www.belgian-navy.be
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Exercice JEANNE D' ARC (ARC 21) Bouton10  Exercice JEANNE D' ARC (ARC 21) Goog_l10  
-27%
Le deal à ne pas rater :
Bosch – Jeu d’embouts de vissage et à cliquet 26 pièces
15.19 € 20.75 €
Voir le deal

Partagez
 

 Exercice JEANNE D' ARC (ARC 21)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 10808
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

Exercice JEANNE D' ARC (ARC 21) Empty
MessageSujet: Exercice JEANNE D' ARC (ARC 21)   Exercice JEANNE D' ARC (ARC 21) EmptyMar 18 Mai 2021 - 21:58

Exercice JEANNE D' ARC (ARC 21) 10152

Quai de transport amphibie de classe San Antonio USS New Orleans (LPD 18), rejoint par la frégate de classe Anzac de la Marine royale australienne HMAS Parramatta (FFH 154), le porte-hélicoptères d'assaut amphibie de la Marine française FS Tonnerre (L9014), et le Japon Maritime Self- Le navire de débarquement de chars de classe Ōsumi des Forces de défense JS Ōsumi, transitent ensemble pendant l'exercice Jeanne D'Arc 21 (ARC-21), au large de Kagoshima, Japon, le 14 mai 2021. L'ARC-21 est une opportunité pour les États-Unis, les Français, les Japonais et les forces australiennes de partager leurs expériences, leurs tactiques et leurs meilleures pratiques pour perfectionner leurs compétences ensemble. (U.S.Marine Corps photo par Lance Cpl.Justin J.Marty)
Exercice amphibie ARC 21 en cours avec l'Australie, la France, le Japon et les États-Unis
L'exercice amphibie ARC 21 a débuté le 12 mai 2021 avec la Royal Australian Navy, la Marine Nationale, la JMSDF et l'US Navy dans les eaux au large de Kagoshima, au Japon. L'ARC 21 est l'occasion pour les forces australiennes, françaises, japonaises et américaines de partager leurs expériences, leurs tactiques et leurs meilleures pratiques pour aiguiser ensemble leurs compétences.
Xavier Vavasseur 16 mai 2021

Cet exercice rassemble des militaires de chaque pays dans un effort combiné pour renforcer l’interopérabilité dans la poursuite d’objectifs de sécurité régionaux communs. Les militaires des unités participantes planifient, coordonnent et mènent des opérations sur terre et en mer.

Les navires de chaque marine planifieront et prépareront les débarquements amphibies et les assauts aériens tout en menant également des manœuvres de formation, des exercices de défense aérienne et des exercices de communication.

Les événements culminants devraient inclure la surveillance et l'insertion de forces via des hélicoptères JSDF CH-47 Chinook du navire d'assaut amphibie de classe Mistral français Tonnerre (L9014), suivi d'un assaut par hélicoptère via US Marine Corps MV-22 Ospreys de l'USS New Orléans. Une fois que toutes les forces seront réunies sur le terrain, elles commenceront un assaut contre un objectif commun.

Unités participantes à l'ARC21
Unités JMSDF

Destroyer d'hélicoptères de classe Hyūga JS Ise (DDH-182),
Destroyer lance-missiles de classe Atago JS Ashigara (DDG-178),
Destroyer de classe Asahi JS Asahi (DD-119),
Destroyer lance-missiles de classe Kongō JS Kongō (DDG-173)
Ōsumi-classe réservoir de navire de débarquement JS Ōsumi (LST 4001)
Les patrouilleurs de classe Hayabusa JS Ōtaka (PG-826) et JS Shirataka (PG-829),
un sous-marin sans nom
En outre, des unités JGSDF (Amphibious Rapid Deployment Brigade et Western Air Defence Force CH-47JA, AH-64) et des unités JASDF (Western Air Defense Force F-2) prendront également part à la formation.

Unités de l'US Navy

Quai de plate-forme de débarquement de classe San Antonio USS New Orleans (LPD-18),
Avion de patrouille maritime P-8A Poseidon,
Avion à rotor d'inclinaison MV-22 Osprey,
Unités de la marine française

Classe Mistral LHD Tonnerre (L9014)
Frégate Surcouf classe La Fayette (F 711)
Unité de la Marine royale australienne

Frégate de classe Anzac Parramatta (FFH 154)

Thierry


Dernière édition par thierry0100 le Dim 23 Mai 2021 - 16:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 10808
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

Exercice JEANNE D' ARC (ARC 21) Empty
MessageSujet: Re: Exercice JEANNE D' ARC (ARC 21)   Exercice JEANNE D' ARC (ARC 21) EmptyJeu 20 Mai 2021 - 0:04

Indo-Pacifique : Les forces françaises, américaines et japonaises s’exercent à reprendre une île
PAR LAURENT LAGNEAU · 15 MAI 2021

Exercice JEANNE D' ARC (ARC 21) 11185

ARC21. Tel est le nom des manoeuvres auxquelles participent les forces françaises, américaines et japonaises depuis le 11 mai au camp Ainoura [Sasebo], dans la préfecture de Nagasaki [Japon]. La Royal Australian Navy [RAN] doit également y prendre part avec la frégate HMAS Parramatta, quand débutera, à Kirishima [Kyushu] la seconde phase de ces exercices, laquelle consistera à mener un assaut amphibie dans la perspective de reprendre une île par la force.

Les moyens réunis pour ces manoeuvres sont relativement importants.

Ainsi, côté japonais, un sous-marin, le « destroyer porte-hélicoptères » JS Ise, les destroyers JS Ashigara, JS Asahi et JS Kongo ainsi que le navire d’assaut amphibie JS Osumi et les patrouilleurs bateaux lance-missiles JS Otaka et JS Shirataka seront mobilisés. De même que la nouvelle brigade de réaction rapide amphibie, des avions de combat F-2 et des hélicoptères [dont des CH-47 Chinook et AH-64 Apache].

La participation française repose sur les moyens de la mission Jeanne d’Arc 2021, à savoir la frégate légère furtive [FLF] Surcouf et le porte-hélicopères amphibie [PHA] Tonnerre, qui mettra à terre un détachement de la 6e Brigade légère blindée [BLB], comprenant notamment des éléments de la Légion étrangère et des Troupes de Marine.

Enfin, l’US Navy et l’US Marine Corps ont engagé le navire d’assaut amphibie USS New Orleans [classe San Antonio], des avions de patrouille maritime P-8A Poseidon et des MV-22 Ospreys.

Cet exercice, inédit, vise à « approfondir la coopération militaire en matière de défense entre pays partageant les mêmes idées », a commenté Nobuo Kishi, le ministre japonais de la Défense. La France est « le seul pays européen avec une présence militaire permanente dans la région Indo-Pacifique » et « c’est aussi un pays qui partage avec le Japon la vision d’une région Indo-Pacifique libre et ouverte », a-t-il également souligné au sujet de la participation française à ARC 21.

Comme il est d’usage, il est dit qu’un tel exercice ne vise personne en particulier… Mais en réalité, il n’est question que de la Chine, dont les ambitions territoriales et les activités militaires dans la région ont été au centre de la conférence de presse donnée le 6 mai dernier par le ministère des Armées au sujet de la stratégie française en Indo-Pacifique.





En outre, en mer de Chine orientale, Pékin ne cesse de faire monter la pression autour des îles Senkaku, contrôlées par le Japon, en y envoyant régulièrement des navires de sa garde-côtière et/ou de sa milice maritime.

Cela étant, il reste à voir si les moyens mis en oeuvre pour l’exercice ARC21 suffiront pour reprendre un île passée sous contrôle chinois… Émanation du Quotidien du Peuple, le jounal du Parti communiste chinois [PCC], le Global Times a choisi d’ironiser.

« Les manoeuvres conjointes des troupes japonaises, américaines, françaises et australiennes, qui prétendent « dissuader la Chine », ne sont que symboliques et de peu d’importance militaire », écrit ce journal. D’autant plus que les « participants ont intérêts différents ou sont trop faibles. » Et d’insister : « L’Armée populaire de libération [APL] n’a même pas besoin de réagir de manière précise à cet exercice car il est insignifiant militairement. » On peut supposer que la « pique » s’adresse en particulier à la France étant donné que l’article souligne par la suite que les intérêts français dans la région concernent la Polynésie française et la Nouvelle-Calédonie et non la mer de Chine orientale.

Contrôlé par l’État chinois, le quotidien de langue anglaise China Daily a choisi un autre angle d’attaque. Considérant que les îles Senkaku appartiennent à Pékin, il estime que les manoeuvres ARC 21 ont une dimension « offensive » et non « défensive » comme l’affirme Tokyo. Aussi voit-il dans leur tenue la « mise en œuvre de la politique américaine de confrontation avec la Chine.

« Quelle que soit l’origine de la provocation dans le futur, que ce soit en mer de Chine orientale ou en mer de Chine méridionale, la Chine a, à la fois, la détermination et la capacité de défendre son intégrité territoriale et ses intérêts fondamentaux. Bien qu’elle soit attachée à la non-confrontation et qu’elle n’ait donc pas d’alliance, la Chine ne restera pas les bras croisés et ne permettra pas que son territoire soit empiété par d’autres ou que ses intérêts fondamentaux soient sapés », fait valoir le China Daily.

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 10808
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

Exercice JEANNE D' ARC (ARC 21) Empty
MessageSujet: Re: Exercice JEANNE D' ARC (ARC 21)   Exercice JEANNE D' ARC (ARC 21) EmptyDim 23 Mai 2021 - 16:58

Jeanne d’Arc 21 : « Tango, this is Papa » C’est de concert que les bâtiments de la mission Jeanne d’Arc et une frégate de la Royal Navy australienne patrouillent en mer de Chine méridionale du 23 au 24 mai. Le Surcouf, le Tonnerre et le Parramatta mettent cette navigation à profit pour réaliser des manœuvres communes qui demandent une coordination fine, comme des présentations pour ravitaillement à la mer ou des crossdecks.

Exercice JEANNE D' ARC (ARC 21) 3427

Exercice JEANNE D' ARC (ARC 21) 4359

Exercice JEANNE D' ARC (ARC 21) 5276

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 10808
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

Exercice JEANNE D' ARC (ARC 21) Empty
MessageSujet: Re: Exercice JEANNE D' ARC (ARC 21)   Exercice JEANNE D' ARC (ARC 21) EmptyMer 26 Mai 2021 - 15:40

LHD classe ′′ Tonnerre (L-9014 / TO) ′′ 🇨🇵 naviguant sur la mer Arabique à côté de la frégate française classe La Fayette ′′ Surcouf ′′ et Australienne 🇦🇺 HMAS Parramatta pendant la ′′ MISSION JEANNE D ' ARC 2021 ". ".

Exercice JEANNE D' ARC (ARC 21) 5303

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 10808
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

Exercice JEANNE D' ARC (ARC 21) Empty
MessageSujet: Re: Exercice JEANNE D' ARC (ARC 21)   Exercice JEANNE D' ARC (ARC 21) EmptyJeu 27 Mai 2021 - 20:22

Depuis plus de 3⃣ mois, les officiers-élèves (OE) de la mission Jeanne d’Arc sont embarqués sur le porte-hélicoptères amphibie Tonnerre et la frégate type La Fayette Surcouf. Depuis leur départ de Toulon en février, ils ont navigué en océan Indien, en Asie et dans le Pacifique et participé à des missions et des exercices de coopération internationale.
Loin des bancs de l’École navale, ils mettent ainsi en application les connaissances engrangées pendant leurs années d’étude et exercent concrètement leur métier de marin ⚓. Leur formation se poursuit aussi avec des cours théoriques adaptés à leur cursus.
Lors de leur dernière escale au Japon 🇯🇵 du 9 au 13 mai, ils ont découvert leur spécialité d’emploi. Dans les semaines à venir, ils vont donc poursuivre leur formation tout en continuant à être engagés dans des activités opérationnelles interarmées et interalliées.
Plus d'informations ▶ bit.ly/3yFbxdO
© Marine nationale/Défense
Armée française - Opérations militaires
Ministère des Armées

Exercice JEANNE D' ARC (ARC 21) 2588

Exercice JEANNE D' ARC (ARC 21) 3473

Exercice JEANNE D' ARC (ARC 21) 4399

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 10808
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

Exercice JEANNE D' ARC (ARC 21) Empty
MessageSujet: Re: Exercice JEANNE D' ARC (ARC 21)   Exercice JEANNE D' ARC (ARC 21) EmptyJeu 27 Mai 2021 - 20:23

Exercice JEANNE D' ARC (ARC 21) 5314

Exercice JEANNE D' ARC (ARC 21) 6254

Exercice JEANNE D' ARC (ARC 21) 7207

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 10808
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

Exercice JEANNE D' ARC (ARC 21) Empty
MessageSujet: Re: Exercice JEANNE D' ARC (ARC 21)   Exercice JEANNE D' ARC (ARC 21) EmptyLun 28 Juin 2021 - 19:41

Depuis qu’ils ont reçu leur spécialité, les Officiers-élèves (OE) présélectionnés commando reçoivent une formation théorique et pratique intensive : un premier aperçu de ce qu’ils pourront vivre en stage commando.


Avec plus de quatre heures de cours théoriques par jour et un entrainement pratique tous les trois jours, les « fana commando » se préparent autant qu’ils le peuvent au stage qui, s’ils le réussissent, leur permettra de porter le fameux béret vert et d’intégrer l’une des sept unités d’élite de la Marine nationale.

De la théorie à la pratique

Après des cours théoriques (topographie, planification d’une opération, évolution en équipe…) les OE passent à la pratique. Les exercices sont variés : déplacement tactique en solo ou en équipe, séance de tir en SIMUNITION (balle factice) sur cible ou mannequin, briefing d’une opération sur caisse à sable, techniques de franchissement, ou encore combat rapproché. Tout est mis en œuvre pour recréer les situations auxquelles ils pourront être confrontés plus tard.

Afin de pousser le réalisme à un niveau supérieur, nombre d’entrainements sont réalisés « sous effort ». Après quinze à vingt minutes de pratique sportive intense, les officiers-élèves sont plongés au cœur d’une zone urbaine, conçue spécialement pour eux dans un hangar du porte-hélicoptères amphibie Tonnerre. Ce quartier de conteneurs représente les villes de leur prochain théâtre d’opération. Là, c’est seul ou en binôme qu’ils évoluent : déplacements tactiques, premiers secours, analyse de tir par code couleur, franchissement d’obstacles. L’exercice est ardu et demande une concentration extrême. Tous ces entrainements favorisent la mécanisation des gestes de sécurité, mais également la rapidité d’analyse de situation de ces futurs commandos Marine.

Introduction à la manipulation du HK416

En parallèle de ces entrainements physiques, ils découvrent le maniement des armes. On la nomme MOAL, pour « Maîtrise opérationnelle de l’armement léger ». Cette instruction permet aux futurs commandos de découvrir les procédures d’utilisation de leurs armes, adaptées à leur prochains théâtres d’opérations. Différente de celle de la Marine, cette maîtrise est conçue pour des combats terrestres et se résume en trois mots : rapide, simple et efficace.

« Ne jamais pointer ou laisser pointer le canon d’une arme sur quelque chose que l’on ne veut pas détruire ». Dans le hangar véhicules du PHA Tonnerre, les mots du sergent Raman et du sergent Aymeric, du 1er Régiment étranger de génie (REG), résonnent. Face à eux, huit OE équipés et armés écoutent, attentifs. L’instruction débute par trente minutes de manipulation du Fusil d’assaut de la manufacture d’armes de Saint-Etienne (FAMAS), une arme que les midships connaissent déjà bien, qui assurent aux instructeurs que leurs élèves maitrisent les procédures de sécurité. Chargement, CPS, retrait de cartouche, changement de chargeur, positions de tir, incident de tir, tout est soigneusement révisé afin d’apprendre à servir et manipuler son arme sans enfreindre les règles de sécurité. S’en suit une présentation théorique du HK416, arme longue qui viendra prochainement remplacer le FAMAS. « L’opportunité de pouvoir découvrir une nouvelle arme, au milieu de l'océan Indien, au contact de soldats qui l'utilisent quotidiennement en OPEX est une vraie chance. Pour nous, volontaires commandos, ces heures de manipulation sont un moyen de nous projeter sur nos futures fonctions » explique l’enseigne de vaisseau de deuxième classe Foucauld. La dernière phase de l’instruction est la mise en pratique de ces manipulations, et les officiers-élèves découvrent le principe de la double dotation. Armés du HK 416 et d’un HK USPC en holster, ils s’entraînent à passer de l’une à l’autre le plus rapidement possible, manipulant leur arme de poing à une main.

À l’issue de la mission Jeanne d’Arc, les officiers-élèves présélectionnés commando seront prêts pour entamer la seconde étape de leur formation : 3 semaines d’évaluations élèves officiers fusiliers commandos (EOFC) dont la réussite permet d’accéder aux tests, évaluations et formation du stage commando ».

La mission Jeanne d’Arc 2021 est un déploiement opérationnel de longue durée d’un groupe amphibie articulé autour du PHA Tonnerre et de la FLF Surcouf. Outre leur activité de formation des officiers-élèves de la Marine, les deux bâtiments participeront tout au long de la mission à des exercices et des opérations interarmées et interalliés depuis la mer méditerranée jusqu’à l’Asie-Pacifique.

Exercice JEANNE D' ARC (ARC 21) 1_jfif21

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Exercice JEANNE D' ARC (ARC 21) Empty
MessageSujet: Re: Exercice JEANNE D' ARC (ARC 21)   Exercice JEANNE D' ARC (ARC 21) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Exercice JEANNE D' ARC (ARC 21)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Les autre Marines - Andere Marines - Other Navies :: Marine Française - Franse Marine - French Navy-
Sauter vers: