Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion      

Partagez | 
 

 Des fusiliers marins en protection à bord des thoniers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40659
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Des fusiliers marins en protection à bord des thoniers   Jeu 15 Oct 2009 - 19:47

15/09/2009

Piraterie: l'Espagne vers un renforcement de la sécurité des thoniers

MADRID, 15 oct 2009 (AFP) - Le gouvernement socialiste espagnol a proposé jeudi aux organisations de pêcheurs confrontés aux pirates somaliens des mesures visant à renforcer leur sécurité, tout en continuant de refuser d'embarquer des militaires à bord des thoniers.
Au cours d'une réunion tenue à Madrid, le ministère de la Défense a proposé plusieurs mesures comme la formation de gardes privés et leur transport avec leurs armes dans l'océan Indien, a déclaré à l'AFP une porte-parole de l'organisation de pêcheurs Cepesca.
De même, le gouvernement va étudier la possibilité d'autoriser les bateaux à embarquer des armes de plus gros calibres que ceux autorisés actuellement.
En revanche, il refuse toujours d'embarquer des militaires à bord des thoniers, car la législation espagnole l'interdit et l'armée espagnole n'a pas la capacité opérationnelle de le faire, selon la ministère de la Défense.
Le secrétaire de l'organisation interprofessionelle du thon, Interatun, Juan Manuel Vieites, a déclaré qu'il fallait faire "tout ce qui était nécessaire", y compris payer une rançon, pour libérer les 36 marins du thonier espagnol Alakrana retenus en otage par des pirates somaliens depuis le 2 octobre.
Un pirate se présentant sous le nom d'Abdi Yare, interrogé au téléphone par l'AFP à bord de l'Alakrana, a réclamé une rançon de 4 millions de dollars pour libérer le navire.
L'attaque de l'Alakrana a relancé la polémique en Espagne sur la sécurité des thoniers travaillant dans la zone, qui réclament que des militaires espagnols puissent embarquer à bord de leurs navires, comme le font depuis juillet des fusiliers marins français pour protéger leurs collègues français.
Ces soldats français ont ouvert le feu à deux reprises ces cinq derniers jours et repoussé avec succès deux attaques de pirates présumés.

Source : AFP

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40659
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Des fusiliers marins en protection à bord des thoniers   Lun 19 Oct 2009 - 7:49

18/10/2009

Les enjeux d'Orthongel, vus des Seychelles

Deux bateaux de pêche et leurs équipes de protection embarquées (EPE) ont repris la mer, aujourd'hui, au large des Seychelles. Le Drennec et le Glénan ont reçu auparavant la visite d'Hervé Morin qui s'est notamment intéressé aux conditions de vie des marins, civils et militaires, et les façons d'améliorer encore l'efficacité d'Orthongel. Cette opération permet de protéger les thoniers bretons aux Seychelles, moyennant un coût que les armateurs n'ont pas souhaité nous communiquer (1). Mais, en tout état de cause, les navires ne seraient pas assurés, au sens premier du terme, s'ils n'avaient pas d'EPE à bord. Ils devraient donc rester à quai, ce que les banques voient toujours d'un mauvais oeil. La présence des militaires à bord, c'est donc une "assurance" pour les uns, un "moindre mal" pour les autres.....


Lire la suite et voir les photos sur ---> Le Mamouth


marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40659
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Des fusiliers marins en protection à bord des thoniers   Lun 19 Oct 2009 - 7:50

19/10/2009

EPE : premiers enseignements

[ EPE = Equipe de Protection Embarquée ]

Par delà les premiers résultats, évidents, sur la sécurité des thoniers, Orthongel a aussi généré son lot de points positifs pour les intéressés. Elle rassemble la communauté des gens de mer autour d'une mission aux réalités immédiatement perceptibles. "La mission de protection est permanente pour nous, explique un fusilier marin, la différence, ici, est que l'on protège des citoyens français qui travaillent sur un navire de pêche français".....


Lire la suite sur ---> Le Mamouth


marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40659
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Des fusiliers marins en protection à bord des thoniers   Lun 19 Oct 2009 - 7:50

19/10/2009

Pirates. À la pêche comme à la guerre


Photo AFP

Casques lourds, gilets pare-balles, fusils d'assaut... les commandos militaires français chargés de protéger les thoniers bretons au large des Seychelles ne laissent au rien au hasard. Pour la plus grande satisfaction des marins pêcheurs embarqués. Reportage.

Les deux grands thoniers senneurs, le Drennec et leGlénan, sont amarrés côte à côte, dans le port de Mahé. À bord, tout est calme, comme si rien ne s'était passé. Pourtant, voici quelques jours, Le Drennec a été attaqué par les pirates, alors qu'il faisait route vers Les Seychelles pour y débarquer son poisson. Depuis, un nouvel équipage a pris la relève et le patron, PatrickHéliès, 43 ans, de Concarneau (29), est lucide: «Si les militaires n'étaient pas à bord avec nous, on ne resterait pas au port. Mais nous irions pêcher nettement plus loin, là où le thon est beaucoup plus rare». Au ministre de la Défense, Hervé Morin, venu rendre visite aux Équipes de protection embarquées (EPE), dépêchées par la Marine - mais dont la présence est facturée à l'organisation Orthongel -, l'armateur Jean-YvesLabbé n'a pas caché sa satisfaction: «Nous n'aurions jamais permis à nos navires de sortir dans l'océan Indien sans cette politique extrêmement courageuse» voulue par la France. Car pendant que les Français pêchent sous la protection des commandos entraînés, solidement armés -le détail est tenu secret-, appuyés par un avion Atlantique 2 venu de Lann-Bihoué (56), les autres bateaux de la flottille européenne fréquentant l'océan Indien restent à l'écart des eaux les plus poissonneuses.....


Lire la suite sur ---> www.letelegramme.com


marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40659
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Des fusiliers marins en protection à bord des thoniers   Lun 19 Oct 2009 - 8:26

19/10/2009

Les thoniers reprennent la mer avec des militaires


Hier, au port seychellois de Mahé : appareillage sous haute surveillance pour le
Drennec et son patron, Patrick Héliès. Photo Ouest-France


Le dispositif de protection des unités françaises pêchant dans l'Océan Indien est reconduit jusqu'à la fin de l'année, annonce le ministre de la Défense.

Mahé (Seychelles).De notre envoyé spécial

Il est 12 h 30 heure locale (10 h 30 heure française), quand le Drennec et le Glénan lèvent la passerelle et larguent les amarres du port de Mahé (Seychelles). Les deux thoniers bretons sont partis pour une nouvelle campagne de pêche dans l'Océan indien. Cinq semaines en mer. Non sans « une petite appréhension » reconnaît Patrick Héliès, le capitaine du Drennec. Son bateau a été attaqué deux fois par les pirates en un an. La deuxième fois, le 10 octobre, il naviguait de concert avec le Glénan. « Je suis plus ou moins serein. Nous sommes quand même protégés » complète Yvan Dizet, capitaine du Glénan. À bord des thoniers, plusieurs fusiliers-marins ont, en effet, pris place, selon un rituel désormais bien rodé, avec gilet pare-balles et armes diverses et variées. Les pirates sont avertis.....


Lire la suite sur ---> www.ouest-france.fr


marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40659
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Des fusiliers marins en protection à bord des thoniers   Lun 19 Oct 2009 - 8:39

19/10/2009

Seychelles - Les thoniers attaqués reprennent la mer

Reportage - Les thoniers bretons le Glénan et le Drennec ont repris leur tour de pêche 8 jours après l'attaque de pirates somaliens déjouée par les fusiliers-marins présents à bord.

"Le message est compris, je pense", lance d'une voix douce un fusilier marin français, Famas en bandoulière et casque lourd vissé sur la tête, en faisant référence aux attaques des pirates déjouées par l'armée française ces dernières semaines. Le jeune homme s'apprête à prendre la mer durant un mois et demi. Avec quelques collègues, il sera chargé de la sécurité du thonier breton le Glénan, attaqué le 10 octobre dernier, et devra patrouiller nuit et jour le long des 80 mètres du navire.

Discrets sur l'armement qui est à leur disposition, les fusiliers marins affirment que les pirates somaliens étudient les tactiques françaises de dissuasion et vont sans doute adapter leurs moyens et leurs attaques. Depuis l'année dernière, ils s'aventurent à plus de 500 km de leurs côtes, dans les zones de pêche des Seychelles. S'ils ont "reçu le message", les pirates ont aussi compris qu'ils pouvaient échapper à toute sanction dans cette zone. A la suite de cette attaque, 11 pirates avaient été fait prisonniers par les autorités seychelloises, pour être libérés deux jours plus tard, faute de preuves.....


Lire la suite et voir la vidéo du reportage sur ---> http://tf1.lci.fr


marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40659
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Des fusiliers marins en protection à bord des thoniers   Lun 19 Oct 2009 - 13:10

19/10/2009

Somalie/piraterie: des "mercenaires" britanniques sur les thoniers espagnols selon El Pais

MADRID — Plusieurs thoniers espagnols opérant à partir des Seychelles ont embarqué des ex-militaires britanniques pour les protéger des pirates au large de la Somalie, selon le quotidien El Pais de lundi.

Cette décision a été prise à la suite du refus du gouvernement espagnol d'embarquer des militaires sur ces bateaux, alors que des fusiliers marins français protègent des chalutiers français et ont repoussé plusieurs attaques.

Un thonier espagnol, l'Alakrana, avec 36 hommes d'équipages, est retenu depuis le 2 octobre par des pirates somaliens, qui réclament une rançon de 4 millions de dollars pour libérer le navire.

Il y a actuellement huit chalutiers espagnols immatriculés aux Seychelles qui ont embarqué d'anciens soldats britanniques, notamment des Gurkhas d'origine népalaise, qui seraient fournis par la société anglaise de sécurité Minimal Risk, selon El Pais.

Le président de l'armement espagnol Albacora, Ignacio Lechaga, a confirmé au journal l'embarquement de quatre anciens militaires britanniques par bateau, armés de mitrailleuses à longue portée pour éloigner les pirates.

"Ca coûte très cher, mais les sauvetages (des bateaux piratés) sont encore plus chers. C'était la seule solution. Ou bien nous sortions protégés ou nous arrêtions de pêcher", a-t-il déclaré à El Pais.

Source: AFP

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40659
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Des fusiliers marins en protection à bord des thoniers   Lun 19 Oct 2009 - 13:41

19/10/2009

Aux Seychelles, face aux pirates, des commandos à bord des thoniers français


Des soldats de l'Equipe de protection embarquée (EPE), le 18 octobre 2009 à bord du thonier le "Glénan", aux larges descôtes des Seychelles. (Photo AFP)

A BORD DU GLENAN — Treillis camouflés kakis, casques lourds et gilets pare-balles: ceux qui assurent la sécurité des dix thoniers français croisant au large des Seychelles, dans des eaux poissonneuses mais infestées de pirates somaliens, n'ont rien de marins-pêcheurs.

Ce sont des fusiliers-marins, une soixantaine de soldats d'élite de la marine française, répartis à raison de quatre ou cinq par bateau.

Face aux Kalachnikov et aux RPG (lance-roquettes) des pirates, ils sont armés de fusils d'assaut et de fusils mitrailleurs.

Dimanche midi, le Drennec et son sister-ship, le Glénan, imposants navires de 84 mètres de long, quittaient Port-Victoria sous une pluie tropicale pour une campagne de pêche de 35 jours, à quelques encablures des plages paradisiaques des Seychelles mais loin de l'insouciance des touristes alanguis.

Huit jours plus tôt, des pirates avaient tenté de les prendre d'assaut. Ils ont été repoussés par les militaires français, onze d'entre eux étant ensuite interceptés par des garde-côtes seychellois avant d'être relâchés "faute de preuves".

Les deux thoniers de Concarneau (ouest de la France) embarquent chacun 25 hommes d'équipage, un tiers de Français et deux tiers d'Africains et de Seychellois.

Aux yeux des pirates, ils constituent une cible de choix. "On évolue lentement, on est bas sur l'eau, donc très vulnérables", a expliqué dimanche le "patron" du Drennec, Patrick Hélies, au ministre français de la Défense Hervé Morin, venu faire le point sur "l'opération militaire Orthongel", du nom de l'organisation professionnelle des armateurs.

La vulnérabilité de ces "thoniers-senneurs" est maximale lorsqu'ils resserrent leurs filets de 1.200 m de long et 250 m de haut sur un ban de thons Albacore. Ils sont alors quasiment à l'arrêt pendant plusieurs heures parfois.

Depuis quelques semaines, la situation sécuritaire tout autour de l'archipel des Seychelles s'est sensiblement détériorée. Trois jours seulement après l'attaque contre le Drennec et le Glénan, deux autres thoniers français ont été la cible des pirates, de nouveau repoussés.

"La présence des militaires à bord était la condition sine qua non de la poursuite de notre activité, sinon ces navires resteraient à quai", explique Jean-Yves Labbé, président de l'armement CMB de Concarneau qui exploite, outre le Drennec et le Glénan, six autres thoniers aux Seychelles.

Président d'Orthongel et directeur-général de l'armement Saupiquet, propriétaire des deux autres thoniers français présents dans la région, Yvon Riva tire son "chapeau aux militaires qui nous accompagnent et permettent à nos gars de continuer à faire leur métier".

A bord, ces militaires disposent de leurs cabines mais partagent pour le reste la vie quotidienne des marins-pêcheurs.

"Ils sont comme nous, il partent en mer pour de longues campagnes, loin de leurs familles, dans les conditions de la mousson qui sont parfois très dures quand le bateau roule de partout", explique un militaire, tenu à l'anonymat.

"Nous avons le même vocabulaire, une même culture maritime et la culture régionale bretonne en partage", renchérit l'enseigne de vaisseau Yannick Carnot, chef du détachement des "équipes de protection embarquées".

Pour le capitaine du Glénan, Yvan Dizet, l'essentiel est atteint : "on peut de nouveau aller chercher le poisson là où il se trouve, dans les eaux internationales à l'est de la Somalie.

Source: AFP

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40659
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Des fusiliers marins en protection à bord des thoniers   Jeu 22 Oct 2009 - 8:54

21/10/2009

Thonier espagnoles : "Nous sommes des pêcheurs, pas des militaires"

Sous le soleil du port de Victoria, aux Seychelles, le thonier basque d’Inpesca (Bilbao), Txori Aundi, refait son approvisionnement, répare son bateau, et attend… Dans quelques jours, arriveront quatre gardes privés de la société britannique Minimal Risk qui embarqueront à bord, avec armes et bagages. Cela devrait permettre au thonier de reprendre la mer un peu plus sereinement. Chacun, ici, a en mémoire la capture de leurs collègues l’Alakrana. Et tout le monde est très soucieux. « Ma famille est vraiment inquiète. Et je leur en dis le minimum pour ne pas les inquiéter » raconte Juan Jesus Suarez, le capitaine du navire, un Galicien d’A Coruna.

Les 17 hommes d’équipages — Galiciens et des Basques mais aussi de Seychellois ou Ghanéens — ne tiennent pas, en effet, à être pris en otage. Embarquer des forces de sécurité, s’il ne garantit pas totalement d’une attaque, rassure donc un peu les hommes d’équipage. Et surtout va leur Le Txori Aundi bat pavillon des Seychelles. Et la loi de l’archipel vient d’être modifiée pour permettre aux pêcheurs d’emmener des gardes, avec armes et bagages. « C’est bien, c’est une première étape » affirme Juan Jesus. « Jusqu’ici nous n’avons rien. Aucune protection du personnel. »

« On regardait souvent le radar pour observer tous les mouvements. On ne stoppait pas si on voit un problème. On éteignait les lumières ». Et en cas de tentative d’attaque, « les lances à incendie ». Bien peu pour effrayer les pirates. Mais davantage, ils ne pourraient pas faire. « Je ne suis pas un militaire. Je suis un pêcheur » explique un des membres de l’équipage. Les marins n’ont d’ailleurs pas subi d’entraînement ou de formation spécifique pour savoir que faire en cas d’attaque de pirates, contrairement à leurs homologues français qui ont régulièrement une formation soit à bord des bateaux, soit avant de partir.....


Lire la suite sur ---> Bruxelles2 (L'Europe de la Défense)

marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40659
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Des fusiliers marins en protection à bord des thoniers   Jeu 22 Oct 2009 - 9:00

22/10/2009

Piraterie : L'opération de protection des thoniers français prolongée

Initiée en juillet dernier, la mise en place par la Marine nationale d'équipes de protection embarquée (EPE) sur les thoniers français travaillant au nord de l'océan Indien est prolongée. Arrivant à échéance fin octobre, l'opération, qui fait l'objet d'un protocole signé avec les armements du syndicat ORTHONGEL (Organisation des producteurs de thon congelé), se poursuivra jusqu'en décembre et, sans nul doute, au-delà. C'est en tous cas ce qu'a indiqué Hervé Morin, lors d'un déplacement aux Seychelles. Le ministre de la Défense en a profité pour indiquer que les militaires français seraient dorénavant chargés de fournir des preuves, en cas d'attaque de navires. Après l'assaut lancé le 9 octobre contre deux thoniers français et repoussé par les EPE, les 11 pirates interceptés par les garde-côtes seychellois ont, en effet, été relâchés, faute de preuve.....


Lire la suite sur ---> www.meretmarine.com


marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40659
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Des fusiliers marins en protection à bord des thoniers   Dim 25 Oct 2009 - 11:06

25/10/2009

Piraterie : Le Glénan à nouveau poursuivi au large des Seychelles

Le Glénan, thonier-senneur océanique de l'armement Cobrepêche-CMB, de Concarneau (29) a été poursuivi par des skiffs de pirates, jeudi, au large des Seychelles. «Il y a eu poursuite mais il n'y a pas eu d'attaque», a précisé Jean-Yves Labbé, président de l'armement concarnois, hier. «En fin d'après-midi, l'équipage a repéré à la jumelle trois skiffs dans son sillage, à 6 ou 8 milles. Le Glénan a modifié sa route, la poursuite, à longue distance, a duré environ trois quarts d'heure», explique M.Labbé qui ajoute que cet événement n'a pas nécessité d'engager les procédures mises en oeuvre par les fusiliers marins embarqués lors de l'attaque commise le 10octobre dernier.

Source : www.letelegramme.com

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
M.J.C
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2429
Age : 62
Localisation : Ostende (Bel)
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Des fusiliers marins en protection à bord des thoniers   Dim 25 Oct 2009 - 15:39

@olivier a écrit:
25/10/2009

Piraterie : Le Glénan à nouveau poursuivi au large des Seychelles

Le Glénan, thonier-senneur océanique de l'armement Cobrepêche-CMB, de Concarneau (29) a été poursuivi par des skiffs de pirates, jeudi, au large des Seychelles. «Il y a eu poursuite mais il n'y a pas eu d'attaque», a précisé Jean-Yves Labbé, président de l'armement concarnois, hier. «En fin d'après-midi, l'équipage a repéré à la jumelle trois skiffs dans son sillage, à 6 ou 8 milles. Le Glénan a modifié sa route, la poursuite, à longue distance, a duré environ trois quarts d'heure», explique M.Labbé qui ajoute que cet événement n'a pas nécessité d'engager les procédures mises en oeuvre par les fusiliers marins embarqués lors de l'attaque commise le 10octobre dernier.

Source : www.letelegramme.com

Ils ont abord le personnel de la meme cession que moi,;1 RPI ma
bonjour au Cap Trepel
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40659
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Des fusiliers marins en protection à bord des thoniers   Dim 25 Oct 2009 - 23:39

RENARD a écrit:
Ils ont abord le personnel de la meme cession que moi,;1 RPI ma
bonjour au Cap Trepel
Bonsoir RENARD, ce ne sont pas des hommes du 1e RPIMA (1e Régiment Parachatutiste d'Infantrie de MArine) qui sont embarqués à bord des tonniers français mais des "Fusiliers marins & Commandos marine" qui eux appartiennent à la marine française tandis que le 1e RPIMA lui appartient à l'armée de terrre française et ce malgrès son appellation "d'infanterie de marine" !

Nous amis français membres du forum viendront surement nous confirmer cela tete marin

beer

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
gégé
Maître Principal
Maître Principal
avatar

Nombre de messages : 267
Age : 72
Localisation : Chatou (Fra)
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Des fusiliers marins en protection à bord des thoniers   Lun 26 Oct 2009 - 9:08

@olivier a écrit:

Bonsoir RENARD, ce ne sont pas des hommes du 1e RPIMA qui sont embarqués à bord des tonniers français mais des "Fusiliers marins & Commandos marine" qui eux appartiennent à la marine française tandis que le 1e RPIMA lui appartient à l'armée de terrre française et ce malgrès son appellation "d'infanterie de marine" !

Nous amis français membres du forum viendront surement nous confirmer cela tete marin

beer


C'est bien ça Olivier !
De leur côté, les infos françaises ont bien indiqué qu'il s'agissait des fusiliers marins. (c'est leur boulot !)

beer
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40659
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Des fusiliers marins en protection à bord des thoniers   Lun 26 Oct 2009 - 9:18

Merci pour la confirmation gégé marin ok

beer

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des fusiliers marins en protection à bord des thoniers   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des fusiliers marins en protection à bord des thoniers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Les dossiers du forum :: Les news de la lutte internationale contre la piraterie au large de la Somalie-
Sauter vers: