Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion        

Partagez | 
 

 Les frégates du type La Fayette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 33716
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Les frégates du type La Fayette   Mer 15 Aoû 2007 - 11:16

At sea aboard USS Seattle (AOE 3) May 11, 2002 -- The French frigate, FS Surcouf (F 711) receives fuel from the fast combat support ship, USS Seattle. Seattle and Helicopter Combat Support Squadron Six (HC-6) Detachment Four supply the Kennedy battle group and other coalition forces operating in support of Operation Enduring Freedom.      

Photo © U.S. Navy  (by Photographer's Mate 1st Class Jim Hampshire)


_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation



Dernière édition par olivier le Dim 25 Déc 2016 - 17:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 33716
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: F713 Aconit   Ven 17 Aoû 2007 - 10:15

F713 Aconit - october 2006.      

Photos © Christian Herrou (shipspotting.com)

click the image for a larger version

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation



Dernière édition par olivier le Dim 25 Déc 2016 - 17:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 33716
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: la frégate F713 Aconit à Toulon   Ven 17 Aoû 2007 - 10:17

F713 Aconit à Toulon le 23 avril 2007.      

Photos © Ronald de Hondt (shipspotting.com)

click the image for a larger version

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation



Dernière édition par olivier le Dim 25 Déc 2016 - 17:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 33716
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: La frégate F710 LA FAYETTE à Toulon    Ven 17 Aoû 2007 - 10:29

La frégate F710 LA FAYETTE quittant Toulon le 20 mai 2007 pour les Etats-Unis afin d'y fêter le 250e anniversaire du marquis de La Fayette.      

Photos © BMagueur (shipspotting.com)

click the image for a larger version

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation



Dernière édition par olivier le Dim 25 Déc 2016 - 17:32, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 33716
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: French frigate La Fayette (F-710)   Ven 17 Aoû 2007 - 10:34

ATLANTIC OCEAN (July 4, 2007) - French frigate La Fayette (F-710) approaches the port side of Nimitz-class aircraft carrier USS Harry S. Truman (CVN 75). Truman is underway participating in the composite training unit exercise in preparation for deployment to the Persian Gulf.      

Photo © U.S. Navy  (by Photographer's Mass Communication Specialist 3rd Class Ricardo J. Reyes)

click the image for a larger version

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation



Dernière édition par olivier le Dim 25 Déc 2016 - 17:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 33716
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: French frigate La Fayette (F-710)   Ven 17 Aoû 2007 - 10:35

ATLANTIC OCEAN (July 4, 2007) - Sailors aboard Nimitz-class aircraft carrier USS Harry S. Truman (CVN 75) render honors to French frigate La Fayette (F-710). Truman is underway participating in the composite training unit exercise in preparation for deployment to the Persian Gulf.      

Photo © U.S. Navy  (by Photographer's Mass Communication Specialist 3rd Class Ricardo J. Reyes)

click the image for a larger version

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation



Dernière édition par olivier le Dim 25 Déc 2016 - 17:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 33716
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Relève du Siroco par le Courbet au Liban   Mer 20 Fév 2008 - 7:29

Relève du Siroco par le Courbet au Liban (19/02/2008)

La frégate type La Fayette Courbet a appareillé le 16 février de Toulon pour Tarence en Italie pour relever le Siroco au large du Liban. Mais cette fois, la mission au lieu d’être française sera européenne car le Courbet sera intégré à l’Euromarfor qui sera activée «pour l’occasion».

Après une escale à Tarence, le Courbet rejoindra la composante maritime de la force d’intervention des Nations Unies au Liban (FINUL). C’est le contre amiral italien Di Biase qui prendra le commandement de la force, tout en gardant le commandement de la composante maritime de la FINUL. L’Euromarfor compte 4 pays : France, Espagne, Portugal et Italie. Une frégate espagnole rejoindra la force plus tard.


La frégate Courbet [crédit : MARINE NATIONALE]

Source: MARINE NATIONALE

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation



Dernière édition par olivier le Dim 25 Déc 2016 - 17:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 33716
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Les frégates du type La Fayette   Jeu 3 Avr 2008 - 7:45

02/04/2008

Exercice franco-espagnol pour la frégate Aconit

Le 26 mars 2008, la Frégate type La Fayette Aconit a quitté Toulon, pour un déploiement au sein d’une force amphibie espagnole jusqu’au mois de juin 2008.

Cette mission s’inscrit dans le cadre des relations bilatérales étroites qui existent entre la France et l’Espagne dans le domaine maritime : échanges de données sur la situation maritime, lutte commune contre l’immigration clandestine, le terrorisme et le trafic de drogue.

Commençant par un exercice amphibie au sud de l’Espagne, la mission va s’intensifier avec de nombreux entraînements durant le transit vers le Brésil, pour atteindre son point d’orgue avec un exercice amphibie de grande ampleur au large de Rio de Janeiro du 5 au 15 mai 2008. Il verra la mise en œuvre de moyens terrestres, aériens et maritimes importants.

Pour en savoir plus ---> le journal de bord de l’Aconit

Voir les photos du départ ---> Le 26 mars 2008 - Départ de la frégate Aconit


La frégate Aconit [Photo © MARINE NATIONALE]

Source: MARINE NATIONALE

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
Joel
Quartier-maître chef
Quartier-maître chef
avatar

Nombre de messages : 61
Age : 47
Localisation : La Louviere
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: 2 bâtiments dans la rade de Cannes   Sam 21 Juin 2008 - 19:02

Voici ce que nous avons approchés de relativement près l'an passé lors de mes vacances.
Le porte-avions, c'est bien sûr l'Enterprise, et la frégate, le Surcouf je pense, mais pas sûr à 100%(Bcp de ricard ingurgité ce mois-là)















Et pour terminer, voiçi l'activité principale à la côte d'usure!! marin ok


Jo.
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 33716
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Les frégates du type La Fayette   Lun 23 Juin 2008 - 11:54

Très belles photos Joel bravo

beer

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 33716
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Les frégates du type La Fayette   Jeu 16 Oct 2008 - 9:28

Echos de la frégate Aconit

Depuis le 1er septembre 2008, la France assure la responsabilité de la Task Force 448, force navale relevant de l’EUROMARFOR . Le contre amiral Alain Hinden en exerce le commandement depuis le bâtiment de commandement et de ravitaillement (BCR) Somme .

La TF 448 est la composante maritime de la Force Intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL). Son mandat consiste à aider les autorités libanaises à contrôler les flux maritimes, à veiller à ce qu’aucune livraison illégale d’armes ne parvienne par mer sur le sol libanais, à fournir une capacité d’évacuation de ressortissants et à former la Marine libanaise pour qu’elle puisse, à terme, assurer son entière souveraineté sur ses eaux territoriales.

Le contre amiral Hinden est à la tête d’un état-major multinational comprenant six Italiens, deux Espagnols, un Portugais, un Grec, un Turc, ces militaires étrangers représentant un tiers de l’effectif. Il commande une force composée d’une dizaine de bâtiments provenant des différentes nations représentées au sein de l’état-major embarqué à bord du BCR Somme : frégates, corvettes, chasseurs de mines, patrouilleurs et un bâtiment de soutien. Parmi ces bâtiments se trouve la frégate de type La Fayette Aconit à partir de laquelle quelques membres de l’équipage ont accepté de partager leur expérience.

L’enseigne de vaisseau Anne Robert, embarquée à bord de la Somme, s’est rendue sur l’Aconit pour recueillir les témoignages suivants.

Source: Marine Nationale

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation



Dernière édition par olivier le Dim 25 Déc 2016 - 17:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 33716
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Les frégates du type La Fayette   Jeu 16 Oct 2008 - 9:37

Capitaine de frégate Goutay - commandant de la frégate Aconit

Quelle est la mission de la frégate Aconit au sein de la TF 448 ?

Notre mission constitue le volet maritime de la FINUL renforcée, mise en place depuis octobre 2006 suite aux hostilités au Sud Liban commencées à l’été 2006. La FINUL veille au respect et à l’application de la résolution 1701 du Conseil de sécurité de l’ONU pour la résolution de la crise au Sud Liban et la stabilisation de la région. La FINUL maritime comporte deux principaux volets :

Le premier consiste à s’assurer qu’aucune arme illégale ne parvienne sur le sol libanais par voie de mer. Cette mission d’interdiction maritime s’effectue par l’interrogation de tous les bateaux transitant dans l’AMO (Area of Maritime Operations) devant les côtes libanaises. Si des critères de suspicion sont retenus contre un navire, la Marine libanaise doit être en mesure de l’inspecter avant son arrivée ou dans l’un des ses ports : Beyrouth, Tripoli ou Sidon.

Le second volet vise à aider le gouvernement libanais à exercer son autorité souveraine sur l’ensemble du territoire libanais, y compris sur ses eaux territoriales. La marine libanaise bénéficie ainsi d’une aide internationale significative en matériels mais aussi en formation. Tout passage de bâtiments de la TF 448 est ainsi mis à profit pour lui procurer des formations spécifiques. Les bâtiments français de la Task Force proposent une formation opérationnelle de quart en passerelle, de veille, d’interrogation de bâtiments, d’entraînement des équipes de visites ou encore des exercices d’intrusion dans les eaux territoriales. A chaque appareillage de Beyrouth, nous accueillons pour quelques jours trois ou quatre officiers libanais que nous formons. A l’occasion des escales à Beyrouth, la Marine nationale participe par ailleurs à l’entretien des EDIC (Engin de Débarquement d’Infanterie et de Chars) que la France a cédé à la Marine libanaise en 1983.

Je marque ainsi une différence sensible entre une escale à Beyrouth, partie intégrante de la mission et requérant une pleine disponibilité des uns et des autres, et une escale dans un autre port de la zone.

Nous entretenons d’excellentes relations avec la Marine libanaise, beaucoup d’officiers sont francophones et francophiles, cela simplifie les rapports. Certains d’entre eux ont été formés en France, ils sont passés par l’École Navale , le centre d’instruction naval , ou le collège interarmées de la défense (CID). Je suis moi-même venu cet hiver au Liban avec le Siroco , ce qui facilite les échanges.

Vous venez de passer un mois sous commandement italien, comment cela s’est-il passé avec l’état major ?

Grâce à une excellente suite passée par le La Fayette , une bonne connaissance de la zone par l’Aconit déployée ici en 2007, et une rencontre avec le commandant de la Task Force (CTF) l’amiral Di Biase dès le début de mission, l’intégration est qualifiée de « nominale » !

La cohésion de cette force sous mandat ONU, composée pour partie de moyens EUROMARFOR et commandée par elle, est une des priorités du nouveau CTF, l’amiral français Hinden.

Qu’est-ce que cela change à votre mission d’opérer sous mandat de l’ONU ?

J’ai participé à la dernière mission Baliste cet hiver et peux ainsi comparer. Les procédures élaborées par les frégates Baliste ont été pour partie reprises par la Maritime Task Force (MTF), et réciproquement. J’ai le sentiment que chacun y a gagné en efficacité.

Il est également important pour nous de maintenir un lien fort dans le cadre de la coopération bilatérale, notamment au moment du passage à Beyrouth, situation sécuritaire permettant.

Historiquement, ce déploiement de 13 000 casques bleus dans cette région avec un mandat robuste constitue un signal fort de la communauté internationale. C’est valorisant et je suis fier de contribuer à cette mission avec mon équipage.

Avez-vous eu l’occasion de faire visiter le Liban à l’équipage ?

Trois escales sont prévues à Beyrouth, deux à Limassol et une à Mersin.

J’ai eu l’opportunité d’organiser des visites encadrées par la Marine libanaise pour l’équipage. Comprendre l’esprit de la mission passe aussi par la découverte du pays et de sa population. Ce n’est pas nouveau et la confiance que nous éprouvons à l’égard du dispositif de sécurité libanais est une marque à laquelle ils se montrent particulièrement sensibles.

Source: Marine Nationale

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation



Dernière édition par olivier le Dim 25 Déc 2016 - 17:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 33716
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Les frégates du type La Fayette   Jeu 16 Oct 2008 - 9:39

Le commandant équipage et le capitaine d’armes

Lieutenant de vaisseau BEAUVAL – commandant équipage (COMAEQ)

Quel est votre rôle à bord ?

Je suis chargé de la gestion du personnel : l’organisation de la vie courante, la discipline, la formation du personnel, la reconversion…

Je suis également responsable de la chaîne fonctionnelle de la conduite nautique.

Quelles sont vos impressions concernant le Liban et les Libanais ?

L’une de mes fonctions consiste à planifier les escales et Beyrouth s’avère être une escale moins sûre que d’autres. Avec le commandant et le commandant en second, aidés par la direction du renseignement militaire (DRM) et l’attaché de défense, il a fallu organiser au mieux les visites pour la sécurité de l’équipage : nous avons défini des zones de sorties autorisées et n’avons pas autorisé les découchés. Nous avons pu visiter une partie du pays sous escorte libanaise.

J’ai apprécié la disponibilité des Libanais pour l’organisation de nos escales avec la mise en place des bus, de voitures, et l’autorisation qui nous a été donnée d’accéder à un complexe de détente pour officiers libanais.

Nous avons eu l’occasion de visiter Balbek, Anjar, Byblos, les montagnes du Chouf, les grottes de Jeita et la vallée des Cèdres.

Le Liban est un très beau pays même s’il est inquiétant politiquement. Les Libanais sont francophiles, on est à la fois dépaysé de se trouver au Moyen Orient mais on ressent également une forte influence de l’Europe et de la France.

Maître principal FUSS – capitaine d’armes

Le maître principal Fuss est issu d’une famille de marins ayant la même spécialité de fusiliers commandos. Son père a fait carrière en tant que nageur de combat avant de devenir capitaine d’armes, l’un de ses frères est instructeur à l’école des fusiliers de Lorient, l’autre adjoint au capitaine d’armes et moniteur de sport à bord du bâtiment de commandement et de ravitaillement (BCR) Somme .

La Somme accueille l’état major de la TF448 depuis le 1er septembre. Les deux frères Fuss ont ainsi eu l’occasion de se voir de près, en mer, le 4 septembre 2008 lors du ravitaillement de l’Aconit par la Somme et ils se retrouveront à quai deux semaines plus tard lors d’une escale commune à Limassol : le Premier Maître Fuss du BCR Somme sera mis pour emploi pendant trois jours à bord de l’Aconit auprès du Maître Principal Fuss.

Quel est votre rôle à bord ?

Je suis responsable de la discipline, adjoint du Comaeq et du commandant en second. J’ai un rôle de manager, de conciliateur, de confident. Je suis en quelque sorte les yeux du commandant concernant l’état d’esprit à bord, le moral de l’équipage. Je suis également chargé de la brigade de protection et responsable de l’entraînement au tir.

Q’est-ce que cela change à la mission de porter le béret bleu ?

Mon but est de donner à l’équipage de l’Aconit de l’énergie, qu’il ne se retranche pas derrière le béret bleu de l’ONU en tant qu’observateur passif. Il faut se tenir prêt à intervenir et ne pas tomber dans la routine. J’étais présent à l’été 2006 à bord de la frégate La Fayette au moment de l’évacuation des ressortissants. Nous avons accueilli 186 Libanais dont 42 enfants pendant deux jours à bord. C’est cette image là qui me reste gravée.

Quelles sont les autres images marquantes du Liban ?

J’ai connu un Liban fermé, il s’ouvre, se modernise de façon spectaculaire mais je ressens néanmoins de la crainte dans les yeux des Libanais. Pour eux, le Français est un frère de cœur et d’armes, il sait que la France sera toujours là pour lui venir en aide.

Source: Marine Nationale

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 33716
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Les frégates du type La Fayette   Jeu 16 Oct 2008 - 9:40

Le chef du détachement aéro et le chef du central opérations

Lieutenant de vaisseau SANSON - chef de détachement aéro

Quel est votre rôle à bord ?

Je suis responsable du détachement : pour cette mission nous sommes onze (deux pilotes, un membre d’équipage qui contrôle l’ordinateur tactique et huit techniciens dont un plongeur). Je suis chargé de planifier l’activité du détachement, nous volons au moins une fois par jour. Ce sont des vols de différents types : tout d’abord, des vols opérationnels de surveillance maritime d’une durée de deux heures environ (report de tous les bateaux dans la zone de l’ Area of Maritime Operations). En deux heures, on peut couvrir la totalité de la zone à laquelle s’ajoute le radar qui couvre 80 nautiques supplémentaires. Pendant les vols, l’Aconit peut ainsi observer jusqu’à 200 nautiques dans l’axe du Panther .

Sinon nous effectuons des liaisons vers la ville de Naqoura qui abrite le quartier général de la FINUL mais aussi des liaisons entre les bateaux de la force et également des vols d’entraînements.

Etes-vous en contact avec la marine libanaise ?

Nous avons effectué des exercices de treuillage avec les patrouilleurs libanais ainsi que des démonstrations de recherche de naufragés.

Quelles sont vos impressions sur le Liban ?

Les Libanais sont très accueillants. J’ai trouvé l’arrière pays particulièrement joli. On sent que le pays a été marqué par les guerres, les séquelles sont partout.

Mais dès qu’on s’éloigne un peu de Beyrouth, on découvre de très beaux endroits, de très belles pierres, j’ai particulièrement aimé la vallée des Cèdres et le port de Byblos.

Premier maître COIS – chef du central opérations

Quel est votre rôle à bord ?

Pour cette opération, le travail du central opérations (CO) consiste à identifier, interroger et classifier les bâtiments qui se dirigent vers les ports libanais ainsi que contrôler l’espace aérien. Si nous détectons un bateau suspect, nous le signalons aux autorités libanaises qui peuvent décider de le visiter à son arrivée au port.

Concrètement, lorsqu’on interroge un bateau, on lui demande de s’identifier, on vérifie si les indications qu’il nous fournit sont conformes aux caractéristiques dont on dispose, on lui demande vers quel port il se dirige et on vérifie la liste des bateaux qui sont prévus d’arriver sur le port indiqué.

Je suis également chargé du briefing renseignement.

Quelles sont les relations avec les autres bâtiments de la force et avec la marine libanaise ?

Nous entretenons de bonnes relations avec les autres bateaux de la force qui ont la même mission que nous, nous nous échangeons les informations sur les bateaux que nous repérons. Nous ne sommes pas directement en contact avec la Marine libanaise, nous passons par un intermédiaire, un officier de liaison libanais.

Que pensez-vous du Liban ?

En 17 ans de marine, j’ai navigué partout dans le monde sauf en Méditerranée, le Liban est une première. C’est un pays qui a un potentiel économique énorme mais des problèmes intercommunautaires, 18 religions se côtoient alors forcément ce n’est pas simple.

Le pays est très joli, chargé d’histoire, et pour moi qui suis amateur de belles pierres, je suis servi.

Je suis content de découvrir des escales en Méditerranée, que ce soit au Liban mais aussi Limassol à Chypre ou encore Mersin en Turquie. D’autre part, sur le transit retour au mois d’octobre, l’Aconit s’arrêtera en Grèce pendant quatre jours pour un salon d’armement, je visiterai Athènes.

Source: Marine Nationale

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 33716
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Les frégates du type La Fayette   Jeu 16 Oct 2008 - 9:43

Le chef de secteur aux/froid et un manœuvrier

Premier maître GUEYDAN – chef de secteur aux/froid

Quel est votre rôle à bord ?

Je suis responsable de la production d’électricité, de la production et distribution d’eau, de la production d’air, des frigos vivres, de la climatisation. Je suis responsable de six personnes, nous assurons le suivi des installations, de la maintenance préventive et corrective, de l’entretien général.

Avez-vous été en relation avec la Marine libanaise ?

A l’occasion d’une escale à Beyrouth, j’ai été amené à effectuer une réparation à bord de L’EDIC Damour qui avait un problème de climatisation. Le contact est bien passé, les marins libanais parlent français, les mécaniciens sont formés au centre d’instruction naval de Saint-Mandrier .

Lors de la précédente mission de l’Aconit au Liban l’année dernière, j’avais eu l’occasion de passer une journée en mer à bord de l’EDIC Damour.

Avez-vous visité le Liban ?

Nous avons réalisé beaucoup de réparations à bord de l’Aconit en plus d’être sollicités par l’EDIC Damour lors d’une escale à Beyrouth alors je n’ai pas tellement eu l’occasion de sortir en dehors de la ville. Je trouve la ville agréable, les gens accueillants. Les chauffeurs de taxi sont très ouverts, ils parlent français.

Quartier maître BIMBARD – manœuvrier

Quel est votre rôle à bord ?

Lors des mises à l’eau, je suis patron d’embarcation à bord de l’EDO (embarcation de drôme opérationnelle) ou du zodiac. Pour les ravitaillements à la mer (RAM) je suis à la manœuvre sur l’aire de RAM. Sinon, je suis barreur de quart.

Je suis le représentant de l’équipage à bord, nous sommes 52 membres d’équipage.

Nous avons fait beaucoup d’exercices de lutte asymétrique, pratiquement tous les jours ces trois dernières semaines, c’était assez intensif : exercices de lutte contre les menaces en surface, postes de combat tous les jours. Le rythme très soutenu nous permet de réagir en une minute en cas d’attaque.

Avez-vous eu l’occasion de travailler avec les autres marines et la Marine libanaise ?

Nous avons fait des exercices avec les bâtiments allemands, grecs, espagnols, un exercice de simulation de visite avec les Italiens. Nous avons travaillé avec les libanais à quai.

A mon poste, je n’ai pas eu l’occasion de travailler avec la Marine libanaise.

Que pensez-vous du Liban ?

Le Liban est un beau pays, avec beaucoup de richesses. On ressent qu’il y a eu la guerre.

Je trouve les Libanais très accueillants. Le fait qu’ils parlent français, pour la plupart, aide beaucoup à sympathiser.

Source: Marine Nationale

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation



Dernière édition par olivier le Dim 25 Déc 2016 - 17:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les frégates du type La Fayette   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les frégates du type La Fayette
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Les autre Marines - Andere Marines - Other Navies :: Marine Française - Franse Marine - French Navy-
Sauter vers: