www.belgian-navy.be
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 20 Bouton10  Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 20 Goog_l10  
-33%
Le deal à ne pas rater :
-130€ sur le volant de course LOGITECH G29 Driving Force – ...
269 € 400 €
Voir le deal

Partagez
 

 Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20
AuteurMessage
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 8487
Age : 79
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 20 EmptySam 24 Juil 2021 - 16:31

super

Bonjour les amis.

Ouf, cette fois, la machine semble bien avoir été mise en route.
Reste à choisir les noms.
A première vue, c'est ce qui semble le plus difficile...
Seront-ce, une fois encore, les fleurs, qui seront à l'honneur ?
Amitiés.

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 44864
Age : 53
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 20 EmptyMer 25 Aoû 2021 - 16:28

Les hollandais s'entrainent activement avec les drones chasseurs de mines qui équiperont les futurs navires MCM belgo-néerlandais. Par contre, du coté belge on n'a pas l'air trop pressé de tester le nouveau matériel MCM... crie

https://twitter.com/navalnewscom/status/1429812655070527490

traduction google de l'article :
Citation :

La Marine royale néerlandaise a commencé à évaluer sa future Toolbox pour la guerre des mines

La marine  royal des Pays-Bas conduit des tests opérationnels et des évaluations de ses futurs systèmes autonomes de guerre des mines, dans le cadre du programme rMCM belgo-néerlandais.

En avril, le SERVICE MCM de la marine royale néerlandaise a publié un tweet qui montre la formation avec un drone sous-marin autonome A18-M (UUV) - un drone faisant partie de la Toolbox (boîte à outils) du programme de remplacement des chasseurs de mines belges et néerlandais . Cela a attiré notre attention car la production des systèmes autonomes MCM devrait commencer dans une nouvelle usine construite spécialement à Ostende en Belgique, en 2022.


https://twitter.com/uMCM_MMG/status/1382930913286352897

Pour enregistrer le dossier, le ministère belge de la Défense a officiellement notifié le consortium "Belgium Naval & Robotics" (formé par de Naval Group et de ECA Group) le 22 mai 2019, un contrat visant à fournir 12 bateaux-mère et les équipements associés aux marines belges et néerlandaises.

Pour comprendre et en savoir plus sur cette "accélération" du calendrier, Naval News a contacté le groupe ECA et à la marine royale néerlandaise :

Quelle est la raison de la livraison d'un UUV A18-M  qui au début du programme RMCM ?

"La marine royale néerlandaise ainsi que la marine belge veulent être préparées autant que possible avant de recevoir nos nouvelles plate-formes MCM et leurs Drones (toolbox). L'objectif du projet OT & E de «tester de manière opérationnelle et d'évaluer» les éléments les plus importants de la boîte à outils (toolbox). Cela permet à la marine néerlandaise et à son partenaire belge dans le projet rMCM de se familiariser avec les prototypes de la boîte à outils et dans la mesure du possible de les améliorer d'avantage. Bien sûr, cela profitera également à ECA et au projet rMCM dans son ensemble."

Est-ce que le drone A18-M a été testé/déployé à partir d'un navire ou à partir de la base navale de Den Helder ?

"Pour pouvoir exécuter le projet OT & E, la marine royale néerlandaise a spécialement affrété un navire de type offshore supply vessel (le MV Geosea) afin de faciliter les essais, les exercices et les opérations à la mer nécessaires. À bord du MS GeeSea, c'est le MCM Module Group ('MMG') de la marine royale néerlandaise qui est responsable de l'exécution du programme OT & E."

D'autres systèmes du programme rMCM seront-ils évalués?

«Le projet OT & E est composé de plusieurs outils autonomes, incluant les systèmes de lancement et de récupération d'AUV et d'USV proposés par Naval Group. Certains sont le produit final, certains sont des prototypes que nous espérons pouvoir optimiser en coopération avec ECA. "

La marine belge va-t-elle également passer par une phase OT & E?

"Le projet OT & E est initié et dirigé par le marine royale néerlandaise. Cependant, la marine belge participe au MMG (MCM Module Group) et participe également aux différentes étapes et aux formations faisant partie du projet OT & E. Les connaissances acquises seront partagées avec la marine belge de manière à ce que cela renforce le succès de notre programme rMCM Binational. "

A propos du A18-M :

Le drone A18-M est la dernière génération d'UUV (drone sous-marin autonome) de taille moyenne du groupe ECA. L'A18-M est capable de mener des missions nécessitant une longue endurance de fonctionnement (jusqu'à 24 heures), jusqu'à 300 mètres de profondeur. Selon le groupe ECA, grâce à son haut taux de couverture du fond marin (2 km² en haute résolution), de très grandes zones (20-40 km2 en fonction de la distance de transit) peuvent être couvertes rapidement avec un risque réduit pour le personnel et avec une bonne qualité d'image supérieure, en raison de sa grande stabilité, ce qui rend cet AUV beaucoup moins touché par les vagues de surface qu'un navire de surface ou un système remorqué. Le A18-M est équipé d'un Sonar à ouverture synthétique (SAS) pour des images haute résolution, de l'échosondeur multifaces (MBES) et de la recherche de volume (VSS). L'A18-M pèse moins de 700 kg et il peut être déployé à partir d'un USV (drone de surface) grâce à sa petite taille: une longueur de 3,8 m et diamètre de 0,465m.

L'A18-M a déjà été sélectionné par les marine belge et néerlandaises pour le programme rMCM ainsi que par les forces navales lettones pour la mise à niveau de leurs chasseurs de mines existants.

L'UUV est probablement proposée aux marines qui cherchent une transition vers la "guerre des mines non habitée" avec le concept "à l'extérieur du champ de mines" (dans des pays tels que la France, le Royaume-Uni, l'Italie ou l'Australie).

Source: navalnews.com

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 20 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 44864
Age : 53
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 20 EmptyVen 10 Sep 2021 - 11:36

La construction de la coque des 12 chasseurs de mines pour les marines belge et néerlandaise est en partie sous-traitée à un chantier de Gdansk. Pour Naval Group, son site de Lorient tourne déjà à plein régime.

https://twitter.com/LeTelegramme/status/1436197036349485072

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 20 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 44864
Age : 53
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 20 EmptyMar 14 Sep 2021 - 11:14

https://twitter.com/PatriaOyj/status/1437690961010778114

Citation :
ECA GROUP choisit CTM et PATRIA pour fournir les modules électromagnétique et acoustique pour la solution de dragage de mines pour la marine belge et la marine royale néerlandaise

14/09/2021

Au terme d’un processus de sélection pointilleux et rigoureux, ECA GROUP a finalisé son choix de sous-systèmes pour sa solution de dragage de mines, en choisissant le système de génération de signatures électromagnétiques (MLM-3100) de CTM, et le système de génération de signatures acoustiques (ACS-66) de PATRIA.

ECA GROUP va développer un système, hardware et logiciels, composé de son USV INSPECTOR 125-S, les modules de dragage de CTM et PATRIA, d’un générateur électrique et d’un connecteur largable télécommandé, créant une solution complète et clé-en-main de dragage à multi-influences. La valeur et l’originalité de l’offre d’ECA GROUP tiennent dans sa capacité à livrer une solution intégrée, garantissant ainsi la compatibilité des composants matériels et logiciels, assurer l’implémentation des logiciels des 2 fournisseurs avec ceux d’ECA GROUP ainsi que de l’interface homme-machine qui sera utilisé pour la préparation et l’exécution des missions, le système de positionnement du train de drague et l’intégration d’ensemble du système ainsi constitué. ECA GROUP développe en parallèle les procédures de mise à l’eau et de récupération, depuis la terre et depuis le navire mère, et assure également le développement des équipements associés : notamment le treuil et le chaumard.

La vitesse maximale de l’USV INSPECTOR 125-S est de 13 nœuds. C’est une plate-forme robuste avec une signature magnétique et acoustique faible pour prévenir le déclenchement de mines. Son insubmersibilité lui permet de rester à flot dans le cas peu probable d’une explosion de mine à proximité. L’INSPECTOR 125-S peut remorquer la drague à une vitesse allant jusqu’à 8 nœuds, par un câble de 160m de long, ce qui permet à l’USV de rester suffisamment loin de toute explosion éventuelle.

Le système de CTM permet la génération de signatures électromagnétiques alors que celui de PATRIA permet la génération de signatures acoustiques. La combinaison des signaux produits permettent d’assurer le brouillage ou l’activation des mines, selon l’un des trois modes de fonctionnement souhaité :

Le “Target Simulation Mode”, mode pour lequel le système de dragage multi-influence va simuler, ou ‘imiter’ les signatures électromagnétique et acoustique d’un navire donné, selon le besoin de la marine pour la mission, et matérialisées par les caractéristiques saisies dans le système de préparation de mission.

Deux autres modes de dragage de mine sont disponibles :

- Mine Jamming Mode – utilisé pour générer le champ magnétique et acoustique permettant de brouiller la capacité de détection de la mine, et ainsi l’empêcher de se déclencher.
- Mine Setting Mode – quand il s’agit de faire exploser des mines dont les modes de fonctionnement et réglages sont connus.

ECA GROUP réceptionnera les sous-systèmes de PATRIA et CTM au premier semestre 2023. La solution finale, complète, intégrant les modules de CTM et PATRIA sera présentée aux marines belge et royale néerlandaise par le consortium BNR pendant le premier semestre 2024, à l’issu d’une phase complète de tests et d’essais en mer.

   “La collaboration avec CTM et PATRIA permettra à ECA GROUP, dans le cadre du contrat rMCM, de doter les marines belge et royale néerlandaise de capacités de dragage de mines performantes et 100% intégrées, leur permettant de faire face aux défis représentés par les mines navales modernes.” a dit Jean-Louis Sambarino, Directeur du Programme, ECA GROUP.

Source : www.belgium-naval-and-robotics.be

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 20 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 8487
Age : 79
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 20 EmptyMer 15 Sep 2021 - 16:45

super

Bonjour, Olivier.

Merci pour tous les renseignements que tu nous communique, là.
C'est un peu complexe, mais il faut bien en passer par là.
Je déplore, quand même que l'on soit obligé de passer par les chantiers polonais.
Heureusement, cependant ; cela passe, quand même, par l'Europe...
Amitiés.

Xavier


Mon passage, à Lorient, début juin ; la Frégate "Lorraine", en achèvement...

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 20 Lorien10
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé




Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 20 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 20 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Les dossiers du forum :: La Marine belge dans le futur...-
Sauter vers: