Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion      

Partagez | 
 

 Qui sont les pirates et comment opèrent-ils ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40669
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Qui sont les pirates et comment opèrent-ils ?   Ven 17 Avr 2009 - 0:37

16/04/2009

Derrière les pirates, le naufrage de la Somalie

Golfe d’Aden . L’indifférence des grandes puissances au sort des populations locales est l’une des origines clés du phénomène.

Les pirates somaliens ont plus que jamais le vent en poupe. La vague des captures de navires ne cesse de grossir depuis le début de l’année malgré le déploiement d’une vingtaine de bâtiments de guerre dont huit opérant dans le cadre de la mission européenne Atalante. Les nouveaux flibustiers ne semblent pas avoir été échaudés par les récentes interventions des forces françaises et américaines pour libérer l’équipage du Tanit et le capitaine américain Richard Phillips. Hier, quatre bateaux ont été attaqués en l’espace de 24 heures dans le golfe d’Aden et l’océan Indien. Au total, ce sont pas moins de 18 navires et près de 300 otages qui sont aux mains de différents groupes somaliens !

« Il n’y a pas de solution purement militaire. Aussi longtemps qu’existe cet immense nombre de gens pauvres et que les risques demeurent faibles, il est à mon avis impossible de maîtriser la piraterie à moins de faire quelque chose à terre qui change l’équation pour ces enfants », a reconnu le secrétaire américain à la Défense, Robert Gates, précisant que les ravisseurs du capitaine Philipps avaient entre dix-sept et dix-neuf ans.

Dans un entretien accordé aux Échos en décembre, l’amiral Pierre-François Forissier, chef d’état-major de la marine, ne disait pas autre chose. « Les marines ne peuvent traiter que des symptômes de cette maladie, dont les causes sont largement plus vastes et se situent également à terre », expliquait-il.

Tous les experts sont du même avis. La piraterie ne cessera que lorsque la Somalie redeviendra un État normal. Depuis 1991, date de la chute de Syad Barré, ce pays est en déliquescence. Deux régions, le Puntland et le Somaliland, se sont constituées en mini-États.

Après le fiasco de l’intervention militaire américaine à Mogadiscio en 1993, les grandes puissances ont laissé s’installer le chaos. Les populations locales tentent de survivre au milieu des luttes de clans, des guerres de gangs et des milices islamistes. Un terreau prospère pour les nouveaux pirates, d’anciens pêcheurs reconvertis dans ce qui est devenu le plus lucratif business du pays. La piraterie aurait rapporté au moins 30 millions de dollars en 2008.

Selon le premier ministre somalien Omar Abdirachid Ali Charmarke les vraies causes de la piraterie sont la vacance de l’État, le manque de services publics de base et le fort chômage des jeunes. Il a aussi ajouté que la communauté internationale devrait lutter contre la pêche illégale et l’abandon de déchets toxiques dans les eaux somaliennes, deux raisons mises en avant par certains pirates pour justifier leurs actions.

L’envoyé spécial de l’Onu pour la Somalie, Ahmedou Ould-Abdallah, a de nouvel appelé hier la communauté internationale à s’occuper du sort de la Somalie : « Le lien entre sécurité, politique et développement doit à présent être effectivement pris en compte ». Sans bouée de sauvetage, la Somalie ne remontera pas à la surface. Et les pirates continueront de surfer sur la vague de leurs succès.

Source : humanite.fr

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation



Dernière édition par olivier le Sam 7 Nov 2009 - 14:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40669
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Qui sont les pirates et comment opèrent-ils ?   Sam 18 Avr 2009 - 11:09

18/04/2009

Les pirates défient le commerce mondial

Depuis le début de 2009, plus de quatre-vingts attaques dans le Golfe d'Aden et l'océan Indien, en dépit des patrouilles des marines de guerre. La solution ? Reconstruire un État effondré.

Repères

Pourquoi parle-t-on autant des pirates somaliens ?

La piraterie et l'océan Indien, c'est une vieille histoire : Marco Polo et l'explorateur arabe Ibn Battuta l'évoquaient déjà, au tournant du XIVe siècle. Mais en 2008, le nombre des attaques a explosé dans le Golfe d'Aden (+ 200 %), les côtes de la Somalie concentrant le tiers des attaques dans le monde. Quelques-unes ont marqué les esprits : l'arraisonnement du cargo ukrainien Faina, chargé de trente-trois chars d'assaut, en septembre, et celui du supertanker saoudien Sirius Star, en novembre. Ils ont été relâchés au bout de plusieurs mois et contre des rançons.

Comment expliquer cette explosion ?

Plusieurs facteurs. Politique : depuis la chute du dictateur Syad Barré, en 1992, il n'y a plus d'État; la Somalie est un immense champ de bataille. Économique : la moitié de la population survit grâce à l'aide alimentaire de l'Onu. Géographique : au débouché du canal de Suez, le golfe d'Aden est une autoroute de la mer qu'empruntent 20 000 navires par an. Proies tentantes pour un peuple affamé.

Qui sont les pirates ?

Des pêcheurs qui, au départ, prétendaient défendre leur gagne-pain, pillé par les flottilles européennes et asiatiques. Ils sont passés à l'enlèvement contre rançon, source de revenus confortables. La reconversion est facile, l'outillage abondant après dix-sept ans de guerre civile : grappins, kalachnikovs, lance-roquettes... En 2008, la piraterie a rapporté entre 50 et 100 millions d'euros. La filière s'est structurée : indics de Suez à Aden ; bateaux-mères, équipés de GPS, de téléphones satellitaires, d'où les assaillants lancent leurs canots rapides ; négociateurs de rançons à terre... Des régions entières en vivent.

En quoi cela nous affecte-t-il ?

La piraterie touche d'abord les armateurs, dont les primes d'assurance ont décuplé... En bout de chaîne, le consommateur trinque, car la piraterie pèse sur les cours : 7 % du pétrole mondial transitent par le golfe d'Aden. Certains experts avancent le risque terroriste : les bandes de pirates seraient de plus en plus imbriquées avec la milice islamiste Chabaab, qui contrôle 70 % de la Somalie, et serait liée à Al-Qaida.

Quelle est la réaction internationale ?

Depuis l'automne 2008, une douzaine de pays - États-Unis, France, Espagne en tête - ont déployé dans la région des navires de guerre puis des avions de surveillance. Des convois de bateaux de commerce sont formés et escortés. Des commandos français et américains ont libéré des otages et coulé des embarcations.

Ce déploiement militaire est-il efficace ?

Peu, car les pirates ont investi dans de puissants moteurs et opèrent jusqu'à 500 milles des côtes. La zone à patrouiller ne cesse de grandir. Le Bureau maritime international recense déjà près de quatre-vingts attaques, en 2009. Les dispositifs militaires (USA, Otan, UE...) sont peu coordonnés. Il y a des progrès : l'Onu a autorisé des poursuites dans les eaux territoriales somaliennes et même à terre, avec la bénédiction du faible gouvernement transitoire de Mogadiscio ; le Kenya accepte de juger les pirates.

Comment tarir la piraterie ?

Les équipages s'outillent pour repousser les assauts : lasers aveuglants, filets, lances à incendies... mais les compagnies rechignent à armer leurs bateaux. La marine US envisage de frapper les bases arrière d'Eyl ou Harardhere. Militaires et diplomates, Hillary Clinton en tête, s'accordent désormais sur un point : la solution est à terre. C'est l'État somalien qu'il faut reconstruire. Cela exige du temps, de l'argent... et de la volonté. Pilotes de l'opération onusienne Restore Hope, en 1993, les Américains avaient « déserté » après la mort de dix-huit GI's à Mogadiscio.

Source : ouest-france.fr

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation



Dernière édition par olivier le Sam 7 Nov 2009 - 14:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40669
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Qui sont les pirates et comment opèrent-ils ?   Mar 21 Avr 2009 - 8:38

21/04/2009

Qui est le vrai pirate ?

Quel monde que celui où l’agresseur condamne l’agressé ! Les créateurs du terrorisme combattent le «terrorisme». Les résistants pour une cause légitime sont taxés de terroristes, de pirates, etc. Prenons le cas de la Somalie.

Depuis l’effondrement du gouvernement central, en 1991, ce pays, dépourvu de marine et de garde-côtes, a vu ses ressources pillées par de gros chalutiers qui pêchent illégalement dans ces eaux très poissonneuses. Les grands chalutiers qui pêchent au large de la Somalie capturent chaque année pour plus de 300 millions de dollars de thons, crevettes, homards et autres espèces dans ces eaux dépourvues de protection. Les pêcheurs locaux ont soudainement perdu leurs moyens de subsistance, et ils sont affamés.....


Lire la suite sur ---> lanouvellerepublique.com


marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation



Dernière édition par olivier le Sam 7 Nov 2009 - 14:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
jomoro
Maître Principal chef
Maître Principal chef
avatar

Nombre de messages : 342
Age : 75
Localisation : mons (belgique)
Date d'inscription : 28/10/2007

MessageSujet: Re: Qui sont les pirates et comment opèrent-ils ?   Mar 21 Avr 2009 - 12:01

L'article de la Nouvelle République participe à ce que j'appelle (je ne suis pas le seul) un estompement de la norme.

Voilà les pirates dédouannés et le piratage justifié ...

Bientot, ils deviendront les robins des bois -pardon, des mers- modernes.

La seule différence est qu'à ma connaissance, le fric des rançons, ils le garde pour eux...

Je m'abstiendrai de tout commentaire sur la capacité de certains à concevoir et organiser un pays.
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40669
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Qui sont les pirates et comment opèrent-ils ?   Mar 21 Avr 2009 - 12:50

Absolument jomoro, et il y en a beaucoup des sites pareils qui justifient le piratage en Somalie !

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40669
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Qui sont les pirates et comment opèrent-ils ?   Mer 22 Avr 2009 - 23:17

22/04/2009

La menace de récupération mafieuse plane sur la piraterie

C'est une des craintes des spécialistes de la sécurité de la région du Golfe d'Aden. Que certaines mafias - même européennes - se "mettent sur le marché" de la piraterie, attirées par le ratio coût-bénéfice, intéressant (le coût d'une opération revient à 10-15 000 $ pour un gain entre 1 et 3 millions $), et un risque somme toute limité. Une menace, sans doute plus réelle que celles des milices islamistes, régulièrement évoquée mais réellement prouvée. "Il faut donc stopper très vite cette montée en puissance de la piraterie", ainsi que me l'a confié un officier djiboutien (une conversation quelques heures avant l'attaque du Tanit). "Sinon c'est un véritable appel d'air pour les mafias diverses" (italiennes par exemple).....


Lire la suite sur ---> Bruxelles 2 (Europe de la Défense)


marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40669
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Qui sont les pirates et comment opèrent-ils ?   Mer 22 Avr 2009 - 23:25

22/04/2009

Piraterie : Le chaudron somalien

Il faut se rendre à l’évidence. Sur les côtes somaliennes aujourd’hui - et dans le golfe de Guinée probablement demain - la piraterie maritime n’est plus de l’artisanat… . Et les pirates n’ont guère à voir avec les forbans portant un bandeau sur un œil des bandes dessinées.

Il y a moins de deux ans encore, les pirates partis des côtes du Puntland à l’abordage des bateaux de plaisance ou des navires marchands exigeaient quelques dizaines de milliers d’euros pour libérer leurs otages. Les rançons ont été multipliées par dix. Hier, c’étaient des pêcheurs qui, en Somalie, ce pays sans Etat, avaient trouvé, dans la capture des navires un moyen de subsister à bon compte. En 2008, le montant des rançons versées aux bandits des mers s’est élevé à plus de 35 millions de dollars, soit plus de trois fois le budget annuel du gouvernement autonome (mais non reconnu par la communauté internationale) du Puntland. 164 navires ont été détournés l’an passé. Actuellement 18 navires et environ 300 personnes sont retenus.

Les pirates disposent de moyens de plus en plus sophistiqués. Un «bateau-mère» doté d’un GPS puissant guide des vedettes ultra rapides sur lesquelles de jeunes pirates fondent sur leurs proies. Parallèlement, le «bateau-mère» garde, grâce aux liaisons satellites, le contact avec sa base à terre. La puissance et la sophistication des moyens techniques utilisés leur permettent de connaître l’identité et la position des bateaux qui passent dans le golfe d’Aden et au large de leurs côtes. Leur rayon d’action s’est considérablement élargi. Une seule nécessité pour mener à bien l’abordage : que la mer soit calme pour qu’ils puissent manœuvrer avec rapidité. Les ex-pêcheurs ont constitué des bandes organisées et mafieuses. Politiquement, une alliance s’est forgée avec les shebabs, les membres des tribunaux islamiques qui tiennent le pouvoir dans une partie de la Somalie. En se réinstallant à Mogadiscio, les shebabs ont vu l’intérêt qu’ils avaient à s’allier avec les bandits des mers et ont cessé de les combattre contrairement à 2006. Ils prennent leur dîme sur une partie des rançons, utilisent leurs ports d’attache pour s’approvisionner en armes et leur ont fourni les informations pour recevoir l’entraînement d’instructeurs venus du Yémen ou d’Irak …

Derrière ces détournements de navires, tout un système de réseaux financiers mafieux s’est mis en place. Il a ses correspondants à Dubaï, place forte de tous les trafics. L’argent des rançons alimente des achats d’armes et de drogue, en particulier le khat. Le commerce de cet arbuste des hauts plateaux éthiopiens prospère de plus en plus, bien au-delà de l’Afrique de l’Est et du Yémen où les feuilles aux effets euphorisants sont mâchées par la quasi-totalité de la population mâle.

La piraterie maritime somalienne a pris une telle ampleur que la communauté internationale ne peut y mettre fin en se contentant d’envoyer des navires surveiller le golfe d’Aden. Sans une solution pour contenir l’anarchie somalienne, ce pays sans Etat depuis deux décennies, la force risque de rester lettre morte. Aucun pays ne semble vouloir se risquer à mettre le petit doigt dans le chaudron somalien.

Source : lobservateur.ma

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation



Dernière édition par olivier le Sam 7 Nov 2009 - 14:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40669
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Qui sont les pirates et comment opèrent-ils ?   Sam 25 Avr 2009 - 7:17

24/04/2009

Des millions provenant des rançons de la piraterie sont blanchis dans des banques islamiques

La charia bancaire... une alternative éthique ? Les pauvres pirates Somaliens risquent leur vie et se font tuer, pendant que de riches hommes d’affaires empochent.

Des syndicats organisés de piraterie opérant à Dubaï et dans d’autres États du Golfe blanchissent d’importantes sommes d’argent des rançons soutirées des navires détournés au large de la Corne de l’Afrique.

Des enquêteurs recrutés par l’industrie des transports maritimes ont dit à The Independent que près de 80 millions de dollars (£ 56m) ont été versés au cours de la dernière année - bien plus que ce qui a été admis. Mais, si une partie de cet argent a fini dans les havres des pirates de la Somalie, des millions de dollars ont été blanchis par le biais de comptes bancaires dans les Émirats arabes unis et d’autres parties du Moyen-Orient.

Selon les enquêteurs, les soi-disant « parrains » des opérations illégales comprennent des hommes d’affaires de la Somalie et du Moyen-Orient, ainsi que d’autres nationalités sur le sous-continent indien. Il y a également eu des rapports signalant qu’une partie de l’argent des rançons a été versé à des militants islamistes.....


Lire la suite sur ---> http://pointdebasculecanada.ca


marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40669
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Qui sont les pirates et comment opèrent-ils ?   Lun 11 Mai 2009 - 19:00

11/05/2009

Les pirates somaliens renseignés depuis Londres sur leurs cibles

Les pirates somaliens n'attaquent pas forcément au hasard les bateaux qu'ils capturent mais sont renseignés depuis Londres par "des informateurs biens placés" sur leurs cibles, a indiqué lundi la radio espagnole Cadena Ser, citant un rapport de renseignement militaire.

Ces informateurs basés dans la capitale britannique informent les chefs des pirates somaliens par téléphone satellitaire des bateaux qu'ils doivent attaquer, en leur fournissant des détails précis sur leur route, cargaison et nationalité, indique la radio privée. "L'information que fournissent volontairement les navires marchands qui transitent dans la zone à différents organismes internationaux finit entre les mains des pirates", selon un extrait de ce rapport cité par la Cadena Ser. Interrogée, la journaliste de la radio à l'origine de cette information, a indiqué que ce rapport émanait du renseignement militaire d'un pays européen qu'elle n'a pas souhaité citer. Elle a ajouté que, selon ses informations, ce rapport avait été remis au commandements militaires des autres pays européens participant à l'opération européenne anti-piraterie Atalante.

Source : Belga

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40669
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Qui sont les pirates et comment opèrent-ils ?   Mar 12 Mai 2009 - 7:01

12/05/2009

Des espions à Londres pour les pirates somaliens ?

Selon un rapport militaire qu'a pu consulté notre collègue espagnol de Cadena Ser, les pirates ne choisiraient pas leurs cibles tout à fait au hasard mais seraient parfaitement renseignés, ayant accès aux détails du trafic maritime mondial. Un rapport militaire rédigé par les Européens d'Atalanta le démontre. Des "personnes bien placées" à Londres les informeraient sur les bateaux, leurs itinéraires et leur cargaison. "Des informations fournies volontairement par les navires transitant par la région pour les différents organismes internationaux arrivent (ainsi) aux mains des pirates". Cette "intelligence de la piraterie" aurait permis la tentative d'attaque sur un thonier basque, le 13 mars dernier, le Felipe Ruano mais aussi l'arraisonnement du cargo grec "Titan" ou du navire marchand turc "Karagöl".....


Lire la suite sur ---> Bruxelles 2 (Europe de la Défense)


marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40669
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Qui sont les pirates et comment opèrent-ils ?   Mar 12 Mai 2009 - 7:06

12/05/2009

Les pirates somaliens n’ont pas besoin d’une taupe à Londres pour repérer les navires

Un abonnement à la Lloyd’s List, un contact à Suez ou un espion dans les dépôts de ravitaillement aux Émirats arabes unis aident à repérer la position d’un navire.

Vous n’avez pas besoin d’avoir un esprit criminel tordu pour trouver l’emplacement exact d’un cargo chargé d’une précieuse cargaison à un moment précis.

Si les rapports en provenance de l’Espagne sont exacts, et que les pirates somaliens ont un contact à Londres qui leur fournit des renseignements précis permettant de cibler les pétroliers à détourner, il se pourrait qu’ils aient développé un initié chez les courtiers maritimes de Londres.

C’est parce que, chaque lundi, les courtiers de Londres dressent une liste détaillant la position exacte de tous les pétroliers qui naviguent dans le monde. Cette tâche fastidieuse implique qu’il faille téléphoner à chaque propriétaire de navire, et elle est effectuée dans le but de permettre aux courtiers maritimes de déterminer le moment où un navire sera disponible.

Certains contestent toutefois l’allégation que des courtiers seraient de mèche avec les pirates. Une source dans le transport maritime a suggéré que les courtiers de Londres étaient « trop occupés et trop bien payés » pour faire affaires avec des pirates somaliens.

Un simple abonnement à la Lloyd’s List, le principal journal et site Internet du transport maritime, fournit une multitude d’informations sur l’emplacement d’un pétrolier.....


Lire la suite sur ---> Point de Bascule


marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40669
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Qui sont les pirates et comment opèrent-ils ?   Mar 12 Mai 2009 - 9:54

12/05/2009

Pirates somaliens : un autre "début de la fin" ?

Une source généralement fiable indique que 2 dirigeants de groupes de pirates somaliens (qui ont effectué à eux deux au moins 30 détournements) sont sous pression de la part des Tribunaux Islamiques pour stopper toutes les attaques d’ici la fin du mois, lorsque la mousson ralentit habituellement les activités des pirates.

Ces "chefs de pirates" ont été avertis que l’absence de coopération et la poursuite des attaques conduiraient à de sérieuses sanctions — y compris la menace d’être tué.....


Lire la suite sur ---> Le portail des sous-marins


marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40669
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Qui sont les pirates et comment opèrent-ils ?   Dim 17 Mai 2009 - 22:01

17/05/2009

« PIRATES OU CORSAIRES » : « Exclusif » INTERVIEW DE ABDALLAH MOHAMED WABERI

Rencontre avec Abdallah MOHAMED WABERI, étudiant de 36 ans de nationalité canadienne anciennement réfugié somalien et pirate somalien pendant 19 mois, fortune estimé avant son départ en Somalie, 150 000$ canadien, fortune estimée depuis son retour 12.000.000$ canadien.

Idriss Youssouf : Pour quelle raison avez vous décidé d’exercer la piraterie lors de votre retour chez vous, en somalie ?

Abdallah Mohamed Waberi : Depuis l’effondrement du gouvernement central en Somalie, notre pays dépourvu de marine et de gardes-côtes a vu ses ressources pillées par de gros chalutiers qui pêchent illégalement dans ces eaux très poissonneuses. Pire encore, des entreprises et des hôpitaux européens se sont débarrassés là de leurs déchets toxiques via des filières mafieuses, provoquant l’apparition de maladies graves dans la population. La piraterie le long des côtes somaliennes, aujourd’hui endémique, est née comme un mécanisme d’auto défense des pêcheurs qui voulaient avant tout protéger leurs eaux ou tentaient de prélever une « taxe » sur les pilleurs. Vous le savez peut être pas mais de nombreuses organisations occidentales de la pire espèce ont mis à profit cette situation pour piller les ressources alimentaires du pays et se débarrasser de déchets nucléaires dans les eaux somaliennes.

En effet, dès que le gouvernement a disparu en 1991, de mystérieux navires européens ont commencé à apparaître au large des côtes de Somalie, immergeant des barils dans l’océan. La population côtière a commencé à tomber malade. Dans un premier temps, les habitants ont souffert d’éruptions cutanées étranges, de nausées et des bébés malformés sont nés. Puis, après le tsunami de 2005, des centaines de ces barils laissant fuir leur contenu se sont échoués sur le rivage. Les gens ont commencé à présenter des symptômes d’irradiation, et plus de 300 personnes sont mortes. Ahmedou Ould-Abdallah, l’envoyé des Nations unies en Somalie, a déclaré : « Quelqu’un rejette des matériaux nucléaires ici. Il y a aussi du plomb, des métaux lourds comme le cadmium et le mercure. » La provenance d’une grande partie de ces déchets peut être retracée jusqu’à des hôpitaux et des usines européennes, qui semblent les confier à la mafia italienne pour s’en débarrasser à moindre coût.

I.Y. : Pourquoi attaquer aujourd’hui des bateaux qui ne sont pour rien dans ces affaires douteuse, vous comprenez que vous vous attirez les foudres de la communauté internationale ?

AMW : Bien sur que nous le savons et pour quelles raisons avons nous fait cela, Il n’y a pas eu de nettoyage, aucune indemnisation, et pas [d’action] de prévention pour ce que nous avions subis. Dans le même temps, d’autres navires européens pillaient les eaux somaliennes de leur ressource la plus importante : la pêche. Nous avons détruit nos stocks de poissons par la sur-exploitation - et aujourd’hui nous nous en prenons aux leurs. Les grands chalutiers qui pêchent illégalement au large de la Somalie capturent chaque année pour plus de 300 millions de dollars de thons, crevettes, homards et autres espèces dans ces eaux dépourvues de protection. Les pêcheurs locaux ont soudainement perdu leurs moyens de subsistance, et ils sont affamés. Mohammed Hussein, un pêcheur dans la ville de Marka, à 100 km au sud de Mogadiscio, a déclaré à l’agence Reuters : « Si rien n’est fait, bientôt il n’y aura plus beaucoup de poissons dans nos eaux côtières. » Nous avons alors imaginez avec d’autres groupes somaliens vivant au canada mettre en place une taxe pour tous les bateaux péchant dans nos eaux, ce sont alors de simples pêcheurs qui les premiers ont utilisé leurs vedettes rapides pour tenter de dissuader les chalutiers et les bateaux poubelles, ou tout au moins pour leur imposer une « taxe ». Ces pêcheurs se désignent eux-mêmes comme les Volontaires des Garde-côtes de la Somalie. C’est dans ce contexte dans lequel ces hommes que vous appelez « pirates » sont apparus.

I.Y. : Mais aujourd’hui vous comprenez qu’on vous considère comme des bandits des mers ?

AMW : Avec Sugule Ali qui est aussi un des leaders d’un groupe de garde-côtes de la Somalie, Nous ne nous considérons pas comme des bandits des mers. Nous considérons que les bandits des mers [sont] ceux qui pêchent illégalement et utilisent nos mers comme une décharge et rejettent leurs déchets dans nos mers et viennent [naviguer] en armes sur nos mers. Notre intention première était d’arrêter la pêche illégale et l’immersion des déchets dans nos eaux ...

I.Y. : Et les prises d’otages, vous les approuvez ?

AMW : Oui, je les approuve tant que les otages sont traités convenablement et que leurs vies ne soient pas menacés ; par contre nous cautionnons pas le piratage des livraisons du Programme Alimentaire Mondial (PAM) car ces bateaux sont à destination de notre peuple. Mais certains d’entre eux sont sans aucun doute simplement des gangsters.

IY : Et la population somalienne, que pense- t-elle de cette situation ?

AMW : Nous avons l’appui de la population locale pour une bonne raison. Le site de presse indépendant somalien WardherNews a mené la meilleure enquête dont nous disposions sur ce que pensent les Somaliens ordinaires. Ses résultats indiquent que 70% « soutiennent fermement le piratage en tant que forme de défense nationale des eaux territoriales du pays ». En Amérique, durant la guerre d’indépendance, George Washington et les pères fondateurs payaient des pirates pour protéger les eaux territoriales américaines, parce qu’ils ne disposaient pas de leur propre marine ou de garde-côtes. La plupart des Américains soutenaient cette pratique. Est-ce si différent ?

Nous attendions-nous à ce que les somaliens affamés restent passivement sur leurs plages en pataugeant dans nos déchets nucléaires, et nous regardent capturer leur poisson afin que nous puissions le déguster dans les restaurants de Londres et de Paris et de Rome ? Les européens n’ont pas agi contre ces crimes - mais lorsque les pêcheurs ont riposté en désorganisant le couloir de navigation par lequel transite 20% de l’approvisionnement mondial en pétrole, ils ont commencé à crier « LES PIRATES ». Si nous voulons vraiment lutter contre la piraterie, nous devrions mettre fin à ses causes profondes - vos crimes - avant d’envoyer vos canonnières éradiquer les criminels Somaliens.

IY : Mais aujourd’hui, vous ne faites plus que défendre vos eaux territoriales, vous allez plus au large de l’océan indien, pourquoi ?

AMW : Attention, à ne pas se méprendre ; certains d’entre nous reste dans l’idéologie qui nous a incités a revenir au pays et d’être les gardes côtes de la somalie, d’autres en revanche, ont pris la voie de l’argent et sont devenus des pirates.

IY : Vous parlez que certains ont choisi la voie de l’argent, mais je remarque que depuis votre retour vous êtes devenu un notable dans la communauté, et cela malgré votre statut d’étudiant que vous avez encore à ce jour ?

AMW : OUI, j’ai la chance d’avoir des mécènes qui sont préoccupés par le devenir de la Somalie......

IY : Qu’avez-vous à dire pour conclure cet entretien en direction des lecteurs susceptibles de lire cet article ?

AMW : Nous, gardes côtes de Somalie existerons tant que la communauté internationale n’aura pas prit ses responsabilités quant à ce que nous avons subis sur les 10 ans qui viennent de s’écouler et tant que les étrangers viendront piller nos ressources, nous serons toujours là pour les combattre avec leurs armes de prédilection « L’ARGENT ».......

Et ce, malgré la présence militaire de plusieurs pays, n’oubliez pas que notre peuple ne forme qu’un seul et même « HAKDJO WAHLIA » (homme soldat).

Source : metransparent.com

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation



Dernière édition par olivier le Sam 7 Nov 2009 - 14:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40669
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Qui sont les pirates et comment opèrent-ils ?   Lun 18 Mai 2009 - 17:32

18/05/2009

Les pirates somaliens disposeraient de missiles Stinger !

Un destroyer sud-coréen participant à la lutte contre la piraterie au large de la Somalie a été placé en alerte après avoir été informé que des pirates somaliens pourraient tenter d’attaquer son hélicoptère à l’aide de missiles anti-aériens, selon des sources de la marine et des renseignements sud-coréens.

Le National Intelligence Service et le Defense Security Command ont récemment transmis au Cheonghae des informations classifiées indiquant que les pirates somaliens semblaient avoir acquis des missiles Stinger auprès d’al-Qaeda, indiquent les sources.

Le missile Stinger est un missile anti-aérien portable à guidage infra-rouge développé par les Etats-Unis et mis en service en 1981. Cette arme lancée à l’épaule a à ce jour abattu 270 aéronefs. Le missile peut toucher des cibles volant à 3.500 m et Mach 2. Il a une portée de 8 km.

“Le Cheonghae a été mis en alerte puisque son hélicoptère Lynx n’a pas un seul système de protection contre les missiles anti-aériens comme le Stinger”, a déclaré au Korea Times une source désirant rester anonyme.

Un porte-parole militaire à Séoul a indiqué qu’il n’y avait aucun renseignement confirmé indiquant que les pirates somaliens aient obtenus des missiles Stinger, citant des sources américains à Bahrein et les attachés militaires sud-coréens des ambassades du Moyen-Orient.

“Nous savons que des insurgés somaliens ont des missiles Stinger, mais les pirates n’en ont pas pour le moment, pour autant que nous le sachions”, a indiqué le porte-parole. “Cependant, nous allons prendre les mesures nécessaires pour faire échec à des possibles attaques des hélicoptères par les pirates, y compris en effectuant des modifications du matériel.”.....


Lire la suite sur ---> Le portail des sous-marins


marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40669
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Qui sont les pirates et comment opèrent-ils ?   Mar 19 Mai 2009 - 7:22

19/05/2009

Les pirates en mesure d'abattre des hélicoptères ?

Une réelle menace pourrait peser, ou pèse peut être déjà, sur les hélicoptères embarqués des navires chargés de la lutte contre la piraterie en océan Indien. Selon certaines sources militaires, les pirates somaliens se seraient peut-être procurés des missiles sol-air Stinger. L'information est donnée par le journal Korea Times. Ce dernier rapporte que le destroyer sud-coréen Cheonghae a été alerté que son hélicoptère Lynx, dépourvu de systèmes d'autodéfense, pourrait être visé par une attaque de Stinger. Interrogés par le quotidien, les porte-paroles officiels de l'armée coréenne ont indiqué n'avoir aucun renseignement confirmant que les pirates se seraient dotés de missiles antiaériens. Toutefois, on sait que sur le territoire somalien, certains groupes armés ont acquis des Stinger. Les insurgés avaient utilisé avec succès ces missiles, en 1991, abattant plusieurs hélicoptères américains. Par sa légèreté et sa facilité d'emploi, le système Stinger permet de lancer un missile à l'épaule. Autant dire qu'à l'image des lance-roquettes, il ne serait pas si étonnant que cela de le voir un jour sur une embarcation de pirates.
Conçu par l'Américain Raytheon et mis en service dans sa première version en 1981, le FIM-92 Stinger est un petit missile de 15 kilos, long de 1,5 mètre pour 7 centimètres de diamètre. Capable d'atteindre Mach 2, c'est-à-dire une vitesse bien supérieure à celle d'un hélicoptère, il est guidé par une tête infrarouge et affiche une portée de 4800 mètres.....


Lire la suite sur ---> meretmarine.com


marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation



Dernière édition par olivier le Sam 7 Nov 2009 - 14:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Qui sont les pirates et comment opèrent-ils ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Qui sont les pirates et comment opèrent-ils ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Les dossiers du forum :: Les news de la lutte internationale contre la piraterie au large de la Somalie-
Sauter vers: