Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion        

Partagez | 
 

 Les canonnières - 1833

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gérald
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3617
Age : 52
Localisation : Dilbeek
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Les canonnières - 1833   Lun 28 Fév 2011 - 23:29

Les canonnières apparaissent en 1833.
Elles sont hollandaises et elles seront renfloués et prises par la Belgique toute jeune.
Revenir en haut Aller en bas
http://bnim.forumfamille.com/
didgil
Enseigne de vaisseau de 2e classe
Enseigne de vaisseau de 2e classe
avatar

Nombre de messages : 425
Age : 53
Localisation : Mons
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: Les canonnières - 1833   Dim 2 Sep 2012 - 20:42

Sur base des informations trouvées dans l'ouvrage "Les ancêtres de notre force navale" de Louis Leconte, on va essayer de développer un peu le sujet lancé par Gérald sur les canonnières.

Apparemment, il y en eut de deux types :
- les canonnières-goélettes construites par les belges
- les canonnières hollandaises capturées ou renflouées par les belges.

C'est parti...
n'hésitez pas à apporter certaines précisions ... ou illustrer par d'autres documents
Revenir en haut Aller en bas
didgil
Enseigne de vaisseau de 2e classe
Enseigne de vaisseau de 2e classe
avatar

Nombre de messages : 425
Age : 53
Localisation : Mons
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: Les canonnières - 1833   Dim 2 Sep 2012 - 20:44

Le 7 juin 1831, le Régent désireux de renforcer la défense de la Métropole, d’empêcher la fraude et de protéger la douane, arrêta que 4 canonnières gréées en goélettes (deux mâts), armées de 4 canons de 24, seraient construites. Fleury-Duray fut encore chargé d’exécuter cette commande d’après les plans de l’ingénieur Roget spécialement mis à la disposition du département de la marine ; le coût de chaque unité était fixé à 20.000 florins. (journal de la Belgique du 14 juin 1831)

A SUIVRE....
Revenir en haut Aller en bas
didgil
Enseigne de vaisseau de 2e classe
Enseigne de vaisseau de 2e classe
avatar

Nombre de messages : 425
Age : 53
Localisation : Mons
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: Les canonnières - 1833   Dim 2 Sep 2012 - 20:47

Chaque canonnière goélette devait recevoir 4 canons de 24, de la poudre pour 80 coups par pièce, les projectiles de chaque pièce, 15 fusils, 8 sabres, 15 pistolets, 7 piques, 7 haches d'abordage, le tout représentant une somme de 4.626 florin. L'équipage de ces unités était déterminé comme suit :
1 lieutenant de vaisseau
1 aspirant de 1ère classe
1 aspirant de 2ème classe
1 agent comptable de 3ème classe
1 maître d'équipage
1 contre-maître
1 maître d'artillerie
1 cuisinier
8 matelots de 1ère classe
6 matelots de 2ème classe
10 matelots de 3ème classe
1 caporal
4 soldats
3 mousses.
Revenir en haut Aller en bas
didgil
Enseigne de vaisseau de 2e classe
Enseigne de vaisseau de 2e classe
avatar

Nombre de messages : 425
Age : 53
Localisation : Mons
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: Les canonnières - 1833   Dim 2 Sep 2012 - 20:58

....les 4 canonnières-goélettes dont la construction avait été décrétée par le Régent, étaient lancées depuis les 14 et 15 septembre (1831), mais en décembre elles attendaient encore leur gréement. En novembre, toute la flottille non armée avait été conduite à Bruxelles et reléguée dans le bassin de commerce...
... le moniteur belge du 10 avril (1832) relate qu'à cette date on arma les bâtiments stationnés dans le grand bassin de Bruxelles, à l'aide de pièces de 18 provenant de la Fonderie Royale de Liège, et de 3 canons pris sur une canonnière hollandaise...


.... A SUIVRE .... la suite demain
Revenir en haut Aller en bas
didgil
Enseigne de vaisseau de 2e classe
Enseigne de vaisseau de 2e classe
avatar

Nombre de messages : 425
Age : 53
Localisation : Mons
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: Les canonnières - 1833   Mar 4 Sep 2012 - 18:17

.....Il parait que le 18 décembre, au petit matin, nos canonnières n° 3 et 4 se placèrent devant le Fort Philippe pour intercepter les communications avec la Citadelle et que, le 26 au soir, les n° 2 et 4 vinrent mouiller en rade d'Anvers ; mais ce ne fut que le 31 décembre, lorsque les autorités françaises remirent la citadelle au colonel belge Guerette, que nos bâtiments vinrent jeter l'ancre aux lieux et places qu'avaient occupés les navires ennemis...

Nos officiers renforcèrent notre flottille en relevant, du fond de l'Escaut, les cinq canonnières sabordées et les sept autres incendiées par ordre de Koopman (12 canonnières hollandaises).
La première fut retirée du fleuve au début du mois de janvier 1833, par les soins du lieutenant de vaisseau Nuewens qui commandait depuis le 16 juillet 1832 la canonnière n° 1 stationnée à Burcht ; il fallut 3 jours et 3 nuits de travail pénible pour arracher l'embarcation de la vase...


A SUIVRE....
Revenir en haut Aller en bas
didgil
Enseigne de vaisseau de 2e classe
Enseigne de vaisseau de 2e classe
avatar

Nombre de messages : 425
Age : 53
Localisation : Mons
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: Les canonnières - 1833   Mer 5 Sep 2012 - 21:56

A partir du 1er avril (1833), trois chaloupes se trouvèrent ainsi remises en activité ; dans la nuit du 25 au 26 de ce mois, une autre embarcation doublée de cuivre, ainsi que 3 pièces de 30 et 1 de 6 purent être renflouées. Le 9 août, on sauva la canonnière n° 10, que monta Koopman ; on y trouva même ses livres de signaux et de correspondance.
Enfin, en juillet 1834, Van den Broecke releva la dernière (n° 12).

Tous ces bâtiments furent armés d'un canon de 24 à l'avant, de 2 de 6 à l'arrière et de 2 caronades sur les flancs, et généralement placés sous le commandement d'un enseigne de vaisseau ; ils reçurent un équipage de 25 à 30 hommes.


Source : les ancêtres de notre Force Navale de Louis LECONTE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les canonnières - 1833   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les canonnières - 1833
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: L'histoire de notre Marine de 1830 à nos jours :: Marine Royale (1830 - 1862)-
Sauter vers: