Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion      

Partagez | 
 

 Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 26, 27, 28, 29, 30  Suivant
AuteurMessage
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5704
Age : 63
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (3)   Ven 9 Nov 2018 - 21:01

salut a tous
le soum ne se trouve pas dans ces zones ( zone de recherche données par l'argentine vas voir plus bas vers les falklans) Why not secret dèfence peut être sifflotte sifflotte sifflotte sifflotte sifflotte sifflotte
Revenir en haut Aller en bas
PAUL
Maître Principal chef
Maître Principal chef
avatar

Nombre de messages : 324
Age : 72
Localisation : Esneux
Date d'inscription : 21/12/2009

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (3)   Ven 9 Nov 2018 - 21:42

Bonsoir Olivier,

Mais où vont-ils chercher tout ce fric, bordel (citation !)  

Ben moi aussi, ça me chipote depuis un moment déjà.

Dans un article que tu as posté, ceci :

The Times a révélé qu'Ocean Infinity (créé en 2017) travaille avec des fonds fournis par l'homme d'affaires Anthony Clake, partenaire important de la société de gestion d'actifs londonienne (fonds vautours doté de 30 milliards de dollars)

Ocean Infinity est donc une émanation d’un fond vautour et - je viens de le découvrir - actuellement ces fonds vautours engrangent des profits faramineux.
Actuellement ! : car des législations nationales (et la Belgique est pionnière en la matière) et internationales commencent à se mettre en place pour contrer ces organisations parasites et sans scrupules.

https://www.cncd.be/Argentine-les-fonds-vautours

De cet article, le paragraphe édifiant suivant, faut s’accrocher !!! :

D’abord, il importe de noter les taux de profit scandaleusement élevés réalisés par les fonds vautours. Le principal de ceux-ci, NML Capital, réalise ainsi un retour de pas moins de 1180% (2,28 milliards $ contre un investissement initial de 177 millions $).

D’un autre article, ceci :

Ces fonds déstabilisent également les gouvernements des pays surendettés. Une de leurs astuces consiste à s'assurer que des fonctionnaires influents des gouvernements ciblés fassent secrètement partie du groupe des investisseurs qui rachètent la dette dévalorisée. Ces fonctionnaires vont alors se battre au sein des gouvernements pour s'assurer que les dettes soient entièrement payées.
(en passant,une pensée pour Macri, déjà cité dans les Panama Papers ; comme c'est curieux ???)

L’exploitation des mers débute à peine (énergie, matières premières etc.)  et, comme tu l’as dit il y a quelque temps, il est évident qu’Ocean Infinity veut devenir le Google des mers.
Il est clair que sa montée en puissance ne fait que commencer et qu’actuellement, les pertes éventuelles de cette société ne sont que le prix à payer pour arriver au but fixé : un prix qui nous dépasse évidemment, mais un prix « raisonnable » si on le rapporte aux capitaux dont disposent les investisseurs et au « return » attendu.

A part ça, je pense que notre vénézuélien doit s'agenouiller devant toutes les statues de la vierge du coin pour la remercier; il ne faisait vraiment pas le poids ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
PAUL
Maître Principal chef
Maître Principal chef
avatar

Nombre de messages : 324
Age : 72
Localisation : Esneux
Date d'inscription : 21/12/2009

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (3)   Ven 9 Nov 2018 - 21:49

Eh Christian, on ne sait jamais super

On en parle peu, mais la tension au sujet de cet archipel remonte ; j'ai lu ça il y peu de temps.

Le quotidien économique Ambito Financiero rappelle qu’un rapport des autorités de l’archipel, portant sur les territoires d’outremer et établi lors de la campagne sur le Brexit, signalait déjà que perdre le soutien de l’Union européenne pourrait pousser l’Argentine à adopter une “posture plus agressive” sur la souveraineté.

La ministre argentine des Affaires Etrangères, Susana Malcorra, a justement réaffirmé le 23 juin, les droits “imprescriptibles” du pays sur ces îles disputées.
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40471
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (3)   Sam 10 Nov 2018 - 8:28

https://twitter.com/clarincom/status/1061002262678462464

traduction google de l'article :

Citation :
Le gouvernement veut prolonger jusqu'en avril la recherche du sous-marin ARA San Juan (9.11.2018)

Le ministre de la Défense, Oscar Aguad, l'a confirmé. Clarín l'avait prévu.

Le ministère de la Défense envisage que la société Ocean Infinity qui effectue la recherche du sous-marin ARA San Juan prolonge ses tâches de ratissage jusqu’en avril, une fois achevé les 60 premiers jours opérationnels définis dans le contrat conclu avec l’État argentin.

Cela a été confirmé par des sources du ministère dirigé par Oscar Aguad, compte tenu de la fin imminente de la première étape de la recherche à partir de jeudi, lorsque le navire Seabed Constructor se rendra à Comodoro Rivadavia pour commencer un plan de réparations.

Le navire se dirigera ensuite vers l’Afrique du Sud, où il effectuera des réparations qui étaient programmées pour pouvoir reprendre leurs tâches en février..

En principe, l'accord signé entre l'entreprise et l'État stipule que les opérations de ratissage doivent être effectuées pendant une période de 60 jours opérationnels, dans un délai de 120 jours.

Le 7 septembre, Ocean Infinity a commencé ses activités dans une région de l'Atlantique Sud située à moins de 600 km de la ville de Comodoro Rivadavia, dans la région de Chubut, et a travaillé presque sans interruption dans les eaux de l'Atlantique Sud.

"La mission de la Marine est de fournir toutes les ressources et tout le soutien dont l'entreprise a besoin. L'idée est d'aller étape par étape dans la recherche. Une fois les 60 jours d'utilisation écoulés, la manière dont elle sera poursuivie sera réévaluée", a indiqué le capitaine Rodolfo Ramallo, membre du département des communications de la Marine.

Le Seabed Constructor dispose de cinq AUV, qui sont des submersibles qui fonctionnent de manière autonome et qui sont dotés d’équipements permettant d'effectuer des balayages avec des instruments haute définition.

Les AUV naviguent au dessus des fonds marins de cette vaste zone de recherche traversée par des canyons sous-marins à la recherche du navire disparu le 15 novembre de l'année passée, avec à son bord 44 membres d'équipage. La zone de recherche a été structurée en 21 zones qui devaient être balayées par les AUV et jusqu'à présent 16 ont été inspectées avec leurs différentes subdivisions.

À bord du navire, deux sous-mariniers et un océanographe de la Marine supervisent les opérations de recherche, ainsi que trois parents des membres de l'équipage de l'ARA San Juan, Luis Tagliapietra - père du lieutenant du lieutenant Alejandro Tagliapietra; José Luis Castillo, frère du caporal Enrique Castillo; et Fernando Arjona, frère du caporal Alberto Arjona.



A moins d'une semaine de l'accomplissement d'une année de la disparition du submersible, les chercheurs savent qu'il naviguait à environ 240 milles marins de la côte, dans le golfe de San Jorge, au sud-est de la péninsule de Valdés, dans la mer d'Argentine.

L’Organisation du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires, basée à Vienne (Autriche), a signalé le 24 novembre 2017 qu’elle avait détecté une explosion à la date à laquelle le sous-marin de la Marine avait fait son rapport.

Source : clarin.com

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40471
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (3)   Sam 10 Nov 2018 - 11:48

Apparemment, le navire de recherche argentin "VICTOR ANGELESCU" est de retour pour la recherche du sous-marin disparu !

https://twitter.com/MikeChillit/status/1061205628750888961

PS: c'est très bien mais le problème c'est qu'il n'a pas de ROV pour vérifier les éventuels contacts sifflotte

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3371
Age : 76
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (3)   Sam 10 Nov 2018 - 15:34

Bonjour les amis.

Après ces quelques jours de promenade, à Biarritz ; me voici, de nouveau, au poste de veille.
Et bien, en jetant un regard au journal de bord ; je constate que nos affaires n'ont guère avancé.
Finalement, je pense bien, moi aussi, qu'il faudra bien, un jour ou l'autre, déplacer les recherches, plus vers le sud ; cad, vers les Maldives.
Ainsi, je trouve tout à fait d'actualité, ce que dit Paul, concernant l'importance, pour le futur, d'effectuer des recherches de nouvelles ressources sous-marines (les nodules métalliques, par exemple).
Dans cette optique ; celles de notre soum ne seraient qu'anectodiques et ne pourraient bien servir que de couverture à d'autres opérations moins claires.
Et puis, pour moi ; la guerre des Maldives a laissé trop de traces dans les mémoires, pour qu'elle se soit arrêtée.
Ce n'est pas de gaîté de coeur que l'on abandonne tant de miles carrés de souveraineté maritime, à d'autres.
Or, les argentins n'ont jamais oublié (les anglais, non plus, du reste).
Imaginez ce que cela aurait donné, en France, si le dernier referendum avait mal tourné ?
En ce qui me concerne ; cette histoire (qui revient de temps, en temps) d'un soum anglais ultra moderne (genre Astute), pistant un vieux submersible argentin, mériterait d'être approfondie.
Alors ?...
Cordialement.

Xavier


PS : Pas mal, les infos de Paul, sur "Ocean Infinity" et consorts ; n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40471
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (3)   Sam 10 Nov 2018 - 17:13

traduction google du tweet :

Citation :
Ma mise à jour du matin. Le Seabed Constructor continue de déployer les AUV dans les différents canyons de la région. Il y a 4 AUV en cours d'exécution et 1 encore sur le navire. La 3ème image montre la hauteur des vagues,

https://twitter.com/LabratSR/status/1061279299565584386

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40471
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (3)   Sam 10 Nov 2018 - 17:51

https://twitter.com/quedigital1/status/1061293678881316865

traduction google de l'article :

Citation :
"Ne partez pas sans avoir vérifié la zone des coups possibles sur la coque" (10.11.2018)

Après que Ocean Infinity a annoncé que, après 60 jours de recherches, ils vont suspendre l'opération, les proches des sous-mariniers ont lancé une requête désespérée: "Ne vous retirez pas sans avoir vérifié cette zone".

Dans le cadre de la suspension de l'opération de recherche du sous-marin ARA San Juan par la société Ocean Infinity, et juste un an après le dernier contact, les proches des 44 membres de l'équipage ont demandé instamment à la société: "Ne partez pas sans avoir vérifié la zone des éventuels coups sur la coque qui auraient pu être un appel au secours ".

La semaine dernière, lors d'un bref passage du navire Seabed Constructor de la société Ocean Infinity par le port de Comodoro Rivadavia, et après le va-et-vient généré précédemment par la décision puis l'inverse consistant à arrêter rapidement la recherche, d'Ocean Infinity, ils ont réaffirmé aux proches de l'équipage du sous-marin qu'ils compléteront les 60 jours opérationnels minimum de recherche établis dans le contrat. Jusque là, les tâches avaient pris 48 jours et il en restait 12 une fois que le navire était de retour dans la zone de recherche.

Ces 60 jours minimum de recherche seront terminés d’ici la fin de la semaine prochaine, exactement un an après la disparition du sous-marin, le 15 novembre 2017, et confirmé ces dernières heures par la compagnie aux membres des familles. Ils ont même dit aux observateurs à bord du navire que le navire ne retournerait dans aucun port argentin et qu'une fois les 60 jours opérationnels écoulés, ils seraient transférés sur un navire de l'Armada.

Dans ce contexte, et à travers une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, les membres des familles ont exprimé leur désespoir face aux nouvelles. "Quelques jours après le retrait du navire, l'ordre est urgent pour les proches: qu'ils ne partent pas sans aller vérifier la zone des éventuels coups sur coque qui auraient pu constituer une demande d'aide de la part de l'équipage, comme l'ont déclaré les camarades sonaristes. c'est un moyen de communiquer en cas d'urgence ".

À cet égard, ils ont rappelé que l’année dernière, lorsque les sonaristes ont rendu compte des coups entendus, "de Puerto Belgrano, ils ont ordonné aux navires de se retirer car cette zone allait être vérifiée; mais cela n'est jamais arrivé. " Et dans cette même phrase, ils ont déploré: "À cette époque, on énumérait dans l'Hôpital de Commodore Rivadavia 44 lits avec des vêtements et des gilets de sauvetage, et la clé de la couverture avait été déplacée pour ouvrir la couverture du sous-marin."

Face à cette situation, et dans l’attente des définitions relatives à la continuité de la recherche - confirmation officielle par le ministère de la Défense de la possibilité de reprendre l’opération en février - les proches des 44 membres de l’équipage ont averti: "Nous supplions Ocean Infinity de ne pas partir sans avoir vérifié cette zone. "

POUR LES MEMBRES DE LA FAMILLE, LA RECHERCHE ÉTÉ INSUFFISANTE

"Nous sommes convaincus que la fouille a été effectuée de manière insuffisante et personne ne peut nous assurer que si le navire affrété part maintenant, il reviendra un jour. Nous ne le croyons pas et nous avons des raisons de le faire depuis qu'Ocean Infinity a tenté de suspendre les recherches avant 60 jours, en violation du contrat signé avec le gouvernement national. "

Dans le même ordre d'idées, ils ont parlé de beaucoup de "douleur", d'une "profonde angoisse" et de tout le chemin parcouru à la recherche de la vérité et de la justice au cours des douze derniers mois. "Aujourd'hui, avec des fondamentaux clairs, nous maintenons que ce qui a été fait est insuffisant. Cela ne suffit pas avec la meilleure entreprise, mais l’essentiel est de le rechercher au bon endroit. La zone avec plus de probabilités de succès selon la marine a été construite, sans résultat. Maintenant, il faut évaluer d’autres théories également probables ", ont-ils ajouté.

À cet égard, ils ont approfondi les témoignages des sonaristes selon lesquels "tant au sein de la commission bicamérale que dans les procédures judiciaires" ont confirmé que des demandes d'aide venant du fond des mers avaient été détectées. "Les trois sonaristes ont convenu qu'ils avaient écouté leurs camarades frapper sur la coque du sous-marin en espérant qu'ils les entendent depuis la surface. Cette situation a été communiquée aux supérieurs et la réponse a été "de les éloigner de la zone" ", ont-ils exposé.

Notamment déçus et mécontents des dernières nouvelles, les proches des 44 membres d’équipage du sous-marin ont critiqué le fait que, bien que les témoins de la découverte aient pu marquer la position satellite des coups présumés, "cette zone n’a jamais été autorisée à laisser de la place. en nous le sentiment qu'il est là et pas dans un autre endroit où se trouve l'ARA San Juan ", ont-ils déclaré.

Source : clarin.com

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
titian
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Nombre de messages : 932
Age : 65
Localisation : quenast
Date d'inscription : 23/09/2012

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (3)   Sam 10 Nov 2018 - 20:06

Salut Xavier, c'est probablement un lapsus donc c'est pas grave

@Xavier MONEL a écrit:
Bonjour les amis
Finalement, je pense bien, moi aussi, qu'il faudra bien, un jour ou l'autre, déplacer les recherches, plus vers le sud ; cad, vers les Maldives.
Et puis, pour moi ; la guerre des Maldives a laissé trop de traces dans les mémoires, pour qu'elle se soit arrêtée.

La guerre des Maldives n'a jamais eu lieu bien qu'il y ait pour les îles Chagos ( qui
ne sont pas loin ) de la grogne entre l'île Maurice et les British et Américains
On est dans l'Océan indien , là ...
Tu auras voulu dire la guerre des Malouines ...
Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5704
Age : 63
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (3)   Dim 11 Nov 2018 - 8:23

Salut titian

Erreur de frappe , indecis ça arrive a tout le monde indecis
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40471
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (3)   Dim 11 Nov 2018 - 9:32

https://twitter.com/lanacionmas/status/1061475379305566208

traduction google de l'article :

Citation :
Ils n'excluent pas d'avoir passé près de l'ARA San Juan sans l'avoir vu (11.11.2018)

Les experts s'accordent pour dire qu'il n'est pas loin de la zone de recherche; les conditions de l'endroit sont très défavorables

Différents spécialistes de la marine et experts des sous-marins s’accordent à dire que tous les signaux recueillis dans les instants précédant leur disparition placent l’ARA San Juan dans les zones délimitées par les zones où il est recherché. Si on ne le trouve pas, disent-ils, c’est en raison des caractéristiques du lieu, des conditions du fond marin et de la structure même du sous-marin, qui est une arme de guerre conçue pour ne pas être détectée.

"Cela ne peut pas être beaucoup plus loin", a déclaré à LA NACION, Jorge R. Bergallo, capitaine de navire à la retraite, dont le fils, Jorge Ignacio, est l'un des 44 membres de l'équipage de l'ARA San Juan. Le père de Bergallo est l’un des trois experts sous-mariniers qui fait partie de la commission d’experts qui analyse les causes de la tragédie et qui précise que le document final n’a pas encore été remis au gouvernement.

Dans le même temps, des sources proches du ministère de la Défense ont révélé à LA NACION qu '"il est probable que les unités de recherche sont passées tout près et ne l'ont pas vu".

Est-ce possible? "Cela se peut, le fond de la mer est très sombre, les zones rocheuses, très abruptes, les experts ne pensent pas qu’il se trouve dans un endroit très différent des zones dans lesquelles il est recherché", a déclaré la même source.

Néanmoins, selon le capitaine Bergallo, lorsqu'il donne son impression personnelle, le matériel de haute technologie embarqué à bord du Seabed Constructor - AUV et ROV - est entraîné à la recherche de pièces métalliques de deux mètres de diamètre.

Les signaux qui localisent le sous-marin dans les zones de recherche explorées par la société nord-américaine Ocean Infinity, qui conclura sans succès les opérations, sont les enregistrements qui ont été accumulés à partir du dernier emplacement connu du sous-marin, selon le rapport du CTBCTO qui a détecté l'explosion et la dernière position de la communication par satellite fournie par la société Iridium.

À ces données s'ajoute le rapport que le commandant de l'ARA San Juan, Pedro Fernandez, a transmis le matin du 15 novembre 2017, alors qu'il se trouvait au milieu d'une tempête, réparant l'entrée d'eau de mer par le système de ventilation du réservoir. de batteries, ce qui a provoqué un début d'incendie et l'a amené à descendre "à 40 mètres d'immersion pour évaluer les dégâts".

Les parents des 44 membres d'équipage ont exprimé hier leur malaise devant la décision de Ocean Infinity de suspendre les recherches et ont exprimé des doutes sur le fait qu'elles reprendraient en février. Et ils ont affirmé être "dans un état de désespoir total".

Le prix

Bien que la société Ocean Infinity assume le risque et le coût de l'expédition de recherche, puisqu'elle ne percevra pas les 7,5 millions de dollars US convenus, l'opération n'est pas gratuite pour l'État argentin.

Des sources du ministère de la Défense ont confirmé à LA NACION que cela coûte 50 000 USD par jour pour qu'un navire de la marine accompagne le navire norvégien Seabed Constructor en tant que navire d'assistance. La corvette Espora et les destroyers Brown et La Argentina se remplacent périodiquement à cette tâche qui, en 60 jours de navigation, génère un coût de 3 millions de dollars US, soit un budget de 110 millions de dollars US.

Le chercheur Horacio Calderón, ancien représentant des chantiers navals Manuel Domecq García, fabricant des sous-marins TR-1700, a rappelé que "l'accident s'est produit au bord du talus continental, dont les profondeurs variées contiennent des fissures encore inexplorées". Il est probable que les restes du sous-marin sont dans un endroit où des recherches exhaustives mais insuffisantes ont été effectuées. "

En coïncidence avec les autres voix de la marine, Calderón a averti de la possibilité qu'Ocean Infinity limite l'exposition des AUV à l'exploration de fissures et de fissures étroites et sinueuses, en raison du coût élevé et du risque d'endommager l'équipement. En raison de son expérience, il a conseillé d'étendre la recherche vers l'est, dans la direction opposée à la côte atlantique, au-delà des zones dans lesquelles il est recherché aujourd'hui.

Bergallo a averti que "personne n'a fait de manœuvre d'urgence lorsque tout le monde était capable de le faire, comme lancer les ballasts pour faire surface ou tirer les radeaux de sauvetage, voire le pétrole." Cela indiquerait qu'ils n'ont pas eu le temps de réaction.

Avec les données disponibles, Bergallo a estimé qu’il était probable qu’une explosion s'est produite à l’intérieur du navire l’emportant au fond et qu’il aurait implosé.

Il a déclaré qu'il y a d'autres cas, comme le S467 Minerve, disparu en 1968 avec 53 membres d'équipage au large des côtes de Provence en France, alors qu'il effectuait une patrouille maritime accompagnée d'un avion. "L'avion est retourné à la base de Toulon et le sous-marin n'est jamais réapparu ", a rappelé le spécialiste.

Dimensions de la recherche

60 jours

Ocean Infinity a commencé la recherche de l'ARA San Juan le 7 septembre et a annoncé que vendredi prochain s'achèverait la période minimale de 60 jours de recherche nette convenue dans le contrat avec le gouvernement. Le directeur général de la société, Oliver Plunkett, a déclaré à la nation qu'il était prêt à reprendre ses fonctions en février.

23 contacts

Les trois zones de recherche initiales ont été étendues car il n’était pas possible de localiser l’ARA San Juan; elles atteignent aujourd’hui 16 secteurs. Les AUV ont détecté 23 points d’intérêt qui, une fois inspectés, ont été écartés. C’était principalement des formations rocheuses, qui ont été confondues avec le sous-marin

110 000 000 $

La marine fournit un navire de support pour l'expédition d'Ocean Infinity, dont le démarrage coûte 50 000 dollars par jour. Sur une période de 60 jours, la contribution des destroyers ARA Argentina, ARA Almirante Brown et de la corvette ARA Espora a coûté 3 000 000 USD, soit environ 110 millions USD.

Source : lanacion.com.ar

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40471
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (3)   Dim 11 Nov 2018 - 16:22

traduction google du tweet :

Citation :
Ma mise à jour du matin. Le Seabed Constructor continue de mettre à l'eau et de récupérer les AUV qui travaillent les canyons. La mer à l'air calme.

https://twitter.com/LabratSR/status/1061631023358853120

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40471
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (3)   Dim 11 Nov 2018 - 17:16

Ils devraient quand môme aller scanner la zone où les sonaristes auraient entendu des coups dans la coque !

https://twitter.com/Los44AraSJ/status/1061642280195575808

traduction google du rapport quotidien :

Citation :
Rapport n°141 sur la recherche de l'ARA San Juan - dimanche 11/11/2018

Rapport de 11h

Navigation

45°58'45"S  59°28'19"W
Course : 269°
Vitesse : 13 nœuds
Climat : temps calme, vent de 8 nœuds, vagues de 1 mètre.

NOUVEAUTÉS

Pour le moment, les 5 AUV fonctionnent dans l'eau avec normalité dans les zones 15A-1, 4 et 5. En ce qui concerne l'analyse des informations, il n'y a pour le moment aucune nouvelle ni aucun nouveau contact de classe C ou supérieur.

Lors de la réunion qui vient de se terminer, ils nous ont informé que, d'après un e-mail de la compagnie, ils avaient informé le navire qu'ils évaluaient la possibilité de vérifier le point situé plus au nord où ils avaient entendu des bruits pouvant être des coups sur la coque. Ce n'est pas encore confirmé, mais nous espérons qu'ils le feront aujourd'hui dans l'après-midi ou demain. Si cela est confirmé, nous y irons le jeudi, une fois les zones terminées, et nous estimons un transfert entre 24 h et 36 h et un jour de travail avec l’AUV. Il est prévu de déployer les 5 ensemble pour balayer une vaste zone en un seul passage. Nous vous informerons des nouvelles.




Les familles de l'équipage de l'ARA San Juan

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
PAUL
Maître Principal chef
Maître Principal chef
avatar

Nombre de messages : 324
Age : 72
Localisation : Esneux
Date d'inscription : 21/12/2009

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (3)   Dim 11 Nov 2018 - 17:22

Pourvu qu'ils confirment leur intention. C'est Xavier qui va être content !
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40471
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (3)   Dim 11 Nov 2018 - 17:34

@PAUL a écrit:
Pourvu qu'ils confirment leur intention. C'est Xavier qui va être content !

Oui mais il faut qu'ils y aillent tout de suite parce qu'ils leur faudra au moins une demi-journée de navigation pour aller là bas !

https://twitter.com/MalvinasData/status/1061645686956015616

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (3)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (3)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 27 sur 30Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 26, 27, 28, 29, 30  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Les dossiers du forum :: Recherche du ARA SAN JUAN : le sous-marin argentin disparu le 15.11.2017-
Sauter vers: