Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion        

Partagez | 
 

 Un équipage insuffisant peut mettre le navire en danger ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Pat
Enseigne de vaisseau de 2e classe
Enseigne de vaisseau de 2e classe
avatar

Nombre de messages : 386
Age : 63
Localisation : Brabant Wallon
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: Un équipage insuffisant peut mettre le navire en danger ?   Ven 29 Jan 2010 - 13:27

Salut, salut

Pour ce qui est du rassemblement à 8h00 au matin salut , ils ont bien essayé que l'on y aille, même après un 00:00-06:00 dans le mur , mais ca n'a pas duré 5 minutes Smilie 36 , et nous en avons été exempté pour tout le voyage Very Happy , il n'aurait plus manqué que ca... sot

A+ beer Smilie 32 Smilie 53 beer
Pat.
Revenir en haut Aller en bas
jean-luc V
Amiral de division
Amiral de division
avatar

Nombre de messages : 1548
Age : 67
Localisation : Genève, Suisse
Date d'inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: Un équipage insuffisant peut mettre le navire en danger ?   Ven 29 Jan 2010 - 21:46

crie

Encore une autre absurdité bien militaire,

Nous étions 4 candidats S/off télégraphistes à St Kruis en 70.

Il y avait 2 navires école le MSC Rochfort et le MSO Debrouwer.

Les autorités avaient décidés que 2 iraient sur le MSC et 2 sur le MSO, ce qui était déjà absurde vu la place dans la station radio du MSC, comme le dit Renard, un des deux a une fesse dans la coursive, alors que cla station du MSO est nettement plus spacieuse.

Bref à la fin de notre formation, nous n'étions plus que 3 au lieu de 4et ont pouvait logiquement penser que l'on muterait 2 stagiaires sur le MSO et 1 sur le MSC ?

Hé bien non !! Ce qui était écrit restait écrit ! Mes 2 collègues Georges Van Den Eeckoudt et Marcel Willems ont été sur le Rochefort avec 1 chef radio et moi j'ai été sur le MSO seul avec le chef Denys !! marinquestion:


Sur le Rochefort comme ils étaient à l'étroit à 2, alors imaginons à 3 !! Au lieu d'un muter un sur le MSO où il y avait de place, un stagiaire sur le Rochefort travaillait comme radio avec le chef pendant que l'autre montait timonier pendant une semaine en alternant.

Moi j'étais seul avec le chef, alors que le MSO a besoin de plus de 2 radio pour monter le quart continu. Le chef ne montant pas le quart, je fut donc homme de jour.

Les 2 bateaux sortaient en mer presque toujours en même temps, on aurait pu penser que cette situation absurde de mes collègues aurait été résolue hé bien non, ca a duré un an, le temps du stage.

Comble de l'absurde, mon chef a dû être dàbarqué en Ecosse, je suis devenu chef par intérim, le temps de recevoir un nouveau chef, un de mes collègues, Georges, est venu m'aider le temps de l'intérim, 2 semaines et ensuite est il retourné faire le timonier sur le Rochefort.

Bon moi je n'avais pas à me plaindre, j'ai eu une excellente formation sur mesure, seul avec le chef Denys qui m'avait à la bonne.

En plus le Cox'n m'avait complètement oublié pendant 6 mois de quart à la coupée car comme stagiaire on devait monter sentinelle.

Quelle belle époque ..


marin ok
Revenir en haut Aller en bas
Doggy
Amiral de division
Amiral de division
avatar

Nombre de messages : 1399
Age : 51
Localisation : Royaume de Belgique
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Un équipage insuffisant peut mettre le navire en danger ?   Sam 30 Jan 2010 - 11:55

Pat a écrit:
Salut, salut

Pour ce qui est du rassemblement à 8h00 au matin salut , ils ont bien essayé que l'on y aille, même après un 00:00-06:00 dans le mur , mais ca n'a pas duré 5 minutes Smilie 36 , et nous en avons été exempté pour tout le voyage Very Happy , il n'aurait plus manqué que ca... .

pour avoir reçu plusieurs fois une bonne tarte dans sa tronche - me tirer par l'épaule, c'est fatalement se prendre dans la figure le poing qui est au bout du bras attaché à ladite épaule! - , Nico Chemico a su qu'il ne fallait pas chercher à me faire descendre de ma bannette à 10h pour l'inspection, ni même à 9h pour le début des corvées, ni même à 8h30 pour le rassemblement. Ni même tant que c'était pas notre heure à nous, les télégraphistes.
Ahh, la pédagogie de la Marine dans toute sa splendeur bouh bravo
Revenir en haut Aller en bas
http://zm-fn.blogspot.com
Doggy
Amiral de division
Amiral de division
avatar

Nombre de messages : 1399
Age : 51
Localisation : Royaume de Belgique
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Un équipage insuffisant peut mettre le navire en danger ?   Sam 30 Jan 2010 - 11:59

jean-luc V a écrit:
Nous étions 4 candidats S/off télégraphistes à St Kruis en 70. Il y avait 2 navires école le MSC Rochfort et le MSO Debrouwer.
Les autorités avaient décidés que 2 iraient sur le MSC et 2 sur le MSO, ce qui était déjà absurde vu la place dans la station radio du MSC, comme le dit Renard, un des deux a une fesse dans la coursive, alors que cla station du MSO est nettement plus spacieuse.

j'ai eu ça aussi avec le Westhinder et le Westdiep. Le premier était en mission nationale, l'autre partait pour Stanavforlant. Notre TO en national pour radio, EW & signaleur était complet, pas celui du Westdiep. Par la suite ça a été l'inverse, et mon commandant a fumé un cigare pour avoir voulu me garder à bord et être parti en mer sans tenir compte d'un ormut express de Marpers... fallait dépeupler le navire op' qui partait rien que pour suivre leurs aberrations.. une époque formidable pour les navires, mais une époque aussi débile que toutes les autres en ce qui concerne la bureaucratie militaire!
Revenir en haut Aller en bas
http://zm-fn.blogspot.com
M.J.C
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2427
Age : 61
Localisation : Ostende (Bel)
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Un équipage insuffisant peut mettre le navire en danger ?   Sam 30 Jan 2010 - 19:12

Pour ma part la diminution de l'équipage est un risque énorme sur les épauleS du CDT
en cas d'incendie, le quart a la passerelle,
en cas d'incendie normalement il y a des équipes mais en nombres réduit a t-on la même efficacite que si elle était complete , moi je doute, les blesser ? par qui sont-il remplacer, avarie la même chose
le quart a la passerelle , Radar ?qui se trouve derrière ?La carte ? idem
en cas de gros problémes , plusieurs jours en mer quart couleurs ou dédoublement des équipes ??
Sur MSI 15 PERS cela pouvais aller mais sur un CMT 22 PERS ?
Revenir en haut Aller en bas
gégé
Maître Principal
Maître Principal
avatar

Nombre de messages : 266
Age : 70
Localisation : Chatou (Fra)
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Un équipage insuffisant peut mettre le navire en danger ?   Sam 30 Jan 2010 - 21:09

La lecture de vos posts me laissent pantois !
Ne pas se lever au branle bas, choisir ses heures de quart, refuser de se lever etc... je n'ai jamais vu ça. En avoir seulement l'idée, c'était le tourniquet assuré, et sans cadeau à la sortie !
Pour en revenir au sujet, le quart est une chose, il ne faut surtout pas oublier l'entretient du matériel qui fatigue lui aussi !
Le vieux principe un tiers de quart, un d'entretient et un de repos assure les longues traversées sans problème. Si l'on se risque à réduire l'équipage, il y a quelque chose qui lachera, le personnel ou le matériel. Sans parler de la tension qui monte facilement avec la fatigue.
Tout ça, c'est une question d'argent. Si on laisse les comptables commander les bâtiments, la flotte ira rapidement au sec...
... souhaitons bon courage aux jeunes !

marin simson
Revenir en haut Aller en bas
Doggy
Amiral de division
Amiral de division
avatar

Nombre de messages : 1399
Age : 51
Localisation : Royaume de Belgique
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Un équipage insuffisant peut mettre le navire en danger ?   Sam 30 Jan 2010 - 22:57

gégé a écrit:
La lecture de vos posts me laissent pantois !

Remarque judicieuse et il est donc bon de rappeler le contexte
à bord, sauf exception genre Belgica, les transmissions doivent être assumées 24/24. A quai aussi, il faut une veille radio, et parfois de même niveau qu'en mer. Or, pour y parvenir avec le personnel embarqué, il était généralement nécessaire et même indispensable que la station radio tourne en 6/6. Même quand le navire était en "transit" de longue durée, en voyage relax, nous on continuait ce quart.
Seulement voilà, les maîtres d'armes de bien des navires n'avaient pas cette compréhension du nécessaire et de l'utile. On est nombreux à avoir connu "Nico Chemico", dont la seule obsession était d'avoir le plus beau MhSO de la Squad 191. Au détriment du fonctionnement opérationnel si besoin était. Il était resté je crois une 20aine d'années à bord, et sur autant d'années, pas beaucoup de périodes de manoeuvres, vu le nombre de navires à l'époque, et le roulement entre eux pour les grandes périodes opérationnelles. Passer du stade non-op' au stade op' ne déclenchait chez lui aucun autre réflexe que la question du stock de peinture et de produits lessiviels

puis le "choix" du quart - j'ai eu à 2 reprises un bon chef radio mais assez vieux, et le quart de nuit et lui, ça tenait pas. Moi bien. Donc on avait un arrangement, je prenais d'office la nuit. Ca ne dérangeait personne, et le service tournait bien. En cas de pépin, genre avarie, on prenait son poste normal, bien entendu.

ensuite nous avions la question des chefs radio, évoquée par plusieurs ici
un certain nombre que j'ai connus venaient à bord uniquement pour pouvoir passer leur galon suivant, avant de retourner à leur bureau de carrière. Monter de quart, pour des hommes habitués à être à la maison le soir, à avoir des miliciens tremblant devant eux le matin, bof. En plus ils logaient dans le même dortoir & réfectoire que les maîtres d'armes / cox'n. Donc s'ils ne voulaient pas monter de quart comme tout le monde, il ne fallait pas s'attendre à ce qu'ils se battent pour faire respecter les heures légitimes de repos de leur personnel. D'où les conflits évoqués.
Car quand le chef ne prend pas ses responsabilités, c'est au second de le faire. Ou d'improviser, surtout s'il est stagiaire et qu'on lui dit de fermer sa gu. Là tout devient une question de tempérament. Ceux qui se souviennent d'un certain JMD qui a foutu à la porte et manu militari à SOST le Sea Rider ET le commandant en second venu tenter de lui prêter main-forte comprendront de quoi je veux parler quand je dis "tempérament"
;-))))

bref, comme toujours, ne pas assumer porte préjudice à d'autres
et la fatigue est vite là. Quand on a monté minuit-6, on est donc debout depuis 23h30, qu'à 7h on sonne le branle-bas pour les hommes de jour, qu'à 8h30 on sonne rassemblement pour eux, puis les corvées, puis la routine d'inspection, à 11h30 on n'a pas su dormir 1 heure complète après sa nuit. Au bout d'une semaine à ce rythme, les moins costauds commencent à faire des boulettes. Les boulettes amènent à de la bisbrouille, voire dans les cas graves à de la bagarre. C'est un manque de vie de marin de la part de ces responsables aimant trop leur lit et leur caserne qui amène à ces ennuis.
Sur un MhSO, on était plus de 70 en temps de manoeuvre Otan. Pourtant, la station radio ne changeait pas, 4 personnes. Le boulot était multiplié par 10, 20, 30, pas le personnel. Devoir en plus subir l'imbécilité de rats de caserne embarqués pour avoir leur galon de 'cipal, peau d'balle, avec moi c'était des baffes. Puis au rapport, pour moi c'était des balles :-))
Sauf, très notoire et remarquable exception, sur le Breydel - le commandant était hyper "pro opérations" - il avait dû tenter en vain de faire comprendre au cox'n qu'en chasse aux mines, ses plongeurs, ses détecteurs, etc, et sa station radio, c'était plus important que la couleur de la plage avant. D'où les divers modèles C que j'ai reçus pour avoir taquiné le faciès dudit cox'n (grosse baffe, gros coup de poing, ou encore belle bottine), tout a été classé sans suite, après remontrance quand même sur la vigueur un peu, heu, vive, de certaines réactions. Mais quand on est à moitié endormi, ce sont des réflexes de survie, c'est pas du voulu, n'est-ce pas :-)
je partage intégralement la réflexion sur la gestion des navires par des bureaucrates économisant de l'argent qui ne leur appartient pas, et mettant ainsi personnel et navire en danger. Et nuisant à la capacité opérationnelle. Il faut faire des choix. La Marine est l'arme qui protège le plus le pays, puisque 75% du commerce du pays transite par voie navigable. Il faut y investir et à fond. Pas dans des bureaux, mais dans des navires, des installations navales, et du personnel, bien motivé de diverses manières.
Revenir en haut Aller en bas
http://zm-fn.blogspot.com
Doggy
Amiral de division
Amiral de division
avatar

Nombre de messages : 1399
Age : 51
Localisation : Royaume de Belgique
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Un équipage insuffisant peut mettre le navire en danger ?   Sam 30 Jan 2010 - 23:01

RENARD a écrit:
Pour ma part la diminution de l'équipage est un risque énorme sur les épauleS du CDT
en cas d'incendie, le quart a la passerelle,
......
Sur MSI 15 PERS cela pouvais aller mais sur un CMT 22 PERS ?

je vois bien de quoi tu veux parler, avec les 22....

c'est en effet aberrant de réduire ainsi le personnel à bord

à cet égard, j'avais frémis en voyant les plans des nouveaux dragueurs pour finir annulés avant commande. Le peu de personnel! Tout ça parce que soi disant tout est automatisé. Et la mer aussi peut-être? Ces marins de bureau ignorent qu'un navire, ça connaît des avaries de manière récurrente? Qu'un incendie n'est pas anormal? Et les quarts en Belgique, ok, ils peuvent faire comme Hollandais et Anglais, supprimer le lien entre le marin et son navire et faire garder par des boucs à bottines. Mais en dehors de la perte de contact charnel avec l'unité, on fait comment, en escale? On fait venir les RP en C130 pour monter de quart le week-end? Ou le personnel est de quart jour on/jour off en permanence? Bonjour l'ambiance après 3 semaines de mer bien branlante, quand on a tous envie de s'en foutre une bonne pour arriver à dormir ensuite!
Et le quart de chasse ou draguage, quand on est sur du "real action", on fait comment? On rentre tous les 2 soirs pour récupérer? C'est aberrant. La machine ne sait pas remplacer valablement l'homme. Elle peut l'aider, pas suppléer. L'homme est irremplaçable
Revenir en haut Aller en bas
http://zm-fn.blogspot.com
M.J.C
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2427
Age : 61
Localisation : Ostende (Bel)
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Un équipage insuffisant peut mettre le navire en danger ?   Dim 31 Jan 2010 - 10:27

Doggy a écrit:
RENARD a écrit:
Pour ma part la diminution de l'équipage est un risque énorme sur les épauleS du CDT
en cas d'incendie, le quart a la passerelle,
......
Sur MSI 15 PERS cela pouvais aller mais sur un CMT 22 PERS ?

je vois bien de quoi tu veux parler, avec les 22....

c'est en effet aberrant de réduire ainsi le personnel à bord

à cet égard, j'avais frémis en voyant les plans des nouveaux dragueurs pour finir annulés avant commande. Le peu de personnel! Tout ça parce que soi disant tout est automatisé. Et la mer aussi peut-être? Ces marins de bureau ignorent qu'un navire, ça connaît des avaries de manière récurrente? Qu'un incendie n'est pas anormal? Et les quarts en Belgique, ok, ils peuvent faire comme Hollandais et Anglais, supprimer le lien entre le marin et son navire et faire garder par des boucs à bottines. Mais en dehors de la perte de contact charnel avec l'unité, on fait comment, en escale? On fait venir les RP en C130 pour monter de quart le week-end? Ou le personnel est de quart jour on/jour off en permanence? Bonjour l'ambiance après 3 semaines de mer bien branlante, quand on a tous envie de s'en foutre une bonne pour arriver à dormir ensuite!
Et le quart de chasse ou draguage, quand on est sur du "real action", on fait comment? On rentre tous les 2 soirs pour récupérer? C'est aberrant. La machine ne sait pas remplacer valablement l'homme. Elle peut l'aider, pas suppléer. L'homme est irremplaçable

Doggy ce ne sont pas le personnels des bureau , mais ce sont ces messieurs les Off de salon qui regarde a leurs grades et a leurs places (exeption Le Baron ) avec qui on peu discuter sérieusement.
PS Je le vois bien ou je travaille vivement la quille dans - de 2 ans
Revenir en haut Aller en bas
crotale
Matelot
Matelot


Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Un équipage insuffisant peut mettre le navire en danger ?   Lun 1 Fév 2010 - 11:12

nain de jardin a écrit:
thumleft n'oublions pas que pour un équipage de frégates E71 cela se passait de cette façon en deux bordée 6 on 6 aff s'est a dire normalement 6 heures de quart ensuite 6 heures de repos et de nouveau 6 heures de quart mais n'oublions pas que lorsque nous étions en repos il vallait aller manger après notre quart donc attende dans la fille de la cuisine ensuite prendre une douche on venait nous réveiller une heure avant de monter de quart donc sur nos 6 heures de repos vous enlever a coup sur 2 bonnes heures pour tout cela donc reste 4 heures de repos entre chaque quart a la fin sur 24 heures 8 heures de repos pour 16 heures debout et avec le F913 nous avons tenus le coup comme cela pendant une période de 31 jours en mer sans escales avec le commandant MATHIEU et avec le cox'n LANGBEEN ceux qui les ont connus s ait de quoi je parle Smilie 20 Smilie 36
et avant les damars à bord, tu attendais dans qui??? hihihi sans rancune?
Revenir en haut Aller en bas
le Baron
Amiral de flottille
Amiral de flottille
avatar

Nombre de messages : 1244
Age : 52
Localisation : Liège (Bel)
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: Un équipage insuffisant peut mettre le navire en danger ?   Lun 1 Fév 2010 - 12:22

La marine est actuellement confrontée à des départs massifs ( mises à la pension, plus les gars qui "voppent" ) et le recrutement ne marche pas.

on est donc bien forcé de baisser son niveau d'ambition, c'est pourquoi il est prévu par CMT un équipage de 22 personnes, ce qui est suffisant pour un bateau "show the flag", sauf pour le CMT qui ira faire Stanav, qui embarquera un "pool" de plongeurs/détecteurs.

Il y a quelques années d'ici, on avait déjà réduit les équipages de 47 à 33 bonhommes, mais on a du alors passer à une chasse aux mines de 0800 à 1700, fini les 24 heures d'affilée sur un "box".

Par ailleurs, ça ne va pas mieux chez les hollandais ou les anglais, eux aussi ont du revoir leur prétentions à la baisse question nombre de personnes à bord.

On table que sur les 3 années à venir, il y aura une trentaine de sous-offs élo qui vont partir en départ naturel, et il n'y a personne pour les remplacer, les machinistes pareil!

je pense qu'on peut imputer tout ça à un tas de facteurs:
- cocooning des jeunes, qui ne veulent plus sortir des jupes de leur mère
- mensonges lors du recrutement d'un jeune, qui repart très vite vers la vie civile (les jupes de maman)
- il n'y a plus de service militaire obligatoire, et donc déficit d'image de la Défense en général, plus le fait que lorsque un candidat ratait sa formation, il était repris automatiquement comme milicien. Si je suis moi rentré à la Marine, c'était initialement pour ne pas faire mon service, allez comprendre... brancard

TSHAW !

Laurent
Revenir en haut Aller en bas
gégé
Maître Principal
Maître Principal
avatar

Nombre de messages : 266
Age : 70
Localisation : Chatou (Fra)
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Un équipage insuffisant peut mettre le navire en danger ?   Lun 1 Fév 2010 - 14:07

le Baron a écrit:
...Si je suis moi rentré à la Marine, c'était initialement pour ne pas faire mon service, allez comprendre...
Laurent

Mon père m'a dit et redit que j'étais sur terre pour travailler, alors je suis entré dans la marine...(P. Doris)

Smilie 22
Revenir en haut Aller en bas
Doggy
Amiral de division
Amiral de division
avatar

Nombre de messages : 1399
Age : 51
Localisation : Royaume de Belgique
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Un équipage insuffisant peut mettre le navire en danger ?   Lun 1 Fév 2010 - 19:01

le Baron a écrit:
La marine est actuellement confrontée à des départs massifs ( mises à la pension, plus les gars qui "voppent" ) et le recrutement ne marche pas.

il ne peut pas marcher si on continue à recruter pour la Défense comme si on était MachinInterim proposant un boulot sympa avec de belles vacances à la clé. Militaire, à la Marine aussi, ce sont des exigences sévères en matière de disponibilité. Ou alors on se retrouve avec pléthore de rats de caserne, et tôt ou tard, le budget explose et tout est bloqué. On y est.


le Baron a écrit:
on est donc bien forcé de baisser son niveau d'ambition, c'est pourquoi il est prévu par CMT un équipage de 22 personnes, ce qui est suffisant pour un bateau "show the flag", sauf pour le CMT qui ira faire Stanav, qui embarquera un "pool" de plongeurs/détecteurs.

hallucinant


le Baron a écrit:
Il y a quelques années d'ici, on avait déjà réduit les équipages de 47 à 33 bonhommes, mais on a du alors passer à une chasse aux mines de 0800 à 1700, fini les 24 heures d'affilée sur un "box".

c'est évident que les mines ne sautent que durant ces heures-là, et que les marées nous attendent pour dévoiler les "smartmines" qui sont cachées sous la boue sous-marine


le Baron a écrit:
Par ailleurs, ça ne va pas mieux chez les hollandais ou les anglais, eux aussi ont du revoir leur prétentions à la baisse question nombre de personnes à bord.

pire encore, les rosbifs ont eu une année sabbatique complète pour toute leur flotte sauf manoeuvres otan & missions USA (Afghanistan & Iraq). Et les hollandais rêvent de faire déplacer nos 2 frégates à DH comme base fixe pour avoir du personnel sur place. Leur recrutement est en panne.
On coupe la branche "paix" sur laquelle on était assis
http://zm-fn.blogspot.com/2009/01/si-vis-pacem-para-bellum-peut-on-sans.html


le Baron a écrit:
On table que sur les 3 années à venir, il y aura une trentaine de sous-offs élo qui vont partir en départ naturel, et il n'y a personne pour les remplacer, les machinistes pareil!

ben j'ai bien une candidate mécano mais encore un peu jeune...


le Baron a écrit:
je pense qu'on peut imputer tout ça à un tas de facteurs:
- cocooning des jeunes, qui ne veulent plus sortir des jupes de leur mère

exact, génération console de jeu aussi
voir cette horreur dans les reportages à bord, je suis sidéré de voir l'ambiance disparue


le Baron a écrit:
- mensonges lors du recrutement d'un jeune, qui repart très vite vers la vie civile (les jupes de maman)


hyper exact
il faut quitter les films lénifiants et lissés
j'ai bossé dans ce secteur (infosermi) et je parle d'expérience. Quand je sortais des films du bord (pas prévu au règlement), et que je leur montrais ça après la cassette officielle, les candidats réagissaient différement. Les ploucs poussaient des cris de chouette et se tiraient, les autres avaient des commentaires positifs. Ca liquidait 80% des candidats, mais à quoi bon si c'est pour les voir partir ensuite. Faut leur dire la vérité, sans fard, et pour ça, il faut qu'ils aient en face d'eux quelqu'un qui a navigué un peu plus que juste pour avoir son galon.

le Baron a écrit:
- il n'y a plus de service militaire obligatoire, et donc déficit d'image de la Défense en général,

exact, le lien Nation-armée s'est effondré. On ne le recrée pas avec des gadgets, il faut un service à la nation. Le jeune doit connaître le prix de la liberté dont il jouit. Elle a coûté des millions de litre de sang. Le jeune qui n'apprend pas la valeur des choses n'aura aucune valeur en lui.
Revenir en haut Aller en bas
http://zm-fn.blogspot.com
le Baron
Amiral de flottille
Amiral de flottille
avatar

Nombre de messages : 1244
Age : 52
Localisation : Liège (Bel)
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: Un équipage insuffisant peut mettre le navire en danger ?   Mar 2 Fév 2010 - 10:42

Doggy a écrit:
Le jeune doit connaître le prix de la liberté dont il jouit. Elle a coûté des millions de litre de sang. Le jeune qui n'apprend pas la valeur des choses n'aura aucune valeur en lui.

l'a pas le temps, le jeune, trop occupé à se regarder le nombril, il veut travailler le cul sur une chaise derrière un PC le jeune, de préférence entre 09 et 15 heures, la machine à café à portée de main, les secrétaires au regard concupiscent (Dieu que j'adore ce mot) qui s'arrachent les pipettes pour lui, etc...

ce que je fais maintenant en somme, preuve que je suis encore jeune, quelque part mr green

mais ma place je te me la gardé-je, il peut se la carrer dans le fion , ma place, le jeune, sa gu*ule dans le trou d'abord le jeune, respirer l'odeur de l'huile et du gasoil, démonter des culasses à tour de bras, monter des quarts en veux-tu en voilà, gerber ses tripes entre les membrures, bord d'aile!

TSHAW !

Laurent
Revenir en haut Aller en bas
polinar
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 19150
Age : 66
Localisation : Dison / VERVIERS
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Re: Un équipage insuffisant peut mettre le navire en danger ?   Dim 7 Fév 2010 - 13:08

pour les connaisseurs.....passage dans le channel, off. de quart lt debeuker..moi radariste en descente...de quart,était rappelé sur la passerelle, qué paniqueur titanic
Revenir en haut Aller en bas
http://http:/guymarc51@gmail.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un équipage insuffisant peut mettre le navire en danger ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un équipage insuffisant peut mettre le navire en danger ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Belgian Navy - Force Navale Belge - Belgische Zeemacht :: Questions techniques sur les navires et le matériel de notre marine-
Sauter vers: