www.belgian-navy.be
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  A la recherche de l'histoire du Zinnia - Page 11 Bouton10  A la recherche de l'histoire du Zinnia - Page 11 Goog_l10  
-67%
Le deal à ne pas rater :
Carte Fnac+ à 4,99€ au lieu de 14,99€ (nouveaux clients / ...
4.99 € 14.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 A la recherche de l'histoire du Zinnia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12 ... 17  Suivant
AuteurMessage
Chris 6030
Vice-amiral
Vice-amiral
Chris 6030

Nombre de messages : 1668
Age : 72
Localisation : Charleroi
Date d'inscription : 19/12/2019

A la recherche de l'histoire du Zinnia - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: A la recherche de l'histoire du Zinnia   A la recherche de l'histoire du Zinnia - Page 11 EmptySam 30 Mai 2020 - 0:31

wavey Olivier corrige 1820 en 1920 pour Jennifer. La fatigue de frappe en soirée cela m’arrive aussi. Sleep
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 45410
Age : 54
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

A la recherche de l'histoire du Zinnia - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: A la recherche de l'histoire du Zinnia   A la recherche de l'histoire du Zinnia - Page 11 EmptySam 30 Mai 2020 - 0:38

Voilà, c'est corrigé super

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

A la recherche de l'histoire du Zinnia - Page 11 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
Chris 6030
Vice-amiral
Vice-amiral
Chris 6030

Nombre de messages : 1668
Age : 72
Localisation : Charleroi
Date d'inscription : 19/12/2019

A la recherche de l'histoire du Zinnia - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: A la recherche de l'histoire du Zinnia   A la recherche de l'histoire du Zinnia - Page 11 EmptySam 30 Mai 2020 - 1:17

super
Je suis tout à fait d’accord avec ta critique sur le peu d’intérêt à financer notre marine de tout temps mais je suis quand même fier qu’avec des bouts de ficelles nous avons fait de beaux cordages et qu’avec des bouts de loques de belles voiles et qu’à travers les décennies nous avons fourni un travail notamment de dragage internationalement reconnu par le savoir et le courage de nos hommes. L’équipage est un symbole à petite échelle de notre devise, l’union fait la force, si notre pays avait la même attitude de fraternité  et de travail constructif l’avenir serait plus lumineux. Chez nous â bord il n’y a qu’un seul chef, des subordonnés qui travaillent vers un même but et des ouvriers qui œuvrent pour cet objectif choisi et jettent leurs forces dans l’intérêt de tous. Ce modèle est une leçon pour ceux qui sont censés nous diriger. C’est comme cela que je vois.la tenue de mon pays.marin barre
Bonne nuit
Revenir en haut Aller en bas
Archer
Amiral
Amiral
Archer

Nombre de messages : 19943
Age : 74
Localisation : LIEGE
Date d'inscription : 09/03/2012

A la recherche de l'histoire du Zinnia - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: A la recherche de l'histoire du Zinnia   A la recherche de l'histoire du Zinnia - Page 11 EmptySam 30 Mai 2020 - 10:12

super super

_________________
Laurent
 
---> voir ma présentation
 
Que celui qui n'a jamais bu me jette la première bière.
Une vie saine, au grand air et des rêves plein les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
http://poupousse1511@gmail.com
Jennifer Gonissen
Quartier-maître
Quartier-maître
Jennifer Gonissen

Nombre de messages : 45
Age : 34
Localisation : Brussels
Date d'inscription : 19/05/2020

A la recherche de l'histoire du Zinnia - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: A la recherche de l'histoire du Zinnia   A la recherche de l'histoire du Zinnia - Page 11 EmptySam 30 Mai 2020 - 21:11

J'irai quand même revoir le cimetière de Saint-Josse, oui Smile

Petite question naïve, mais beaucoup d'entre vous ont connu le Zinnia dans les années 80 je pense.. Or j'ai compris que le Zinnia avait beaucoup changé, il y avait l'ancien, le nouveau.. Je me demandais si dans ces cas il s'agit véritablement du même bateau, juste amélioré, ou bien s'il s'agissait d'un tout nouveau navire, que l'on aurait baptisé du même nom? quoi
Revenir en haut Aller en bas
https://www.linkedin.com/in/jennifer-gonissen-98263b50/
René
Amiral
Amiral
René

Nombre de messages : 7379
Age : 64
Localisation : Trazegnies
Date d'inscription : 23/12/2010

A la recherche de l'histoire du Zinnia - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: A la recherche de l'histoire du Zinnia   A la recherche de l'histoire du Zinnia - Page 11 EmptySam 30 Mai 2020 - 22:12

Bonsoir,

Le Zinnia (2) A961 celui que nous avons connu, a été mis sur quille en nov 66 et lancé (commissionné) en mai 1967.
Ils travaillaient vite à l'époque  ahahah

Sur le forum clic sur accueil et dans la liste - Zinnia A961. jap
Revenir en haut Aller en bas
le Baron
Amiral de division
Amiral de division
le Baron

Nombre de messages : 1574
Age : 57
Localisation : Liège (Bel)
Date d'inscription : 17/08/2007

A la recherche de l'histoire du Zinnia - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: A la recherche de l'histoire du Zinnia   A la recherche de l'histoire du Zinnia - Page 11 EmptySam 30 Mai 2020 - 23:17

Jennifer Gonissen a écrit:
s'il s'agissait d'un tout nouveau navire, que l'on aurait baptisé du même nom? quoi

Deux navires différents avec le même nom.
Revenir en haut Aller en bas
Jennifer Gonissen
Quartier-maître
Quartier-maître
Jennifer Gonissen

Nombre de messages : 45
Age : 34
Localisation : Brussels
Date d'inscription : 19/05/2020

A la recherche de l'histoire du Zinnia - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: A la recherche de l'histoire du Zinnia   A la recherche de l'histoire du Zinnia - Page 11 EmptySam 30 Mai 2020 - 23:31

Merci tete marin
Revenir en haut Aller en bas
https://www.linkedin.com/in/jennifer-gonissen-98263b50/
Bosco
Amiral
Amiral
Bosco

Nombre de messages : 4133
Age : 72
Localisation : Dinant (Bel)
Date d'inscription : 28/06/2007

A la recherche de l'histoire du Zinnia - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: A la recherche de l'histoire du Zinnia   A la recherche de l'histoire du Zinnia - Page 11 EmptyDim 31 Mai 2020 - 6:44

Jennifer, voici une photo du 2éme Zinnia et une peinture

A la recherche de l'histoire du Zinnia - Page 11 Zinnia13


A la recherche de l'histoire du Zinnia - Page 11 Zinnia14
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 45410
Age : 54
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

A la recherche de l'histoire du Zinnia - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: A la recherche de l'histoire du Zinnia   A la recherche de l'histoire du Zinnia - Page 11 EmptyDim 31 Mai 2020 - 11:03

Bonjour à tous,

Durant les recherches, j'ai été sidéré de voir autant de journaux francophones publiés à Ostende avant la 2ème guerre mondiale !!!

Citation :
- "Le CARILLON" Organe d'Ostende, du Littoral et de la Région (bi-hebdomadaire -15 centimes)
- "La SAISON d'OSTENDE et du LITTORAL" (bi-hebdomadaire - 75 centimes)
- "LE JOURNAL D'OSTENDE ET DU LITTORAL (hebdomadaire paraissant le samedi - 40 centimes)
- "LE PHARE d'Ostende et de la côte" (hebdomadaire paraissant le mercredi - 30 centimes)
- "L'ECHO d'OSTENDE et du Littoral" (bi-hebdomadaire - 30 centimes)
- "LE JOURNAL DE LA CÔTE" Qstende - Les plages du Littoral - Bruges (bi-hebdomadaire - 30 centimes)

Incroyable, non ?

marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

A la recherche de l'histoire du Zinnia - Page 11 001_0010


Dernière édition par olivier le Dim 31 Mai 2020 - 12:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
Bosco
Amiral
Amiral
Bosco

Nombre de messages : 4133
Age : 72
Localisation : Dinant (Bel)
Date d'inscription : 28/06/2007

A la recherche de l'histoire du Zinnia - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: A la recherche de l'histoire du Zinnia   A la recherche de l'histoire du Zinnia - Page 11 EmptyDim 31 Mai 2020 - 11:20

Oui Olivier, et il y avait aussi une école primaire francophone à Oostende
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 45410
Age : 54
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

A la recherche de l'histoire du Zinnia - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: A la recherche de l'histoire du Zinnia   A la recherche de l'histoire du Zinnia - Page 11 EmptyLun 1 Juin 2020 - 10:34

Bonjour à tous,

Pour un peu se rendre compte du rôle qu'avait le Garde-pèche "Zinnia", voici un reportage intéressant publié dans le journal ostendais "DE ZEEWACHT" du samedi 31 octobre 1936. Le Dr Daniel était déjà décédé à ce moment-là mais il est quand même cité dans l'article.

Voici une capture d'écran de l'article original en néerlandais :

A la recherche de l'histoire du Zinnia - Page 11 31_oct11
clic pour agrandir

et voici la traduction google de l'article :

Citation :
En voyage avec le garde-côtes Zinnia

Comment un navire peut rouler. — L'utilité d'un navire de garde-côtes. — A l'ancre sur l'Escaut. — De Vlissingen à Lowesroft via Zeebrugge. — Une conversation avec le Commandant Bly... Allons-nous avoir un nouveau navire de garde-pèche ?

FAIRE CONNAISSANCE

Lorsqu'il y a des discours sur la marine nationale belge, on pense sans discernement au navire garde-pèche "Zinnia" qui est, pour ainsi dire, le seul navire qui puisse revendiquer le titre de "national". Il est vrai que la Staatsmarineschool d'Ostende dispose encore de quelques unités flottantes, mais il ne faut pas en être très fier.
Un fort vent du nord-ouest souffle lorsque nous montons à bord. Puis nous rencontrons le corps des officiers. Le commandant A. Bly, un marin qui a traversé presque toutes les eaux du monde, est là pour nous accueillir, avec la main tendue, et pour nous avertir qu'une belle brise nous attend une fois que nous serons dehors.
— Tu as déjà été malade ? Non ? Attends une minute.
Le premier lieutenant R. Termote, avec les lieutenants R. Jonckheere et V. Billet, complètent le corps des officiers de pont. Des gars sympathiques qui vous mettent à l'aise tout de suite. Le chef-mécanicien Farazyn, l'aumônier J. Dobbels; le Docteur Kesteloot et les deux radlo-télégraphistes G. Bauwens et F. De Groote.
Il y a aussi à bord un certain nombre de sous-officier et de matelots ainsi que huit jeunes garçons de la Staatsmarineschool d'Ostende.

IRONS-NOUS À LOWESTOFT ?

Le but de notre voyage était de visiter les ports anglais et surtout ceux où le hareng est aujourd'hui utilisé en grandes quantités. Mr le Directeur général Devos, du Ministère des affaires maritimes, a aimablement accepté de nous faire vivre le voyage.
Comme la "Zinnia" se trouve juste à l'arrière d'un staatspaketboot, un remorqueur devra l'aider à sortir de sa position tordue. Certains agite la main et le navire gris, qui a tout le visage d'un navire de guerre mais qui n'a même pas de fusil à bord, quitte le port.
Nous calculons déjà. Le "Zinnia" fille à environ 12 à 13 miles. Nous devrons être en face de Lowestoft dans les 9 heures. Puis la mer se prépara et frappa sur le pont.
Mais ça ne va pas aller à Lowestoft. Le commandant Bly est prudent. Puis, nous avons navigué le long de la côte jusqu'à Vlissingen. On y jettera l'ancre et on attendra que le vent tombe. Cela représente une perte d'un jour, mais il n'y a rien à faire.

QUAND UN GARDE-COTE RENAÎT DANS UN SOUS-MARIN

La "Zinnia" tangue et roule, on dirait qu'il est plus souvent sous l'eau que sur l'eau. Le chef-mécanicien nous confie que nous pouvons être satisfaits qu'il y ai encore du charbon dans le navire, car ce serait bien pire. On peut difficilement le croire...
Après Blankenberge, Zeebrugge, Heist, il passe le long du Wielingen et de l'Escaut en passant par Vlissingen jusqu'à Ellewoudsdijk où l'ancre sera jetée et le navire flottera dans une mer assez calme.

UNE VIEILLE CONNAISSANCE

A la recherche de l'histoire du Zinnia - Page 11 31_oct12
Le Dr KESTELOOT

Nous avons également dit que M. Kesteloot est le médecin du bord ici. Il s'agit en fait d'une vieille connaissance qui a longtemps exercé à Ostende puis s'est rendu un jour à Bruxelles pour devenir médecin de bord des navires de la Red Star Line jusqu'au jour où ces navires ont disparu de la circulation.
Après la mort du Dr Daniel, le Dr Kesteloot lui a succèdé comme médecin du «Zinnia»
— Comment trouvez-vous la vie de médecin du bord ?
— Très agréable. J'ai toujours aimé voyager et depuis plusieurs années, j'en ai eu la meilleure occasion. En quoi consiste mon travail ? Principalement dans l'administration de l'aide médicale aux pêcheurs en mer.
Auparavant, c'était beaucoup plus vaste. À l'époque, les bateaux ne connaissaient que les voiles, mais aujourd'hui, presque tous les bateaux de pêche sont équipés d'un moteur, En supposant qu'un accident se produise en mer, ils seraient entrés dans un port beaucoup plus rapidement que si ils devaient attendre le "zinnia".
Ce qui peut arriver cependant, c’est que des conseils soient demandé par la radio, dans ce cas il peut être utile d'intervenir, mais...
— Qu'entendez-vous par ce "mais" ?
— Il ne suffit pas de donner des conseils.
Les pêcheurs doivent encore être en mesure de mettre en œuvre ces conseils, et ils devraient donc disposer les médicaments et les bandages nécessaires. Malheureusement, ce n'est presque jamais le cas.
Il y a quelque temps, j'ai visité le port de pêche de Zeebrugge et j'y ai ouvert un certain nombre de boîtes à pharmacie à bord des navires. Tout ce que j'y ai trouvé était un peu de pansements sales et de la teinture d'iode périmée.
Je pense qu'on n'est pas assez strict. C'est généralement des premiers soins que dépend l'évolution de la maladie ou de l'accident. Une surveillance stricte devrait être exercée et les boites à pharmacie en ordre devraient être rendues obligatoires, selon le contenu. J'ai prévu deux modèles. Un pour les petits et un pour les grands navires. De plus, il faut enseigner l'utilisation des fichiers aux pêcheurs de manière efficace.
J’ai bon espoir que le ministère interviendra dans un court laps de temps.
Et encore un point : tous les pêcheurs devraient savoir nager. Si vous ne savez pas nager, vous ne montez pas à bord.

EXAMEN MÉDICAL OBLIGATOIRE

— Ce que je soutiens également, poursuit le Dr Kesteloot. Il faudrait soumettre tous les hommes qui souhaitent embarquer à un examen médical obligatoire. Cela est affiché dans plusieurs ports anglais et, croyez-moi, cela permet d'économiser beaucoup d'argent pour les maladies et les accidents.
Si un médecin a la conviction qu'un homme n'est pas apte à devenir marin, il a le devoir de s'opposer à son embauche. Il ne s'agit pas seulement d'une question de prudence, mais aussi d'humanité.

À TRAVERS LES BANCS

Et en parlant, le «Zinnia» remonte l'Escaut. Le vent devient de plus en plus clair. Une quinzaine de grands navires sont à l'ancre au large de Vlissingen et n'osent pas braver la mer du Nord. Le commandant Bly monte et descend l'Escaut sans abri, entre les rives. C'est la meilleure école pour les officiers ici.
Bientôt, nous serons au bout du compte.
Ensuite, nous sommes allés au "carré" pour passer une agréable heure avec les officiers. On apprend de ces expressions particulières.
On parle de politique et de tous les trucs de tous les jours.
Avec le visage le plus grave du monde, un des amis dit qu'il connaît un fonctionnaire de ville qualifié à Ostende, qui tire sur le quai avec son linge de poche rouge, jour pour jour, pour y avoir un "petit pot" de poisson.
Un spéculateur avait écrit sur sa porte; "mange plus de poisson". L'autre jour, il était écrit "impossible".
Avec un sourire, un autre parle d'un timonier de l'école de pêcheur qui a fait un voyage avec quelques écoliers à bord du "Zinnia".
Il pleuvait et le conducteur n'a rien trouvé de mieux que d'ouvrir le pare-pluie à côté du commandant debout sur le pont, pour le plus grand plaisir des équipages des navires qui passaient. Et il était encore fou quand on lui a fait remarquer que ce n'était pas la coutume à bord d'un navire. Et, de manière générale, il a quitté le pont, mais il n'a pas lâché son parapluie.
Ainsi, les heures passent alors que le "Zinnia" est secoué de temps en temps.
Demain, sera-t-il mieux?
Deuxième jour de notre visite. La tempête fait de plus en plus rage du nord-nord-ouest. Néanmoins, le commandant Bly décide de lever l'ancre et de voir à quoi ressemble la mer du Nord.
Une fois, au large de Vlissingen il n'y a aucun doute. La mer du Nord est de trop mauvaise humeur pour recevoir le «Zinnia» et le voyage roulant et secouant se poursuit jusqu'à Zeebrugge où nous attendrons un temps meilleur.
Pendant que nous sommes amarrés sur le quai, nous en profitons pour avoir une conversation avec le commandant Bly.

PAS DES PLUS JEUNES

Le commandant Bly parle le néerlandais avec grâce et s'exprime avec facilité. Il s'agit en effet d'un de ces "Vlissingers", comme il y en a beaucoup dans le service, qui représentent le corps d'élite des officiers du corps maritime.
- Le «zinnia» peut encore prendre un coup de pouce, nous nous aventurons, et pensons au parcours mouvementé vers Vlissingen.
- Il est de plus en plus agé et doit lever environ 20 ans. Son «sistership», le garde-côte anglais «Godetia» sera désarmé sous peu et nous espérons avoir un nouveau «Zinnia» à la fin de l'année prochaine.
Y a-t-il des améliorations à apporter à un éventuel nouveau «Zinnla»? Certes, on pourrait commencer par armer le navire, il est désormais très particulier de voir un navire en gris, classé comme navire de guerre, pour surveiller la flottille de pêcheurs qui savent qu'il n'y a même pas de canon à bord.

LES PÊCHEURS CONNAISSENT ÉGALEMENT

— Les pêcheurs le savent d'ailleurs aussi, le Commandant Bly continue, et c'est précisément pour cette raison qu'ils réussissent si souvent à fuir sans se soucier du garde-côtes. Un nouveau navire devrait pouvoir parcourir au moins 18 milles par heure, étant donné qu'un navire de pêche moyen parcourt actuellement environ 12 milles par heure.
À bord, il devrait y avoir un personnel spécialement formé qui soit capable de représenter notre pays, comme il se doit, le cas échéant. Le "Zinnia" devrait pouvoir servir, outre les missions scientifiques, à transporter des personnes de haut niveau.

MATELOTS APPROPRIÉS

- Nous avons remarqué qu'il y avait des élèves de la Staatsmarineschool à bord du «Zinnia».
- Bien sûr, et c'est la meilleure école pratique pour ces gars-là. Ils doivent monter de quart ici et ils tiennent la barre du navire sous surveillance.
Nous en avons maintenant huit, mais ces garçons devraient pouvoir rester à bord plus longtemps. Croyez-moi, il n'y a pas de meilleure école pour les marins que l'école de la pratique et ça on la trouve mieux sur le «Zinnia», les bateaux-pilotes et les staatspaketbooten. Il s'agit de former des marins qualifiés, pas des officiers, veuillez noter, car c'est pour cela que nous avons le «Mercator».
Notre navire est également une bonne école pour les officiers de pont qui ont servi sur la flotte commerciale et sur les bateaux d'État. Ici, ils apprennent à connaître la mer du Nord, jusque dans les moindres recoins, et cela a son intérêt non seulement en temps de paix, mais aussi dans d'éventuelles complications internationales.
Nous entrons dans les ports sans pilote: Calais, Boulogne, Dunkerque, IJmulden, Copenhague. Tout est fait par nos soins afin que les frais, à l'exception de ceux des éventuelles réceptions et visites de courtoisie, soient réduits au minimum.

UN NAVIRE EN FUITE

— N'est-il pas vrai qu'un navire de pêche qui a enfreint le règlement a pris la fuite ?
— Cette possibilité est évidemment prévisible et il y a alors une double difficulté dans la poursuite. En effet, le "Zinnia" a perdu de sa vitesse et nous courons le risque de ne pas pouvoir rattraper le bateau en fuite. Il ne peut pas non plus y avoir de discours de terreur puisque nous n'avons aucun canon à bord.
En outre, le bateau de pêche peut fuir entre les bancs de sable où nous ne pouvons pas le suivre. Nous ne pouvons pas le poursuivre avec une chaloupe.
C'est la raison pour laquelle nous aurions dû utiliser une embarcation avec un moteur comme une "vedette". La discipline et le respect du drapeau national par nos pêcheurs y gagneraient beaucoup.
Et cette navigation entre les bancs de sable est également très utile pour les officiers.

LA VIE À BORD

Chaque jour apporte de la variété, poursuit le commandant Bly. Chaque matin, c'est l'inspection du commandant et du médecin. Toutes les locaux doivent être impeccables.
Le "Zinnia", en ce qui concerne l'aspect extérieur, ne doit en aucun cas être inférieur aux gardes-côtes étrangers, mais l'intérieur devient un peu vieux et doit être traité avec douceur.
Chaque officier a son propre travail ici. Le premier s'occupe de l'inventaire du matériel et responsabilise le personnel. Le second lieutenant s'occupe de la mise à disposition des hommes tandis que le 3ème lieutenant est en charge des instruments nautiques et de l'amélioration des cartes marines.
En plus de cela, bien sûr, ils doivent monter de quart.

EXPÉRIENCE

Alors que nous parlons, une canonnière anglaise, le "Onarwell", nous dépasse. Appel aux salutations des navires.

— Malheureusement, notre commandant Bly dit que nos pêcheurs ne veulent pas apprendre ça. Il y en a encore beaucoup qui choisiraient de faire tout leur possible pour éviter de se saluer.
Je dois dire que les relations entre le "Zinnia" et les garde-pêche étrangers sont très bonnes et que de nombreuses difficultés sont arrangées à l'amiable. Je dois dire que c'est grâce au "Zinnia" que les autorités françaises n'ont pas pris de mesures beaucoup plus sévères à l'encontre des pêcheurs flamands qui pêchent le hareng dans leurs eaux côtières.

Source : "DE ZEEWACHT" du 31 octobre 1936

Pour résumer l'article :

- pour son commandant, le Zinnia était un vieux navire, qui tenait mal la mer et dont la vitesse était trop limitée ce qui l'empêchait de pouvoir rattraper les pêcheurs qui ne respectaient pas les règles ! De plus, les pécheurs sachant que le Zinnia n'était pas armé, ne le craignaient pas du tout et ils prenaient la fuite dès qu'ils l'apercevaient au loin !
- pour son médecin (le remplaçant du Dr Daniel), qui devait souvent aider de loin via la radio (en morse) les bateaux de pèche qui avaient un malade ou un blessé à bord, les pécheurs étaient très mal équipés en matériel médical de base (boite à pharmacie) et ils n'avaient aucune expérience pour soigner un blessé ou un malade... bref, bien souvent le zinnia ne pouvait pour aider les pécheurs en difficulté...

Alors, de nos jours l’assistance en mer s'est bien-sur modernisée, et donc, en plus de nos deux patrouilleurs côtiers (qui ont le rôle de garde-côtes), nous avons 4 hélicoptères NH-90 SAR (serch and rescue) qui peuvent vite porter assistance aux navires qui sont loin en mer 24h sur 24.

Pour comparer, voici le garde-pèche Zinnia et à droite le patrouilleur côtier Castor :

A la recherche de l'histoire du Zinnia - Page 11 Hms_zinnia15 - A la recherche de l'histoire du Zinnia - Page 11 Dium10

Et voici un reportage sur l'assistance médicale en mer par hélico (dans la vidéo ça se passe en Bretagne mais c'est pareil chez nous) :



marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

A la recherche de l'histoire du Zinnia - Page 11 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
Jennifer Gonissen
Quartier-maître
Quartier-maître
Jennifer Gonissen

Nombre de messages : 45
Age : 34
Localisation : Brussels
Date d'inscription : 19/05/2020

A la recherche de l'histoire du Zinnia - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: A la recherche de l'histoire du Zinnia   A la recherche de l'histoire du Zinnia - Page 11 EmptyLun 1 Juin 2020 - 15:41

A la recherche de l'histoire du Zinnia - Page 11 20200610

J'ai réussi à obtenir l'avis de décès mais la dame m'a dit que l'adresse de sa mort à domicile n'était pas celle que nous connaissons, rue Allart. Étrange.

J'ai demandé pour la plaque commémorative ainsi que pour la sculpture maritime..la commun n'a aucune info. Meme demande à.la.commune de Schaerbeek, en attente de réponse.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.linkedin.com/in/jennifer-gonissen-98263b50/
Chris 6030
Vice-amiral
Vice-amiral
Chris 6030

Nombre de messages : 1668
Age : 72
Localisation : Charleroi
Date d'inscription : 19/12/2019

A la recherche de l'histoire du Zinnia - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: A la recherche de l'histoire du Zinnia   A la recherche de l'histoire du Zinnia - Page 11 EmptyLun 1 Juin 2020 - 16:34

Bonjour Jennifer
Normal l’adresse du décès est l’ancienne clinique du Dr Verhoogen 98 rue Marie Thérèse sur l’acte on indique le lieu du décès et ensuite celui du domicile ce qui est indiqué Cliquer ici pour une visite du lieu du décès.

Il ne subsiste que la maison classée la partie clinique serait ? en voie de restauration mais vu l’image actuelle et la tirelire de St Josse ce n’est pas pour demain.  Le site est classé au patrimoine.
Amitiés Chris


Dernière édition par Chris 6030 le Lun 1 Juin 2020 - 17:33, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chris 6030
Vice-amiral
Vice-amiral
Chris 6030

Nombre de messages : 1668
Age : 72
Localisation : Charleroi
Date d'inscription : 19/12/2019

A la recherche de l'histoire du Zinnia - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: A la recherche de l'histoire du Zinnia   A la recherche de l'histoire du Zinnia - Page 11 EmptyLun 1 Juin 2020 - 16:49

Cette clinique pour personnalités aisées est plus que probablement et je dirais même certainement le lieu de son opération qui a mal tourné. Comme tu vois grand confort, malades triés et soins personnalisés. L’entrée cochère, ambulances et visiteurs (pilastres) est encore là. Transporté de son domicile là bas sans aucun doute. Merci pour ta demande de ma tombe maritime mais aucune chance à l’état civil seul le registre funéraire  des décès allées numéros et noms va parler.

Smilie 44  Olivier pour ton boulot sur le Zinnia plus haut

3,2 km de son domicile à la clinique



A la recherche de l'histoire du Zinnia - Page 11 6e833510

Vu l’état d’aujourd’hui il va falloir « restaurer »

A la recherche de l'histoire du Zinnia - Page 11 7d889210
A la recherche de l'histoire du Zinnia - Page 11 5c46bf10


Dernière édition par Chris 6030 le Lun 1 Juin 2020 - 17:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




A la recherche de l'histoire du Zinnia - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: A la recherche de l'histoire du Zinnia   A la recherche de l'histoire du Zinnia - Page 11 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
A la recherche de l'histoire du Zinnia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 17Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12 ... 17  Suivant
 Sujets similaires
-
» zinnia et godetia 81et82 sculleryman recherche ancien
» Recherche des anciens du ZINNIA
» recherche Zinnia 2é et 3é période OCTOPUS
» recherche photos de Octopus sur le Zinnia
» Recherche ancien, Westhinder, Zinnia, Godetia, miliciens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: www.belgian-navy.be :: Présentez-vous - Stel u voor-
Sauter vers: