Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion        

Partagez | 
 

 Dossier : Désarmement et déconstruction de CMT français

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 33539
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Dossier : Désarmement et déconstruction de CMT français   Mar 3 Nov 2009 - 0:55

Question d'un membre d'Anciens Cols Bleus : La déconstruction, vu le nombre de bateaux concernés est devenu un problème majeur. Mais quels sont précisément les travaux à effectuer sur les navires désarmés, hormis bien sûr le démontage de matériel pouvant être réutilisé et l'obturation des ouvertures de la coque ?

jobic a écrit:
Réponse de jobic :

Je vais tenter d'être aussi complet que possible en expliquant le processus de désarmement.
Le navire est opérationnel:l'EMM a pris la décision de le retirer du service actif à telle date.
Ce jour là est prononcée le retrait du service actif et la mise en complément (tout travail entrepris est réversible, c'est à dire que si besoin est on remet le service en activité en peu de temps).
Lors de la période en complément, l'équipage est quasiment complet et se charge de reverser les rechanges, les charges, le patrimoine, les historiques; la doc technique; les archives, les lignes de mouillage, les combustibles et lubrifiants, munitions, matériels spécifiques aux services du port concernés et matériels nécessaires à la disponibilité des autres batiments.
Il s'agit d'un lourd travail préparé en amont et qui fait l'objet d'un contrôle continu : il faut que les attendus correspondent aux remises.
Cela parait simple mais il y va de corvées générales, de moyens de manutention, de roulage, de rendez vous.
Bref on vide le bateau de tout ce qui est "mobile".
On en profite pour faire le dégazage nettoyage de l'ensemble des soutes.
Ces opérations étant faites et acceptées par la commission locale de désarmement et de condamnation (CLDC), cette dernière propose la mise en réserve du navire.
Prononcée par l'EMM; le noyau d'équipage est crée (20% de l'effectif), un commandant est reconnu et un renfort de réservistes spécialistes de ce type d'opération embarque.
On commence les travaux de sécurisation (irréversibles): bassin et enlèvement des appendices de coque, safrans, hélices, obturation des orifices de coque, dépose de la mature.
Parallèlement, on ôte à l'intérieur toutes les matières putrescibles (bois, moquettes etc...) opération nommée assainissement, on poursuit les prélèvements de matériels utiles aux autres navires et enfin on établit le passeport vert du navire, inclus dans un ouvrage : le dossier de transfert qui sera la "bible" de la coque lors de son démantèlement.
La CLDC contrôle en permanence ces travaux et une fois ceux ci terminés et conformes à la législation internationale, prononce le RDS (retrait définitif du service) : on fait la dernière cérémonie des couleurs et le navire cesse d'exister en tant que navire de combat.
La coque est confiée à la base navale jusqu'à sa condamnation puis son envoi au démantèlement.

Question d'un membre d'Anciens Cols Bleus : Il est vrai que de nos jours on ne peut utiliser le terme "navire désarmé" purement et simplement service actif on sait ce que cela veut dire retrait du service actif.......là il faut préciser qu'il y a une nouvelle phase celle dite de mise en complément avec ce qui est nouveau de nos jours la possibilité de remettre le navire en service actif si besoin. (Dans le temps on mettait sous cocon avec un gardiennage et on ressortait ces sous cocon si on avait besoin comme ce fut le cas lors d'opérations de déminages) mise en réserve ah cette fois ci plus possible de retour en arrière car cela mène tout droit au retrait définitif du service (plus de pavillon) puis condamnation pour la plus part des cas un démantèlement.

jobic a écrit:
Réponse de jobic :

La notion "mise en réserve " n'est pas récente; il y a toujours eu deux sortes de réserve, la type A prévoyant le réemploi du navire (comme les dragueurs pour les opérations de déminages) et la type B irréversible, condamnant la coque.

Question d'un membre d'Anciens Cols Bleus : Pendant la mise en complément, est-ce que le commandant reste toujours celui du service actif ?

jobic a écrit:
Réponse de jobic :

Oui, le commandant reste en place jusqu'à la mise en réserve, mais il est également possible qu'il reste jusqu'au retrait définitif du service. (c'est le cas du Persée)

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation



Dernière édition par olivier le Mar 3 Nov 2009 - 12:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 33539
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Dossier : Désarmement et déconstruction de CMT français   Mar 3 Nov 2009 - 1:00

C'était le 8 juillet 2009 à 15H 00, dernière cérémonie des couleurs et transfert de l'ex Persée à la base navale.

Photos © jobic

Dernières vues prises ce jourlà , quelques heures avant le retrait définitif du service.

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 33539
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Dossier : Désarmement et déconstruction de CMT français   Mar 3 Nov 2009 - 1:01


_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 33539
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Dossier : Désarmement et déconstruction de CMT français   Mar 3 Nov 2009 - 1:12

Une dernière vue de l'ex- Persée prise sous un angle different le 15 juillet 2009, après son retrait définitif du service.

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 33539
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Dossier : Désarmement et déconstruction de CMT français   Mar 3 Nov 2009 - 13:03

Un 2ème CMT désarmé

Après le Persée, c'est au tour d'un de nos anciens CMT d'être désarmé ! Il s'agit du CMT M651 Verseau (ex-M920 Iris) qui est mis en complément à Brest depuis le 29 octobre 2009. Le navire va être complétement désarmé et ensuite il sera démantelé ! Le débarquement des charges est commencé.

Photo © jobic


Le CMT Verseau à quai le 29 octobre 2009 à Brest pour son désarmement.

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation



Dernière édition par olivier le Mar 3 Nov 2009 - 13:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 33539
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Dossier : Désarmement et déconstruction de CMT français   Mar 3 Nov 2009 - 13:07

Suite des photos du désarmemement du CMT français M651 Verseau (ex-M920 Iris) à Brest.

Photos © jobic

le débarquement des lignes de mouillage du Verseau



_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 33539
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Dossier : Désarmement et déconstruction de CMT français   Mar 3 Nov 2009 - 13:07

Plage arrière

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 33539
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Dossier : Désarmement et déconstruction de CMT français   Mar 3 Nov 2009 - 13:08

Le sonar en position haute

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 33539
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Dossier : Désarmement et déconstruction de CMT français   Mar 3 Nov 2009 - 13:09

Le PC MES (chez nous ça s'appelle autrement mais je ne sais plus comment Embarassed )

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 33539
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Dossier : Désarmement et déconstruction de CMT français   Mar 3 Nov 2009 - 13:10

Réunion de la commission du patrimoine. Cette commission a pour but de recenser tous les objets de tradition du navire et de faire l'inventaire de tout ce qui a un interêt patrimonial. Les objets retenus seront versés au service historique de la marine et remis plus tard sur d'autre navires ou prêtés aux villes marraine sur leur demande( pour le Verseau, c'est ST Maurice, en région parisienne qui aura la cloche, la plaque avec le nom du filleul, la charte de parrainage, le pavillon de tradition et un tableau représentant le CMT à la mer)

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 33539
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Dossier : Désarmement et déconstruction de CMT français   Mar 3 Nov 2009 - 13:13

Désarmement à suivre au fur et à mesure que "jobic" postera ses photos jap

salut

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 33539
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Dossier : Désarmement et déconstruction de CMT français   Mer 3 Fév 2010 - 13:59

27/01/2010

Promis à la casse, le Verseau se fait beau

Reportage

Au sec, dans une alvéole de la base sous-marine, sous la lumière jaune-orangée des projecteurs, le Verseau se prépare à son dernier voyage. Actuellement en cours de désarmement, le chasseur de mines sera retiré définitivement du service le 12 février.

Le commandant, le capitaine de frégate Roger Coguiec, s'arrête devant la passerelle, dont le mât a disparu. « Le toit de la passerelle est assaini. Nous avons laissé le minimum d'appendices, qui sont autant de nids à goélands. »

« Livrée mortuaire »

Rien n'est laissé au hasard. Les vitres avant de l'abri de navigation seront démontées et récupérées. Des tôles en aluminium viendront les remplacer. L'une d'entre elles sera évidée de façon à laisser circuler un courant d'air frais. Une ventilation naturelle qui préviendra l'apparition de moisissures.

Les vitres situées sur le côté, elles, resteront en place. Mais elles seront peintes en gris de l'intérieur et rendues opaques. Le commandant parle de « livrée mortuaire ».

Dans l'abri de navigation, il ne reste déjà plus grand-chose. Même le siège du commandant a été retiré. Il se trouve maintenant à bord de l'Aldébaran, un autre chasseur de mines.

Plus de moteur, plus d'hélices, plus d'appareil à gouverner... Le Verseau s'est réduit progressivement à l'état de simple coque. Avec la période de mise en réserve, le désarmement du bateau devient irréversible.

Les plus gros travaux ont été confiés aux industriels comme DCNS et Thales Underwater Systems. Ils doivent récupérer quelque 2 200 articles.

L'équipage de désarment (18 marins, dont 8 réservistes) suit ces prélèvements de matériels. Il se charge aussi de l'assainissement des locaux. « On retire tout ce qui peut garder l'humidité plus tard, comme les moquettes », explique Roger Coguiec.

Le chantier demande du discernement. « Il n'y a aucun intérêt à tout retirer. On enlèverait de l'attractivité à la coque au moment de la revente », souligne Roger Coguiec. Les ferrailleurs trouveront leur bonheur. Il restera du cuivre à bord.

Passeport vert

Sur la plage avant, on constate que des plaques de métal ont été vissées à l'emplacement des puits de chaînes. Les trappes fermant le puits du sonar seront hermétiquement soudées. Le désarmement permet de réaliser l'étanchéité complète de la coque en vue de son stockage.

Depuis 2007, des instructions de l'état-major de la Marine formalisent le processus. Comme tous les navires désarmés aujourd'hui, le Verseau aura son « passeport vert ». Toutes les substances toxiques susceptibles de se trouver à bord ont été recensées.

Y a-t-il de l'amiante ? « Aucun des travaux menés n'a permis d'en détecter », répond Roger Coguiec.

Le 12 février prochain, ce sera la dernière cérémonie des couleurs à bord du Verseau. L'ancien chasseur de mines ne sera plus alors qu'une coque en attente de déconstruction.

Source : Ouest-France.fr

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 33539
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Dossier : Désarmement et déconstruction de CMT français   Mer 3 Fév 2010 - 14:06

Suite des photos du désarmemement du CMT français M651 Verseau (ex-M920 Iris) à Brest.

Le Verseau se prépare à sortir du bassin lundi matin, dernière étape avant son retrait définitf du service ( le 12/02). Le 29 janvier a eu lieu la mise en eau partielle du bassin pour valider l'étancheité de la coque (et des superstructures). Quelques vues de son état quasi définitif

Photos © jobic

L'abri de navigation

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 33539
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Dossier : Désarmement et déconstruction de CMT français   Mer 3 Fév 2010 - 14:06

Le C.I.C.

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 33539
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Dossier : Désarmement et déconstruction de CMT français   Mer 3 Fév 2010 - 14:08

Etambot et chaise de ligne d'arbres

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dossier : Désarmement et déconstruction de CMT français   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dossier : Désarmement et déconstruction de CMT français
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Belgian Navy - Force Navale Belge - Belgische Zeemacht :: Mine Warfare Ships - Navires de lutte contre les mines :: CMT : Chasseurs de mines - Mijnenjagers - Mine hunters-
Sauter vers: