militaire sur les forces du colonel Mouammar Kadhafi, tout en commençant à chercher une issue politique à une opération militaire qui pourrait durer encore des "semaines" selon Paris.

Des bombardements aériens visaient vendredi après-midi les positions des forces pro-Kadhafi à Ajdabiya, ville clé de l'Est libyen aux mains des loyalistes à 160 km au sud de Benghazi, le fief de la rébellion, selon un journaliste de l'AFP.

"Nous sommes entrés dans la ville (...). Nous les harcelons", a assuré à l'AFP le colonel rebelle Mohamad Ehsayer. "Nous attaquons la porte Est. Là, ils ont une quinzaine de chars et une cinquantaine d'hommes. Ils n'ont pas d'autre choix que de se rendre".

Des dizaines d'habitants fuyaient vendredi vers le désert: "Jusqu'ici, on tenait le coup, mais là ce n'est plus possible", a raconté Mansour Zaqzaq. "Depuis hier, les femmes et les enfants pleurent sans arrêt (...). Nous avons des voisins qui n'ont pas de voiture, eux sont prisonniers et doivent rester".

Dans la nuit, des avions britanniques ont tiré des missiles sur des véhicules blindés à Ajdabiya, et un avion de chasse français a détruit une batterie d'artillerie de l'armée libyenne près d'Ajdabiya.

Le chef d'état-major français, Edouard Guillaud, a assuré que l'espace aérien libyen était "sous contrôle".

Les opérations en Libye pourraient durer "des semaines"

Interrogé sur une radio française, ce responsable a précisé qu'il "pensait" que les opérations alliées en Libye se prolongeraient pendant des "semaines": "Je doute que ce soit en jours, je pense que ce sera en semaines, j'espère que ce ne sera pas en mois".

"Il n'y aura pas d'enlisement militaire au sens strict du terme car évidemment la solution est politique", a-t-il ajouté.

Le président français Nicolas Sarkozy a annoncé que la France et le Royaume-Uni préparaient une initiative commune à l'approche du sommet de Londres prévu mardi, en vue de parvenir à cette "solution" politique.

"Ce sera une initiative franco-britannique pour bien montrer que la solution ne peut pas être que militaire, elle sera forcément une solution politique et diplomatique", a-t-il expliqué.

Il a prévisé que même si le Conseil national de transition (CNT) libyen, mis en place par l'opposition à Benghazi, ne représentait "pas toute la Libye", il avait le mérite d'exister.

L'Union africaine tentait aussi de trouver une issue négociée. Une réunion a débuté vendredi matin à son siège à Addis Abeba, en présence d'une importante délégation gouvernementale libyenne, mais sans représentant de la rébellion. Dans l'après-midi, les discussions se poursuivaient à huis-clos.

Le Qatar, le premier pays arabe à participer à l'opération en Libye

Le Qatar a annoncé vendredi que certains de ses avions de combat avaient survolé la Libye, devenant le premier pays arabe à participer à l'opération militaire internationale.

D'après un bilan provisoire communiqué par le régime libyen, les raids ont fait "environ 100 morts" parmi les civils. Le chef militaire de la coalition, le général Carter Ham, a reconnu ne pas "être sûr qu'il n'y ait eu aucune victime civile" mais assuré: "Nous sommes très, très précis et sélectifs dans nos objectifs".

A Tripoli, des tirs de la défense anti-aérienne et plusieurs fortes détonations ont été de nouveau entendues jeudi soir, selon un journaliste de l'AFP.

Dans le quartier rebelle de Tajoura, dans la banlieue est de Tripoli, la tension était palpable vendredi, après les raids réguliers contre les nombreux sites militaires de cette zone depuis le début des opérations de la coalition le 19 mars.

L'Otan prend le relais dans les airs, mais pas encore au sol

Concernant la conduite des opérations, les pays de l'Otan ont conclu jeudi un compromis laborieux: ils vont prendre dans l'immédiat le relais de la coalition pour la zone d'exclusion aérienne, mais pas tout de suite pour les frappes au sol.

Mais la confusion et les ambiguïtés demeuraient vendredi en raison de clivages de fond sur le rôle de l'Alliance atlantique.

Des négociations doivent se poursuivre dimanche. L'objectif est de faire en sorte que l'Alliance prenne bientôt toutes les opérations en main, sans que l'ensemble de ses 28 pays membres n'aient à assumer des bombardements, que refuse notamment la Turquie.

Les Etats-Unis qui commandent aujourd'hui la coalition chargé de faire respecter la résolution 1973 du Conseil de sécurité de l'ONU en Libye, veulent s'effacer rapidement au profit de l'Otan.

Mais la France estime que la coordination de la coalition doit rester "éminemment politique" et que le rôle de l'Alliance doit être purement technique et opérationnel.

Le colonel Kadhafi, au pouvoir depuis près de 42 ans, fait face depuis le 15 février à une révolte qui a fait des centaines de morts et poussé plus de 300 000 personnes à fuir.

Les capitaineries des ports italiens ont d'ailleurs été placées en état d'"alerte maximale" en prévision de l'arrivée d'immigrants en provenance d'Afrique du Nord, au total 13.500 ces 20 derniers jours sur la seule île de Lampedusa.

Source: AFP

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34533
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Coalition aéro maritime au large de la Libye   Dim 27 Mar 2011 - 21:03

27 Mars 2011 19h18

Libye: première attaque au sol des F-16 belges



Des chasseurs-bombardiers belges déployés en Grèce dans le cadre de l'opération "Aube de l'Odyssée" ont attaqué dimanche après-midi un objectif au sol en Libye, a-t-on appris auprès du ministère de la Défense.

"L'objectif a été atteint" et "aucun dommage collatéral" n'a été constaté, a indiqué une source informée à l'agence Belga. Elle n'a pas été en mesure de préciser combien d'appareils avaient été impliqués dans cette frappe aérienne ni où se situait l'objectif. Il s'agit de la première action offensive menée par des avions belges, dont six exemplaires sont déployés sur la base aérienne d'Araxos, dans le Péloponnèse (sud-ouest de la Grèce) et ont été mis à la disposition de la coalition internationale qui est intervenue en Libye pour "protéger la population libyenne" en vertu de la résolution 1973 du Conseil de sécurité.

Les rebelles avancent rapidement vers l'ouest

Ce dimanche, les insurgés libyens ont avancé rapidement vers l'ouest, en direction de Syrte, la ville natale de Mouammar Kadhafi, profitant de la débandade de ses forces affaiblies par les frappes de la coalition internationale. Ce matin, les rebelles ont repris le terminal pétrolier de Ras Lanouf (est), selon des journalistes de l'AFP. Ce bourg est situé à 210 km à l'ouest d'Ajdabiya, carrefour stratégique reconquis samedi par la rébellion. Les pro-Kadhafi "ont fui hier soir, après le raid aérien", raconte un insurgé, Mohsen Omar, 30 ans. "Ils ont pris la fuite, et aujourd'hui nous les poursuivons. On ne s'arrête pas avant d'avoir libéré Misrata, et puis Tripoli!" Les insurgés ont ensuite pris la localité de Ben Jawad, à une cinquantaine de kilomètres à l'ouest de Ras Lanouf.

L'Otan se prépare à prendre le commandement de toutes les opérations militaires en Libye et des diplomates ont indiqué à l'AFP que l'Alliance avait l'intention de limiter strictement les frappes à la protection des civils et des zones habitées.

Source: rtlinfo.be

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Coalition aéro maritime au large de la Libye   

Revenir en haut Aller en bas
 
Coalition aéro maritime au large de la Libye
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Divers :: L'actualité internationale-
Sauter vers: