www.belgian-navy.be
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Quelle tactique pour lutter contre les pirates ? - Page 12 Bouton10  Quelle tactique pour lutter contre les pirates ? - Page 12 Goog_l10  
Le deal à ne pas rater :
Display Pokémon japonaise Terastal Festival Ex : où la ...
Voir le deal

Partagez
 

 Quelle tactique pour lutter contre les pirates ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13 ... 19 ... 27  Suivant
AuteurMessage
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 46327
Age : 56
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Quelle tactique pour lutter contre les pirates ? - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Quelle tactique pour lutter contre les pirates ?   Quelle tactique pour lutter contre les pirates ? - Page 12 EmptyLun 1 Nov 2010 - 11:01

31/10/2010

Le Salon Euronaval en lutte contre la piraterie

Le salon Euronaval s’est déroulé cette semaine au parc des expositions du Bourget près de Paris. Il a réuni les grands industriels du secteur naval de la défense, mais aussi des PME, et quelques inventeurs de génie. La lutte contre la piraterie fut l'un des thèmes de ce salon, tant cette question intéresse les militaires et les transporteurs civils.


Écouter le sujet sur ---> rfi.fr


marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Quelle tactique pour lutter contre les pirates ? - Page 12 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 46327
Age : 56
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Quelle tactique pour lutter contre les pirates ? - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Quelle tactique pour lutter contre les pirates ?   Quelle tactique pour lutter contre les pirates ? - Page 12 EmptyMer 3 Nov 2010 - 20:56

2/11/2010

Piraterie: seuls les Somaliens pourront trouver des réponses efficaces

COPENHAGUE - Le conseiller spécial du secrétaire général de l'ONU pour les questions juridiques liées à la piraterie somalienne, Jack Lang, a estimé mercredi à Copenhague que seuls les Somaliens pourront trouver des réponses efficaces et réelles à ce problème.

"Il faut +somaliser+ la question, car seuls les Somaliens pourront, avec l'aide de la communauté internationale, trouver des réponses efficaces et réelles à la piraterie en organisant un système juridictionnel et d'incarcération sur place dans le nord du pays, au Somaliland et au Puntland", a-t-il déclaré à l'AFP.

M. Lang participait à une réunion d'un groupe de travail juridique international sous l'égide de l'ONU, présidé par le Danemark et chargé d'étudier le problème de l'incarcération et du jugement des personnes capturées à la suite d'actes de piraterie au large de la Somalie.

Mettant en exergue "la bonne volonté du Somaliland", M. Lang a déclaré que les représentants de cette région auto-proclamée indépendante, rencontrés au cours de cette réunion, "étaient prêts à accueillir des prisonniers condamnés dans d'autres pays, comme le Kenya, dans leurs prisons".

"C'est une nouveauté qui va dans le sens de ce que je souhaite: +somaliser+ la question, aussi bien la juridiction que l'emprisonnement", a-t-il ajouté.

Les délégués du Puntland, autre région auto-proclamée indépendante et d'où est issu un grand nombre de pirates, ont appelé de leur côté la communauté internationale à les aider.

"Oui, aidez-nous, car nous sommes décidés à éradiquer la piraterie", ont-ils affirmé, selon M. Lang.

Les Somaliens plaident notamment pour "un plan d'aide économique et sociale afin d'offrir à la jeunesse de la Somalie une autre alternative que la piraterie", un plan de contrôle des côtes et une rénovation des prisons.

En attendant, il faut "absolument ne pas relâcher la garde en mer jusqu'au jour où les Somaliens eux-mêmes auront réussi à imaginer une police des côtes très protectrice", a averti M. Lang.

Car "si nous ne réussissions pas à régler le problème de la piraterie" au large de la Somalie où passent quelque 25.000 bateaux par an, "cela ferait tâche d'huile", a-t-il estimé appelant à "impliquer davantage les Somaliens avec notre soutien", en pensant à "rétablir la paix en Somalie et l'Etat de droit" dans ce pays en proie à la guerre civile depuis 1991.

Les pirates somaliens ont accru leur activité cette année au large de leurs côtes, s'emparant de 37 navires pendant les neuf premiers mois de 2010, contre 33 pendant la même période de l'an dernier selon un rapport de l'ONU publié mardi.

En dépit de la présence de la marine de plusieurs pays dans l'océan Indien, 164 attaques contre des navires ont été recensés dans les eaux situées au large de la côte somalienne entre janvier et septembre, comparé à 193 attaques pendant la même période de l'an dernier, selon des chiffres de l'Organisation maritime internationale (OMI).

Source : AFP

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Quelle tactique pour lutter contre les pirates ? - Page 12 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 46327
Age : 56
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Quelle tactique pour lutter contre les pirates ? - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Quelle tactique pour lutter contre les pirates ?   Quelle tactique pour lutter contre les pirates ? - Page 12 EmptyMar 9 Nov 2010 - 22:30

9/11/2010

Somalie : une politique de dissuasion, de sécurité et de développement

Pour lutter contre la piraterie, le gouvernement de Somalie et la communauté internationale doivent mettre en œuvre une politique conjointe de « dissuasion », de renforcement « de la sécurité et de l’Etat de droit » et de stimulation de l’économie, a plaidé mardi le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires politiques, B. Lynn Pascoe devant le Conseil de sécurité.

« La lutte contre la piraterie demande simultanément une action sur trois fronts : la dissuasion, la sécurité et l’Etat de droit et le développement », a déclaré B. Lynn Pascoe. « Premièrement, davantage doit être fait pour dissuader les bateaux d’êtres attaqués ». Outre le respect par les navires des règles de sécurité édictées par l’Organisation maritime internationale (OMI), le Secrétaire général adjoint a souligné la nécessité de traduire en justice les responsables d’actes de piraterie. Autre recommandation, l’allocation de davantage de financements au Fonds de soutien des Etats qui luttent contre la piraterie au large des côtes somaliennes.....


Lire la suite sur ---> afriqueactu.net


marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Quelle tactique pour lutter contre les pirates ? - Page 12 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 46327
Age : 56
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Quelle tactique pour lutter contre les pirates ? - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Quelle tactique pour lutter contre les pirates ?   Quelle tactique pour lutter contre les pirates ? - Page 12 EmptyMar 9 Nov 2010 - 22:34

9/11/2010

LA PRÉSENCE DE NAVIRES DE GUERRE AU LARGE DES CÔTES SOMALIENNES NE SUFFIRA PAS À METTRE FIN À LA PIRATERIE, déclare M. B. LYNN PASCOE devant le Conseil de Sécurité de l'ONU

Le problème de la piraterie au large des côtes somaliennes ne sera pas résolu par la présence de navires de guerre plus nombreux mais par une combinaison de mesures de dissuasion, d’édification d’un État de droit en Somalie et de développement économique et social, a déclaré ce matin devant le Conseil de sécurité le Secrétaire général adjoint aux affaires politiques, M. B. Lynn Pascoe.

Le Directeur exécutif de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (UNODC), M. Youri Fedotov, a pour sa part reconnu que les poursuites contre les pirates représentaient un fardeau considérable pour les États de la région et précisé que cette institution s’attachait à renforcer les capacités de ces pays afin de moderniser les centres de détention et de veiller à l’accès des prévenus à des avocats de la défense dans ces pays.

M. Pascoe a présenté au Conseil de sécurité le dernier rapport en date du Secrétaire général sur les actes de piraterie et les vols à main armée commis en mer au large des côtes somaliennes*, en l’actualisant. Faisant état de 438 personnes et 20 navires détenus par les pirates à la date du 4 novembre, soit près de 100 personnes détenues en plus en moins d’un mois, il a jugé ces chiffres « effrayants ». M. Pascoe a également rappelé que les pirates prenaient des risques de plus en plus grands et faisaient preuve d’une audace croissante. Rappelant que les voies maritimes menacées sont essentielles pour l’assistance humanitaire à la population et que les attaques avaient des conséquences sur la situation économique des pays de la région et au-delà, le Secrétaire général adjoint a estimé que ce serait même pire sans la présence des différentes coalitions maritimes internationales au large de la Somalie. Il a également précisé que des mesures de protection avaient été prises par l’industrie maritime et l’Organisation maritime internationale (OMI).

Il faut cependant faire beaucoup plus, a déclaré M. Pascoe, qui a mis l’accent sur la nécessité de s’attaquer aux causes de la piraterie et de travailler simultanément sur trois fronts: la dissuasion, l’édification d’un État de droit en Somalie et le développement économique et social du pays. Le Secrétaire général adjoint a ainsi rendu hommage au travail du Représentant spécial du Secrétaire général pour la Somalie, M. Augustine Mahiga, pour intégrer dans une stratégie d’ensemble pour la Somalie les travaux du Groupe de contact sur la lutte contre la piraterie, de l’équipe spéciale sur la piraterie du Gouvernement fédéral de transition somalien, des différents forces navales, ainsi que le développement dans les secteurs de la sécurité, de l’économie et des questions humanitaires. Pour M. Pascoe, la relance du processus de Kampala constitue l’un des moyens clefs pour s’assurer que les Somaliens eux-mêmes, dans leurs différentes régions administratives, travaillent ensemble.....


Lire la suite sur ---> un.org


marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Quelle tactique pour lutter contre les pirates ? - Page 12 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 46327
Age : 56
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Quelle tactique pour lutter contre les pirates ? - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Quelle tactique pour lutter contre les pirates ?   Quelle tactique pour lutter contre les pirates ? - Page 12 EmptyVen 12 Nov 2010 - 22:29

12/11/2010

Somalie: un nouveau gouvernement

Le nouveau Premier ministre somalien, Mohamed Abdullahi Mohamed, a nommé vendredi un nouveau gouvernement resserré comptant 18 ministres, dont seulement deux membres de l'ancien cabinet, a-t-on appris de source officielle.

Les 18 ministres du gouvernement sont issus pour la plupart de la diaspora somalienne au Canada et aux Etats-Unis. La réduction par rapport à l'équipe sortante de 39 ministres est "drastique", souligne le Premier ministre. "Seuls deux ministres du gouvernement précédent sont inclus dans la nouvelle équipe", dont le ministre des Finances sortant Hussein Abdi Halane, un "administrateur efficace et respecté" qui conserve son poste.

Soutenu à bout de bras par la communauté internationale, le gouvernement de transition somalien (TFG) n'exerce son autorité que sur quelques quartiers de Mogadiscio, avec le soutien d'une force de paix de l'union africaine (Amisom).

Les shebab, qui se réclament d'al-Qaïda, contrôlent la quasi-totalité du centre-sud de la Somalie et de la capitale, face au TFG qu'ils accusent d'être un "gouvernement apostat" et avec lequel ils refusent toute négociation.


Source : AFP

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Quelle tactique pour lutter contre les pirates ? - Page 12 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 46327
Age : 56
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Quelle tactique pour lutter contre les pirates ? - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Quelle tactique pour lutter contre les pirates ?   Quelle tactique pour lutter contre les pirates ? - Page 12 EmptySam 13 Nov 2010 - 17:42

Les kényans ne veulent plus de procès alors ils règlent le problème autrement !

Citation :
13/11/2010

Trois pirates somaliens présumés tués par la marine kényane

MOMBASA — Trois pirates somaliens présumés ont été tués par la marine kényane après avoir attaqué un de ses navires qui patrouillait au large de la ville côtière de Kilifi, a indiqué samedi le porte-parole du ministre de la Défense kényan.

Les circonstances exactes de l'accident, au cours duquel un quatrième pirate présumé s'est noyé en essayant de s'échapper, n'ont pas été dévoilées dans l'immédiat. Mais selon le porte-parole kényan, Bogita Ongeri, le gang de pirates a attaqué vendredi le navire kényan vers 20H30 GMT dans les eaux kényanes, au large de Kilifi, située à environ 60 km au nord du principal port kényan de Monbassa.

"Le gouvernement ne relachera pas son combat contre la piraterie", a ajouté M. Ongeri.

Au cours des deux dernières années, les pirates somaliens ont élargi leur zone d'opérations dans le sud et l'est de l'Océan indien pour éviter les forces navales lourdement armées patrouillant dans le golfe d'Aden, qui était initialement leur zone d'opérations.

Hormis le Kenya, seules les Seychelles, dans la région de l'Océan indien, ont accepté à ce jour de juger les pirates arrêtés dans des eaux internationales, à condition qu'ils purgent leur peine ailleurs.

Au Kenya, 26 suspects accusés de piraterie ont été libérés la semaine dernière pour manque de preuves ou bien au motif que la justice kényane n'était pas compétente.


Source : AFP

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Quelle tactique pour lutter contre les pirates ? - Page 12 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
jomoro
Maître Principal chef
Maître Principal chef
jomoro

Nombre de messages : 342
Age : 81
Localisation : mons (belgique)
Date d'inscription : 28/10/2007

Quelle tactique pour lutter contre les pirates ? - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Quelle tactique pour lutter contre les pirates ?   Quelle tactique pour lutter contre les pirates ? - Page 12 EmptyDim 14 Nov 2010 - 12:28

Ne faudrait-il pas confier ce genre de procès au Tribunal Pénal International, ou à une nouvelle juridiction internationale.

Resterait aussi le problème de l'implantation de l'exécution de la peine...

indecis
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 46327
Age : 56
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Quelle tactique pour lutter contre les pirates ? - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Quelle tactique pour lutter contre les pirates ?   Quelle tactique pour lutter contre les pirates ? - Page 12 EmptyLun 22 Nov 2010 - 8:03

21/11/2010

Un site web contre les pirates des mers

La Corée du Sud prévoit l’ouverture d’un site web qui permettra aux groupes de contacts internationaux de partager des informations pour mieux combattre la piraterie au large des côtes somaliennes, selon une annonce officielle gouvernementale, ce dimanche.

Le Groupe contact sur la piraterie le long des côtes somaliennes (CGPCS) a été fondé en janvier, l’année dernière, par résolution du Conseil de sécurité de l’ONU, afin de coordonner les actions de quelque 50 nations et organisations contre les pirates somaliens.

«Dès la première partie de l’année, le gouvernement planifie l’ouverture d’un site Internet qui contiendrait des informations clés sur les pirates somaliens», a déclaré un officiel du gouvernement sous le couvert de l’anonymat.

«Même si la piraterie le long des côtes somaliennes ressort comme étant un problème de ressort international, il n’y a aucune fenêtre qui permette de comprendre quels sont les réels enjeux du problème», a-t-il indiqué, en ajoutant que le site Internet serait aussi un «cyber secrétariat» pour le CGPCS.

Depuis le début de l’an passé, la Corée du Sud a déployé un destroyer avec quelque 300 marins à bord dans les eaux du Golfe d’Aden, afin de patrouiller dans les eaux infestées de pirates.

Source : AFP

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Quelle tactique pour lutter contre les pirates ? - Page 12 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 46327
Age : 56
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Quelle tactique pour lutter contre les pirates ? - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Quelle tactique pour lutter contre les pirates ?   Quelle tactique pour lutter contre les pirates ? - Page 12 EmptySam 11 Déc 2010 - 9:56

10/12/2010

La Somalie étudie une autre force antipirates

NAIROBI, Kenya - Le gouvernement de la Somalie pourrait permettre à une entreprise privée d'entraîner une force antipirates de 1000 hommes dans la capitale, Mogadiscio, a indiqué un responsable vendredi. Il s'agirait du deuxième projet du genre à être financé par un pays non identifié, une initiative qui fait sourciller autant à Washington qu'aux Nations unies.

La firme de sécurité Saracen International entraîne déjà une force différente de 1000 hommes au Puntland, dans le nord de la Somalie. Le projet est financé par un pays musulman anonyme et peut notamment compter sur l'expertise d'un ancien ambassadeur américain et d'un ancien responsable des services américains de renseignement.

L'ambassadeur de la Somalie au Kenya, Mohamed Ali Nur, a indiqué à l'Associated Press que la force de Mogadiscio frapperait les pirates sur la terre ferme, où leurs repaires sont hors de portée de la force navale internationale qui tente de protéger les cargos commerciaux.

La Somalie décidera d'ici trois semaines si elle donne ou non le feu vert au projet, a dit M. Nur. La formation d'une garde présidentielle de 300 hommes est aussi envisagée.

Le mystérieux bienfaiteur s'est engagé à rémunérer les hommes et à les équiper, à l'exception des armes. Le coût total du projet n'est pas connu, mais un programme de l'Union européenne de réforme de l'armée somalienne dispose d'un budget d'environ 13,2 millions $ US, ce qui illustre l'ampleur de la tâche.

Le pays derrière le projet tient à demeurer anonyme par crainte de représailles terroristes, selon une présentation faite à des diplomates en poste au Kenya et dont l'Associated Press a obtenu copie. Ce pays a embauché Pierre Prosper, un ancien ambassadeur américain pour les crimes de guerre, et Michael Shanklin, un ancien chef de bureau de la CIA.

M. Prosper et deux autres Américains — l'ancien militaire Michael Newton et l'avocat Robert O'Brien — ont présenté le projet à la communauté internationale, vendredi. Des diplomates qui y ont assisté estiment toutefois que la présentation a soulevé de nombreuses questions, notamment concernant le déploiement de la nouvelle force, sa coordination avec les forces navales et l'équipement qui sera mis à sa disposition.

La Somalie est sous le coup d'un embargo onusien sur les importations d'armes, et M. Nur n'a pas été en mesure d'expliquer comment les nouvelles forces seraient armées dans un tel contexte.

Toutefois, un avion qui s'est posé vendredi à Hargeisa, dans le nord de la Somalie, a été saisi par les autorités. Un responsable de la région de Somaliland a indiqué que l'appareil transportait de l'équipement de détection de mines et des uniformes militaires. Six Russes et deux Sud-Africains étaient à bord.

Le vol était parti d'Afrique du Sud, avait fait escale en Ouganda — où Saracen International est établi — et devait se rendre à Bosasso, la capitale du Puntland. L'avion a été contraint de se poser à Hargeisa en raison de problèmes mécaniques.

Source : ASSOCIATED PRESS

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Quelle tactique pour lutter contre les pirates ? - Page 12 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 46327
Age : 56
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Quelle tactique pour lutter contre les pirates ? - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Quelle tactique pour lutter contre les pirates ?   Quelle tactique pour lutter contre les pirates ? - Page 12 EmptyLun 3 Jan 2011 - 21:48

Bonsoir tout le monde, voici une vidéo que notre ami "Jean-Luc V" m'a envoyé et sur laquelle on voit l'arrestation de pirates somaliens par les russes. La légende accompagnant l'email avec la vidéo dit que les russes auraient laissés les pirates somaliens sur leur navire avant de le détruire en l'incendiant !?!?!?!?!?

Évidemment rien n'est vérifiable mais voici un article paru sur "Le Portail des sous-marins" le 28 décembre : La Russie enquête sur des marins qui auraient tué des pirates en mer

Citation :
Cette bande vidéo montre les commandos de marine russes sur un bateau de pirate somalien peu de temps après que les pirates avaient capturé un pétrolier russe. L'euro Union Navy qui patrouille dans ces eaux ne voulait s’en mêler par crainte des conséquences. Toutes les explications sont en Russe sauf quand un pirate blessé dit quelque chose en anglais et le soldat russe dit le "Ce n'est pas un bateau de pêche". Toutes les conversations entre les commandos sont dans le Russe. Si on ne comprend pas le russe, les images parlent d’elles-mêmes. Les soldats ont libéré leurs compatriotes et le Tanker. Les commandos de marine russes ont déplacé les pirates de nouveau à leurs propres bateau (de pirate), ont recherché sur le bateau de pirate des armes et des explosifs et alors ils les ont laissé leur bateau. Les commandos sont descendus là bord du bateau de pirate avec les pirates et sans aucunes poursuites judiciaires, avocat etc. c'est-à-dire, ils ont employé les lois d'anti-piraterie des 18èmes et 19èmes siècles où le capitaine du bateau de délivrance a le droit de décider quoi faire avec les pirates. Habituellement, ils étaient pendus. Très probablement, dorénavant, les bateaux russes ne seront plus des cibles pour les pirates somaliens…