Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion        

Partagez | 
 

 La condition de vie à bord à travers les époques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
JeanMi
nous a quitté
nous a quitté
avatar

Nombre de messages : 2797
Age : 70
Localisation : THEUX
Date d'inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: La condition de vie à bord à travers les époques   Sam 6 Nov 2010 - 22:09

La réflexion n'a peut-être rien avoir avec le sujet, mais je la poste tout de même.

Né en 1947, je suis de la première génération à ne pas avoir connu de guerre mondiale.

Mon grand-père, né vers 1880, ne comprenait pas ses enfants, qui écoutaient dans les années 20 et 30, à la radio, de la musique de nègres (terme toléré et employé à l'époque), et qui commençaient à choisir, eux-mêmes, leurs partenaires

La génération suivante, née avant la guerre, et ayant connu la guerre, à commencé à contester, tout doucement l'Autorité.

L'arrivée du rock-and-roll, a permis à ma génération, de contester de plus en plus, mais l'Autorité Civile, Religieuse, et Militaire menait un combat d'arrière garde, et mai 1968, a tout remis en question

"Que c'était mieux de notre temps", tel est la phrase qui de génération, en génération est le leidmotiv.

Nos petits enfants, qui ont actuellement une dizaine d'années, emploieront, certainement, la même phrase.

Alors comparons ce qui est comparable : L'époque de mes grand-parents, n'a rien à voir avec celles de mes parents, qui n'a rien à voir avec la mienne, et qui n'aura rien voir avec les générations futures.

Chaque époque possède ses charmes et ses défauts.

JeanMi

marin barre


Dernière édition par JeanMi le Dim 7 Nov 2010 - 13:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
polinar
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 19629
Age : 66
Localisation : Dison / VERVIERS
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Re: La condition de vie à bord à travers les époques   Sam 6 Nov 2010 - 22:21

bien sûr
Revenir en haut Aller en bas
http://http:/guymarc51@gmail.com
JeanMi
nous a quitté
nous a quitté
avatar

Nombre de messages : 2797
Age : 70
Localisation : THEUX
Date d'inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: La condition de vie à bord à travers les époques   Dim 7 Nov 2010 - 9:24

Voici la vie en 1969 à bord d'un MSC, soit ici le M930 ROCHEFORT.

La discipline, établie par le cox'n Camille Denis (que j'avais connu comme instructeur à l'Ecole Nautique) était librement consentie. Le Vieux n'était pas à classer parmi les officiers les plus regardant sur le règlement à exécuter à la lettre.
En parenthèse, à cette époque, les miliciens préféraient être mutés à bord des MSC, MSO, ou MSI, qu'à bord du ZINNIA, qui était considéré comme un bateau caserne avec un cox'n n'ayant pour seule lecture que le règlement militaire.
Entre les miliciens et les volontaires de carrière, l'ambiance était excellente, car nous vivions, en permanence, dans le même espace confiné. En exemple, pour 35 sous-officiers et matelots, nous avions deux toilettes, fermées par un rideau, une douche et trois éviers. Personnellement,j'étais le seul milicien avec tous des sous-officiers de carrière.Et les sorties s'effectuaient en commun suivant les affinités.
La nourriture, à bord, était succulente, car les deux cuistots miliciens, qui se sont succédés, travaillaient, dans le civil, dans des restaurants réputés, l'un à Liège, et l'autre en Espagne. Nous n'avons jamais connu le fameux "chemin de fer".
A chaque anniversaire d'un membre de l'équipage, un gâteau était confectionné, et les officiers offraient un tonneau de bière. Le week-end, lorsque nous étions à Oostende, et à équipage réduit, nous pouvions composer, nous-mêmes, le menu.
En mer, lors de nos quarts ou temps libres, nous pouvions nous habiller à notre manière. Personnellement, je portais régulièrement un short à carreaux, et un pull à col roulé de couleur mauve.
A chaque montée et descende de quart (00h00 et 04h00), nous avions droit, soit à des crêpes, des pains perdus, ou autres nourritures du même genre.
Petite astuce de l'application du règlement : A quai, la cantine devait fermer vers 22H30, sauf s'il y avait un programme à la tv. Les programmes de la VRT se terminaient souvent vers cette heure là. Mais, quelqu'un avait installer dans le mât, une petite antenne qui nous permettait de regarder la télévision française, dont les programmes se terminaient beaucoup plus tard, donc permission de laisser la cantine ouverte.
Voila quelques anecdotes sur la vie du Rochefort en ce temps là.

JeanMi
marin barre
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 35151
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: La condition de vie à bord à travers les époques   Dim 7 Nov 2010 - 10:14

JeanMi a écrit:
...
"Que c'était mieux de notre temps", tel est la phrase qui de génération, en génération est le leidmotiv.

Nos petits enfants, qui ont actuellement ont une dizaine d'années, emploieront, certainement, la même phrase.

Alors comparons ce qui est comparable : L'époque de mes grand-parents, n'a rien à voir avec celles de mes parents, qui n'a rien à voir avec la mienne, et qui n'aura rien voir avec les générations futures.

Chaque époque possède ses charmes et ses défauts.

JeanMi

marin barre
Tout à fait d'accord avec toi JeanMi et le but du sujet ici n'est pas de dire qu'une époque à bord était meilleur qu'une autre mais c'est plutôt une réflexion sur l'évolution de la vie à bord en suivant la rapide évolution "technologique" des navires.

Et, quand je dit que Internet à bord ça casse le mythe du marin (dont on n'a pas de nouvelle pendant des mois), je ne crache pas dans la soupe parce qu'en fait je suis super content qu'il y ai internet à bord maintenant, ca nous permet de recevoir des news tete marin

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
Charly
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5887
Age : 69
Localisation : Vinalmont
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: La condition de vie à bord à travers les époques   Dim 7 Nov 2010 - 13:12

Salut JeanMi,
Même ambiance sur le Spa et la Charleroi en 1967, mais des crêpes en descendant de quart !!! pleure pleure
Revenir en haut Aller en bas
JeanMi
nous a quitté
nous a quitté
avatar

Nombre de messages : 2797
Age : 70
Localisation : THEUX
Date d'inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: La condition de vie à bord à travers les époques   Dim 7 Nov 2010 - 13:23

Charly a écrit:
Salut JeanMi,
Même ambiance sur le Spa et la Charleroi en 1967, mais des crêpes en descendant de quart !!! pleure pleure

Et oui, nous étions très gâtés par les cuistots. Il est arrivé à plusieurs reprises, que les cuistots qui voulaient dormir, nous cuisent un roastbeef que nous mangions froid avec des tartines, et c'était délicieux.

JeanMi marin barre
Revenir en haut Aller en bas
josue richard
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Nombre de messages : 761
Localisation : Ath
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: La condition de vie à bord à travers les époques   Dim 7 Nov 2010 - 13:34

Bonjour Jean Mi,

a te lire sur le M930,et en fermant les yeux je revis tout a fait l'état d'esprit de ce super bac,je te confirme qu'en 72 c'était toujours le même état d'esprit et confort à bord.
Revenir en haut Aller en bas
Nicmataf
Amiral de division
Amiral de division
avatar

Nombre de messages : 1352
Age : 65
Localisation : 1000 - Bruxelles
Date d'inscription : 03/10/2009

MessageSujet: Re: La condition de vie à bord à travers les époques   Dim 7 Nov 2010 - 15:07

Bonjour les gars,
Comme dit JeanMi, à chaque époque, ses avantages ou non. Il me semble voir du pessimisme et du regret dans vos yeux. Plus de Marine dans le futurs ? Je ne le crois pas, elle s'adaptera comme elle a toujours fait. Tant qu'il y aura un navire, le marin sera présent. Je suis de la même époque que vous et sur le Mechelen, il n'y avait pas d'internet et on rentrait à la base tous les jours (sauf quand on faisait une sortie de 1 ou 2 semaines, ce qui était fréquent d'après mes souvenirs). Qu'on ait une cabine de 2 ou 3, ou une cabine communautaire, que se soit un petit navire ou un grand comme le Loma, l'équipage reste dans un espace confiné et il y a forcement une ambiance qui y règne, différente de l'ambiance que vous avez connu à votre "époque" mais elle existe ! J'en prends pour preuve que beaucoup d'entre vous se connaissent, pour avoir navigué ensemble puis être séparé. Même ceux qui n'ont pas ou peu navigué, vous les connaissez et avez des anecdotes sur eux. Quelle ambiance regrettez-vous ?
Je n'ais pas le problème de communiquer avec mes proches puisque je sortais en mer le matin et on rentrait le jour même. Là où j'étais heureux, c'est quand on partait 'longtemps" (temps trop court par rapport à vous qui faisiez des voyages de plusieurs mois). Pendant les sorties de plusieurs semaines en mer, je ne pensais pas à mes proches, tout heureux de sentir le pont bouger sous les pieds, sentir le vent, les odeurs, vivre à fond la vie avec tout le personnel à bord, sentir le navire vivre en le touchant. J'étais en symbiose avec lui et c'est à ces moments que j'étais un vrai marin. J'étais assez égoïste pour ne pas penser à mes proches. Toute cette magie a disparu quand j'ai débarqué. Je pense que j'aurais eu les mêmes sensations sur un MSO, le Zinnia ou la "Godasse". Vous allez dire que je suis différent de vous car je n'étais que milicien ? Que je devais goûter à fond mon année de service ? Je ne le crois pas, j'aurais été de carrière comme beaucoup d'entre vous, que cela n'aurait fait aucune différence. CARPE DIEM ! c'est une bonne devise. Les "difficultés" de notre séjour à la Marine font partie intégrante avec tout le bonheur qu'on a pu y trouver. Le marin encaisse et vit avec... que se soit à n'importe quelle époque. La Marine du futur (petite et différente) sera toujours là, même si c'est une Marine unique de 2 ou 3 nations. Cela ne sera pas nouveau, il y a bien eu la section belge de la Royal Navy.
Donc, pas de regrets ! L'ambiance à bord de nos marins d'aujourd'hui existe encore.
belgique barque
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 35151
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: La condition de vie à bord à travers les époques   Dim 7 Nov 2010 - 15:15

Nicmataf a écrit:
...
Il me semble voir du pessimisme et du regret dans vos yeux. Plus de Marine dans le futurs ? Je ne le crois pas, elle s'adaptera comme elle a toujours fait. Tant qu'il y aura un navire, le marin sera présent...
Salut Nicmataf, la marine existera toujours biensur mais notre pessimisme c'était surtout pour le futur de la marine militaire belge !

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
Nicmataf
Amiral de division
Amiral de division
avatar

Nombre de messages : 1352
Age : 65
Localisation : 1000 - Bruxelles
Date d'inscription : 03/10/2009

MessageSujet: Re: La condition de vie à bord à travers les époques   Dim 7 Nov 2010 - 15:29

Olivier,
Tant qu'on nous enlève pas notre vlag et qu'il flottera fièrement sur un seul navire, notre Marine militaire belge existera. Le jour où je le verrai accroché définitivement dans la salle marine du MRA, là, je verserai une larme et porterai le deuil. Mais d'ici là..... De toute façon, comme le Phénix, elle renaîtra de ses cendres. wavey
Revenir en haut Aller en bas
Driss
Maître Principal chef
Maître Principal chef
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 27
Localisation : Schaerbeek
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: La condition de vie à bord à travers les époques   Dim 7 Nov 2010 - 19:43

Actuellement dans la marchande les officiers sont occidentaux ou indiens et les équipages philippins ou de l'est. Un équipage moyen est de 15/20 personnes . Execption faites des cruisesships; véritable ville flottante.

Le système est de 4h on/ 4 off pour les quarts pont; 6heures pour le timonier (helmsman)
Et de 8 onf/off pour les ingénieures-mécaniciens.

Tout les officiers sont des universitaire ayant suivi des études de même niveau que celle des ingénieurs polytechnicien. (Et je peux vous dire que c'est pas toujours drôle surtout en 1ere :p)
Les matelots sont répartis en trois catégories :

Able "bodied" sailor (AB) qui sont les matelots pont les plus anciens et plus qualifié (ayant suivi divers training pour ce faire)

Ordinary Sailor (OS) ayant moins d'expérience, sortant tout juste des écoles de matelot

les Deck Hands ça c'est ceux qui sont recrutés sur le quai. Plus sérieusement ce sont les moins qualifié, qui apprenent à bord sur le tas.

Dans certains compagnies les officiers (ou parfois juste le capitaine et le chef ingénieur) peuvent embarquer épouse/compange parfois un autre membre pour une certaine durée.

Le système est souvent 4 mois on board/ 4 mois on shore (congé payé)

Dans certaines compagnies la séparation hiérarchique est plus présente que dans d'autre. Visible notament avec les différences de privilège ou tout bêtement avec l'existence de mess séparé ou de mess unique mais de table distincte en fonction du rang et d'une table pour les 4 plus hauts officiers( Cpt, Chief Mates, Chef-Ing, 2nd Ingé, parfois Médecin). (les cruiseships font encore exception).

Maintenant c'est sûr que ce n'est pas comparable avec les marines de guerre.

Parcontre de nos jours ce qui est dure pour les femmes officiers c'est que pour certaines nationalités et dans certains pays, ça passe pas trop qui une femme ait un poste à responsabilité.

Il y a un assez sympathique reportage de la RTBF en collaboration avec l'Ecole Supérieur de Navigation d'Anvers et la compagnie Exmar qui parle de cela il s'agit du docu

"Met de haren in de wind"/La Vague à l'âme.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cadets-marine-bruxelles.be/
Roger B.
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2777
Age : 83
Localisation : bruxelles 1160
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: La condition de vie à bord à travers les époques   Dim 7 Nov 2010 - 20:17

Bonsoir Driss,
la marchande à aussi changée avec les années ,pétroliers géants ,portes containeurs ,finis les escales de plusieurs jours
la marine marchande est aussi plus techniques et moins physiques
Cordialement
Roger
Revenir en haut Aller en bas
MIKE
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3014
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 24/09/2010

MessageSujet: VIE A BORD   Dim 7 Nov 2010 - 20:20

BONJOUR a tous

quand jeanmi parle de monter de quart en mer en short avec un pull mauve il aurait

du essayer ça sur le godetia il n'aurait fait qu'un voyage et se serait nretrouvé rp a cedra

le 1 MAITRE PLOMTEUX electronicien s'est fait mettre au rapport car en mer il ne portait

pas de cravate en mangeant au mess ils sont d'abord engueulés et puis jantje lui a collé

un rapport m'"etonnes pas que certains préféraient les msc etc

néanmoins c'était le prix a payer pour faire de longs voyages et a recommencer

je referais le meme choix on s'enn foutait de leurs rapports on les balançait a la mer

devant eux et on devait faire la corvée patates qui consistait a verser les pdt dans une eplucheuse parfois on était a 8 POUR CELA c"etait hilarant on ne savait plus bouger
dans la cuisine et le cef kok disait ah non vous etes venus repartez on doit travailler

ici quelle foutaise allez encore des rapports il y en a bcp dans un kilo

A+

MIKE Smilie 18
Revenir en haut Aller en bas
Driss
Maître Principal chef
Maître Principal chef
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 27
Localisation : Schaerbeek
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: La condition de vie à bord à travers les époques   Lun 8 Nov 2010 - 21:44

Roger B. a écrit:
Bonsoir Driss,
la marchande à aussi changée avec les années ,pétroliers géants ,portes containeurs ,finis les escales de plusieurs jours
la marine marchande est aussi plus techniques et moins physiques
Cordialement
Roger

ça j'en suis bien au courant :p c'est d'ailleurs pour ça que je me farcis plein de cours dont on pourrait se demander en quoi ça m'aidera à mener à bien mon navire hein :p
Si quelqu'un me démontre en quoi le fait de calculer des différentielles ou des limites (x-->infini) de x est utile pour naviguer ,je lui paye une chope :p
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cadets-marine-bruxelles.be/
MIKE
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3014
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 24/09/2010

MessageSujet: Re: La condition de vie à bord à travers les époques   Lun 8 Nov 2010 - 21:57

Bonsoir Driss

ça ne te servira a rien quant tu maitrises le sextant et bien entendu 'autres matiéres

maritimes ces cours de maths servent a faire de la sélection len médecine aussi

ils ont des maths trés poussées pendant 3 ANS AVEC CERTITUDE CEUX QUI R2USSISSENT SONT DES forts en maths quant a etre de meilleurs lmédecins


a+

MIKE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La condition de vie à bord à travers les époques   

Revenir en haut Aller en bas
 
La condition de vie à bord à travers les époques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Belgian Navy - Force Navale Belge - Belgische Zeemacht :: Questions techniques sur les navires et le matériel de notre marine-
Sauter vers: