Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion      

Partagez | 
 

 Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26 ... 30  Suivant
AuteurMessage
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3389
Age : 76
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (3)   Dim 4 Nov 2018 - 15:38

Grand bonjour à vous tous.

...  C'est par là que l'on aurait du commencer.
Lorsque l'on entend (ou croit entendre) ce qui ressemble à des coups de marteaux sur une coque ; quand même...
Cette information est régulièrement escamotée ; qu'en déduire ?
Si le "Seabed" avait été autorisé à y aller ; il y aurait été.
Or ?...
Quant aux fameux bateaux de pêche chinois ; ils sont toujours dans les pattes, avec un ou deux chiens de garde, à proximité immédiate.
Amitiés.

Xavier


PS >>> Titian : quand je pratiquais la chasse sous-marine ; moi aussi, j'étais capable de réaliser de telles performances.
Hélas ; que c'est loin...
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40506
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (3)   Dim 4 Nov 2018 - 16:34

traduction google du tweet :

Citation :
Ma mise à jour du matin. Le Seabed Constructor n'a pas bougé beaucoup. Il surveille apparemment la position des AUV's à mi-parcours. Le temps est un peu rude là-bas avec des vagues de 3,4 mètres de hauteur.

https://twitter.com/LabratSR/status/1059081758438842370

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3389
Age : 76
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (3)   Dim 4 Nov 2018 - 16:40

.../...

C'est vrai, que parfois, on a l'impression qu'il ne fait rien.
AIS est là pour nous le laisser croire.
Mais c'est oublier toutes les manoeuvres de grutage, qu'il est obligé d'effectuer ; et par quelle mer.
Tous ces ROV et autres engins, à mettre à la mer ou à relever...
A+.

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40506
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (3)   Dim 4 Nov 2018 - 17:13

Bonjour Xavier,

Je continue de penser que Ocean Infinity était persuadé de trouver le sous-marin en quelques jours dans les environs de la "fameuse" position du CTBTO et de l'iridium !!!

Pour ce qui est de la position de la juge, ce serait invraisemblable si il était bien là !!!

marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3389
Age : 76
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (3)   Dim 4 Nov 2018 - 17:28

Re, Olivier.

Mais oui ; là aussi, cela semble logique.
Les coups entendus et ces émissions ; tout cela n'a pas été inventé, tout de même.
Mais Madame le juge ; est-elle objective ?
Je ne sais pas si la justice est entièrement "libre", dans ce pays ?
Encore une question de plus que l'on peut se poser.
On en a tellement vu et entendu...
A+.

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
titian
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Nombre de messages : 937
Age : 65
Localisation : quenast
Date d'inscription : 23/09/2012

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (3)   Dim 4 Nov 2018 - 17:47

@Xavier MONEL a écrit:




PS >>> Titian : quand je pratiquais la chasse sous-marine ; moi aussi, j'étais capable de réaliser de telles performances.
            Hélas ; que c'est loin...

C'est ce que  je faisais en Bretagne , AHHH les bars ! Ce que c'est bon avec une sauce norvégienne !
Un jour , j'ai failli y rester ... un gros bar de 3 kg à 15 mètres de fond.ou plus J'ai plonger , descendre , c'est
facile Avec le soleil dans le dos , je lai piqué avec l'arbalette puis j'ai regardé vers la surface.
Ma doué ! qu'elle était loin ! et je commençais à manqué d'air. J'avais des grandes palmes à 3 tuyères
mais à mi-distance je commençais à suffoquer. J'ai largué ma ceinture avec 5 poids. La panique !!!
Je commençais à voir rouge avec des petits points noirs qui clignotaient quand j'ai fait surface . ouf ti
Je me suis traîté d'imbécile pendant 3 jours ....Smilie 65  sot Smilie 20
Revenir en haut Aller en bas
titian
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
avatar

Nombre de messages : 937
Age : 65
Localisation : quenast
Date d'inscription : 23/09/2012

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (3)   Dim 4 Nov 2018 - 17:58

@Xavier MONEL a écrit:
Re, Olivier.


Mais Madame le juge ; est-elle objective ?
Je ne sais pas si la justice est entièrement "libre", dans ce pays ?
Encore une question de plus que l'on peut se poser.
On en a tellement vu et entendu...
A+.

Xavier

si c'est comme au Mexique où j'ai vécu 10 ans , faut pas y compter
Les juges sont aussi pourris que les politiciens
Içi , les politiciens ont demandé à la juge de faire semblant le temps
que les familles , la population et les malvinistes se calment Smilie 29
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40506
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (3)   Dim 4 Nov 2018 - 21:35

https://twitter.com/clarincom/status/1059148543250710528

traduction google de l'article :

Citation :
L’hypothèse la plus forte : une erreur avec la valve E19, la clé du naufrage selon un rapport d'experts (4.11.2018)

C'est la conclusion de trois sous-mariniers convoqués par le gouvernement. C'est ainsi que l'eau est entrée et a provoqué un incendie dans les batteries. Le navire a implosé entre des profondeurs de "400 et 700 mètres", sans toutefois exclure une explosion préalable.

La commission d'experts du ministère de la Défense la considère comme "l'hypothèse la plus probable" de la cause du naufrage du sous-marin San Juan a été une erreur de fonctionnement de la valve de ventilation appelée E19 qui a provoqué un court-circuit dans les batteries et une génération d'hydrogène qui a endommagé l'équipage et a ensuite provoqué une implosion.

Le projet du rapport final de la commission, selon des sources judiciaires auxquelles Clarín a eu accès, affirme que cette valve Eco-19 aurait aussi pu « avoir été mal fermée » alors que l'équipage essayait de plonger avec une mer très agitée pour reprendre son souffle. Le 3 juillet, ce journal a affirmé exclusivement qu'il s'agissait de l'une des hypothèses les plus étudiées par les experts.

Les capteurs du snorkel – une énorme soupape qui sort de la tourelle - permettent d’interrompre l’entrée d’air à chaque vague qui se heurte, ce qui évacue l’oxygène à l'atmosphère intérieure où respiraient les 44 membres de l'équipage qui faisaient face à un orage dur le 15 novembre de l'année passée.

Avec les moteurs diesel en arrière-plan, au beau milieu de la tempête, le snorkel se fermant toutes les 30 secondes, la situation devait être insupportable et, peut-être, que dans ce contexte, ils ont assoupli la norme de sécurité et ont ouvert momentanément l'Eco-19 pour faire circuler plus d'air. Alors, l’eau a commencé à entrer par où elle n'aurait jamais dû passer, et elle s'est déversée sur les bornes des batteries de proue et a produit le court-circuit fatal.

Les membres de cette commission d’experts sous-mariniers de la défense sont les contre-amiraux Adolfo Trama et Alejandro Kenny et le capitaine de vaisseau, Jorge Bergallo. Ce dernier est le père d'une des victimes et commandant en second du San Juan, Jorge Ignacio Bergallo. Les spécialistes, qui ont effectué une série de tests et consulté des experts étrangers, ont déjà témoigné en tant que témoins devant la juge fédérale de Caleta Olivia, Marta Yáñez, qui enquête sur l'existence éventuelle d'une responsabilité pénale dans le naufrage.

Le ministre de la Défense, Oscar Aguad, attend la version finale du rapport dans les prochains jours pour la remettre à la commission d'enquête bicamérale du Congrès.

Selon les sources, le projet indique que même si différentes hypothèses ont été formulées sur les causes du naufrage, "certaines plus probables que d'autres, la réalité est que, à ce jour, on ignore ce qui est arrivé au sous-marin" et "on considère seulement des hypothèses probables".

L'une de ces hypothèses tendrait à "l'erreur de fonctionnement" de la valve E19 (valve de ventilation interne) qui aurait pu provoquer l'entrée d'eau de mer dans le balcon de la barre de batteries de proue pendant la manœuvre de plongée au snorkel, ce qui aurait produit un court-circuit et la génération d’hydrogène qui en résulte. Sinon, cela n'expliquerait pas le dernier et le seul rapport sur les dommages signalés par le San Juan à l'aube du 15/11". Il fait référence au rapport du commandant du San Juan, le capitaine Pedro Fernandez, qui a informé sa base qu'une fois la charge d'air terminée - en surface avec le snorkel - il retournerait en immersion, "à plan profond", comme disent les sous-mariniers, pour naviguer avec les batteries et éviter les conséquences de la tempête. Plan profond, c'est naviguer à environ 40 mètres de la surface.

La commission a effectué des calculs pour déterminer la probabilité d'un "allumage spontané" du fait de la fuite de cet hydrogène, mais cela aurait pu affecter l'équipage mais "n'aurait pas pu causer la rupture de la coque résistante du sous-marin", ont souligné les sources qui ont lu le rapport

C'est-à-dire que cet allumage (incendie) a neutralisé l'équipage sur le plan profond mais n'a pas fait exploser le navire, qui a implosé lorsqu'il est tombé de manière incontrôlable jusqu'à atteindre environ 600 mètres. C'est à peu près la profondeur de l'effondrement de conception du constructeur allemand. Selon un analyste américain, l'implosion était à 418 mètres et son énergie équivalait à 5,216 kilos de TNT.

Ainsi l'anomalie acoustique enregistrée le 15 novembre par l'Organisation du Traité International d'Interdiction Complète d'Essais Nucléaires (CTBTO) aurait pu correspondre à l'implosion de San Juan.

Les sources ont indiqué que le projet précisait que, néanmoins, ils ont enquêté avec le CTBTO sur la possibilité si il y aurait pu avoir une "explosion préalable" en raison de la concentration d'hydrogène, ce qui aurait pu "désactiver l'équipage" ce qui l'aurait empêché d'appliquer les procédures pour sortir à la surface ou d'envoyer des signaux d'urgence, ou peut-être pour une raison inconnue, "ils ont perdu le contrôle" du sous-marin dans la procédure pour aller à plan profond, manœuvre rapportée par le capitaine Fernandez avant de perdre contact.

En conclusion du chapitre des hypothèses les plus probables, le rapport ajoute que les conditions d'épuisement physique de l'équipage en raison de la tempête à la surface que contournait le San Juan - "manœuvre de plongée au snorkel pour recharger les batteries" - auraient pu avoir un impact très important sur l'événement entier qui a abouti au naufrage."

Plus tard, toujours selon les sources, le projet indique que le sous-marin a levé l'ancre "dans les conditions" et que le plan de navigation et d'opérations élaboré pour octobre et novembre 2017 "était conforme à ses capacités techniques".

Ils précisent que les différences entre les conditions au moment de son départ de Puerto Belgrano en octobre par rapport à ses conditions de conception d'origine (dans lesquelles le chantier naval allemand l'a livré en 1983) "n'ont pas affecté sa sécurité nautique et qu'aucune des observations faites par l'inspecteur naval (ISGA) aurait pu avoir déclenché son naufrage ".

"Performance optimale"

Il y a ensuite un article faisant référence à la mission d’entraînement que le San Juan a d’abord effectué dans les eaux proches de la Terre de Feu, puis en face de Comodoro Rivadavia. La mission confiée au San Juan "s'inscrivait dans les plans en vigueur". Lors de sa dernière navigation en octobre et novembre, le San Juan "a eu une performance optimale" - selon le capitaine Fernandez à son arrivée à Ushuaia - et sans dommage ni échec majeur ".

Un autre des chapitres du rapport se réfère à la recherche du San Juan dès qu'on a donné l'alerte. Il souligne qu'il a commencé « à midi le 16 novembre, de manière préalable » pour faire expirer les délais fixés dans les protocoles ».

L'Argentine a disposé de moyens navals et aériens "supérieurs à ceux prévus dans les accords internationaux signés par le pays pour ces situations d'urgence" avec les États-Unis, la Fédération de Russie, la Grande-Bretagne, le Chili et le Brésil, entre autres. Le rapport rappelle que "le 22 novembre, une information sur l'anomalie hydroacoustique correspondant au 15 novembre à 10h52 a été reçue, c'est-à-dire 2 heures et 20 minutes après le dernier liaison, et que le 24/11 « on a reçu l'information sur l'ampleur cette anomalie acoustique ».

Le 30 novembre, après une gigantesque opération de sauvetage international, "toutes les possibilités de vie ont été épuisées" et le commandement opérationnel de la recherche a demandé la réalisation d'une recherche scientifique assortie de la nécessité d'un post-traitement des données collectées par tous les navires nationaux et étrangers (ceux qui ont cédé gratuitement toutes les données brutes récoltées au cours de la recherche). "La commission recommande au gouvernement que" disposer de ces informations serait très important ".

Finalement, il ressort que, en mai de cette année, la Direction de la recherche et du Développement de la Marine a utilisé les informations fournies par le CTBTO et a élaboré un modèle mathématique qui l’a conduit en Autriche: "Ils ont conclu que ça avait été une seule implosion, et que cette dernière s'est produite entre les 400 et 700 mètres, ce qui est conforme à l’analyse proposée par la marine américaine par l’intermédiaire de l’analyste Bruce Rule".

Source : clarin.com

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40506
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (3)   Dim 4 Nov 2018 - 22:59

https://twitter.com/clarincom/status/1059160372576346112

traduction google de l'article :

Citation :
ARA San Juan: près d'un an après sa disparition, ils dépensent 50.000 dollars par jour pour les recherches (4.11.2018)

Le ratissage effectué par le Seabed Constructor est entré dans la dernière ligne droite. Bien que le gouvernement et la société Ocean Infinity aient négocié la reprise de l'opération en 2019.

Dans quel coin du Seabed Constructor sera-t-il ? Luis Tagliapietra n'est pas paru brisé. Il a perdu son fils Alejandro, membre de l'équipage du sous-marin ARA San Juan, il y a près d'un an, et depuis lors, il n'a pu le retrouver. Sur terre ou dans l'eau; au paradis, si nécessaire. Mais la voix est perfide et l'implosion est inimaginable, avec 44 passagers à bord. Tant dans ses paroles pleines d'espoir que dans les plus difficiles, quand il avertit qu'il veut promouvoir une loi pour que la recherche ne cesse pas. C’est que le déplacement de la masse sur laquelle il se trouve coûte au moins 50 000 dollars par jour et, bien que cherchant, il n'apparaît pas. Il faudra être ferme pour que la recherche se poursuive, pense Tagliapietra, en particulier face à la parenthèse électorale de 2019. Il dit que le soutien de la classe politique pourrait être effacé de la carte. Comme le sous-marin.

Le compte à rebours de l'opération en cours se termine, mais il a déjà été confirmé que l'intention était de continuer à chercher. De hautes sources du ministère de la Défense et Oliver Plunkett, le PDG d'Ocean Infinity, la société propriétaire du navire Seabed Constructor, qui effectue l'opération de recherche, l'ont également déclaré. Plunkett a expliqué: "Nous avons proposé de continuer avec les 120 jours stipulés dans le contrat. Je pense que la marine sera très heureuse et dira oui. "

L'extension donnera du relief. Le contrat signé établissait quatre mois jusqu'au 22 décembre, dans lesquels il devait y avoir un minimum de 60 jours "effectifs". À partir de lundi, il y en restera dix qui seront terminés le15 novembre à 1 heure du matin, le jour du premier anniversaire de la disparition. Bien que la conversation, ont-ils déclaré à la Défense, aille dans le sens d'une prolongation des délais, les détails n'ont pas encore été ajustés.

Le jeudi 1er novembre, le Seabed Constructor, a effectué une escale technique à Comodoro Rivadavia et a repris la route samedi. Ce dimanche, il y avait 5 véhicules sous-marins dans les zones 12 et 13. Mais à ce stade, le thème dominant doit être sans aucun doute l'énigmatique "plan B". Parce que si ils prolongent le travail d'Ocean Infinity de quatre mois, quelle nouvelle région traverseront-ils ? Avec quelle hypothèse ?

Plunkett a avancé quelques points: "Si la Marine accepte que nous continuions, nous devons prendre le temps de revoir les données que nous collectons, de revoir les preuves et de les faire analyser par des nouveaux experts afin de déterminer le meilleur moyen à suivre." Et il a ajouté: "Le navire doit subir une évaluation tous les cinq ans dans une cale sèche d'Afrique du Sud, en décembre et janvier. Nous prévoyons de revenir au début de 2019. "

À propos du présent, l'opération en cours prend la forme définitive d'une désillusion. Bien que les attentes concernant la "capacité technologique" du Seabed soit immenses, le 26 octobre, l’esprit s’est effondré. Il est apparu que Ocean Infinity voulait raccrocher les gants et mettre un "arrêt" au ratissage quotidien. Tout a pris la forme d'un moment inconfortable dans lequel le gouvernement a semblé mettre un terme à un scandale potentiel. Comme le décrit le porte-parole de la Marine, Enrique Balbi, "Ocean Infinity a exprimé son intention de procéder à une évaluation opérationnelle et de poursuivre en février les derniers jours de recherche. La Marine a déclaré: "D'abord, respectez le contrat, qui prévoit 60 jours opérationnels au cours des quatre premiers mois".

Est-il inconcevable ou répréhensible de demander combien de temps reste-t-il pour rechercher l'ARA San Juan ? Au gouvernement, certains préfèrent une apparence prudente : ils soulignent qu'aucune marine du monde n'a cherché pendant toute une année un sous-marin. Et avec beaucoup de buts ("il est compréhensible que rien ne suffira pour les membres des familles", disent-ils), les autorités savent que si il n'apparaît pas bientôt, il faudra tout arrêter à un moment donné.

Selon un haut responsable de la défense, le scepticisme repose sur l'analyse de plusieurs amiraux dotés d'une expérience de plusieurs années. Selon eux, la difficulté de trouver le sous-marin réside précisément dans le fait qu'il est conçu pour ne pas être retrouvé.

Les « contacts », ces points d’intérêt découverts durant l'analyse post-opération des données récoltées ont été 22 jusqu'à présent. Balbi indique : « Du total, 21 étaient des formations rocheuses et un était un bateau de pêche étranger qui ne figurait pas sur les cartes marines. Une découverte ».

Balbi a décrit des roches de formes et de tailles variées, à une profondeur impossible: "Entre 700 et 1 200 mètres". Cependant, des sources liées au quotidien du Seabed ont déclaré que la certitude que le sous-marin ne se trouve pas dans les 15 000 kilomètres carrés déjà "peignés" est de 99,8%.

Le chapitre économique est un sujet en soi. Ocean Infinity ne percevra que s’il réussit. Mais la logistique représente une dépense d’au moins 50.000 dollars par jour. Multiplié par 60 jours d’exploitation, ils totalisent 3 millions de dollars. Et si ils le retrouvent, l'Argentine paiera à l'entreprise une récompense de 7,5 millions de dollars.

Plunkett a tenu à relever le moral: "Nous n’avons pas terminé l’opération et il est trop tôt pour dire que ce n’est pas là. Notre équipe a travaillé dur et produit des données de bonne qualité. Je leur fais entièrement confiance, car ils ne croient pas non plus que le sous-marin a été définitivement perdu. " Selon Tagliapietra, "veilleur" de l'opération, "il y a des ombres, des endroits que les AUV n'ont pas réussi à scanner, ou à cause de la rugosité du fond ou de la pente abrupte des canyons. Des travaux sont en cours pour minimiser ces zones. "

Au-delà de l'obscurité, son optimisme fait surface: "Si nous ne les trouvons pas, nous voulons être sûrs qu’ils ne sont pas ici. Il reste quelques jours d'opération. Le miracle pourrait se produire. "

Source : clarin.com

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40506
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (3)   Lun 5 Nov 2018 - 8:11

Ils ont découvert un 23éme contact cette nuit, qui est "classé C" !

https://twitter.com/Los44AraSJ/status/1059276881940434944

traduction google du rapport quotidien :

Citation :
Rapport n°127 sur la recherche de l'ARA San Juan - dimanche 4/11/2018

Actualisation

Navigation

46°26'28"S  60°25'18"W
Course : 196°
Vitesse : 11 nœuds
Climat : temps calme, vent de 10 nœuds, vagues de 1,50 mètre.

NOUVEAUTÉS

Nous venons d'apprendre qu'un nouveau contact de classe "C" avait été découvert au sud de la zone-12, il s'agit du POI-23. Nous allons l'examiner avec le ROV, et on devrait arriver sur place dans environ 1 heure, dès que nous aurons des nouvelles à ce sujet, nous vous informerons via l’accès à Internet.




Les familles de l'équipage de l'ARA San Juan


_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40506
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (3)   Lun 5 Nov 2018 - 8:21

Le Seabed Constructor, qui est occupé en ce moment à examiner avec le ROV le POI-23 dans le sud de la zone-12, ne se trouve qu'à 31 km de la dernière position GPS du San Juan !!! On croise les doigts...


_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40506
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (3)   Lun 5 Nov 2018 - 8:49

traduction google du tweet :

Citation :
Le destroyer ARA "Argentina" escorte le Seabed Constructor durant son transit vers la position du POI-23 dans le sud de la zone-12.

https://twitter.com/MalvinasData/status/1059285318808100864

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40506
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (3)   Lun 5 Nov 2018 - 11:13

traduction google du tweet :

Citation :
Ma mise à jour du matin. Le Seabed Constructor a vérifié un POI dans la zone-12 la nuit dernière et maintenant il s'est déplacé vers le haut dans la zone-3. Tous les 5 AUV's sont en marche dans la zone-13.

https://twitter.com/LabratSR/status/1059385944816734208

PS : toujours aucune nouvelle du résultat de la vérification du POI-23 avec le ROV !!!

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40506
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (3)   Lun 5 Nov 2018 - 11:27

Finalement, le POI-23 est l'épave d'un bateau de pèche asiatique !

https://twitter.com/Los44AraSJ/status/1059387945176756224

traduction google du rapport quotidien :

Citation :
Rapport n°128 sur la recherche de l'ARA San Juan - lundi 5/11/2018

Actualisation à 1h50

Navigation

46°33'48"S  60°28'12"W
Course : 139°
Vitesse : 0 nœud
Climat : temps calme, vent de 10 nœuds, vagues de 1,50 mètre.

NOUVEAUTÉS

À 0h30, le ROV a été descendu à cette position pour vérifier le POI-23. À 1h15, nous avons pu vérifier visuellement, à partir de la salle de contrôle du véhicule sous-marin télécommandé, qu'il s'agissait d'un navire de pêche d'origine orientale mesurant environ 70 mètres de long sur 9 mètres de large à 211 mètres de profondeur.




Les familles de l'équipage de l'ARA San Juan

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40506
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (3)   Lun 5 Nov 2018 - 17:51

https://twitter.com/Los44AraSJ/status/1059464047198986240

traduction google du rapport quotidien :

Citation :
Rapport n°129 sur la recherche de l'ARA San Juan - lundi 5/11/2018

Rapport de 11h

Navigation

46°22'07"S  60°22'55"W
Course : 227°
Vitesse : 11 nœuds
Climat : temps calme, vent de 12 nœuds, vagues de 1,80 mètre.

NOUVEAUTÉS

À 5h30, l'AUV-6 a été récupéré en raison d'un problème technique. À 9h40, l’AUV-2 a été récupéré après sa mission dans la zone 13. À l'heure actuelle, 3 AUV's fonctionnent normalement dans la zone-13.

Nous avons été informés que la zone-14 avait été modifiée, sa largeur a été réduite (elle a été renommée 14A et lorsque nous aurons la carte, nous l'enverrons). La société, une fois terminée cette zone, a l'intention de repasser par des secteurs dans les Canyons où il y avait des ombres.

En ce qui concerne l'analyse des informations pour le moment, il n'y a pas de nouvelles, mais les informations des AUV's récupérés sont en cours de traitement. Nous vous informerons de toutes les nouvelles.




Les familles de l'équipage de l'ARA San Juan

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (3)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (3)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 25 sur 30Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 24, 25, 26 ... 30  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Les dossiers du forum :: Recherche du ARA SAN JUAN : le sous-marin argentin disparu le 15.11.2017-
Sauter vers: