Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2) - Page 36 Bouton10  Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2) - Page 36 Goog_l10  

Partagez
 

 Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 35, 36, 37 ... 52 ... 68  Suivant
AuteurMessage
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 42685
Age : 51
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2) - Page 36 Empty
MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2)   Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2) - Page 36 EmptyMar 17 Juil 2018 - 19:12

https://twitter.com/infobae/status/1019137127957737473

traduction google de l'article :

Citation :
Le ministère de la Défense vérifiera toutes les réparations effectuées sur l'ARA San Juan durant le kirchnerismo (16.07.2018)

Le regard se concentrera davantage sur les questions techniques administratives.

Dans les effets collatéraux que la tragédie du sous-marin ARA « San Juan » a commencé à dévêtir, il y a maintenant des gens qui deviennent notoirement palpable. Sans aucun doute le plus important a à voir avec l'examen approfondi de toutes les procédures en matière d'appels d'offres, de réparations et du processus d'acquisition des pièces de rechange, effectués au nom de la Marine ou du ministère de la Défense à travers ses organismes dépendants, TANDANOR et CINAR.

Selon des hautes sources ministérielles auxquelles a pu accéder Infobae, il ne s'agit pas seulement de mettre en lumière l'existence éventuelle de suppléments tarifaires, de défaillances administratives ou d'éventuels faits de corruption. « Nous voulons voir en particulier dans le cas du sous-marin, les aspects techniques de chacun des processus employés pour répondre aux réparations à mi-vie du navire. La décision de réparer les batteries au lieu de les changer en totalité, jusqu'à la qualité et le mode d'installation des capteurs de failles, ceux d'accumulation de gaz et tout ce qui fait la sécurité nautique du navire », a déclaré le siège ministériel de la rue Azopardo 250.

La mesure couvrira non seulement le personnel politique ou technique; la théorie de la Défense qui gère tout ce qui concerne les travaux de réparation des unités navales ont été contrôlés par le personnel militaire spécialisé de manière intransmissible. La Direction générale du Matériel Naval et le bureau naval appelé « Projet sous-marin » devront rendre des comptes pour délimiter leur responsabilité propre.

En supposant la bonne performance des techniciens et des ouvriers de l'industrie navale qui ont apporté leur main-d'œuvre dans les tâches de réparation effectuées tant sur le brise-glace ARA Almirante Irízar comme sur l'ARA San Juan, des lumières jaunes commencent à s'allumer sur plusieurs éléments placés à bord du sous-marin en remplacement des originaux, ainsi que quelques réformes mineures dans la structure interne du navire, en particulier dans les réservoirs de batteries. "Personne n'est accusé, mais nous voulons voir tous les détails avec la justification technique correspondante dans chaque cas", ont déclaré les sources.

A l'occasion du huitième mois de la disparition du San Juan après la fameuse dernière communication du capitaine de frégate Fernandez avec ses supérieurs, certains des parents des 44 membres d'équipage du sous-marin ont marché au milieu de l'avenue de Mayo revendiquant la continuité de la recherche et demandant la démission du ministre Aguad.

Compte tenu de cette situation et toujours conformément à ce qui est exprimé depuis l'environnement ministériel, on soutient qu'après l'échec de l'appel d'offres convoqué au moyen de mécanismes traditionnels et qui a été annulé à partir de la dénonciation effectuée par une avocate représentant certains parents, on a délégué la réalisation d'un nouveau processus de certification des prix, mais très abrégé, à la Marine elle-même.

Vendredi dernier, le ministère de la Défense a donné des directives précises au haut commandement de la marine afin que la procédure ne subisse plus de retards. Ce que la Marine doit faire est de procéder à l'élection de l'entreprise qui sera embauchée pour finalement chercher les restes du navire disparu, en commençant par une série d'entrevues avec les représentants de chaque firme et en retournant ensuite un simple tableau comparatif avec le forces et faiblesses de chacun. "Ils prennent plus que le projet de loi", affirment les conseillers ministériels.

« Nous avons expliqué à plusieurs reprises à la Marine qu'il n'y a pas de place pour retarder davantage le processus d'embauche. Dans cet état de choses, nous avons besoin d'un processus agile qui, bien qu'il réunisse un cadre de sécurité et de fiabilité, permette de régler une fois cette dette que nous avons avec les familles et la société dans son ensemble. Certains doutes qui mettent ceux uniformisés ne sont pas fondés car après nous obtenons le résultat des analyses navales, le ministre avec le chef d'état-major qui assume la responsabilité de la mesure a signé la résolution respective », remarqué du plus haut niveau du portefeuille ministériel.

Infinity océan, Igotest, Hugo Marino et la firme du Venezuela sont des entreprises qui doivent « passer l'examen » devant une commission d'officiers de la marine et des représentants des familles; une aune firme reconnue internationalement dans le domaine des recherches sous-marines, Williamson & Associates Inc, quant à elle, a lancé une campagne publicitaire considérée comme négligée par la Marine pour pouvoir prendre part à cet appel d'offres, mais dans le jour de la date, la Défense a ordonné aux autorités navales qu'elles prennent contact avec la firme pour qu'elle n'aie été exclue d'aucune sorte.

Source : infobae.com

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2) - Page 36 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 42685
Age : 51
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2) - Page 36 Empty
MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2)   Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2) - Page 36 EmptyMar 17 Juil 2018 - 19:18

"Williamson & Associates, qui a l'expérience de la recherche d'un sous-marin en Alaska à 1000 mètres de profondeur, est une autre des entreprises que pourrait retenir la marine argentine, avec Ocean Infinity et l'entreprise de Hugo Marino, pour la recherche du sous-marin."

https://twitter.com/MalvinasData/status/1018969793981026304

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2) - Page 36 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
SCHOETERS CHRISTIAN

Nombre de messages : 6148
Age : 64
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2) - Page 36 Empty
MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2)   Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2) - Page 36 EmptyMer 18 Juil 2018 - 8:22

salut a vous
une question voir 2, que je me pose

1 -en cas de grosse avaries, il est possible d'évacuer le som par des écoutilles de secours?
ou
2 - alors elles étaient aussi défectueuses?

c'est peut être valable pour les films comiques du cinéma indecis indecis
Revenir en haut Aller en bas
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 4543
Age : 77
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2) - Page 36 Empty
MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2)   Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2) - Page 36 EmptyMer 18 Juil 2018 - 16:50

Bonjour Christian, bonjour Olivier.

En théorie, il est vrai que tout est prévu pour que l'équipage puisse évacuer ; mais ?.
Il y a tellement d'éléments imprévus qui peuvent freiner, voire rendre impossible, ce genre d'opérations.
Par ailleurs, cela me paraît une très bonne chose , que l'on accepte (enfin) de consulter une entreprise qui a réussi à repérer un soum, à plus de 1.000m de profondeur.
Alors, croisons les doigts...
Amitiés.

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
SCHOETERS CHRISTIAN

Nombre de messages : 6148
Age : 64
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2) - Page 36 Empty
MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2)   Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2) - Page 36 EmptyMer 18 Juil 2018 - 18:11

salut Xaviere
10000m impossible d'évacuer mais 40 voir 50m c'est possible.
ce que je veux dire comme tout le monde ce navire n'avais pas droit a la mer.
le CDM peur de repression sur famille si refus d'accomplir la mission car chez eux on ne vit pas comme chez nous ne l'oubliez pas
Revenir en haut Aller en bas
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 4543
Age : 77
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2) - Page 36 Empty
MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2)   Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2) - Page 36 EmptyVen 20 Juil 2018 - 9:00

Bonjour Christian.

Bien entendu, je partage tout à fait tes propos.

Bonjour Olivier, Paul et autres habtués du site


INFORMATION EN RELATION AVEC LA PERTE DU SOUM SAN JUAN

En allant sur le site "Minerve Service Historique de la Défense Vincennes", vous aurez accès à tout le dossier, classé Confidentiel Défense, de la commission d'enquête créée à la suite de la perte de la "MINERVE".
La prescription de 50 ans vient de tomber et ce dernier peut, maintenant, être consulté par tout un chacun.
Du reste, ce service a déjà reçu la visite d'une délégation de membres des familles des disparus.
Vous verrez, rien n'a été caché ou tu, et le contenu du rapport d'expertise vous ouvrira l'esprit à des hypothèses qui ont déjà été avancées pour le "San Juan", et à d'autres...
Amitiés

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 42685
Age : 51
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2) - Page 36 Empty
MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2)   Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2) - Page 36 EmptyVen 20 Juil 2018 - 9:21

Les progrès dans la mise en forme des nouvelles feuilles de l'appel d'offres seront prêts demain, puisque leur publication est imminente. Comme il aurait toujours dû être, l'embauche sera la décision de marine argentine, les seuls capables d'évaluer la recherche, les outils et la capacité bathymétriques :

https://twitter.com/DaniMColu/status/1019735447541567493

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2) - Page 36 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 42685
Age : 51
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2) - Page 36 Empty
MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2)   Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2) - Page 36 EmptyVen 20 Juil 2018 - 12:08

Voici les dernières news, ça devrait bouger dans les prochaines heures...

https://twitter.com/perfilcom/status/1020209264886009863

traduction google de l'article :

Citation :
ARA San Juan: comment est le "casting" des entreprises pour la recherche du sous-marin (19.07.2018)

Quatre entreprises contestent la tâche. Ils travailleront sous le système « no cure - no pay » : c'est-à-dire qu''ils percevront seulement si ils trouvent le sous-marin.

La course à la recherche du sous-marin ARA San Juan, disparu depuis le 15 novembre dernier en mer d'Argentine avec 44 membres d'équipage à son bord, est sur le point de reprendre. Suite à la série d'irrégularités qu'a révélé Perfil sur l'Igeotest -la société espagnole sélectionnée, puis rejetée par le ministère de la Défense pour la recherche du navire- certaines entreprises ont présenté à nouveau dans des réunions secrètes organisées par la Marine. Jusqu'à présent, le «casting» est composé de quatre entreprises: l'américaine "Ocean Infinity" - "SEA-Sistemas Electronicos Acuaticos" du vénézuélien Hugo Marino - l'espagnole "Falcon High Tech" - et "Igeotest" elle-même de l'Argentin Marcelo Devincenzi.

Comme a pu l'examiner ce média, dans le Bâtiment Libertad (siège de la marine) il y a eu des réunions secrètes ces derniers jours entre le personnel hiérarchique de la marine, des membres des familles et les spécialistes. Des représentants de chaque compagnie ont assisté pour «vendre» leur plan. Lors des réunions, il a été déterminé que l'appel d'offres sera sous le système « no cure - no pay ». Qu'est-ce que cela signifie ? Que si ils ne trouvent pas le sous-marin ou ne peuvent pas fournir d'informations sur l'endroit où il se trouve, ils ne percevront pas un centime. Cela explique que dans le premier appel d'offres neuf entreprises se sont présentées mais que maintenant il n'y en a plus que quatre qui sont intéressées. Selon des sources proches de la Marine, la décision devrait sortir dans les prochaines heures.

Cependant, ce ne sera pas un choix unilatéral de la Marine. Afin de donner une certaine transparence au processus, on élaborera un hit-parade basé sur un « polynôme » qui déterminera automatiquement quelle entreprise sera choisie pour chercher le sous-marin dans les profondeurs de la Mer d'Argentine. L'Institut Technologique de Buenos Aires supervisera les questions techniques de la sélectionn. Un détail important aura besoin du feu vert de la Casa Rosada : les fonds pour payer l'entreprise choisie si elle trouve l'ARA San Juan.

Deux entreprises, les préférées

Comme a pu le constater Perfil, "Ocean Infinity" et "SEA-Sistemas Electronicos Acuaticos" répondent à presque toutes les exigences techniques de la Marine, des familles et des spécialistes. Les deux disposent d'un navire disponible, disposent d'un (ou de plusieurs) AUV (Autonomous Underwater Vehicle), et acceptent surtout le risque financier impliqué dans le système "No Cure - No Pay". Cependant, la compagnie américaine a précisé dans sa déclaration qu'elle n'avait pas de sonar à ouverture synthétique (SAS).

Ce ne sont pas les seules questions qui circulent sur "Ocean Infinity" : selon un rapport de l'avocat espagnol spécialisé dans le patrimoine subaquatique, José María Lancho, (auquel ce média a pu avoir accès), l'entreprise en plus d'être liée à des fonds d'investissement britanniques, a enregistré des pertes en 2017 de 16.514 livres et a un haut indice de non-paiement dans le D&B Score (20 sur 100, où 100 est l'absence de risque). Le cerveau de la compagnie est Oliver Plunkett et son plus grand investisseur est Anthony Clake « le célèbre gérant du fond Marshall Wace Asset Management, l'un des dix plus grands fonds d'investissement de Grande-Bretagne », selon le quotidien espagnol ABC. Perfil a contacté son représentant légal dans le pays, l'avocat Argentin "Vanesa Gisel Fernandez", qui a seulement clarifié qu'ils « ont confiance dans leur capacité opérationnelle » et qu'ils « attendent » les spécifications du pli.

Différent est le cas du vénézuélien Hugo Marino. Alors qu'au début il était au sommet des préférences parmi les parents (même le ministre Oscar Aguad lui-même avait assuré qu'ils allaient l'engager), il a perdu le dernier appel d'offres et a été appelé au silence. Une fois de plus dans la course, les spécialistes doutent de sa capacité financière au moment d'affronter l'opération. Et pour cela, il s'est allié à la compagnie canadienne Ocean Floor Geophysics (OFG), spécialiste dans la gestion et le maniement des drones AUV.

Doutes, dettes et manque de technologie

Tant "Falcon High Tech" que "Igeotest" ont également participé aux réunions. Mais les deux entreprises espagnoles courent derrière parce qu'elles ne remplissent pas les conditions de base pour entreprendre la recherche et elles s'adaptent (selon leur propre termes) au modèle "No Cure - No Pay". Falcon n'a pas son propre navire et son seul outil technologique pour affronter la tâche est un gradiomètre, un seul type de capteur. Il convient de souligner que l'entreprise a inexplicablement demandé une donnée qui a dérangé les personnes présentes dans le Bâtiment Libertad : elle a mis comme condition d'accéder à la signature magnétique de l'ARA Santa Cruz, le jumeau de l'ARA San Juan. Selon des spécialistes de la Commission Bicamérale, cette donnée est extrêmement confidentielle

D'autre part, le PDG de "Igeotest", Marcelo Devincenzi, a voyagé exclusivement pour assister à la réunion. Il a voulu s'excuser pour ce qui est arrivé devant les parents et n'a pas pu : dans un climat chauffé, ils lui ont demandé d'expliquer seulement sa proposition. Non seulement il a confirmé son désir de ne pas utiliser l'AUV, mais l'Argentin a dit à nouveau qu'il avait un contrat de confidentialité avec une entreprise espagnole qui dispose de l'AUV, mais n'a pas donné plus de détails. Il a également confirmé les problèmes de liquidité (que ses propres bilans les avaient déjà anticipé), entre autres choses.

Bien qu'il n'y ait pas de délais fixés, il est prévu que les spécifications pour les entreprises qui décident de postuler seront publiées dans les prochaines heures. Les candidatures de "Ocean Infinity" et du duo SEA-OFG ont également provoqué une rupture entre les familles.

Source : perfil.com

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2) - Page 36 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
VALKIRI
Admin
Admin
VALKIRI

Nombre de messages : 5567
Age : 81
Localisation : OSTENDE
Date d'inscription : 27/09/2009

Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2) - Page 36 Empty
MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2)   Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2) - Page 36 EmptyVen 20 Juil 2018 - 13:07

@Xavier MONEL a écrit:
Bonjour Christian.

Bien entendu, je partage tout à fait tes propos.

Bonjour Olivier, Paul et autres habtués du site


INFORMATION EN RELATION AVEC LA PERTE DU SOUM SAN JUAN

En allant sur le site "Minerve Service Historique de la Défense Vincennes", vous aurez accès à tout le dossier, classé Confidentiel Défense, de la commission d'enquête créée à la suite de la perte de la "MINERVE".
La prescription de 50 ans vient de tomber et ce dernier peut, maintenant, être consulté par tout un chacun.
Du reste, ce service a déjà reçu la visite d'une délégation de membres des familles des disparus.
Vous verrez, rien n'a été caché ou tu, et le contenu du rapport d'expertise vous ouvrira l'esprit à des hypothèses qui ont déjà été avancées pour le "San Juan", et à d'autres...
Amitiés

Xavier

L O Xavier  le dossier "Minerve" citer en référence est très complet.
Je me rappelle quelques années plus tard l'Eurydice
Il fut notre "navire hôte" durant le séjour à Toulon  du M 908 Truffaut en 1966.
"ces hommes qui avaient accepté volontairement le danger pour le bien de tous et qui ne peuvent être morts en vain" (extrait de l'homélie de l’évêque de Toulon)

_________________
Dans la vie il y a trois routes
L'estime:l'idéal que l'on poursuit
La route vraie:la vie réelle de tous les jours
La route sur le fond:c'est le destin

---> voir ma présentation

Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2) - Page 36 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
VALKIRI
Admin
Admin
VALKIRI

Nombre de messages : 5567
Age : 81
Localisation : OSTENDE
Date d'inscription : 27/09/2009

Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2) - Page 36 Empty
MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2)   Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2) - Page 36 EmptyVen 20 Juil 2018 - 14:08

Hommage .

Hommage à ceux Du Sous-Marin Minerve
Poème de Jacky Harlaux pour Jean-Paul Krintz

https://hervefauve.wixsite.com/270168minerve/poeme

R.I.P.

_________________
Dans la vie il y a trois routes
L'estime:l'idéal que l'on poursuit
La route vraie:la vie réelle de tous les jours
La route sur le fond:c'est le destin

---> voir ma présentation

Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2) - Page 36 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 4543
Age : 77
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2) - Page 36 Empty
MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2)   Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2) - Page 36 EmptySam 21 Juil 2018 - 9:28

Bonjour Valkiri.

Avec l'Eurydice, J'ai fait quelques CASEX, tout comme avec la Minerve.
Que nous étions fiers (nous, les DSM) de nous mesurer à ces nouveaux "soums", qui nous torpillaient, à qui mieux-mieux, tant ils étaient silencieux.
J'ai toujours un pincement, au coeur, quand ces mauvais souvenirs reviennent d'actualité...
Amitiés.

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 42685
Age : 51
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2) - Page 36 Empty
MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2)   Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2) - Page 36 EmptySam 21 Juil 2018 - 10:15

Évidemment, c'était trop beau pour être vrai  crie

https://twitter.com/Puntonoticias/status/1020514742287421440

traduction google de l'article :

Citation :
ARA San Juan: les nouveaux documents d'appel d'offres sont retardés et le malaise des parents augmente (21.07.2018)

Le ministère de la Défense n'a pas encore signé la ligne budgétaire qui permettrait le déroulement du processus d'appel d'offres.

Dans les dernières heures, aurait dû être rendu public le nouveau cahier des charges qu'a délimité la Marine avec les spécialistes et les parents des 44 membres d'équipage. Cependant, le ministère de la Défense n'a pas encore signé la ligne budgétaire qui permettrait de mener à bien le processus.

Bien que la modalité de la passation des marchés ait été modifiée sous le système "No Cure-No Pay" (s'ils ne trouvent pas le sous-marin ils ne perçoivent pas), les fonds alloués par le gouvernement sont essentiels pour la publication des documents de l'appel d'offres et pour que les entreprises puissent être présentées pour se concurrencer.

Mais, pour certains parents des 44 membres d'équipage du sous-marin argentin, cela sera possible «tant qu'ils travailleront avec les informations correctes de la marine».

Il est que, du plus profond de leurs appréciations, ils considèrent que "il y a beaucoup de gens qui ne veulent pas connaître la vérité" de ce qui s'est passé avec l'ARA San Juan. Et parmi eux, bien sûr, les hauts fonctionnaires du gouvernement national.

Alors qu'une partie des parents continue de protester autour de la Casa Rosada en campant sur place, d'autres feront un "banderazo" ce mardi 24 juillet à 13h00 à la base navale de Mar del Plata.

Source : puntonoticias.com

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2) - Page 36 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 42685
Age : 51
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2) - Page 36 Empty
MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2)   Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2) - Page 36 EmptyDim 22 Juil 2018 - 13:11

https://twitter.com/clarincom/status/1020813461939458048

traduction google de l'article :

Citation :
La crise dans la Marine a été aggravée par l'ARA San Juan: un amiral en a accusé un autre de faux témoignage (21.07.2018)

Dans un événement sans précédent, Lopez Mazzeo a poursuivi l'ancien chef de la Marine, Srur, pour « mensonges » devant le tribunal et le Congrès sur les responsabilités du naufrage.

La crise interne dans la Marine à cause du naufrage du sous-marin San Juan a empiré au cours des derniers jours. Maintenant, l'ancien chef de la base navale de Puerto Belgrano, le contre-amiral "toujours en activité" Luis Lopez Mazzeo, a dénoncé de faux témoignage l'ancien chef de la Marine, l'amiral (à la retraite) Marcelo Srur, pour son témoignage devant la juge fédérale à Caleta Olivia, Marta Yañez, qui enquête sur les causes de la disparition du navire qui a fait naufrage le 15 novembre dernier.

Dans ce cas sans précédent pour la structure hiérarchique militaire, Lopez Mazzeo a accusé de menteur son ancien patron celui qui avait attribué la responsabilité au manque de contrôle d'entretien et de pièces du sous-marin.

Dans un rapport détaillé, selon des sources judiciaires consultées par Clarin, il est confirmé que ce sont les armées des États-Unis et de la Grande-Bretagne qui ont été les premières à signaler que le San Juan avait explosé, et non l'Organisation du Traité d'Interdiction Complète des Essais Nucléaires (CTBTO, en Anglais), comme l'a rapporté Srur aux médias.

L'ancien chef de Puerto Belgrano, qui est toujours en activité, a attaqué Srur parce que l'affaire criminelle se poursuit à Caleta Olivia, où une valve est en cours d'investigation comme cause possible de l'accident, entre autres hypothèses, et tous les documents sont examinés par les autorités pour savoir ce qui a été fait sur le San Juan pour le grand entretien à mi-vie pendant le gouvernement de Cristina Kirchner.

Il arrive que l'affaire pénale se poursuive alors que le ministre de la Défense Oscar Aguad n'a pas décidé d'annuler le résumé controversé de Srur, qui est précisément l'axe de cette dénonciation de faux témoignage, même s'il a déjà reçu deux recommandations dans ce sens.

À la mi-juin, le directeur des affaires juridiques du ministère de la Défense, Juan Manuel Mocoroa, avait également conseillé à Aguad de déclarer nul le résumé ouvert par Srur. Dans une résolution de 15 pages, le chef légal du portefeuille s'est prononcé en faveur de l'annulation du résumé, c'est-à-dire dans le même sens que l'auditeur des Forces Armées s'était prononcé. L'avocat colonel Jorge Stanchina.

Le rapport est arrivé un jour après que Srur ait témoigné devant la commission d'enquête bicamérale. Srur, qui a été retiré de ses fonctions en décembre dernier par Aguad, a tenté de délimiter la responsabilité de ses subordonnés pour le "manque d'information" sur les conditions dans lesquelles se trouvait le sous-marin "ARA San Juan" au moment de sa disparition.

Il a réitéré que s'il avait su l'état dans lequel se trouvait le navire, "il ne lui aurait pas permis de lever l'ancre". « Je manquais d'informations. Ils ne me les ont pas donnée. Il est très important de souligner que le commandant en charge de l'enrôlement et de la formation est la personne chargée de voir quels sont les navires qui peuvent naviguer ou pas », a déclaré Srur.

Srur a accusé, dans le résumé, Lopez Mazzeo et Villamide de « risquer les troupes » et de « négligence au devoir » pour avoir permis la sortie de San Juan. Le résumé a provoqué une chaîne, de demandes de mise à la retraite en solidarité avec López Mazzeo et Villamide, qui s'est terminée avec 7 démissions.

Le texte de cette nouvelle plainte montre implicitement que la décision de suspendre le contre-amiral Lopez Mazzeo, alors chef de l'Enrôlement et de l'Instruction de la Marine, « reflète l'intention de Srur de nuire » à celui qui devait lui succéder en tant que chef de la Marine, et de livrer des "coupables" à l'opinion publique afin d'éviter les responsabilités inhérentes au poste qu'il occupait", en menant cette Force.

Dans son exposé contre Srur, Lopez Mazzeo, toujours selon des sources judiciaires, accuse son ancien patron « qui a invoqué des faits et des circonstances qui ne existent pas, dans le but d'affirmer que le sous-marin n'était pas dans les conditions de lever l'ancre, en blâmant frauduleusement et faussement ses subordonnés ».

Les supposées omissions de Srur seraient :

- Dissimuler des preuves documentées sur les réparations faites au sous-marin, et plus tard, affirmer faussement son manque de connaissance, afin de maintenir leur imputation sans fondement.

- Faire taire les événements, dissimuler de la documentation et les faits, et fournir des fausses données et opinions contraires aux pratiques de la marine argentine, à ses techniques et au langage naval.

- Représenter de façon erronée des preuves pertinentes pour la découverte de la vérité, soit en ignorant intentionnellement son existence, soit en lui attribuant un sens qu'elle ne pourrait jamais avoir.

- Disqualification en permanence de l'aptitude et de la compétence de ses subordonnés et subalternes, ainsi que leur comportement professionnel avant et après l'accident, de manière à attribuer des défauts qui n'apparaissent pas dans les documents existants ni des faits objectifs prouvés dans l'enquête disciplinaire.

- Attribuer faute grave à un subordonné et à des subalternes, étendant sans fondement et implicitement la responsabilité à la Marine argentine, à l'État National et à l'actuel gouvernement, en affirmant sans fondement l'existence présumée d'avaries graves non réparées dans le sous-marin ARA San Juan. Dans sa longue présentation, López Mazzeo assure que Srur « a menti en attribuant retard vous permettent de savoir le manque de communication avec le sous-marin depuis minutes après avoir reçu l'information de la force sous-marine commandant, le capitaine Villamide, contacté Srur pour l'informer de la nouveauté et lui faire savoir les premières actions prises pour la recherche ".

- Attribuer faute grave à subordonné et à des subalternes, étendant sans fondement et implicitement la responsabilité à la Marine argentine, à l'État National et à l'actuel gouvernement, affirmant sans fondement l'existence de supposées avaries graves non écarts dans le sous-marin ARA San Juan.  Dans sa longue présentation,
López Mazzeo assure que Srur « a menti après lui avoir attribué un retard avec le fait qu'on avait perdu la communication avec le sous-marin, parce que quelques minutes après avoir reçu l'information du Commandant de la Force de Sous-marins, le Capitaine de Navire Villamide, il a communiqué avec Srur pour le mettre au courant de la nouveauté et lui faire savoir les premières actions adoptées pour la recherche ».

Ensuite, le texte dit que Srur a également menti sur "comment et quand" il a appris la détection de l' « anomalie hydro acoustique » en laissant continuer la fausse version que c'est l'Organisation du Traité d'interdiction complète des essais (CTBTO en Anglais), basée en Autriche, qui a été la première source à donner les nouvelles de l'explosion.

Lopez Mazzeo a révélé que « 24 heures avant les informations fournies par cette organisation internationale, c'était la marine américaine, avec des données approuvées par la suite par l'officier de liaison de la marine britannique à Puerto Belgrano, qui lui a transmis l'information, qui a été immédiatement communiquée à l'amiral Srur ».

De plus, devant la juge, Srur a nié avoir eu connaissance de supposés dommages qui apparaissent dans un rapport de navigation de juillet 2017 et il a dit que, si il en avait eu connaissance, il aurait interdit à l'ARA San Juan de lever l'ancre. Il a également nié de savoir si des mesures avaient été prises pour corriger les anomalies signalées.

Cependant, Lopez Mazzeo soutient que Srur "savait parfaitement que les observations de la patrouille de juillet avaient été prises en charge pour leur réparation". Pour le prouver, il a accompagné dans sa plainte le certificat de livraison de documents signés en novembre 2017 où apparaissent "les travaux correctifs disposés par Villamide, une documentation que Srur avait à sa disposition lorsqu'il a fait son témoignage".

Il a ajouté que la situation quotidienne des rapports que l'on élevait, entre autres, à Srur « entre le 20 Septembre et le 20 Octobre, figure que le San Juan était en réparation dans les Arsenaux de Mar del Plata et Puerto Belgrano » .

Pour ces raisons, López Mazzeo a soutenu que l'affirmation de Srur dans le sens que le sous-marin ne se trouvait pas dans des conditions pour lever l'ancre « s'avère particulièrement perverse » et que l'Amiral Srur n'ignorait pas « les nombreuses croisières et exercices effectués par le San Juan après les réparations effectuées après l'Inspection N° 10/16 S.A et le rapport de navigation de juillet 2017, preuve irréfutable que les avaries ont été dépassées en ce qui concerne les conditions de sécurité pour la navigation ».

Lopez Mazzeo a ajouté dans sa plainte que Srur « a omis, en outre, un rapport postérieur du Capitaine de Frégate Pedro Martín Fernández, le Commandant de l'ARA San Juan, dans lequel il concluait que le sous-marin se trouvait dans des conditions de « Navire habilité » ». Il a rappelé que cette omission a été reprochée à Srur, en décembre le 2017, par une note adressée par le Ministre de la Défense dans le résumé disciplinaire, mais ignoré la barre des témoins.

Lopez Mazzeo a fait valoir que Srur a également menti quand il a dit qu'il ne savait pas que l'ARA San Juan allait effectuer une patrouille en mer. Lopez Mazzeo a rappelé que le 18 Octobre 2017 il avait fait « une exposition au Palais Libertad, devant Srur et des amiraux, qui comprenait une description de l'ensemble de la phase de formation de Octobre et Novembre 2017 de l'ARA San Juan".

Lopez Mazzeo a souligné que dans le résumé disciplinaire agissent deux avis  ─un du vérificateur général des forces armées et un autre de la Direction des affaires juridiques du ministère de la Defense─, dans lequel il conclut qu'il faut déclarer la nullité de la décision prise par Srur, pour "son parti pris, l'arbitraire et l'abus d'autorité".

Dans les avis on signale que Srur a rendu la décision sans d'abord avoir l'avis des experts désignés, il a omis le dernier rapport du capitaine Fernandez qui a qualifié de « Navire Habilité » l'ARA San Juan, malgré l'avertissement du ministre Aguad-, il a omis la documentation qui accrédite les réparations faites aux sous-marins après les rapports sur les avaries, et met en évidence "la vitesse inhabituelle" avec laquelle ils auraient analysé plus de mille feuilles de documentation, le tout en un jour.

Lopez Mazzeo a soutenu ses demandes avec des documents et des messages navals transmis en tout temps, en indiquant que les « mensonges » de sa déclaration ont également été exposés dans le témoignage fait par le ministre Aguad devant la Commission Bicamérale, laquelle a fini par prouver « les mensonges, les incohérences et les contradictions » de sa déclaration.

Source : clarin.com

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2) - Page 36 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 4543
Age : 77
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2) - Page 36 Empty
MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2)   Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2) - Page 36 EmptyDim 22 Juil 2018 - 15:59

Bonjour Olivier.

C'est vraiment l'art de la "défausse".
Que je sache, les cartes marines ; ce ne sont pas les cartes à jouer...
Amitiés.

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
PAUL
Maître Principal chef
Maître Principal chef
PAUL

Nombre de messages : 373
Age : 73
Localisation : Esneux
Date d'inscription : 21/12/2009

Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2) - Page 36 Empty
MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2)   Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2) - Page 36 EmptyDim 22 Juil 2018 - 16:01

Ben mon vieux… ! Comme quoi, la meilleure défense, c’est l’attaque !

D’une certaine manière, c’est tout bon : les clans sont formés et les boulets rouges vont se croiser on dirait. Et les boulets rouges, ce seront des révélations et des accusations basées sur des faits que nous ne connaissons peut-être pas encore.
Vais essayer de mieux piger cet article plus tard mais je note déjà qu’une de ces « révélations / accusations » est celle-ci :

Dans un rapport détaillé, selon des sources judiciaires consultées par Clarin, il est confirmé que ce sont les armées des États-Unis et de la Grande-Bretagne qui ont été les premières à signaler que le San Juan avait explosé, et non l'Organisation du Traité d'Interdiction Complète des Essais Nucléaires (CTBTO, en Anglais), comme l'a rapporté Srur aux médias.

Depuis toujours, je doute de la fiabilité du CTBO et, le 30 avril, je posais cette question :

Il est évident que le système SOSSUS utilisé pendant la guerre froide a été suivi de systèmes de + en + performants et que certains de ces systèmes sont "itinérants" et sont aussi installés sur des unités non militaires.
Quel est le degré de couverture des systèmes actuels, mystère évidemment !
Raison pour laquelle j'aurais souhaité savoir si des navires amerloques étaient dans le coin...et pour laquelle aussi je suis à peu près persuadé que c'est eux qui sont à l'origine du curieux rapport américain sur l'explosion (si elle a vraiment eu lieu ???)


Y a anguille sous roche, non ?

A part ça, je ne peux pas piffer Mazzeo depuis son audition et j’espère vraiment que Srur aura les munitions pour répliquer. Le problème, c’est qu’il a été « démissionné » et qu’il risque bien de devenir un des boucs émissaires dans cette incroyable affaire.

Vingt Dieux, Olivier, c’est pas fini ! Tu tiendras l’coup ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2) - Page 36 Empty
MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2)   Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2) - Page 36 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Recherche du sous-marin argentin disparu: les news (2)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 36 sur 68Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 35, 36, 37 ... 52 ... 68  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Les dossiers du forum :: Recherche du ARA SAN JUAN : le sous-marin argentin disparu le 15.11.2017-
Sauter vers: