Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion        

Partagez | 
 

 Les frégates antiaériennes Duquesne et Suffren

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
olivier
Admin
Admin


Nombre de messages : 31536
Age : 48
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Les frégates antiaériennes Duquesne et Suffren   Mer 15 Aoû 2007 - 15:08

La frégate Duquesne au large du port de La Valette (Malte) le 9 Mars 2005.

Photos © Stephen J. Borg  (shipspotting.com)


_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation



Dernière édition par olivier le Dim 1 Jan 2017 - 21:23, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin


Nombre de messages : 31536
Age : 48
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Les frégates antiaériennes Duquesne et Suffren   Mer 15 Aoû 2007 - 15:13

La frégate Duquesne à quai dans le port de La Valette (Malte) le 9 Octobre 2004.

Photo © Stephen J. Borg  (shipspotting.com)


_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation



Dernière édition par olivier le Dim 1 Jan 2017 - 21:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin


Nombre de messages : 31536
Age : 48
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: la frégate FS SUFFREN (D602) à Toulon   Mer 15 Aoû 2007 - 16:32

La frégate Suffrene quitte Toulon, le 3 juin 1998.

Photos © carlo martinelli (shipspotting.com)

clic sur l'image pour l'agrandir

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation



Dernière édition par olivier le Dim 1 Jan 2017 - 21:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin


Nombre de messages : 31536
Age : 48
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Les frégates antiaériennes Duquesne et Suffren   Mer 15 Aoû 2007 - 16:32

La frégate Duquesne quitte le port de Barcelone, le 20 novembre 2005.

Photos © Jordi Montoro (shipspotting.com)


_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation



Dernière édition par olivier le Dim 1 Jan 2017 - 21:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
X07
Matelot
Matelot


Nombre de messages : 10
Localisation : Paris
Date d'inscription : 05/03/2008

MessageSujet: Re: Les frégates antiaériennes Duquesne et Suffren   Mar 7 Juil 2009 - 15:46



Une de mes dernières photos du Suffren, en juillet 2008, alors qu'il servait de "protection" au bassin dans lequel était le Charles de Gaulle. Beau navire, mais qui a fini sa carrière prématurément, avec d'importants problèmes de motorisation, empêchant son maintien en activité. Il a servi de reserve pour les pièces de rechanges pour le Duquesne, qui est à son tour désarmé. Fin des bâtiments Masurca pour la MN. Le troisième navire qui en était équipé était le CLM Colbert, qui fût un temps musée à Bordeaux, et qui dort actuellement au fond de la rade de Brest.

X
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin


Nombre de messages : 31536
Age : 48
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Les frégates antiaériennes Duquesne et Suffren   Mar 7 Juil 2009 - 17:53

Merci X07 pour tes belles photos super

Elle avais de la gueule cette frégate avec son grand radôme jap

beer

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
COLLO
Quartier-maître
Quartier-maître


Nombre de messages : 42
Age : 61
Localisation : NANTES
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Fregates   Sam 29 Aoû 2009 - 20:26

J'ai servi sur les deux comme electricien machines....
En 1974 comme matelot sur le SUFFREN
En 1976/78 sur la DUQUESNE comme Quartier Maitre de première classe super



ce n'est pas moi sur la photo mais c'est pour vous faire remarquer une chose: les chaines d'ancre sont blanches ce qui est la marque de reconnaissance des bateaux de l'Escadre de l'Atlantique
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin


Nombre de messages : 31536
Age : 48
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Les frégates antiaériennes Duquesne et Suffren   Dim 30 Aoû 2009 - 9:46

Bienvenue à bord COLLO welcome

Et si tu as d'autres photos, n'hésite pas à nous les montrer super

beer

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
jacques
1er Matelot
1er Matelot


Nombre de messages : 20
Age : 66
Localisation : Aubais France
Date d'inscription : 12/09/2009

MessageSujet: marine française   Ven 25 Sep 2009 - 23:08

COLLO a écrit:
J'ai servi sur les deux comme electricien machines....
En 1974 comme matelot sur le SUFFREN
En 1976/78 sur la DUQUESNE comme Quartier Maitre de première classe super

http://i80.servimg.com/u/f80/09/00/63/48/img02112.jpg

ce n'est pas moi sur la photo mais c'est pour vous faire remarquer une chose: les chaines d'ancre sont blanches ce qui est la marque de reconnaissance des bateaux de l'Escadre de l'Atlantique

Bienvenue à bord vieux pirates,çà fait mal au coeur de revoir tes photos,j'ai tellement de bons souvenirs avec cette marine,tous ces bons mois passés surtout à Brest.
Meilleur souvenir,le bâtiment ravitailleur "Durance" quel bons moments passés avec cet équipage du tonnerre mais aussi avec le personnel du cercle des officiers mariniers.
Content de t'avoir avec nous
A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
COLLO
Quartier-maître
Quartier-maître


Nombre de messages : 42
Age : 61
Localisation : NANTES
Date d'inscription : 29/08/2009

MessageSujet: Re: Les frégates antiaériennes Duquesne et Suffren   Sam 26 Sep 2009 - 11:19









Tiens Jacques, quelques clichés pour te faire pleurer vraiment, te donner un moral d'enfer et boire de la bière pour adoucir tes souffrances....
Revenir en haut Aller en bas
Bosco
Amiral
Amiral


Nombre de messages : 2292
Age : 66
Localisation : Dinant (Bel)
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Suffren   Mer 17 Fév 2010 - 18:54

Le Suffren et le Duquesne sont deux frégates lance-missilles produites par les chantiers navals de Lorient au milieu des années 60. L 157,60 m, l 15.54 m, tirant d'eau 7.25. 2 turbines de 72.500 ch. 187 hommes d'équipage
Revenir en haut Aller en bas
Sail Roger
Amiral
Amiral


Nombre de messages : 2304
Age : 70
Localisation : Liège
Date d'inscription : 24/08/2010

MessageSujet: Marine Française Bailli de Suffren   Ven 4 Fév 2011 - 9:43

salut_pancarde à tous
En février 66 à Lorient ,le m908 était amarré juste en face du Bailli de Sufrenn qui intrigait avec son radar couvert par une sphère blanche(malafon ?).
Je viens de trouver des infos assez complète à son sujet(bien que je ne sois pas d'accord avec la date de mise à l'eau).
Pour ceux que cela intéresse http://forummarine.forumactif.com/t5186-fregates-lance-missiles-classe-suffren..
Je n'ai pu transférer les photos.
marin barre
Sail Roger


thank Olivier
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral


Nombre de messages : 8049
Age : 48
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

MessageSujet: Re: Les frégates antiaériennes Duquesne et Suffren   Sam 25 Juin 2011 - 20:54

Le Duquesne est une frégate lance-missiles de classe Suffren de la Marine nationale française, conçue également pour protéger une flotte de la menace d'attaques aériennes, de navires ennemis, de sous-marins, et, dans une moindre mesure, d'apporter une puissance de feu supplémentaire pour des objectifs terrestres. Elle a pour sister-ship le Suffren, et elle fut mise en réserve en juillet 2007. Elle est le huitième navire de la Marine française nommée d'après Abraham Duquesne.

Avec le Suffren, elle a été la seconde frégate lanceur de missiles de la marine française. Elle avait été construite pour protéger les porte-avions Foch et Clemenceau contre des attaques aériennes et sous-marines.

En 2007, le Duquesne a été mis en réserve.

Désarmé par la suite, le Duquesne sert de brise-lames pour la protection de l'école de plongée de la Marine nationale à l'entrée du port de Saint-Mandrier depuis le 18 août 2009.

Le Duquesne avait pour ville-marraine Dieppe (ville natale d'Abraham Duquesne) et était jumelé avec le 27e bataillon de chasseur alpin d'Annecy.



Biographie:
Né entre 1604 et 1610 à Dieppe dans une famille huguenote d’armateurs, de corsaires et de marchands. Dès son plus jeune âge il suit les pas de son père qui a servi dans la marine royale qu'il intègre en 1627. En 1635 il devient capitaine de vaisseau.

Il se fait remarquer en tant que commandant du Neptune lors de la reprise des îles de Lérins situé au large de Cannes à l’Espagne en 1636. II se signale aussi au combat de Tarragone en 1641, et à celui du cap de Gâta, où il est blessé, en 1643. Mais en 1644, il perd son navire dans des circonstances mystérieuses et doit quitter la marine.

Pendant les troubles de la minorité de Louis XIV, il s'engage avec son frère dans la marine suédoise. Il est fait amiral-major par la Reine Christine et sert dans la guerre dano-suédoise. Il défit complètement devant Göteborg la flotte danoise commandée par Christian IV de Danemark en personne.

Avec le retour à la paix, il participe à des échanges entre les marines de Suède et de France, avant de rentrer en France en 1647 où il arme une escadre à ses frais. Il bat en 1650 les Anglais et les Espagnols qui avaient envoyé plusieurs vaisseaux au secours de Bordeaux révolté et est en récompense créé chef d'escadre.

Durant la Fronde, il reste fidèle au Roi et arme à ses frais contre les frondeurs. À la fin de la Fronde, il tente un retour en Suède, mais pour des raisons inconnues, il est éconduit par la marine suédoise et doit rester en France. Il entretient alors des liens d’affaires avec Fouquet et ne prend pas la mer. En 1661, il réintègre la marine française et participe aux premières opérations navales du règne de Louis XIV.

Après s'être illustré dans plusieurs combats en Méditerranée dans les années 1662-1665, il sert dans l’escadre de François de Vendôme, duc de Beaufort dont il espère devenir le bras droit. Duquesne est nommé lieutenant général en 1667, mais son ascension dans la hiérarchie de la marine, est ensuite barrée par la promotion fulgurante de l'amiral d'Estrées. Louis XIV et Jean-Baptiste Colbert ne voient pas en Duquesne un chef de guerre rompu au combat en ligne et animé d’un véritable esprit offensif. La guerre de Hollande va leur donner raison et confirmer la passivité de Duquesne au combat.

En juin 1672, il commande le Terrible et participe sous les ordres de d'Estrées et du Duc d'York à la bataille de Solebay contre la marine hollandaise. Il manœuvre trop lentement pour soutenir efficacement d'Estrées et pire, ne répond pas aux ordres d’attaque du duc d'York et laisse échapper la flotte hollandaise alors que la flotte anglo-française se trouvait dans une position très favorable. La carrière de Duquesne semble alors entrer dans un déclin irréversible.

Mais, l’entrée en guerre de l’Espagne en 1673 et le soulèvement de Messine en 1674, ouvrent un second front maritime en Méditerranée. Duquesne est alors choisi pour seconder le duc de Vivonne et promu commandant de l’Escadre de la Méditerranée en 1674. Après de faciles succès en 1675 contre une flotte espagnole qui n'est plus que l’ombre d’elle-même, Duquesne va devoir affronter en 1676 le plus grand capitaine de son temps, l'amiral hollandais Ruyter qui se porte au secours des Espagnols.

À la bataille d'Alicudi, le 8 janvier 1676, et à la bataille d'Agosta, le 22 avril 1676 Duquesne, frileux, laisse à son avant-garde tout le poids de la bataille. Aux cours de ces deux batailles, Duquesne ne parvient pas à prendre l’avantage sur l’escadre hispano-hollandaise. Celle-ci demeure intacte alors qu'elle aurait pu être facilement inquiétée s'il s'était montré plus agressif et habile dans ses manœuvres. Cependant à la bataille d'Agosta, Ruyter est mortellement blessé. La victoire décisive à Palerme le 2 juin 1676, est obtenue grâce au génie de Tourville, Duquesne parti tirer un bord au large n’y ayant pas participé. Durant l’été, Duquesne se révèle incapable de poursuivre et de détruire le reste des forces hollandaises pourtant mal-en-point.

En 1681, il poursuit et attaque les corsaires et la flotte de Tripoli dans l’anse de Chio.

Puis en 1682-1683, il commande par deux fois le bombardement d’Alger, et força le dey à restituer tous les esclaves chrétiens. En 1684, il bombarda de même Gênes (qui avait vendu quelques secours aux Algériens). Ce bombardement contraint le doge à venir s'humilier aux pieds du roi de France (1684).

Duquesne était protestant, ce qui empêcha Louis XIV de l'élever à la dignité d'amiral. Cependant il le fit marquis et érigea en marquisat sa terre du Bouchet près d'Étampes. Ce fut un des très rares personnages de l’époque qui ait été autorisé à rester protestant en France malgré l’Édit de Fontainebleau signé en 1685. Il mourut à Paris le 1er février 1688 à l’âge de 78 ans.

Il est enterré dans son château du Bouchet, domaine érigé en marquisat par Louis XIV.

Dieppe, sa patrie, lui a élevé une statue (1844). Statue de Duquesne (XIXe), sur le port de Concarneau, provenant du château de Kériolet. Abraham Duquesne possédait le manoir du Moros à Concarneau.

thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral


Nombre de messages : 8049
Age : 48
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

MessageSujet: Re: Les frégates antiaériennes Duquesne et Suffren   Sam 25 Juin 2011 - 21:01

voici quelque photos du duquesne que j'ai trouvé sur différent site



thierry
Revenir en haut Aller en bas
nain de jardin
Amiral
Amiral


Nombre de messages : 2211
Age : 58
Localisation : MONT SUR MARCHIENNE
Date d'inscription : 27/02/2009

MessageSujet: Re: Les frégates antiaériennes Duquesne et Suffren   Mer 6 Juil 2011 - 16:51

photos prise il y a dix jours de cette classe de navire par notre ami jean-luc beguin
Revenir en haut Aller en bas
http://www.marine-mra-klm.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les frégates antiaériennes Duquesne et Suffren   Aujourd'hui à 2:35

Revenir en haut Aller en bas
 
Les frégates antiaériennes Duquesne et Suffren
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Les autre Marines - Andere Marines - Other Navies :: Marine Française - Franse Marine - French Navy-
Sauter vers: