Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion        

Partagez | 
 

 CMT : Chasseurs de Mines du type Tripartite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Michel47
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau
avatar

Nombre de messages : 573
Age : 58
Localisation : Colayrac St-Cirq (Fra)
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: CMT : Chasseurs de Mines du type Tripartite   Lun 8 Oct 2007 - 14:57

C'est surement le Forbin ... mais on ne peut pas agrandir l'image et on ne paut pas accéder à Shipspotting !!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://laroyale.forum0.net/forum.htm
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 35095
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: CMT : Chasseurs de Mines du type Tripartite   Lun 8 Oct 2007 - 16:08

Shipstting.com a des problèmes pour l'instant, mais même si on ne sait pas accéder aux pages du site on sait quand même accéder directement aux photos  Cool


http://www.shipspotting.com/gallery/photo.php?lid=511445



N'empêche on voit pas le n° de coque !

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation



Dernière édition par olivier le Lun 12 Déc 2016 - 18:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
Michel47
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau
avatar

Nombre de messages : 573
Age : 58
Localisation : Colayrac St-Cirq (Fra)
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: CMT : Chasseurs de Mines du type Tripartite   Lun 8 Oct 2007 - 18:00

Merci Olivier. Mais c'est bien le Forbin, le Chevalier Paul étant encore à Lorient et sa première sortie à la mer est prévue mi-octobre Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://laroyale.forum0.net/forum.htm
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 35095
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: CMT : Chasseurs de Mines du type Tripartite   Mer 12 Déc 2007 - 18:31

12/12/2007

Destruction d'une bombe historique au large de Cherbourg

En résumé : Ce jour, peu avant midi, le chasseur de mines tripartite (CMT) Andromède de la marine nationale a détruit une bombe historique anglaise, découverte hier non loin de la rade de Cherbourg. Le chasseur a procédé à la destruction de cet engin historique après l’avoir déplacée à plus de 3000 mètres de la digue de Cherbourg.

Les faits :

Une bombe d’origine anglaise de type " Mark VI ", datant de la seconde guerre mondiale, a été localisée par le chasseur de mines tripartite (CMT) Andromède de la marine nationale. Cette bombe avait été découverte par 19 mètres de fond, dans la soirée du mardi 11 décembre, à environ 600 mètres au nord du fort de l’ouest de la digue de Cherbourg. Selon les estimations des spécialistes de la marine nationale, cette bombe contenait 519 kg de matière explosive.

La préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord avait émis un avis urgent aux navigateurs vers les usagers de la mer pour les tenir informés. Par ailleurs, avant la destruction à 11h50 aujourd’hui, un rayon de sécurité a été mis en place par le chasseur de mines autour de la bombe, déplacée auparavant à plus de 3000 mètres au nord-est du fort de l’ouest de la digue de Cherbourg.

Les chasseurs de mines de la marine nationale réalisent régulièrement des missions d’assainissement des fonds marins pour y neutraliser les munitions historiques souvent d’origine allemande et britannique. Menées sans discontinuer depuis la fin de la deuxième guerre mondiale, les opérations de déminage sont toujours délicates. Cette opération rappelle combien les munitions historiques présentent un danger potentiel et persistant pour la sécurité des usagers et professionnels de la mer.

La destruction de cette bombe porte à 35 le nombre d’engins explosifs historiques détruits par des chasseurs de mines dans la zone Manche et mer du Nord depuis le début de l’année, soit un total de près de 23000 kg de matière explosive. Ce bilan s’ajoute aux 498 engins (3400 kg de matière explosive) découverts sur l’estran et détruits depuis début 2007 par le Groupe des plongeurs démineurs de la Manche (marine nationale).

Source: Préfecture Maritime de La Manche et de la Mer du Nord

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 35095
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: CMT : Chasseurs de Mines du type Tripartite   Ven 11 Jan 2008 - 22:04

10/01/2008

Départ d’un chasseur de mines pour inspecter l’épave de "La P’tite Julie"

Ce matin, le chasseur de mines de la marine nationale Eridan a appareillé de Brest à 10h00 pour se rendre sur le site du naufrage du P'tite Julie. Cette mission est effectuée sur réquisition judiciaire du procureur de Saint-Brieuc en charge de l'enquête sur le naufrage du chalutier, et dans le cadre des responsabilités du préfet maritime. Elle sera également mise à profit pour effectuer de nouvelles recherches des corps des disparus dans la zone.

Dans le strict cadre judiciaire, l'Eridan va tenter d'effectuer des observations de l'épave au moyen d'un véhicule sous-marin PAP (poisson auto-propulsé). La mise en œuvre d'un tel engin est délicate et ne peut être envisagée que dans des limites bien définies : mer inférieure à 4 et vent inférieur à 55 km/h. En l'état actuel des prévisions météorologiques, le créneau favorable pour cette opération est très réduit et se situera en milieu de nuit. En cas d'échec, le prochain créneau se situera la semaine prochaine.

Pour cette opération, l'Eridan a embarqué deux enquêteurs du groupement de gendarmerie maritime de l'Atlantique, un enquêteur du bureau enquête-accident mer (BEA mer), et deux représentants de l'armateur.

Enfin, des recherches complémentaires du corps des disparus vont être entreprises aujourd'hui par un hélicoptère des douanes et par un avion Falcon 50 de la marine nationale à l'occasion de missions programmées de surveillance maritime. Le bâtiment de sauvetage, d'assistance, et de soutien Argonaute affrété par la marine nationale repartira par ailleurs aujourd'hui pour la même mission après un ravitaillement à Brest.

Source: Préfecture Maritime de l'Atlantique



Le CMT Eridan quitte Brest le 10/01/2008. (AFP Photo - Fred Tanneau)

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 35095
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: CMT : Chasseurs de Mines du type Tripartite   Mer 16 Jan 2008 - 12:41

16/01/2008

Exercice de guerre des mines au large de Toulon

Sept bâtiments ont débuté, lundi, un exercice international de chasse aux mines au large de Toulon. Aux trois chasseurs varois, les Verseau, Orion et Capricorne, s'est ajouté un Brestois, le Pégase, ainsi que deux unités venat d'Espagne et d'Italie. Le bâtiment base de plongeurs démineurs Pluton, ainsi que le Groupe des Plongeurs Démineurs (GPD) de la Méditerranée, participent également à cet exercice, baptisé Chaminop. L'état-major, tripartite, est composé de Français, d'Italiens et d'Espagnols, auxquels se sont joints, en observateurs, un officier canadien et deux officiers des Emirats Arabes Unis. Enfin, une dizaine de plongeurs Slovènes ont été intégrés au GPD Med. La force ainsi constituée doit détecter, identifier et neutraliser toute une série de mines factices mouillées vendredi dernier entre la grande rade de Toulon et Hyères.


crédits : MARINE NATIONALE

Source: meretmarine.com

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
Michel47
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau
avatar

Nombre de messages : 573
Age : 58
Localisation : Colayrac St-Cirq (Fra)
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: CMT : Chasseurs de Mines du type Tripartite   Jeu 17 Jan 2008 - 10:48

La photo, c'est le Sagitaire !!!! il ne fait pas parti de l'exercice Cool
beer
Revenir en haut Aller en bas
http://laroyale.forum0.net/forum.htm
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 35095
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: CMT : Chasseurs de Mines du type Tripartite   Jeu 17 Jan 2008 - 11:38

Bah, c'est un CMT quand même tetard king

beer

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 35095
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: CMT : Chasseurs de Mines du type Tripartite   Ven 18 Jan 2008 - 11:49

olivier a écrit:
16/01/2008

Exercice de guerre des mines au large de Toulon

Sept bâtiments ont débuté, lundi, un exercice international de chasse aux mines au large de Toulon. Aux trois chasseurs varois, les Verseau, Orion et Capricorne, s'est ajouté un Brestois, le Pégase, ainsi que deux unités venat d'Espagne et d'Italie. Le bâtiment base de plongeurs démineurs Pluton, ainsi que le Groupe des Plongeurs Démineurs (GPD) de la Méditerranée, participent également à cet exercice, baptisé Chaminop. L'état-major, tripartite, est composé de Français, d'Italiens et d'Espagnols, auxquels se sont joints, en observateurs, un officier canadien et deux officiers des Emirats Arabes Unis. Enfin, une dizaine de plongeurs Slovènes ont été intégrés au GPD Med. La force ainsi constituée doit détecter, identifier et neutraliser toute une série de mines factices mouillées vendredi dernier entre la grande rade de Toulon et Hyères.

Source: meretmarine.com

---> voir les photos

marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 35095
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: CMT : Chasseurs de Mines du type Tripartite   Lun 21 Jan 2008 - 9:04

Brest, le 20/01/2008

Suites du naufrage du chalutier La P'tite Julie - communiqué n°5

Le chasseur de mines de la marine nationale Sagittaire qui avait quitté Brest hier vers 15h00 pour rejoindre la position de naufrage de La p'tite Julie pour effectuer des observations de l'épave grâce à son véhicule sous-marin PAP (poisson auto-propulsé), est arrivé sur zone dans la nuit du 19 au 20 janvier.

Les opérations d'investigation conduites par un enquêteur du groupement de gendarmerie maritime de l'Atlantique et par un enquêteur du bureau enquête-accident mer (BEA mer), embarqués sur le Sagittaire pour cette mission spécifique, ont débuté très tôt ce matin.

Les conditions météorologiques favorables ont permis plusieurs lancements du véhicule sous-marin sur l'épave de La p'tite Julie, localisée à 99 mètres de profondeur à 54 kilomètres au nord de l'île vierge (commune de Plouguerneau - Finistère).

Le poisson auto-propulsé, équipé d'une camera, a filmé les flancs du navire, permettant ainsi d'identifier formellement le chalutier La p'tite Julie et de recueillir les premiers résultats. Les opérations d'investigation vont se poursuivre dans la journée.

Le chasseur de mines Sagittaire devrait rentrer à Brest cette nuit. Les images de l'épave seront alors transmises au procureur de Saint-Brieuc dans le cadre de l'enquête judiciaire en cours.

Source: Préfecture Maritime de l'Atlantique

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 35095
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: CMT : Chasseurs de Mines du type Tripartite   Lun 21 Jan 2008 - 9:08

21/01/2008

Chasse aux mines : Ça pétarde devant Toulon

Chaminop s'est achevé vendredi, après une semaine de manoeuvres devant Toulon. Dédié à la guerre des mines, cet exercice rassemblait sept bâtiments français, italien et espagnol. L'état-major, également tripartite, s'était installé au Centre des Opérations Maritimes (COM) de la préfecture maritime de la Méditerranée . Un officier canadien et deux officiers des Émirats Arabes Unis ont également été intégrés à Chaminop en qualité d'observateurs, alors que dix plongeurs Slovènes avaient rejoint le Groupe des Plongeurs Démineurs (GPD) de la Méditerranée. La force ainsi constituée avait pour mission de détecter, identifier et neutraliser de nombreuses mines factices mouillées le vendredi 9 janvier entre la grande rade de Toulon et Hyères, sans que les positions soient divulguées. « Ces entraînements visent notamment à éprouver l'interopérabilité et à augmenter la connaissance mutuelle des différents participants. Ils sont basés sur un scénario dans lequel sont abordées toutes les activités de guerre des mines en vue de maintenir la liberté d'action de bâtiments civils et militaires. 90% du trafic commercial mondial se faisant par voie maritime, le libre accès des grands ports militaires et commerciaux est un enjeu primordial dans le contexte international », souligne la Marine nationale. Reconnue pour son savoir-faire en matière de guerre des mines, la flotte française aligne 13 chasseurs de mines et 3 bâtiments bases de plongeurs démineurs.


crédits : MARINE NATIONALE

Source: meretmarine.com

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 35095
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: CMT : Chasseurs de Mines du type Tripartite   Lun 18 Fév 2008 - 11:09

18 février 2008

La guerre des mines se joue devant nos côtes

Par Jean-Baptiste GAUDEY

Il reste en mer des milliers d'engins explosifs de la dernière guerre. Les chasseurs de mines de Marine les traquent. Reportage sur l'un d'eux, La Lyre.

On est au large du Morbihan. La mer est toute bleue. Peu ou pas de vent. À peine une vague. « On dirait un lac », sourit le lieutenant Hervé Siret, le commandant de La Lyre. Mais, à bord de ce chasseur de mines de la Marine nationale, personne ne prend le temps d'admirer les falaises de l'île de Groix, qui n'est pourtant pas loin. C'est le fond de la mer qui retient l'attention de l'équipage. Il est 14 h 26, un message vient de retentir dans les haut-parleurs du bord : un objet inconnu a été repéré, par 40 mètres de fond.

D'après la Marine nationale, il y aurait encore 200 000 engins explosifs datant de la Seconde guerre mondiale sur le littoral français. Ce sont ces mines « historiques », comme on dit à bord, que La Lyre chasse, ce jour-là, face à Lorient. « La sécurisation des accès aux grands ports est une de nos principales missions », explique le commandant. Ils consacrent également beaucoup de temps aux abords de Brest (où sont basés dix des treize chasseurs de mines de la Marine), à cause de la présence des sous-marins nucléaires de l'île Longue. Le danger ne vient pas que des mines anciennes : « Une mine, c'est très simple à réaliser. N'importe qui ou presque peu le faire. Il n'y a pas de menace directe sur la France, mais il faut être prudent », explique le commandant.

De jour comme de nuit

Un chasseur de mines, c'est un bâtiment très particulier. Il est gris, comme tous les navires militaires, mais il n'est pas en acier : sa coque est en fibre de verre. Il ne va pas vite. Il est silencieux. Il est armé (un canon de 20 mm à l'avant, deux de 12,7 mm à l'arrière), mais pas lourdement. Ce qui fait vraiment sa spécificité se trouve dans une petite pièce truffée d'électronique, à l'abri de la lumière, au coeur du navire.

Le regard rivé sur un écran d'ordinateur, le lieutenant de vaisseau Augustin Blanchet regarde défiler les fonds marins. Par équipe de six, ils se relaient ainsi, de jour comme de nuit, pour traquer le moindre objet suspect. En clair : des mines. L'engin repéré à 14 h 26 est trop gros pour en être une. « Il fait trois mètres de long sur un mètre de haut et un mètre de large. On en a vu plusieurs dans le coin depuis hier. On va aller voir ce que c'est », indique Augustin Blanchet.

Sous-marin jaune

Un « poisson autopropulsé » équipé d'une caméra (il y en a deux à bord) pourrait être utilisé pour identifier l'objet. Mais là, ce sont les plongeurs-démineurs qui vont se mettre à l'eau. Après un briefing, ils embarquent dans un canot pneumatique pour aller plonger, à l'aplomb de l'objet. Ils disparaissent du regard. Mais pas des écrans d'ordinateurs. « La résolution des images obtenues par nos sonars est de 10 cm, explique Augustin Blanchet. Nous en avons un sous la coque du bateau, et nous utilisons aussi le Spiv, le sonar propulsé à immersion variable. ». Ce Spiv, un petit sous-marin jaune filoguidé, fait la fierté des chasseurs de mines. Il évolue sous l'eau, à 500 mètres environ du bâtiment principal. Intérêt : une mine peut être détectée beaucoup plus tôt, et avec plus de précision.

« À chaque fois que nous repérons un objet, il est rapporté sur une carte numérique. On localise ainsi les rochers, les épaves, etc. On ne va voir sur place que quand on a un doute. À la fin de notre mission, qui va durer quinze jours, on rendra un CD-Rom », indique le commandant Siret. Dans la majorité des cas, l'oeil affûté des observateurs suffit à déterminer la nature de l'objet. « En fait, ce n'est pas son écho directement son écho que nous regardons mais son ombre. »

Une demi-heure a passé, les plongeurs font leur rapport : l'objet était en fait un rocher à la forme curieuse. Si ça avait été une mine, elle aurait été pétardée dans les 48 heures. Mais là, la chasse aux ombres du fond de l'océan reprend.

Source: ouest-france.fr

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 35095
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: CMT : Chasseurs de Mines du type Tripartite   Lun 18 Fév 2008 - 11:12

Suite,

18 février 2008

La guerre des mines se joue devant nos côtes

Par Jean-Baptiste GAUDEY

Reportage photos sur le cmt M648 Lyre.

Composante de la Force d'Action Navale, la Lyre est un des 13 chasseurs de mines français. Basé à Brest, il a pour mission de repérer et détruire les mines dites historiques, vestiges de la deuxième Guerre Mondiale, mais aussi de sécuriser l'accès aux ports sensibles.


Lancé en 1983, la Lyre est entré en service en 1987 et est basé à Brest depuis 2003. Il a été construit par la Direction des Constructions Navales (DCN) à Lorient. [Photo © Jérôme FOUQUET]


Il mesure 51,5 mètres de long. Sa coque est en composante verre/résine polyester. Ce matériau lui confère une signature magnétique très faible. [Photo © Jérôme FOUQUET]


Le centre des opérations. [Photo © Jérôme FOUQUET]


Un écho suspect a été repéré: Le SPIV, ou sonar propulsé à immersion variable, va être mis à l'eau. [Photo © Jérôme FOUQUET]


Le SPIV est filoguidé. Il permet d'identifier les mines furtives les plus modernes. [Photo © Jérôme FOUQUET]


Il navigue à 150 mètres sur l'avant du chasseur, qui est alors passé en mode de propulsion électrique silencieuse. et supporte une immersion de 300 m. [Photo © Jérôme FOUQUET]

Source: ouest-france.fr

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation



Dernière édition par le Lun 18 Fév 2008 - 11:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 35095
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: CMT : Chasseurs de Mines du type Tripartite   Lun 18 Fév 2008 - 11:28

Suite du reportage photos sur le cmt M648 Lyre.


L'action conjointe du SPIV et du sonar embarqué permet de localiser très précisément l'origine de l'écho suspect. [Photo © Jérôme FOUQUET]


Dans le Centre Opérations, un des nombreux écrans de contrôle où images et données transmises sont analysées. [Photo © Jérôme FOUQUET]


L'équipage de la Lyre est composé de 5 officiers, 32 officiers mariniers, 12 quartiers-maîtres et matelots. [Photo © Jérôme FOUQUET]


Le Poisson Autopropulsé ou PAP: équipé d'une caméra et d'un projecteur, il transmet l'image à bord et permet de déposer à proximité de la mine une charge explosive dont la mise à feu sera éxécutée par le lancement d'une grenade. [Photo © Jérôme FOUQUET]


Deux PAP sont embarqués à bord de la Lyre. [Photo © Jérôme FOUQUET]


La destruction de la mine peut aussi être assurée par les plongeurs ici en briefing avant intervention. [Photo © Jérôme FOUQUET]

Source: ouest-france.fr

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 35095
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: CMT : Chasseurs de Mines du type Tripartite   Lun 18 Fév 2008 - 11:46

Suite et fin du reportage photos sur le cmt M648 Lyre.


Sécurité: avant toute plongée, un infirmier prépare le caisson hyperbare. [Photo © Jérôme FOUQUET]


Prêts à plonger dans quelques minutes. [Photo © Jérôme FOUQUET]


Une fois l'écho suspect localisé, les plongeurs interviennent. [Photo © Jérôme FOUQUET]


Outre la localisation et la neutralisation des mines, la Lyre effectue également des recherches d'épaves. Il a notamment participé, en 2004,aux opérations de renflouement du chalutier Bugaled Breizh. [Photo © Jérôme FOUQUET]

Source: ouest-france.fr

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CMT : Chasseurs de Mines du type Tripartite   

Revenir en haut Aller en bas
 
CMT : Chasseurs de Mines du type Tripartite
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Les autre Marines - Andere Marines - Other Navies :: Marine Française - Franse Marine - French Navy-
Sauter vers: