Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion        

Partagez | 
 

 Un peu d'histoire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Surcouf
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2275
Age : 55
Localisation : Bruxelles (Bel)
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Un peu d'histoire.   Mar 29 Juil 2008 - 22:10

Le CORPS ROYAL DES CADETS DE MARINE

En 1922, sous les auspices du Corps des « Torpilleurs et Marins » et de la Ligue Maritime Belge, le Corps Royal des Cadets de Marine a été fondé par Monsieur CONSTANT VAN DER MEER.

L’école des cadets, dont la première base fut ouverte à Bruxelles, avait comme ambition de préparer valablement les jeunes gens qui s’intéressaient aux choses maritimes en leur donnant, parallèlement à leurs études, une formation morale, technique et physique, soit dans ses diverses bases (Bruges, Anvers, Ostende), soit à bord de ses unités à moteur (vedettes rapides LMBZ/1/2/3/4), soit à bord du Croiseur école « d’Entrecasteaux ».




HISTORIQUE

Création de sections scolaires dans des écoles - dénommées « Ecole des Cadets de la Compagnie Maritime Belge » (C.M.B.).

Les cadets étaient alors embarqués durant les périodes de vacances à bord de navires du Corps des Torpilleurs et Marins, éphémère ancêtre de notre actuelle Marine Belge. Il existait également à cette époque des sections à Anvers et à Bruxelles.

Tout comme en Angleterre, le corps voulait devenir une base de recrutement. Ces écoles disposaient de petites unités à voile et à moteur, qui provenaient entre autres du Corps des Torpilleurs et Marins et de la Marine de l'Etat après la 1ère guerre mondiale. Des sections furent créées à Anvers, Liège, Nivelles et Ostende. Les élèves de l'Ecole des Cadets suivaient les cours de la Marine de l'Etat pendant les vacances.

En 1927, lorsque le Parlement décida la suppression du Corps des Torpilleurs et Marins, l’Ecole des cadets, malgré le découragement moral qu’une telle attitude politique engendrait, décida malgré tout de continuer son action en étant heureusement appuyée par l’Administration de la Marine ainsi que par les Ecoles de Navigation d’Ostende et d’Anvers.

En 1930 la section de Bruxelles allait se voir confier une unité de plus de 45 mètres, équipée d’une imposante machine à vapeur et connue à l’époque comme un des plus grands remorqueurs du monde : il s’agissait du « Grand Remorqueur ».

En 1937 on procéda à une réorganisation de ces institutions, d'où sortit le « Corps des Cadets », A.S.B.L. dont la Ligue Royale Maritime Belge assura alors le parrainage.

En 1938 la première section Wallonne fut érigée et dirigée pendant 30 ans par M. Naegelmakers, ex-officier de la 1ère guerre mondiale.

Après mai 1940, seules les sections de Bruxelles et de Liège continuèrent leurs activités.

Les sections d'Anvers et d'Ostende disparurent à la suite des difficultés dues à l'état de guerre.

La plus grande partie de la section d’Ostende rejoignit la Grande-Bretagne pour s’engager dans la Royal Navy.

Durant les terribles bombardements de Liège par les troupes allemandes, les cadets vinrent en aide aux sinistrés et une majorité d’entre eux rejoignirent la résistance.

A la libération de la Belgique, une grande partie des cadets de la section de Liège renforcèrent la « section Belge de la Royal Navy » en Grande-Bretagne où ils servirent sur toutes les unités de cette section.

A la fin de la guerre, les sections d’Ostende et d’Anvers ne furent pas reconstituées, mais une nouvelle section fut créée à Nivelles.

De nombreux cadets s’engagèrent à la Royal Navy et à la Marine Marchande Belge.

Les suites de la guerre furent désastreuses pour le Corps des Cadets. Toutes les unités navigantes, tant à Bruxelles qu'à Liège avaient été détruites lors des bombardements. Du nouveau matériel fut acquis grâce à l’intervention de la Marine de l’Etat, d'abord des unités d'eaux intérieures et plus tard des unités rapides.

Remises en état et pourvues de moteurs, elles permirent aux Cadets de reprendre leurs croisières en Mer du Nord vers Londres, Boulogne, Amsterdam, Rotterdam, Emden ou encore Brême.

Jusqu’en 1950, les Cadets naviguèrent sur des vedettes d’une vingtaine de mètres, des navires de la Marine Marchande et sur leurs embarcations.

Dès cette année, les cadets purent naviguer sur les unités de la Force Navale créée entre novembre 1945 et février 1946. Pendant les vacances scolaires, ces embarquements se dérouleront durant une vingtaine d’années.

En 1964, la Force Navale prêta pour six ans deux vedettes de l’ex-flottille du Congo, qui seront basées respectivement à Bruxelles pour le « Rupel » et à Liège pour l’ « Ourthe ». Par la suite, les Cadets continuèrent à naviguer sur celles-ci au départ de la base de Kallo (Anvers) avec un encadrement de la Force Navale.

En 1965, une flottille de 5 unités du Corps des Cadets, placée sous les ordres du Commandant ANDRIEN, fit une croisière jusqu’en Grande-Bretagne.

Ces vedettes étaient les « Desguin », « Caroline » et « Rupel » pour Bruxelles, « Saint Yves » et « Ourthe » pour Liège.

Durant la décennie des années 70, les vedettes « Saint Yves » et « Desguin » furent retirées du service pour cause de vétusté.

Durant l’hivernage des bateaux et à l’initiative de la Section de Bruxelles, le premier camp d’aventures terrestres fut créé en 1973 dans la région de Viroinval et ce, afin que les cadets continuent à pratiquer des activités au grand air.

En 1975, une innovation majeure vit le jour : l’introduction de la mixité.

En 1977 la Section de Bruxelles acquit une vedette des douanes françaises, l’ « Atlante », qui y servit 17 ans

En 1978, reconstitution de la Section d’Ostende et création de sections à Malines et à La Louvière.

La décennie 80 fut une période féconde en changements : création de sections à Visé, Eupen, Hasselt, Bourg-Léopold, Geel et Louvain ; suppression de la Section de Malines ; transfert de la Section hennuyère de La Louvière vers Mons ; constitution d’un Corps de Musique à l’initiative de la Section de Liège et acquisition du domaine militaire d’Ostende dénommé « Base d’entraînement K- 147 ORKA ».

En 1982 l’association se voit octroyer l’honneur d’être dénommée « Corps Royal des Cadets de Marine » pour ses soixante ans d’existence (C.R.C.M.).

En 1985 le C.R.C.M. reçoit en prêt de l’Administration de la Marine l’ex-navire hydrographique « Paster Pype » et le « Hinders », ces derniers serviront au C.R.C.M. durant de longues années.

Cette même année, la Section de Liège rachète à la Force Navale la vedette « Sambre ».

Durant ces dix années, le C.R.C.M. naviguera sur de nombreux cours d’eaux d’Europe occidentale.

Les Bruxellois naviguèrent jusqu’à Brême et les Liégeois atteignirent les Bouches-du-Rhône.

Le début des années 90 verra l’acquisition d’un dragueur de mines de petits fonds (MSI) en provenance de la Force Navale, complètement démilitarisé, afin d’en faire une base flottante pour la Section d’Hasselt.

En 1991 la Section d’Hasselt acquiert un yacht : le « Tudor »

En 1994 la Section de Geel reçoit en prêt le navire de servitude « Krankeloon ». Cette année voit également un rapprochement dans la collaboration avec la Force Navale.

Des équipages de cadets participent, dans les installations de la Force Navale à Bruges, à des exercices sportifs avec la Division de Réserve d’Infanterie de Marine et à un stage de lutte contre les incendies et dommages à bord.

En 1995 la Force Navale cède au C.R.C.M. trois baleinières et un canot à moteur.

En mai 2002 l’ "Administratie Waterwegen en Zeewezen” met à disposition de la Section de Bruxelles du Corps Royal des Cadets de Marine « le MRB 24 ».

En 2003 le Corps Royal des Cadets de Marine achète un voilier d’une dizaine de mètres : le « Papillon »
Revenir en haut Aller en bas
M903
Lieutenant de vaisseau de 1e classe
Lieutenant de vaisseau de 1e classe
avatar

Nombre de messages : 631
Age : 55
Localisation : Rebecq (Bel)
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Un peu d'histoire.   Mar 29 Juil 2008 - 23:09

je viens de voir que la section d'hasselt avait un ex MSI comme base ,je suis allé faire un tour sur leur site il y a des photos du MSI


http://www.kmkhasselt.netfirms.com/Website/Foto's%20menu/de%20basis/De%20basis.htm
Revenir en haut Aller en bas
http://passionbateaux.doomby.com/
Surcouf
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2275
Age : 55
Localisation : Bruxelles (Bel)
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Un peu d'histoire.   Mer 30 Juil 2008 - 9:26

Il s'agit du M471 Hasselt.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un peu d'histoire.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un peu d'histoire.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Belgian Navy - Force Navale Belge - Belgische Zeemacht :: Divers :: Cadets de Marine- Marinekadetten-
Sauter vers: